Demande à Karl

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Demande à Karl

Message  Eric le Dim 7 Mar 2010 - 14:12

Il y a peu de temps, sur T.D, deux personnes fabuleuses "sautaient" de joie en réaction à cette citation :

P. Goupil, S.J. La Règle de la Foi, p.68 a écrit:

a. l'Église est infaillible dans ses lois disciplinaires.

[...]

Il s'agit non pas de lois particulières ou restreintes par exemple à un pays, comme peuvent l'être certaines fêtes d'obligation, mais de lois générales, universelles, au moins pour toute une branche de l'Église, ainsi le Code de Droit canonique pour toute l'Église latine.

Je me permets de leur en fournir une deuxième, qui devrait leur faire plaisir aussi Very Happy :

« [Le Pape] est infaillible quand il parle comme Pape (...) mais non pas quand il parle comme homme. Et il parle comme Pape, lorsqu'il enseigne publiquement et officiellement des vérités qui intéressent toute l'Église, au moyen de ce qu'on appelle une Bulle, ou une Encyclique, ou quelque autre acte de ce genre.»

Mgr de Ségur, Le Pape est infaillible, Paris, 1872, p 192
(ouvrage approuvé par S.S. le Pape Pie XI le 8 août 1870)

Or, à qui s'adresse Arcanum Divinae ?



ARCANUM DIVINAE

LETTRE ENCYCLIQUE DE SA SAINTETÉ LE PAPE LÉON XIII SUR LE MARIAGE CHRÉTIEN

Aux Patriarches, Primats, Archevêques, et Evêques du monde catholique en grâce et communion avec le Siège apostolique.

(...)
Il est d'un très grand intérêt pour les époux de bien connaître toutes ces choses, de s'en pénétrer et de se les graver dans l'esprit. Ils pourront ainsi, en sûreté de conscience, se conformer aux lois civiles sur ce point. l'Église même ne s'y oppose pas, parce qu'elle veut et désire que les effets du mariage soient sauvegardées dans toutes leurs parties, et que les enfants ne soient aucunement lésés dans leurs intérêts.
(...)

En attendant, comme présage des faveurs célestes, et en témoignage de Notre particulière bienveillance, Nous accordons de tout cœur, à vous tous, Vénérables Frères, et aux peuples confiés à Votre vigilance, la bénédiction apostolique.


Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 10 février 1880, la deuxième année de notre pontificat.

C'est clair !
Non ?

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande à Karl

Message  Eric le Dim 7 Mar 2010 - 14:54

Autre chose ...
Voici une version Gérardienne de l'histoire :
Régis a écrit:
(...)
Ce même Pie XI a exigé ABSOLUMENT la résiliation du mariage civil au DUCE pour les Accords du Latran. L'Eglise a fait sa loi devant des Régimes TRES FORTS même militairement.
Pourquoi ce ne sont que les régimes maçons qui ont eu droit au tapis rouge déroulé devant eux au point que des hommes d'Eglise leur a accordé de faire ce que l'Eglise avait condamné auparavant.

... et voici la version de S.S. le Pape Pie XI in Casti Connubii :

Pie XI, in Casti Connubii, a écrit :

(...)
Voici, en effet, ce qu'on lit à ce sujet dans les Accords du Latran ; « l'État italien, voulant restituer à l'institution du mariage, qui est la base de la famille, une dignité conforme aux traditions de son peuple, attache les effets civils au sacrement de mariage célébré conformément au droit canonique. »
(...)

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 31 décembre de l'année 1930, de Notre Pontificat la neuvième.

Quel dilemme !
Qui croire ici ?
Laughing

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande à Karl

Message  Diane le Dim 7 Mar 2010 - 16:45

Eric a écrit:

Quel dilemme !
Qui croire ici ?
Laughing

Laughing Laughing

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande à Karl

Message  gabrielle le Dim 7 Mar 2010 - 17:27

J'ai un fort penchant pour S. S. Pie XI... Wink


Dans le Père Goupil, " La règle de la Foi" à la page 41

On lit ceci:

Mais objecte-t-on puisque cet enseignement n'est pas infaillible, comment puis-je être obligé de donner mon assentiment? Réponse---Cettte objection suppose faussement qu'un autorité doctrinal, pour exiger l'obéissance intellectuelle, doit être infaillible, sinon qu'elle est nulle. L'autorité d'enseignement qu'ont les parents à l'égard de leurs enfants n'est point infaillible, et cependant ellle oblige ceux-ci. L'objection suppose encore faussemenrt que l'assistance du Saint-Esprit, auprès de l'Église enseignante, ne s'exerce que lorsqu'il s'agit d'écarter d'elle un danger absolu d'erreur, mais que cette assistance n'opère plus s'il faut seulement prévenir et éloigner de simples menaces de danger. Tout au contraire; comme il appartient à l'Église de défendre les esprits des apporches mêmes de l'erreur, ainsi est-il certain que l'Esprit-Saint l'assiste aussi dans cette fonction. ....que si quelqu'un croyait avoir des raisons évidentes de douter ou même de nier, il ne peut plus évidemment donner son assentiment; IL SERA TENU DU MOINS À UN SILENCE RESPECTUEUX. Beacoup de théologiens pensent que ce cas est presque chimérique; disons qu'il est très difficile, si l'on veut bien se rappeler et la difficulté de ces questions et les sages précautions prises par l'Église avant de porter ces décrets, en enfin l'infleunce des passions dans nos jugements. ( Voir l'ouvrage du P.Choupin,s.j. Valeur des décisions... Paris. Beauchesne)

Notons, qu'ici nous ne parlons pas encore de cas moraux impliqueraient que l'Église permet le péché de sacrilège....

Je crois, que tenter de prendre l'Église et ses Pontifes en défauts est peine perdue et n'avance pas la cause que nous défendons....

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande à Karl

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum