Comment interpréter le canon 1325 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Guillaume le Sam 7 Mar 2009 - 14:57

Poster sur le LFC est une pure perte de temps...mais je me demande s'il n'y a pas, dans le fait de participer aux discussions d'un forum qui fait preuve d'un tel libéralisme doctrinal (n'importe qui peut y publier...n'importe quoi !), une contravention vis-à-vis de ce que l'Eglise ordonne.


Canon 1325

3 Les catholiques doivent éviter de participer à des discussions ou des controverses, surtout publiques, avec les non catholiques, sans la permission du Saint-Siège ou, en cas d'urgence, de l'Ordinaire.


Fréquenter des sites comme le LFC ou le FC, n'est-ce pas donner aux néophytes dans la Foi un contre-témoignage?

Prions plutôt pour la conversion d'EA !

Guillaume (LFCiste repenti)

Guillaume

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Diane le Sam 7 Mar 2009 - 19:17

Cher Guillaume le LFC est un terrain de combat contre les ennemis de l'Église, dans ce sens nous pouvons aller combattre les erreurs qui y sont proclamées.

Tant quà le fréquenter et mettre en ligne des dossiers de spiritualité ect , il n'en est pas question! ! !

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Invité le Sam 7 Mar 2009 - 19:26

Chère Rosa mystica,

je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire.
Je ne vois pas d'autre raison à votre affirmation que votre trop grande naïveté !

Par contre, je pense que l'on peut aller sur le LFC pour une autre raison valable. Il y a toujours chez les intervenants des personnes de bonne volonté qui peuvent être contactées et retirées du guêpier de l'église conciliaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  gabrielle le Sam 7 Mar 2009 - 19:34

Si on regarde CMI que l'on voit parfois sur le LFC... il fait du bon boulot.....

Pour ce qui est du Canon que vous citez, il est bien un preuve que nous ne pouvons pas appliquer toutes les lois canoniques...

Une guerre c'est une guerre et on marche au front arme à la main... sous l'Étendard de Dieu.

Mais, celui qui n'a pas la force de soutenir ces polémiques, il faut mieux pour lui, qu'il reste à l'arrière garde, car il ne doit pas exposer sa foi sous prétexte de sauver l'univers ou notre bon EA Very Happy

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Diane le Sam 7 Mar 2009 - 19:56

...celui-là est mon frère a écrit:Chère Rosa mystica,

je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire.
Je ne vois pas d'autre raison à votre affirmation que votre trop grande naïveté !

Par contre, je pense que l'on peut aller sur le LFC pour une autre raison valable. Il y a toujours chez les intervenants des personnes de bonne volonté qui peuvent être contactées et retirées du guêpier de l'église conciliaire.

CLEMF

Subtile disctinction. Suspect

Pour la naïveté on repassera.

Est-ce que CMI à les deux pieds dans l'église concilaire?

De plus, ceux qui ont les deux pieds dans la secte... et qui aujourd'hui sont nos adversaires, il n'est pas impossible que demain à force d'avoir combattu leur erreur, ils soient nos frères! Very Happy

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Louis le Sam 7 Mar 2009 - 21:40

Rosa Mystica a écrit:De plus, ceux qui ont les deux pieds dans la secte... et qui aujourd'hui sont nos adversaires, il n'est pas impossible que demain à force d'avoir combattu leur erreur, ils soient nos frères!Very Happy
... Ne pensez pas que les méchants soient en ce monde pour rien, et que Dieu ne tire d'eux aucun bien. Tout méchant vit pour se corriger ou pour exercer la vertu des bons. Plaise à Dieu que ceux qui nous exerce se convertissent, et soient exercés à leur tour avec nous. Cependant tant qu'ils restent tels et qu'ainsi ils nous exercent, gardons-nous de les haïr, parce que nous ne savons pas qui d'entre eux persévérera jusqu'à la fin dans sa malice. Souvent, en effet, vous paraissez haïr un ennemi, et vous haïssez un frère, à votre insu...
___________________________________

(Tiré du Traité de saint Augustin sur le Psaume 51,2. (dans mon Missel 1934)

Louis

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Invité le Sam 7 Mar 2009 - 23:03

Pour reprendre la question initiale, n'est-ce pas normal d'aller défendre la religion là où elle est attaquée ? Que faisait un Louis Veuillot par exemple ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  ROBERT. le Dim 8 Mar 2009 - 1:59

Rosa Mystica a écrit:
...celui-là est mon frère a écrit:Chère Rosa mystica,

je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire.
Je ne vois pas d'autre raison à votre affirmation que votre trop grande naïveté !

Par contre, je pense que l'on peut aller sur le LFC pour une autre raison valable. Il y a toujours chez les intervenants des personnes de bonne volonté qui peuvent être contactées et retirées du guêpier de l'église conciliaire.

CLEMF

Subtile disctinction. Suspect

Pour la naïveté on repassera.

Est-ce que CMI à les deux pieds dans l'église concilaire?

De plus, ceux qui ont les deux pieds dans la secte... et qui aujourd'hui sont nos adversaires, il n'est pas impossible que demain à force d'avoir combattu leur erreur, ils soient nos frères! Very Happy

Rosa Mystica, vous venez de faire une distinction à laquelle on ne songe pas assez souvent et qui est pourtant frappante d'évidence.. Quant à la naïveté, vous faites bien de passer....

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  gabrielle le Dim 8 Mar 2009 - 21:13

Mars a écrit:Pour reprendre la question initiale, n'est-ce pas normal d'aller défendre la religion là où elle est attaquée ? Que faisait un Louis Veuillot par exemple ?

D'accord avec vous Mars, lorsque la religion est sous le feu de l'ennemi, il faut prendre les armes et se porter à sa défense.

Pour le LFC, il faut avoir les nerfs solides, à la longue ça tape sur les nerfs des inepties semblables.

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Invité le Dim 8 Mar 2009 - 21:41

Rosa Mystica a écrit à mon encontre :
De plus, ceux qui ont les deux pieds dans la secte... et qui aujourd'hui sont nos adversaires, il n'est pas impossible que demain à force d'avoir combattu leur erreur, ils soient nos frères!

Et Louis avec raison s’empresse de confirmer avec Saint Augustin

... Ne pensez pas que les méchants soient en ce monde pour rien, et que Dieu ne tire d'eux aucun bien. Tout méchant vit pour se corriger ou pour exercer la vertu des bons. Plaise à Dieu que ceux qui nous exerce se convertissent, et soient exercés à leur tour avec nous. Cependant tant qu'ils restent tels et qu'ainsi ils nous exercent, gardons-nous de les haïr, parce que nous ne savons pas qui d'entre eux persévérera jusqu'à la fin dans sa malice. Souvent, en effet, vous paraissez haïr un ennemi, et vous haïssez un frère, à votre insu...
(Tiré du Traité de saint Augustin sur le Psaume 51,2. (dans mon Missel 1934)

Pensez-vous que je dis autre chose quand j'écris :

"Par contre, je pense que l'on peut aller sur le LFC pour une autre raison valable. Il y a toujours chez les intervenants des personnes de bonne volonté qui peuvent être contactées et retirées du guêpier de l'église conciliaire."

Et qui seront nos frères sinon ces personnes de bonne volonté dont parle NSJC :
« J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de ce bercail, elles écouteront ma voix et il n’y aura plus qu’un seul troupeau et qu’un seul bercail. »


Je ne vois donc pas ce qui a pu vous déranger dans mon affirmation :

je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire.

Allons leur parler là où ils sont (dans un autre troupeau). Ces bonnes volontés écouteront la voix du Seigneur et il n’y aura qu’un seul troupeau et qu’un seul pasteur et c’est quand ils auront les deux pieds dans cet unique troupeau que l’on pourra croire et attendre de leur part « un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" »….
Pas avant !
Parce que s’ils exercent actuellement ce vrai "combat contre les ennemis de l'Eglise", il faut SURTOUT les laisser faire …et même aller avec eux pour les imiter !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  gabrielle le Dim 8 Mar 2009 - 23:52

...celui-là est mon frère a écrit:je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire. .

Sans vouloir vous contredire, le sens de cette affirmation est loin d'être clair, et ce manque de clarté vous a valu les répliques que vous déplorez!

Premièrement personne à écrit à votre encontre , je pense que cela était un échange de point de vue. Avec une méprise sur le vôtre qui avouez était un peu nébuleux dans sa prémice scratch .

Il y des gens sur le LFC qui n'ont pas les deux pieds dans la secte conciliaire et qui défendent la Sainte Église.

Il y a ceux qui pensent défendre l'Église en ayant les pieds dans la secte.

il y a ceux qui ne pensent rien et qui s'amuse comme larron en foire.

Enfin, il y a ceux qui seront peut-être un jour nos frères.

Ben voilà. Torquemada qui vous souhaite bien le bonsoir Laughing

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Invité le Lun 9 Mar 2009 - 1:24

Torquémada a dit
« ...celui-là est mon frère a écrit: je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire. »

Torquemada a dit au sujet des membres du LFC:
« il y a ceux qui ne pensent rien et qui s'amuse comme larron en foire. »
De ceux-là, on a pas de temps à leur accorder pour les chatouiller et les faire rire davantage !

Torquemada a dit :
« il y a ceux qui seront peut-être un jour nos frères."
Ceux-là je les attends et j’ai même proposé d’aller les chercher.

Torquemada a dit :
« Il y des gens sur le LFC qui n'ont pas les deux pieds dans la secte conciliaire et qui défendent la Sainte Église. »
Je comprends très bien qu’ils puissent y en avoir mais l’orientation du forum c’est d’ignorer la Sainte Eglise et de glorifier l’église conciliaire. Ils ne seront donc pas les bienvenus et d’autant moins qu’il la défendront efficacement. Lisez bien les exigences de ce forum et vous aurez des doutes sur la possibilité de rester longtemps sur le forum en défendant l'Eglise catholique.

Torquemada a dit :
« Il y a ceux qui pensent défendre l'Église en ayant les pieds dans la secte. »

Et il y a vous qui êtes parfaitement clair en croyant que « ceux qui pensent défendre l'Église en ayant les pieds dans la secte » sont catholiques.
Ce à quoi je vous réponds, en étant tout aussi clair que vous, que ce que vous croyez est impossible donc FAUX.

Votre erreur est très clair, c'est que, pour vous, la bonne foi qui consiste à penser qu'on est dans l'Eglise suffit pour être dans l'Eglise même si on fait allégeance à une fausse église.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  gabrielle le Lun 9 Mar 2009 - 2:14

CLEMF

Torquémada a dit
« ...celui-là est mon frère a écrit: je pense que c'est bien dommage de croire à un véritable "combat contre les ennemis de l'Eglise" quand les pieds de ces combattants sont dans l'église conciliaire. »

Torquemada a dit au sujet des membres du LFC:
« il y a ceux qui ne pensent rien et qui s'amuse comme larron en foire. »
De ceux-là, on a pas de temps à leur accorder pour les chatouiller et les faire rire davantage !
Je n'ai jamais écrit la deuxième phrase

Torquemada a dit :
« il y a ceux qui seront peut-être un jour nos frères."

Ceux-là je les attends et j’ai même proposé d’aller les chercher.

Torquemada a dit :

« Il y des gens sur le LFC qui n'ont pas les deux pieds dans la secte conciliaire et qui défendent la Sainte Église. »

Je comprends très bien qu’ils puissent y en avoir mais l’orientation du forum c’est d’ignorer la Sainte Eglise et de glorifier l’église conciliaire. Ils ne seront donc pas les bienvenus et d’autant moins qu’il la défendront efficacement. Lisez bien les exigences de ce forum et vous aurez des doutes sur la possibilité de rester longtemps sur le forum en défendant l'Eglise catholique.

Les orientations des gens dans l'erreur est rarement catholique...

Torquemada a dit :
« Il y a ceux qui pensent défendre l'Église en ayant les pieds dans la secte. »

Et il y a vous qui êtes parfaitement clair en croyant que « ceux qui pensent défendre l'Église en ayant les pieds dans la secte » sont catholiques.
Ce à quoi je vous réponds, en étant tout aussi clair que vous, que ce que vous croyez est impossible donc FAUX.

Votre erreur est très clair, c'est que, pour vous, la bonne foi qui consiste à penser qu'on est dans l'Eglise suffit pour être dans l'Eglise même si on fait allégeance à une fausse église.

Oh là, mon ami, ça vous arrive souvent de déformer la pensée des gens...Je n'ai jamais soutenu que ceux qui en 2009 ont les pieds dans la secte sont des catholiques... revoyez votre calendrier
Et il y a CLEMF qui a un petit faible pour la provocation... Very Happy Mais Torquemada lui, en a déjà vu d'autres et trouve cela déplorable entre gens qui veulent s'entraider....


gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Guillaume le Mar 10 Mar 2009 - 15:18

Je comprends vos arguments. Néanmoins, dans sa formulation, le canon 1325 vise "les catholiques" dans leur intégralité et non uniquement des néophytes trop fragiles dans leur foi.

Faut-il alors comprendre que les catholiques ne devraient pas participer à des controverses lorsque celles-ci sont patronées, organisées, arbitrées et/ou noyautées par les ennemis de l'Eglise? Sinon, je voudrais bien qu'on m'explique le sens du canon 1325.

Guillaume

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  gabrielle le Mar 10 Mar 2009 - 16:46

Explication du C 1325 par Émile Jombart

"Pas de discussions intempestives-Les Catholiques n'auront pas de discussions, surtout publiques, avec les non catholiques sans la permission du Saint- Siège ou, en cas d'urgence, de l'Ordinaire du lieu ( 1325, art 3) L'expérience a montré que les discussions publiques ( les "colloques" du XVI e siècle) ne convertissent presque jamais les hérétiques et sont dangereux pour la foi peu éclairée de certains catholiques. Il n'est pas interdit d'avoir des entretiens religieux avec une personne qu'on désire amener à la foi ni de répondre, à l'occasion, à des attaques entendues contre nos dogmes ni de faire des conférences apologétiques, même en se laissant poser quelques objections "

Ce qu'on remarque est qu'il n'y a pas interdiction complète, il y des cas ou l'on peut répondre à des attaques contre nos dogmes...Je pense que les catholiques qui débarquent sur le LFC en vue de réfuter des attaques contre les dogmes , ne contredisent pas ce canon

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 10 Mar 2009 - 23:57

Pour faire suite à la citation fournie par Torquemada :


Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.III, p.129, °152 a écrit:

Can. 1325, § 3. Les catholiques doivent éviter de participer à des discussions ou des controverses, surtout publiques, avec les non-catholiques, sans la permission du Saint-Siège ou, en cas d'urgence, de l'Ordinaire.

3°Les fidèles ne doivent pas exposer leur foi, en participant aux cultes dissidents, et plus spécialement en engageant avec les non-catholiques des controverses publiques. Le danger de telles rencontres est déjà signalé par la S. Congr. de la Propagande dans sa décision du 7 février 1645 : " Elles sont la plupart du temps sans bons résultats, et elles en donnent souvent de mauvais, car l'atmosphère de ces réunions est souvent telle que l'erreur est applaudie et triomphe sur la vérité. "
La S.Congr. des Affaires ecclésiastiques extraordinaires a publié le 27 janvier 1902 une instruction qui étend la prohibition au socialisme, pour les motifs donnés par la Propagande.
À la règle prohibitive des exceptions peuvent être accordées par le Saint-Siège ou, si le temps presse, par l'Ordinaire, mais seulement, dit l'instruction précitée, en faveur d'hommes instruits, capables de défendre les vérités catholiques.

R.P. Augustine, A COMMENTARY ON THE NEW CODE OF CANON LAW, t.6, p.336 a écrit:


Can. 1325

Ce fut toujours l'attitude du Siège Apostolique depuis le début du 17e siècle, bien que les disputations et les conférences publiques - incluant les soi-disants congrès et parlements de la religion - n'étant pas absolumment interdites, peuvent néanmoins être tolérées, sous les conditions mentionnées, quand il y a espoir d'atteindre un plus grand bien. La S. Congrégation a fréquemment interdit expressément celles-ci en ce qu'elles font plus de mal que de bien, étant donné que la fausse éloquence peut causer un triomphe apparent de l'erreur sur la vérité. Les supérieurs religieux sont urgés d'interdire à leurs missionaires de telles disputations et conférences publiques. À notre avis, cette règle affecte également les disputations publiques avec les Socialistes, puisque leurs doctrines contiennent fréquemment des hérésies.
Quand de telles disputations sont expressément permises, il devrait être pris soin que seuls des orateurs capables et prudents puissent être engagés pour défendre la partie catholique.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Diane le Mer 11 Mar 2009 - 2:06

Je pense, comme Torquemada et Karl le démontrent avec le Code, les catholiques bien formés et solides dans la foi qui débarquent sur le LFC en vue de réfuter des attaques contre les dogmes ne contredisent pas le canon.

Les autres c'est une autre histoire, car c'est dangereux, car que sert à l'homme de gagner l'univers s'il en vient à perdre son âme.

On a quand même l'obligation de manifester et défendre notre foi, j'ai rarement vu dans une guerre des soldats valides , refuser de prendre les armes et regarder leur pays se faire bombarder !!

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Guillaume le Mer 11 Mar 2009 - 20:07

Merci pour ces éléments de réponse. Smile

Guillaume

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  ROBERT. le Mer 11 Mar 2009 - 23:26

.
Voyez en tous ces conseils, ces exhortations, ces avertissements de l'Église, sa grande Sagesse, qui est la Sagesse du Saint-Esprit...

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Eric le Dim 15 Mar 2009 - 14:44

S' il ne s'agît que de donner son avis ici, pour ma part, je suivrais plus volontiers la pensée de Saint François de Sales :
"Ne désirez point la guerre, mais attendez-la de pied ferme."

C'est à dire, si un EA où un XA viennent ici, ils seront reçus comme il se doit !
Quant à aller chez eux, dans leurs temples virtuels profanés ...

"Devita haereticum hominem" (Tite III, 10)

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment interpréter le canon 1325 ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum