L’Athéisme : essai de réponse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’Athéisme : essai de réponse

Message  Invité le Jeu 8 Jan 2009 - 21:01

Nous les croyants, nous nous demandons comment des hommes depuis 2 siècles ( cela n’existait pas avant ) ne croient pas en Dieu. Les Etats maçons ont d’ailleurs fait de ce type d’athée le modèle sublime du droit à la laïcité.
On se demande du reste, s’il est possible de ne pas croire en Dieu.
L’Ecriture Sainte est claire sur leur sort :
"Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Jean 3:18

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » Jean 3:36

« Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils ». Jean 5:10

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » Marc 16:16



Je viens de voir un reportage d’une personne athée qui est moins hypocrite que la plupart de nos athées contemporains et qui précise ainsi sa pensée sur Dieu :

« La plus grande peur que j’ai, c’est que Dieu existe. »

D’après cette toute petite affirmation anonyme ne peut-on pas résoudre ainsi le phénomène de l’athéisme autrement que les athées prétendent le résoudre ?
Tous ces athées pourraient dire s'ils étaient aussi sincères :

« La plus grande peur que j’ai, c’est que Dieu existe. »

Et parce que les athées ne veulent pas avouer cette peur du Dieu qui les jugera pour l’avoir ignoré, ils disent hypocritement que Dieu n’existe pas…comme le criminel "irrepenti" voudrait que le juge n’existe pas.
Il me semble que l’on peut conclure qu’il n’y a pas d’athée. Il y a des personnes qui ignorent Dieu comme d’autres ignorent les vérités de Dieu qui ne leur conviennent pas. Et comme elles ne veulent pas rendre compte de leur ignorance coupable, elles fuient en avant en disant qu’elles ne croient pas en ce Dieu qui sera LEUR JUGE et qui les condamnera.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Eric le Dim 18 Jan 2009 - 1:37

Pour ma part, je pense également que l'athéisme "pur et dur" n'existe pas ...
L'homme, créé par Dieu, à son image, a ABSOLUMENT besoin d'une spiritualité !
C'est évident !

Maintenant, que faut-il entendre par spiritualité ?

Eh bien, notre P@^\#~ d'époque se la représente sous formes diverses et variées ...

Untel, croit en l'homme ...
L'autre, en son ticket de loto ...
L'autre, au GADLU ...
L'autre, en son chien ...
L'autre, en son dieu argent ...
L'autre, en dame nature ...
Etc..etc...etc...
LA LISTE EST LONGUE ...

Mais, finalement, aucun homme (normalement constitué) ne croit en rien !

Je crois, sincèrement, que celui qui prétend le contraire est un menteur, un vrai !!! (c'est-à-dire qu'il se ment à lui-même aussi)

Même Victor Hugo, qui n'est que peu "suspectable" de catholicisme acharné, disait :

« L’athéisme dresse contre Dieu un procès-verbal de carence. »
C'est dire que l'homme, sans foi, (quelconque, même fausse ... mauvaise) N'EXISTE PAS !!!

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Diane le Lun 23 Fév 2009 - 1:02

Pourrait-on dire, que ceux qui se suicident, arrive à une sorte d’athéisme ?

L’athéisme par définition est la négation de toutes formes de divinité, sa base étant le rationalisme.

J’aurais tendance à penser que la forme la plus moderne de l’athéisme est la doctrine de V2 et Ratzinger qui tend à évoluer vers une destruction mondiale de toutes formes de religion…. En vue de mettre en place le mondialisme de l’Antéchrist.

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Invité le Lun 23 Fév 2009 - 11:17

Rosa Mystica se pose la question de savoir si le suicide ne serait pas une forme d’athéisme.

Je pense plutôt que celui qui se suicide vient d’avoir un échec et il ne veut pas s’humilier devant cet échec et donc pas s’humilier devant Dieu qui lui a occasionné cet échec pour son plus grand bien…pour qu’il s’humilie et qu’il reconnaisse Dieu comme son maître.
Etant absolument rebelle à cette incontournable subordination, il met fin à ses jours, croyant ainsi soustraire à Dieu le moment qu’il a décidé pour le rappeler à lui. Tellement aveuglé par son orgueil, il espère encore qu’il échappera peut-être par cet anéantissement volontaire au jugement de Dieu.
Rosa Mystica dit :
J’aurais tendance à penser que la forme la plus moderne de l’athéisme est la doctrine de V2 et Ratzinger qui tend à évoluer vers une destruction mondiale de toutes formes de religion…. En vue de mettre en place le mondialisme de l’Antéchrist.

Ad Patres a fait plus haut la longue liste non exhaustive des dieux que l’homme se fait Dieu. Or, parmi cette longue liste, il semble que le Dieu qui est adoré dans la doctrine de Vatican II, c’est l’homme. Peut-on être plus près de Lucifer qui, dans l’usage de son libre arbitre, a voulu se faire Dieu sans y parvenir. Inspirant l’homme qu’il voit actuellement avec l’usage de sa volonté, il le pousse à se faire Dieu sachant qu’au cas il y parviendrait l’homme par cette démarche honorerait Satan comme son Dieu. Cependant, il y a différentes manières de vouloir se faire Dieu (toutes mauvaises mais pas toutes égales, dèjà lorsque nous péchons nous commençons à nous engager sur ce chemin...nous préférant à Dieu). Je pense que Vatican II a la méthode la plus perverse dont nous avons un aperçu, un essai dans le Pélagianisme.
Le propre du Pélagianisme est de parvenir à Dieu par la vertu, par la religion, par les hommes qui ont été plus loin et plus forts dans la mystique...quelque soit la religion qu'ils ont choisie !
Cependant, il s’agit d’y parvenir par nos propres forces et non pas par la grâce de Dieu et il ne s’agit pas de se rapprocher de Dieu par dépendance et subordination mais d’atteindre l’essence même de Dieu. Et le Christ, s’il est pour l’homme un modèle, c’est qu’il est parvenu à la divinité par ses mérites. C’est d’ailleurs une phrase de Ratzi :
Le Christ a, par ses œuvre, mérité de devenir Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Diane le Lun 23 Fév 2009 - 21:39

Bonjour, Clemf

En fait, je ne me pose pas de question directement, mais je pense tout simplement qu’on ne peut pas dire que l’athéisme, n’existe pas ! ! !

Celui qui en vient à se suicider, comme vous le dites si bien, est placé face à un échec, alors selon moi, quant on en arrive à posé un tel geste, c’est qu’on ne croit pas qu’après la vie, il existe une autre vie ! !

Si on y croyait, cette foi en Dieu, nous empêcherait de poser ce geste malheureux ! ! !

Un échec….. C’est pour l’homme qui ne croit pas en Dieu, et qui crois en sa propre capacité d’organiser sa vie !

Pour celui qui crois en Dieu, cela s'appelle une épreuve. « Dieu éprouve ceux qu’il aime » ! ! !

Tant qu’à s’humilier devant Dieu, il faut toujours bien y croire en ce Dieu !

Je ne crois pas que celui qui se suicide, fasse le raisonnement que vous dites plus haut, le suicide est un genre de désespoir, justement parce qu’il n’y a plus rien qui le motive à vivre.

S’il croyait en Dieu, Il aurait justement là son motif pour vivre ! ! !

De plus, il y des cas où le suicide ne provient nullement d’un échec. Ici, un journaliste qui connaissait une carrière fulgurante, mariage heureux, beaux enfants, un matin de printemps se pendit dans sa maison.

Une chanteuse, un soir fit sa promenade dans un quartier de clochards, distribua des aumônes, comme elle faisait tous les jours, et se jeta dans le fleuve. Drogue ? Alcool ? Nullement. Athées tous les deux, ne croyant ni en Dieu ni en Diable, ils avaient choisit, de mettre un terme à une vie humainement heureuse.

C’est justement, pour que l’homme cherche à se faire Dieu, il ne faut pas que le vrai Dieu existe … donc c’est de l’athéisme ! Ne pas croire aux réalités surnaturelles, à aucune divinité supérieure est de l’athéisme tout pur. ! !


Clemf a écrit :
Ad Patres a fait plus haut la longue liste non exhaustive des dieux que l’homme se fait Dieu.


Oui, je comprend bien ce que veux dire Ad Patres , l’homme ayant été crée pour aimer, connaître et servir Dieu, donc s’il n’y crois pas en ce Dieu, c’est sûr qu’il vas croire en d’autre chose pour s’accrocher à cette vie , c’est justement là le gros problème , quand l’homme s’aperçoit que ce dont en quoi il croyait n’était que néant , devant ces réalités et ne croyant pas en Dieu , il pose le geste malheureux de s’enlever la vie .

S’il avait cru, il se serait retourné vers Dieu, il n’aurait jamais éprouvé ce désespoir où du moins, se serait accroché désespérément après Dieu, pour qu’il lui vienne en aide !

L’athéisme, prit dans son sens strict, est une réalité, SS Pie IX le condamna dans le «Syllabus», Léon XIII dans «Quod Apostolici numeris». Nier la réalité de l’athéisme serait nier la réalité du communisme ou du marxiste.

Le Pape Pie XI nous met bien en garde contre l’athéisme :

Extrait de L'encyclique « Divini Redemptoris » 19/03/1937



IV - Remèdes et moyens

39. Telle est, Vénérables Frères, la doctrine de l'Église, la seule qui puisse apporter la vraie lumière, dans les choses sociales comme dans les autres problèmes, la seule doctrine de salut en face de l'idéologie communiste. Mais il faut que cette doctrine passe dans la pratique de la vie, suivant l'avertissement de l'Apôtre saint Jacques : "Agissez d'après cet enseignement, et ne vous contentez pas de l'écouter, en vous abusant vous-même" ; voilà pourquoi la tâche la plus urgente, à l'heure actuelle, c'est d'appliquer énergiquement les remèdes appropriés et efficaces pour détourner la révolution menaçante qui se prépare.

Nous en avons la ferme confiance, l'acharnement avec lequel les fils de ténèbres travaillent jour et nuit à leur propagande matérialiste et athée sera du moins pour les fils de lumière un stimulant de piété, leur inspirera un zèle égal et même plus grand pour l'honneur de la Majesté divine. …

40. Que faut-il donc faire, quels remèdes employer pour défendre le Christ et la civilisation chrétienne contre cet ennemi pernicieux ? Comme un père au milieu du cercle de famille Nous voudrions, pour ainsi dire dans l'intimité, vous entretenir des devoirs que le grand combat d'aujourd'hui impose à tous les fils de l'Église, et même aux enfants qui se sont éloignés d'elle Nous adressons ce paternel avertissement. ect…

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  ROBERT. le Lun 23 Fév 2009 - 22:09

.

Regardez l'exemple de Saint Pierre et de Judas.
Regardez l'exemple du Bon et du mauvais larron..
Et combien d'autres...

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Invité le Lun 23 Fév 2009 - 23:49

Rosa Mystica dit:

C’est justement, pour que l’homme cherche à se faire Dieu, il ne faut pas que le vrai Dieu existe … donc c’est de l’athéisme ! Ne pas croire aux réalités surnaturelles, à aucune divinité supérieure est de l’athéisme tout pur. ! !

Je viens de lire la merveilleuse étude de St Thomas qui nous a été servie par Torquemada et qui affirme :
« Il (l’Ange) peut cependant parvenir naturellement à une connaissance de Dieu supérieure à celle de l'homme, en raison de la perfection de son intelligence. Cette connaissance demeure aussi chez les démons; car, bien qu'ils n'aient pas cette pureté du regard que donne la grâce, ils ont celle qui leur vient de la nature et qui suffit à leur connaissance de Dieu. »

Donc Lucifer connaît Dieu selon la haute intelligence de sa nature. Impossible de supposer chez lui l’athéisme.
Par conséquent…impossible de dire ce que vous avez dit :

« …. pour que l’homme cherche à se faire Dieu, il ne faut pas que le vrai Dieu existe … donc c’est de l’athéisme… »
puisque c’est une constante chez Lucifer de chercher à se faire Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Diane le Mar 24 Fév 2009 - 0:45

Enfin, mon cher ami, croyons ce que l'Église nous enseigne ! ! !

L’athéisme, prit dans son sens strict, est une réalité, SS Pie IX le condamna dans le «Syllabus», Léon XIII dans «Quod Apostolici numeris». Nier la réalité de l’athéisme serait nier la réalité du communisme ou du marxiste.

Le Pape Pie XI nous met bien en garde contre l’athéisme :

Extrait de L'encyclique « Divini Redemptoris » 19/03/1937

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  gabrielle le Mar 24 Fév 2009 - 1:16

...celui-là est mon frère a écrit:

Donc Lucifer connaît Dieu selon la haute intelligence de sa nature. Impossible de supposer chez lui l’athéisme.

Par conséquent…impossible de dire ce que vous avez dit :

Rosa Mystica a écrit:« …. pour que l’homme cherche à se faire Dieu, il ne faut pas que le vrai Dieu existe … donc c’est de l’athéisme… »

puisque c’est une constante chez Lucifer de chercher à se faire Dieu.

Lucifer agit en pleine lumière, ( si on peut dire ainsi) son intelligence n'étant pas obscurcie par les sens.

Ce qui n'est pas le cas de l'homme, il ne faut pas faire dire à une phrase ce qu'elle ne dit pas.

Sommes nous oui ou non devant le plus grand courant athée qui ait jamais existé?

La réponse est évidente. Ce courant, venu en droite ligne de la géhenne éternelle, prend forme dans l'esprit humain, parce que l'homme cherche à se faire Dieu, comme Montini l'a exalté en 1965, il arrive à la négation du Dieu Un et Trine ou de toute divinité. Voilà, l'athéisme du conciliabule maudit

Le communisme athée, comme Rosa Mystica, nous l'a rappelé est une doctrine bien réelle, condamnée plusieurs fois, et elle "s'incarne" dans l'homme, elle n'est pas un concept de l'esprit.

Ce que nous ne pouvons supposer chez Lucifer, peut se retrouver aisément chez l'homme.

Peut-on supposer chez Lucifer la gourmandise? Impossible, étant esprit, cela est contraire à son essence, et pourtant nous le trouvons chez l'homme.

La seule chose que nous pouvons dire est que le Lucifer est la source de tout mal, et que l'athéisme est son fait, sa victoire, son but ultime, faire croire que Dieu n'existe pas.

Évitons donc les interprétations tendacieuses!

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Invité le Mar 24 Fév 2009 - 23:46

Le grand inquisiteur, Torquemada a dit :

Évitons donc les interprétations tendancieuses !

J’ai l’impression de voir s’élever mon bûcher !

Voici le dogme au nom duquel je risque d’être brûlé

Torquemada affirme :
Sommes nous oui ou non devant le plus grand courant athée qui ait jamais existé?
La réponse est évidente…

Je demande la possibilité de me défendre avant de monter sur les fagots…car mon hérésie ne peut venir que du fait que je n’ai encore rien compris !

Oh ! je sais…il y en a qui vont bien rire en pensant que ce n’est pas la première fois que je ne comprend rien…ce serait même une habitude chez clemf.

Bon alors soyez patients !
Voilà ce que j’ai pu comprendre de l’Histoire contemporaine. Je ne suis pas ici pour minimiser l’athéisme. Cependant, il me semble que « le plus grand courant athée qui ait jamais existé » jusqu’ici soit le communisme marxiste-léniniste.
Cependant, Torquemada voit le plus grand courant athée non dans le communisme mais dans Vatican II.

« Voilà, l'athéisme du conciliabule maudit »

A partir de là, j’ai deux problèmes de compréhension.
Il me semble que le courant de Vatican II n’est pas un courant athée.
Sincèrement, peut-on être pris au sérieux si l’on affirme debout dans nos bottes ? :
« Vatican II est le plus grand courant athée qui ait jamais existé »
Je fais pour le mot « athéisme » comme Gratis pro Deo pour le mot « adorer » j’en donne la définition française :

« L’athéisme, dans sa variété matérialiste, consiste habituellement à ne pas croire, à ignorer et à ne pas considérer les propos et les écrits faisant état de phénomènes surnaturels et donc par extension, à ne pas reconnaître l’existence de quelque divinité que ce soit »

je suis d’accord avec Torquemada pour dire que l’athéisme est monstrueux qu’il a été condamné par l’Eglise etc etc.
Cependant de ceci, peut-on dire :
Vatican II est le plus grand courant d’athéisme jamais paru sur la terre.
Et peut-on dire qu’il n’y a rien de pire que l’athéisme. Si oui, alors le courant de Vatican II qui n’est pas un courant athée est moins mauvais et moins dangereux que le courant athée. Satan aurait fait plus de mal par l’athéisme qu’il en a fait par Vatican II.
Cependant, si on en vient au constat des effets maudis entre l’athéisme et Vatican II.
A combien de catholiques l’athéisme a-t-il fait apostasier la foi ?
A combien de catholiques l’église de Vatican II a-t-elle fait perdre la foi ?

Mon interprétation tendancieuse si elle existe, consiste à dire que l’athéisme, le fait de nier l’existence de Dieu est certes monstrueux mais n’est pas le pire.
Le faux déisme de l’église de Vatican II qui consiste à s’emparer de toute la structure administrative de l’Eglise catholique en séduisant tous les évêques catholiques pour qu’ils agissent au nom de cette véritable Eglise, au nom de son autorité, en imposant une doctrine luciférienne plus pernicieuse que l’athéisme dont il est certes l’initiateur. En effet, Lucifer à Vatican II est, déiste, il est papiste, il est infaillibiliste, il se réclame de 20 siècle de tradition de l’Eglise et aujourd’hui, (c’est peut-être Marcel qui lui en a donné l’idée), il est même pour la Messe de Saint Pie V et le retour de la Tradition.

Avec cela si vous trouvez que Lucifer a fait mieux avec l’athéisme, je n’y puis rien mais s’il vous plait… laissez-moi à mon interprétation tendancieuse.

L’Antechrist dont le règne a commencé avec ses suppôts, (les hiérarques de l’église de Vatican II) se fera passer pour le Christ. Croyez-vous qu’il nous dira que Dieu n’existe pas ? Comment fera-t-il alors puisque son but suprême est de se faire passer pour Dieu ! Ne se fera-t-il pas passer pour le Fils de Dieu et Dieu lui-même ? Il n’aura sans doute, que Dieu à la bouche et que va-t-on gagner en le traitant d’athée sinon le mérite du ridicule ? !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  gabrielle le Mer 25 Fév 2009 - 1:11

Soyez rassuré CLEMF, j'ai pris ma retraite, alors votre bûcher ne risque pas de s'allumer de sitôt.

Quand les bandidos se sont emparés de Rome et du Vatican, ils se sont servis de tout ce qui leur tombait sous la main; dogme, morale, discipline, liturgie etc…. à partir de cela, en évacuant le sens de chaque chose, en niant la grâce surnaturelle en chacune, ils ont provoqué une apostasie générale, et de ce tremplin les gens ont sautés dans l'athéisme. D'ailleurs Montini a refuser de condamner ses petits copains communistes.

Quant à l'Antéchrist, certes il ira jusqu'à se proclamer Dieu lui-même… mais il ne faut pas oublier qu'il s'élèvera dans un contexte de mondial terrible, ce qui poussera les gens à l'accepter pensant être par lui délivrer des fléaux qui balaieront la terre.

Celui-là est mon frère a écrit: Mon interprétation tendancieuse si elle existe, consiste à dire que l’athéisme, le fait de nier l’existence de Dieu est certes monstrueux mais n’est pas le pire.

A côté de la plaque CLEMF, Lucifer en réussissant à faire un monde athée , a descendu l'homme dans un abîme plus profond que celui où il était lui-même tombé… car niant Dieu, il reste quoi?

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Invité le Mer 25 Fév 2009 - 9:41

Torquemada a dit:

Soyez rassuré CLEMF, j'ai pris ma retraite, alors votre bûcher ne risque pas de s'allumer de sitôt.

Cher Torquemada, Merci de votre humour !

Je pense que l'on est d'accord sur le fond et nous différons sur les termes appropriés à accorder à l'athéisme....pas grave !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Athéisme : essai de réponse

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum