Prières de Sa Sainteté Pie XII

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 11 Fév 2012 - 15:36




à suivre

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Lun 13 Fév 2012 - 17:15

Nous voyons qu'au sommet du mont Horeb, tandis que le peuple de Dieu combattait dans la plaine, Moïse priait les bras levés vers le ciel, image anticipée et inconsciente du grand Médiateur aux bras étendus sur la croix. Aux côtés du guide en prière, de peur que les forces ne vinssent à lui manquer dans cette fatigante attitude de supplication, deux de ses plus fidèles compagnons lui soutenaient les bras avec une filiale sollicitude, pleins de foi dans l'efficacité de la prière de leur chef (Exode, XVII, 9-14).

Nous aussi, du haut de cette colline du Vatican, Nous assistons à une grande lutte, incomparablement plus vaste et plus terrible que celle, pourtant cruelle, qui met en conflit, les uns contre les autres, les peuples de la terre; lutte spirituelle, qui n'est pas autre chose qu'un épisode de la lutte permanente et profonde du mal contre le bien, de Satan contre le Christ.

Pour Nous, les mains tendues vers le ciel, Nous sentons peser sur Nos épaules le poids d'une indicible responsabilité, et Notre cœur éprouve une douleur profonde qui trouve en vous, Nos fils très fidèles, un réconfort, du fait que vous vous tenez auprès de Nous, unissant votre prière à la Nôtre, vos sacrifices à Nos peines, vos activités à Nos fatigues.

Allocution de Sa Sainteté aux membres de l'Apostolat de la Prière, le 17 février 1943 ( Discorsi e Radio-messaggi, IV, p.365) (Texte original en italien)

Tiré du livre:

Prères de Sa Sainteté Pie XII
Textes réunis et traduits par les moines de Solesmes
Imprimi potest
Cenomani, die 11 februarii 1958
+ Paulus Chevalier
episc. Rbanden., v.g.

Imprimatur
Solesmis, 10 februarii 1958
+ fr. Germanus Cozien
Abbas S. Petri e Solesmis

Desclée & Cie, Éditeurs.
à suivre


gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mer 15 Fév 2012 - 16:00

A Jésus, Roi du ciel et de la terre 1

O Jésus, Roi du ciel et de la terre, qui occisus es et redemisti nos Deo in sanguine tuo ex omni tribu et lingua et populo et natione (Apoc, V, 9) , abaissez avec bonté votre regard sur nous qui sommes réunis dans ce temple vénérable, où l'autel du grand Ignace de Loyola, entouré des virginales dépouilles des angé-liques Louis de Gonzague et Jean Berchmans, resplendit aujourd'hui pour la glorification de votre humble et héroïque serviteur Robert Bellarmin. Dissipez, ô Jésus, la sombre tourmente d'incrédulité et d'indifférence qui sévit encore sur le monde et s'acharne à priver les âmes de la vue des montagnes éternelles, à leur ravir le feu sacré de votre amour; suscitez à cette Eglise qui est vôtre, de nombreux hérauts de votre nom et de votre grâce, des lumières de science, des modèles de vertu, des héros de charité; nous voici prosternés devant vous, daignez faire de nous les vaillants soldats de votre divin royaume. Et de même que les astres évoluent dans les espaces infinis autour du centre unique que leur assigna votre main, faites aussi que toutes les nations, unies dans une seule foi et un seul amour, serrées autour de l'unique Pasteur auquel vous avez confié la garde de votre unique troupeau, vous connaissent, vous aiment, vous servent, exultant de joie sous votre très doux empire, et qu'elles jouissent un jour de vous et avec vous dans les éternelles splendeurs des saints. Jesus Christus heri et hodie : ipse et in sæcula (Hebr., XIII, 8) . Ainsi soit-il.

On a réuni dans ce livre non seulement les Prières composées comme telles par Sa Sainteté Pie XII, mais, malgré la différence de genre littéraire, certaines péroraisons de ses discours qu'il eût été regrettable d'écarter, car elles constituent de véritables prières que les fidèles seront heureux de répéter après Sa Sainteté. Les Notes signalent la chose dans chaque cas. De plus, comme on peut s'en rendre compte aisément d'après les dates, le prières reproduites sous les numéros 2 à 24 ont été composées par Sa Sainteté avant son élévation au Souverain Pontificat. ( Note des moines de Solesmes)

1. Ce texte forme la péroraison du discours prononcé en italien à Rome, le 26 avril 1931, dans l'église Saint Ignace, pour la canonisation de saint Robert Bellarmin ( Discorsi e Panegirici, Milano 1939,p. 29)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Ven 17 Fév 2012 - 15:17



Prière pour les Vocations sacerdotales 2

O Jésus, qui dans la tendresse de votre divin cœur, avez lancé le premier cri de pitié pour la pauvre humanité soupirant après un guide qui la conduise, à travers les sentiers difficiles du monde, vers la lumière et la vie; ô Seigneur, qui faites de vos anges un vent impétueux et de vos ministres des flammes ardentes (Ps. CIII, 4), envoyez à ce peuple qui est et qui veut être vôtre, des prêtres nombreux, revêtez-les de justice, afin que vos saints soient dans l'allégresse (Ps. CXXXI, 9). Vous qui connaissez tous les cœurs, désignez les élus à qui vous voulez confier un si sublime ministère de vérité et d'amour. Tu Domine qui corda nosti omnium, ostende quos elegeris ex his (Act., I, 24).

Eclairez leur esprit, afin qu'ils comprennent l'inestimable grâce de votre appel divin; fortifiez leur volonté, afin qu'ils ne se laissent pas vaincre par le relâchement et le plaisir, qu'ils ne s'abandonnent pas à la torpeur des vains amusements, qu'ils ne s'enlisent pas dans les bas-fonds enténébrés par les vapeurs de la cupidité humaine, qu'ils ne tremblent pas devant le sacrifice, mais qu'ils déploient leurs ailes et prennent leur vol, comme l'aigle royal, vers les hauteurs sereines et éblouissantes de votre sacerdoce éternel. Révélez à leurs parents combien il est grand et incomparablement beau de vous donner leurs propres fils, et accordez-leur la force de surmonter les intérêts et les affections qui s'y opposent.

Inspirez aux âmes généreuses un désir efficace de venir en aide, d'une main charitable, à ceux de vos élus que la pauvreté empêche de suivre votre voix; donnez à leurs éducateurs les lumières nécessaires pour cultiver dans leurs jeunes cœurs la plante délicate de la vocation, jusqu'au jour où ils pourront, ardents et purs, monter à votre saint autel.

Et alors, ô Jésus, qu'à leur tour, ils soient de vrais anges pour votre peuple; anges de pureté, qui préfèrent votre divin amour à tout amour humain, même tendre et saint; anges de charité, qui renoncent à la douceur d'une famille terrestre, pour s'en créer une autre plus grande, dont ils seront les pères et les pasteurs, et dans laquelle les petits, les malheureux, les fatigués, les délaissés, seront l'objet de leur prédilection; anges de lumière, par qui la foi en vous resplendisse, comme l'étoile du matin, dans les intelligences humaines; anges de sacrifice, qui se consument pour le bien de leurs frères, comme une flamme d'holocauste; anges de conseil et de réconfort, qui les consolent dans la douleur, les soutiennent dans le combat, et leur montrent, à l'heure angoissante du doute, la voie lumineuse de la vertu et du devoir; anges de grâce, qui purifient et soulagent les âmes et les unissent à vous en leur distribuant le pain de vie; anges de paix, qui, au moment du dernier soupir, leur fassent goûter, à vous désirer et à vous aimer, une indicible douceur, et leur ouvrent, dans le ravissement extatique de votre baiser divin, les portes du ciel, où vous êtes lumière et joie infinie des cœurs, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


2. Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 31 janvier 1932, dans l'église de la Trinité des Monts, pour l'Œuvre des Vocations Sacerdotales ( ibid., p. 57)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Lun 20 Fév 2012 - 15:17

A Jésus Maître de vérité 3

O Jésus, Maître venu de Dieu, enseignez-nous le bon usage de notre raison; que ce rayon de la face divine, posé sur nous, soit un rayon non d'égarement, mais de droite voie; rayon de vérité, non d'erreur; rayon de vie, non de mort. Enseignez-nous à confesser votre saint Nom, hors duquel il n'est sur terre aucun autre nom de salut, de sorte que, loin de rougir de votre Evangile, nous soyons fiers de notre titre de chrétiens; et qu'en toute circonstance de notre vie, dans l'exercice de l'intelligence comme dans le travail des mains, nous regardions vers vous, nous parvenions à vous, Sagesse suprême, arbre divin, devenu pain de vie éternelle dans le désert de la corruption humaine. Illuminez nos intelligences de la science des saints; aplanissez les voies de la vérité à tant de jeunes qui, pour triompher de leurs sens, pour réussir dans leurs études, implorent de votre amour le soutien et le succès dans leurs luttes; qu'ils soient à l'avenir les semeurs et les défenseurs de votre parole au milieu des peuples de toute langue, de toutes coutumes, de tout ciel. Si le monde a cette science qui est folie devant vous, nous ne voulons, nous, que la folie de votre croix qui est sagesse et vertu de Dieu. Que notre gloire ne soit que de vous connaître, vous crucifié, vous élevé de terre pour attirer à vous l'univers, vous, notre Rédempteur, vous, qui êtes la voie pour aller au Père, vérité qui nous grandit, vie qui nous introduit du temps dans l'éternité. Ainsi soit-il.

3. Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 10 avril 1932, dans l'église de la Minerve, en l'honneur de saint Albert le Grand ( idib., p. 82)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mer 22 Fév 2012 - 15:58

A Jésus, Sagesse éternelle 4

Jésus, Sagesse éternelle, vraie Lumière qui éclairez tout homme, éloignez de notre regard les fallacieuses lueurs de la science du monde qui conduit à la ruine. Donnez-nous un rayon de cette sagesse sous la conduite de qui Françoise marqua dans les sentiers de la perfection, d'admirables empreintes, et laissa en cette maison le témoignage de son mépris du siècle et des vanités où folâtrent la grâce éphémère et le charme de la femme, en y plaçant comme perpétuelle sauvegarde la crainte de Dieu, principe et couronnement de la sagesse.

Accordez-nous, ô divin Rédempteur, une étincelle de ce feu que vous avez apporté ici-bas pour qu'il s'allume, et faites qu'à sa chaleur, imitant les vertus de votre servante bien-aimée, nous cheminions avec les anges sur la route du salut, et que, sur cette terre misérable, nous défendant contre nos ennemis par l'armure de la justice, le bouclier de la foi et l'épée de l'esprit, nous posions les fondations profondes et inébranlables de notre demeure et de notre béatitude dans le ciel. Amen.

4. Péroraison du discours italien prononcé le 12 mars 1933, dans la maison des Oblates de "Torre de Specchi", en l'honneur de sainte Françoise Romaine. ( idib., p.155)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 25 Fév 2012 - 15:52

Prière pour l'Eglise et le Pape 5

O Jésus, notre Rédempteur, tournez vers chacun de nous un regard d'amour afin qu'il nous soutienne dans les épreuves de la vie, nous fortifie dans notre faiblesse, nous enflamme pour la victoire, et nous attache tous à vous par la chaîne d'un indéfectible amour. Voyez à vos pieds votre Vicaire; le gardien de votre Epouse, la Sainte Eglise de Dieu, le suprême Pasteur de votre troupeau, qui veille et prie avec vous, avec nous. Exaucez ses ardents désirs, accordez-lui de voir tous les fruits salutaires que son cœur paternel attend de cette Année sainte, que vous lui avez inspiré de publier en souvenir de notre très miséricordieuse Rédemption. Qu'il voie venir à vous ceux qui ne vous aiment pas ou vous haïssent; qu'il voie ceux qui vous aiment s'enflammer de plus en plus de votre constant amour, qu'il voie toutes vos brebis, celles-là mêmes qui se sont égarées ou perdues, ne faire qu'un unique troupeau sous un seul Pasteur; qu'il voie le pain rendu aux petits, un emploi aux ouvriers sans travail, la concorde aux nations, la paix au monde. Oui, ô Jésus, Dieu caché sous les pains transsubstantiés de cet autel, Roi éternel que les Saints contemplent à découvert, allumez dans le monde cet amour qui demeurera à jamais avec vous dans le ciel. Ainsi soit-il.

5. Méditation pour l'Heure Sainte, le 6 avril 1933, dans la Basilique Vaticane ( ibid., p. 166) - texte orginal en italien.

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mer 29 Fév 2012 - 16:36

A Jésus, Roi des siècles 6

O Jésus, Roi des siècles, immortel et invisible, à vous l'honneur et la gloire de tous les siècles, car de tous les siècles vous êtes le centre. N'est-ce pas en vous, Rédempteur de l'humanité déchue, que s'est fixé le passé par le regard des prophètes? N'est-ce pas en vous que s'achève la plénitude des temps, qui vous contempla, géant descendu du ciel, pour la grande épopée du Golgotha, puis, ressuscité, premier né d'entre les morts, et remontant au ciel en triomphateur? Et voici la suite des siècles marquée de votre nom; les voici qui, à la parole des témoins de vos prodiges, sous la conduite de Pierre, toujours vivant dans ses successeurs infaillibles, les voici qui concentrent sur vous le regard de la foi, la hardiesse de l'espérance, le frémissement de l'amour. Oui, pour vous ces siècles souffrent et combattent; pour vous, ils adoucissent les peuples sauvages et en font une société plus civilisée; pour vous, ils ouvrent des refuges de paix et de sainteté, ils allument des phares de sagesse, ils élèvent des voûtes et des clochers si vertigineux qu'on les croirait toucher les marches de votre trône, arcs de triomphe dressés sur le chemin de votre victoire croissante, qui, aux côtés de votre Vicaire, accompagnent les cohortes des martyrs, les chœurs des vierges, les phalanges des docteurs, l'armée des familles religieuses, la multitude des croyants. Triomphez, triomphez, ô Jésus. Qu'il arrive, qu'il s'étende, votre règne. Que votre empire resplendisse sur la terre, mais plus connu, plus aimé, plus beau, plus puissant, autant qu'est infinie la puissance de votre sang divin, répandu pour la Rédemption, non de nous seuls, mais du monde entier. Combien de brebis de votre bercail, pour lesquelles vous avez prié votre Père, errent encore, loin de l'unique Pasteur, par vous laissé à nous comme défenseur et guide vers les pâturages de la vie! Faites que, sous sa main, toutes se réunissent autour de vous, divin Pasteur de nos âmes.

Et nous, fils de votre victoire, nous à qui après dix neuf siècles, parvient le fruit de la Rédemption, par vous accomplie sur le Golgotha, que pouvons-nous faire, sinon vous adorer, vous remercier, nous prosterner devant votre croix, afin que tombe plus abondant sur notre tête votre sang, notre force et notre salut? Oui, ô Sauveur Jésus, donnez-nous une étincelle de cette ardeur et de cette force dont vous fîtes la grandeur de votre serviteur Alphonse de Liguori ; de cette vertu, de cette patience, de ce courage dans les adversités, qui nous rendront plus semblables à vous, feront de nous vos images, car cette ressemblance est le sceau de notre éternelle félicité.

O divin Rédempteur, rachetez-nous et libérez-nous de ce corps de mort; libérez l'Eglise, votre Epouse, des chaînes où l'enserrent ses ennemis; embrasez en tous ceux qui croient en vous, cet amour qui rachète les frères et les fait, ici-bas, un seul cœur et une seule âme, jusqu'à ce que tous, soutenus par votre bras tout-puissant, nous nous élevions au-dessus des orages du monde, par delà les obscurités de la foi, jusqu'à vous contempler éternellement bienheureux dans l'ineffable vision de votre éternel triomphe. Ainsi soit-il.

6.Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 14 mai 1933, dans l'église de Saint Alphonse-Marie de Liguori, pour le 2 e centenaire de l'Institut du Très Saint Rédempteur ( ibid., p. 234)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 3 Mar 2012 - 15:20

A Jésus, Sauveur du monde 7

Nous voici à vos pieds, ô Jésus Sauveur du monde, en cette année commémorative de votre victoire, nous, conquête de votre sang, trophée de votre triomphe à travers les siècles. Vous êtes pour nous sagesse, justice, sanctification; vous êtes, comme le disait votre grand apôtre, notre rédemption et notre gloire. Pour nous racheter de l'ultime ruine, vous nous avez tout donné et vous avez fait nôtre le ciel qui est votre trône, la terre qui est l'escabeau de vos pieds, la vie et la mort, le présent et l'avenir. Vous avez fait notre chose, Pierre, le pasteur universel de votre troupeau, Paul votre instrument de choix pour les païens, vos ministres, les messagers de votre pardon et de vos menaces, par la voix de qui nos pères ont cru en vous, ont espéré en vous, vous ont aimé, et nous-mêmes nous nous prosternons ici devant vous pour vous adorer. Dans l'immensité de votre amour, vous avez fait nôtres vos serviteurs, et vous leur avez communiqué une paternité qui vient du ciel; vous avez fait d'Antoine-Marie Zaccharia le père et le chef d'une magnanime troupe d'élite, afin de rendre plus abondante votre rédemption et d'ajouter aux palmes et aux trophées de vos victoires.

Oui, ô divin Rédempteur, nous sommes vaincus par vous, par votre amour; nous sommes votre chose, parce que vous êtes notre roi et notre chef. Soyez donc éternellement notre voie, notre vérité et notre vie; en sorte que, comme vous avez ait nôtres toutes choses, ainsi nous tous soyons vôtres, de la même façon que, selon la parole de votre apôtre Paul, vous êtes de Dieu; et que nous soyons tous, comme vous l'avez demandé à votre Père, à la veille de votre sanglante Passion, un en vous et dans le Père, dans une parfaite unité; afin que le monde croie et connaisse que vous êtes le Rédempteur de tous les fils d'Adam et que tous, jusqu'aux brebis encore dispersées de votre bergerie, soient conduits à vous et soient où vous êtes vous-même, pour voir l'ineffable triomphe de gloire que le Père vous a donné dans les splendeurs des Saints.

7.Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 14 mai 1933, dans l'église Saint-Charles «ai Catinari», en l'honneur de saint Antoine-Marie Zacharia, pour le centenaire de la Congrégation des Clercs Réguliers de Saint-Paul ( ibid., p. 234)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mar 6 Mar 2012 - 15:31

O Jésus, augmentez notre foi 8

O Jésus, Rédempteur du monde, vainqueur de la mort et de l'enfer, vous êtes, comme un jour vous l'avez proclamé devant le tombeau de Lazare, la résurrection et la vie. Celui qui croit en vous, même s'il est mort, vivra. Elle était morte la Compagnie, à vous consacrée sous votre nom par Ignace; soutenue par la voix de votre Vicaire, réformée dans son esprit par votre serviteur Joseph Pignatelli, elle a cru en vous et elle est ressuscitée. La voici vivante par votre gracieuse clémence, prosternée ici aujourd'hui dans l'adoration et la reconnaissance devant le trône de votre bonté et de votre miséricorde. Nous aussi nous avons cru en vous.

Depuis dix neuf siècles, votre nom retentit sur les rives du Tibre; ici Pierre et Paul le firent entendre jusque sous les portiques et dans la maison de César; ici ils l'ont écrit avec leur sang, sur la terre du Vatican et au delà des murs sur les rives argileuses du fleuve. Ici des familiers, des serviteurs, des esclaves de César ont cru en votre Vicaire, en vous, en votre croix, sur laquelle ils sont montés, sur laquelle, servant de torches nocturnes aux chars de Néron, ils sont demeurés attachés, victimes de foi et d'amour pour vous, notre Dieu et Sauveur. N'êtes-vous pas vous-même ce feu dévorant qui changea les bûchers de nos pères en holocaustes de divine charité, les funèbres grottes des Catacombes en berceaux de vos adorateurs et de vos martyrs, les temples de Quirinus en basiliques consacrées à votre nom, la Rome de Tibère qui vous crucifia, en la Rome de Pierre, sur qui vous avez fondé votre Eglise, comme un phare de rédemption et de salut à tous les peuples, pour annoncer au monde votre foi ?

Oui, vous avez changé les torches et les épées meurtrières en éclairs de résurrection et de vie qui, à travers dix neuf siècles, projettent jusqu'à nous leur puissant éclat; et qui, avides d'une victoire toujours plus grande et plus complète sur les ténèbres de l'incrédulité et du paganisme multiforme, lancent leurs clartés pour éclairer les futurs chemins de l'humanité errante.

De siècle en siècle, la foi en vous, partie du tombeau de Pierre que surmonte la croix, tel un nouveau Golgotha de votre victoire, passe éblouissante au milieu des nations, vous conquérant un peuple nouveau, de nouveaux héros et de nouveaux sages, inconnus du Champ de Mars et du Lycée, de nouvelles légions, de nouvelles armées de combattants qui s'unissent et se succèdent dans la lutte et qui, comme votre serviteur Joseph Pignatelli, vivent, meurent et ressuscitent pour vous.

O Jésus, augmentez notre foi! En cette Année Sainte qui rappelle, plus que toute autre, votre ineffable mort et votre résurrection, tandis que nous voyons se réunir ici avec dévotion cent peuples divers, faites que, unie à la leur, notre piété renaisse plus éclairée, plus vigoureuse la foi en vous, qu'elle vive sans cesse d'une espérance et d'un amour capables de l'élever jusqu'à la victoire du monde. Qu'elle nous ouvre, grâce aux mérites infinis de votre saint nom, qui enrichissent notre misère, la porte de la pleine et éternelle Rédemption et la joie sans fin de votre triomphe, dans les célestes splendeurs des Saints. Ainsi soit-il.

8. Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 17 décembre 1933, dans l'église du GesÚ, en l'honneur du bienheureux Joseph Pignatelli (ibid., p. 257)

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 17 Mar 2012 - 15:13

A Jésus, Dieu de charité 9

O Jésus, Dieu de charité et Prince de la paix, qui commandez aux vents et à la mer et qui marchez sur les flots en furie, ayez pitié de nous et de nos frères malheureux, qui sommes ballottés par les vagues de la tribulation, au milieu du torrent de l'universelle insécurité. Vous nous avez aimés jusqu'à vous livrer vous-même aux tourments et à la croix pour nous; vous nous avez ordonné de vous aimer et de nous aimer les uns les autres. O Amour, vous dirai-je avec votre Augustin, ô Amour qui brûlez toujours sans jamais vous éteindre, embrasez nos cœurs; donnez-nous ce que vous commandez, commandez ce que vous voulez : Da quod jubes, et jube quod vis (Conf., X, 29). Donnez-nous une étincelle de ce feu dont vous avez enflammé le cœur de votre bien-aimée servante Louise de Marillac, de ce feu que vous avez apporté du ciel à la terre et dont votre seul désir est qu'il s'allume. Oui, qu'elle s'allume en nous, cette flamme de charité, que, nous serrant autour de vous, elle se répande patiente et douce, sainte et discrète, consolatrice et puissante, résignée et victorieuse!

Misereor super turbam : J'ai pitié de cette foule (Marc, VIII, 2); vous l'avez proclamé devant vos apôtres et devant le monde : ayez donc pitié de l'innombrable troupeau de vos brebis, de celles qui gémissent dans votre bercail et de celles qui errent encore à l'aventure. Voyez combien grands sont l'amertume et la haine, l'envie et la convoitise, l'orgueil et la méfiance qui agitent et divisent les frères, qui séparent les enfants d'une même Eglise, nourris du même pain de vérité et de vie. Les limites que vous avez tracées à la mer, la dure glèbe, maudite par vous dans la sueur que doit verser l'homme exilé ici-bas, autant que les terres, séparent les esprits. Faites, ô Rédempteur du monde, faites que les peuples écoutent le céleste message que vous avez apporté aux hommes de bonne volonté; faites que, plus que les autres, l'entendent les chefs des nations. Dans votre main, ô Jésus, sont les cœurs des grands, aussi bien que les ailes des vents et les tempêtes des océans ; vous les pouvez diriger où il vous plaît : embrasez-les donc de votre feu, illuminez-les, guidez-les. Dites la parole qui dompte et apaise les tempêtes, et accordez la paix à nos jours troublés : Da pacem, Domine, in diebus nostris! Sache le monde que rien ne résiste à votre volonté! Et que, s'embrassant, la justice et la paix tranquillisent, rassurent, exaltent les peuples !

O Juge éternel des hommes et des nations, que triomphe des sentiments humains l'appel de votre cœur! Qu'elle triomphe, la voix de cet amour qui, au dernier jour, illuminera la conscience des hommes et reconnaîtra comme donné ou refusé à vous-même ce qui fut donné ou refusé à des frères. Qu'elle triomphe, ô Jésus, votre charité inextinguible, victorieuse de toute malice humaine; qu'elle nous unisse tous à vous et entre nous, jusqu'à ce qu'elle nous conduise au ciel, dans la béatitude de votre joie, pour célébrer et glorifier éternellement votre victoire et votre triomphe. Ainsi soit-il.


9 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 14 mars 1934, dans l'église de Saint-André della Valle, pour la canonisation de sainte Louise de Marillac (ibid., p. 287).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Ven 23 Mar 2012 - 16:07

A Jésus, divin Maître des âmes 10

Gloire à vous, ô Jésus, divin Maître des âmes, qui, les attirant à vous par la douceur et l'humilité de votre Cœur ouvert, leur apprenez à trouver en vous qui êtes la voie, la vérité et la vie, la paix et le soulagement de toute inquiétude; gloire à vous, qui les glorifiez à la face du ciel et de la terre, et qui, par l'exemple de votre grand serviteur Conrad de Parzham, les guidez vers ce royaume de grandeur spirituelle où les derniers deviennent les premiers, et où les humbles, qui ont tout quitté pour vous suivre, occupent les sièges élevés des juges de l'univers. Oh! tournez votre regard miséricordieux vers le pays qui a donné à votre Eglise un si glorieux saint; tournez-le vers ce monde qui a tant besoin de votre secours; commandez aux vents et à la mer, et ne permettez pas que les âmes, surtout celles des jeunes qui vous sont si chères, que vous avez rachetées de votre sang, soient arrachées à votre Cœur, en qui seul elles peuvent trouver là tranquillité et le repos.

O Roi des rois, Seigneur des seigneurs, qui donc est grand devant vous, sinon celui qui, à l'exemple des enfants, s'humilie? Nous voici à vos pieds, malheureux que nous sommes, misérables, pauvres et aveugles, et pourtant orgueilleux dans notre pauvreté et notre misère. Donnez-nous une humilité d'esprit qui, même si elle nous fait ignorer et méconnaître du monde, nous fasse connaître et aimer de vous; apprenez-nous à élever du fond de notre néant et à fixer notre regard sur les hautes réalités qui sont éternelles, et non point passagères, auxquelles notre âme aspire avec ardeur, et vers lesquelles nous porte l'aile de votre grâce. Donnez-nous une résolution virile, qui nous affermisse dans l'accomplissement sincère et fidèle de notre devoir, au poste, important ou obscur, où nous appelle votre volonté; accordez-nous un courage qui ne succombe pas sous la fatigue ni l'adversité, parmi les circonstances joyeuses ou tristes, un courage inaccessible aux attraits du mal, constant dans la résignation, qui change les couronnes d'épines en diadèmes de mérites pour une vie meilleure.

Donnez-nous une flamme de charité qui, embrasant notre cœur, le consume tout entier pour vous, et qui, nous tenant indissolublement unis à vous, soit aussi un lien de perfection chrétienne et d'union entre nous, vos fils et vos frères, pour cette aide mutuelle, et cette coopération à l'apostolat fraternel de foi, de vertu, de salut, qui, selon votre prière au Père céleste, fera de toutes vos brebis, ô divin Pasteur des âmes, sur terre, un seul troupeau sous un seul pasteur, et au ciel un seul royaume dans un éternel triomphe avec les anges. Ainsi soit-il.

10 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 16 décembre 1934, dans l'église des Capucins, pour la canonisation de saint Conrad de Parzham (ibid., p. 365).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 31 Mar 2012 - 15:51

Au Sauveur Jésus, Sagesse Incréée 11

O Sauveur Jésus, Sagesse incréée descendue du ciel pour revêtir notre chair et nous enseigner la vérité qui nous élève si haut; vous qui, refusant les biens du monde, ses plaisirs et les grandeurs humaines, vous êtes fait notre Chef et notre Maître; vous, la Voie, la Vérité et la Vie, qui, du haut de la croix, comme d'une chaire, nous avez appris, ineffable leçon, à appeler — avec votre disciple de prédilection — notre Mère, votre très sainte Mère, Notre Dame des Douleurs; vous qui par un prodige d'amoureuse sagesse, dans votre immolation non sanglante, nous offrez, sur nos autels, Prêtre et Victime, le banquet divin du pain vivant de votre Corps et du vin nouveau de votre Sang; vous triomphez, ô Roi des siècles, dans la solennité de ce jour, qui glorifie la lointaine aurore de l'Ordre des Serviteurs de votre Mère...

Nous qui ne sommes pas venus de la silencieuse solitude, mais qui sommes dispersés sur les inquiétants chemins du monde, nous sommes aussi les serviteurs de votre Mère, ses enfants et vos frères, pèlerins ici-bas, errant parmi des milliers d'angoisses, de dangers et d'ennemis : guidez-nous, éclairez-nous, Maître divin, révélez-nous le néant de ce qui n'est pas éternel, le tout de ce qui vous est agréable et vous plaît.

Qui pourra jamais connaître ce que vous attendez de nous, si vous ne nous accordez la sagesse qui vient d'en haut, pure, pacifique, humble, conciliante, d'accord avec les bons, riche de miséricorde et de fruits excellents (Jac., III, 17)?

Que de votre trône, de votre autel de grâce, brille pour notre âme, ce rayon qui est le commencement de la sagesse, votre crainte, ô Seigneur ! Qu'elle nous accompagne, qu'elle demeure avec nous, qu'avec nous elle agisse, durant tout le cours de notre pèlerinage terrestre, et qu'il se termine, un jour, dans la pleine vision de votre face béatifiante, ô bien suprême, en la possession et la contemplation duquel repose et se consomme, rassasiée et radieuse de posséder toute vérité, cette sagesse qui, dans la céleste Jérusalem, nous fera trouver en vous notre bonheur, et en vous nous fera vivre éternellement dans les splendeurs des saints. Ainsi soit-il.

11 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 10 février 1935, dans l'église Saint-Marcel, à l'occasion du 7e centenaire de l'Ordre des Servites (ibid., p. 392).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mer 11 Avr 2012 - 19:50

A Notre Dame de Lourdes 12


O Vierge immaculée, très clémente et très puissante, vous êtes notre Mère. De votre trône de Reine du ciel, vous avez daigné venir parmi nous en ce coin fortuné de la terre de France; et, à l'égal de la réalité de la foi, invisible au monde, mais non à l'innocente enfant choisie par vous comme confidente et collaboratrice des merveilles de votre amour pour nous, vous avez fait de cette roche de Massabielle une nouvelle montagne de la gloire de Dieu au milieu des ténèbres de l'incrédulité et du péché, un phare lumineux d'espérance pour le salut des peuples. Mais cette montagne et cette grotte bienheureuse évoquent en nous le souvenir d'une autre montagne et d'une autre grotte, le Golgotha et le Sépulcre, où votre douleur et vos larmes de Mère, à l'heure la plus terrible et la plus divine de la Rédemption, s'unissaient à la suprême torture, à la mort et à la sépulture de votre Fils crucifié, Rédempteur du monde.

Ce jour-là, dans ces ténèbres, ô Reine des martyrs, votre foi, votre espérance, votre amour demeurèrent fermes et dirigés vers le ciel comme vous demeuriez vous-même debout auprès de la croix ; là vous avez été proclamée notre Mère par la divine parole de votre divin Fils et par le sang qui de ses plaies descendait sur vous, pour empourprer et consacrer votre amour pour nous. De ces ténèbres a surgi le soleil de ce jour où nous commémorons l'accomplissement de notre Rédemption.

Vous, notre Corédemptrice, vous, prémices de la grâce et de la Rédemption, ayez pitié de nous, vos pauvres fils. Donnez-nous le courage de votre foi, l'inébranlable fermeté de votre espérance, l'ardeur de votre amour pour Jésus, Fils du Père et votre Fils, notre Rédempteur et notre Frère; intercédez pour nous auprès de lui, apaisez sa justice; obtenez-nous la lumière de la vérité, et que celle-ci parvienne aussi aux esprits aveuglés de ceux dont l'orgueil se dresse contre l'Eternel; que les dévoyés et les fourvoyés retrouvent le droit chemin, et que par vous, Reine de la paix, victorieuse de toute erreur, l'Eglise poursuive librement sa tâche et répande par le monde les fruits divins de la Rédemption. Protégez le troupeau béni de votre Fils, et le Pasteur auguste qui le conduit dans les pâturages du salut et qui est en esprit présent parmi nous. Protégez cette nation si chère à votre cœur et tout le peuple chrétien accouru ici à vos pieds de toutes les parties du monde, ou qui du moins est tourné vers ce lieu par le désir et nous est uni dans la prière.

Que par vous, ô Vierge immaculée, ô Mère du Rédempteur, notre espérance et notre salut, l'olivier de la concorde et de la paix refleurisse sur terre, dans les cœurs la pureté, l'ardeur et la constance de la vertu et du sacrifice pour le bien; et que par ses mérites le sang du Rédempteur nous ouvre les portes du ciel et nous plonge dans la joie de vous contempler, vous, ô Marie, et la Trinité bienheureuse, parmi les splendeurs des saints! Ainsi soit-il.

12 Péroraison du discours français prononcé le 28 avril 1935, à la grotte de Lourdes, pour la clôture du jubilé de la Rédemption (ibid. p. 459).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Jeu 19 Avr 2012 - 15:00

A Saint Dominique 13

Glorieux Patriarche Dominique, nous vous invoquons. O lis parfumé des vallées virginales, infatigable héraut et propagateur de la foi et de la vérité, père de champions invaincus et de maîtres lumineux du troupeau du Christ, suave et doux conseiller qui incitez avec suavité et douceur à toute vertu; de même que vous avez été et êtes encore un maître incomparable pour vos fils d'élection, soyez aussi notre maître dans la véritable voie de la doctrine qui mène au salut. Chassez de notre esprit la sagesse insensée du monde, folle clameur de passions mal domptées! Que la lumière de ce jour, que rend mémorable la gloire qui depuis sept siècles vous élève si haut dans la vénération du peuple chrétien, imprime indélébiles dans notre cœur vos enseignements !

Enseignez-nous, à nous aussi, comment, à l'heure des veilles près du tabernacle du Dieu présent et caché, s'allume, s'enflamme et se dilate la charité, qui rayonne en amour du prochain et transforme en instrument de bien la pauvreté et la souffrance, l'étude et la prière, le foyer domestique et la rue de la ville.

Enseignez-nous comment la foi de Pierre, de cette Rome que vous avez tant aimée, avec le cri des martyrs qui y sont ensevelis, nous presse d'estimer le salut de l'âme plus que la conquête du monde, de porter ouvertement le nom de chrétien, d'accroître au cours de notre vie nos mérites pour le ciel et d'éclairer nos frères.

Enseignez-nous comment, à votre école, jusque dans une humble vierge, en cette Catherine de Sienne, qui sous cet autel dort aux pieds de son Epoux céleste, pénètre profondément votre zèle héroïque pour les âmes et pour l'Eglise; comment triomphent les saintes hardiesses, la confiance en Dieu, la parole d'éternité; comment la foi, qui opère par la charité, triomphe du monde.

Soyez notre maître, notre appui et notre intercesseur dans les événements, joyeux ou tristes, de notre vie, parmi les risques du bien et les séductions du mal, dans notre lutte incessante et quotidienne pour conserver en nous l'image divine, purifiée, sanctifiée par le Sang qui enlève tous les péchés du monde, qui nous ouvre le ciel et nous introduit dans la joie et dans la paix de la gloire éternelle avec Dieu. Ainsi soit-il.

13 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 2 juin 1935 dans l'église de la Minerve, en l'honneur de saint Dominique (ibid., p. 474)-

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 21 Avr 2012 - 15:00

Au Bon Pasteur 14

Unis à l'éternel Bon Pasteur, nous vous en supplions, Seigneur, fiat unum ovile et unus Pastor! Donnez aux peuples l'union et la paix, dans la vérité et la justice, dans le respect du droit et la charité fraternelle. Accordez-nous, à nous-mêmes, de ne pas avoir seulement souci de notre salut, mais encore de porter aux autres la lumière de votre vérité et d'étendre en eux votre règne. Et par l'intercession du Docteur admirable, qu'ici, près de la tombe de l'Apôtre des Gentils, nous vénérons et exaltons comme l'un des plus grands hérauts de la foi, accordez-nous, au soir d'une vie dépensée et consumée à votre service, la grâce de venir joyeux comme jadis Bède, votre héroïque serviteur, à la rencontre de l'éternité, comme à une fête de récolte; faites qu'unis pour vous contempler et glorifier votre divine Majesté, nous puissions durant tous les siècles chanter les paroles qui illuminèrent son départ de ce monde et lui ouvrirent les portes du ciel : Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto. Ainsi soit-il.

14 Péroraison du discours italien prononcé le 15 décembre 1935, dans la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs, en l'honneur de saint Bède (ibid., p. 504).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mar 24 Avr 2012 - 15:10

A Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus 15

Ah! vous êtes grande, ô petite Sainte! et innombrable est votre famille spirituelle. Vous êtes grande, ô petite âme! petit tabernacle de Dieu vivant parmi nous, vous êtes devenue le refuge de toute une humanité priante, souffrante et militante, qui chaque jour a recours à vous!

Dans ces hymnes qui montent vers vous, je crois entendre un écho de celle que chantait Isaïe à la gloire de la nouvelle Sion : « Pousse des cris de joie... éclate en transports d'allégresse!... Elargis l'espace et déploie plus amplement les rideaux de ta tente. Ne lui ménage pas le terrain; allonges-en les cordages, affermis-en les pieux. Car tu te répandras et à droite et à gauche; et ta postérité prendra possession des nations et peuplera les villes désertes ».

Chaque jour, en effet, vous accueillez, ô Thérèse, des légions d'enfants qui vous consacrent leur innocence, de vierges qui vous suivent dans le cloître, de souffrants à qui vous donnez la guérison du corps ou l'admirable héroïsme de votre conformité aux vouloirs de l'Amour miséricordieux. C'est vous qui soutenez les missionnaires dans les fatigues et les déceptions de leur apostolat lointain; votre image leur a porté son sourire dans la froidure des isbas et la moiteur des paillotes, dans l'immensité des sables, sur celle des océans, jusque dans les nuages et les hauteurs du firmament.

Petit temple de Dieu, vous êtes le temple immense d'une humanité par vous conquise : Ecce tabernaculum Dei cum hominibus.

15 Extrait du discours français prononcé le 11 juillet 1937, pour l'inauguration de la basilique de Lisieux et la clôture du Congrès eucharistique national français (ibid., p. 599).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Ven 27 Avr 2012 - 15:50

A Jésus, Maître du monde 16

Gloire vous soit rendue, ô Jésus ! Car tout est vôtre, et, par vous, Verbe et Sagesse du Père, tout a été créé, et rien n'a été fait sans vous.

Il est à vous, ce temple de la nature, où le soleil éclaire aujourd'hui de ses rayons splendides tant de chrétiens réunis, venus de toutes les provinces, de tous les clochers de France, pour vous adorer à ciel ouvert et à visage découvert, sans rougir de votre Evangile.

Elle est à vous, cette basilique qui, telle une vierge consacrée à Dieu, s'enveloppe aujourd'hui dans les voiles saints de sa joie en chantant l'hymne de sa jeunesse.

Elle est à vous, Thérèse, qui de votre nom d'enfant voulut faire le sien et le porta comme un symbole, afin que, toute petite sur la terre, vous la fissiez grande et glorieuse dans le ciel.

Nous sommes à vous, nous tous, parce que, ainsi que vous l'avez dit, sans vous nous ne pouvons rien.
Que votre bénédiction descende donc sur nous, sur ce nouveau temple qui vous est dédié sous l'invocation de votre bien-aimée servante Thérèse! Bénissez ce Congrès que la France a célébré pour votre gloire! Bénissez nos vœux et nos résolutions! Que tous les hommes vous connaissent, que tous vous aiment, que tous vous servent! Qu'avec nous, avec tous les fils de France, réconciliés en votre grâce, se rassemblent d'une frontière à l'autre autour de votre trône d'amour, de vérité et de vie, en un seul troupeau sous la houlette d'un seul Pasteur, toutes les pauvres brebis qui s'en vont maintenant errantes et perdues dans les chemins de l'erreur, de la haine et de la mort !

Tel est le cri qui s'échappe de nos cœurs devant vous; puissent ses échos imprégner les murs tout frais encore de cette basilique! Ce cri, ce souhait, nous le confions à la garde de votre héroïque servante Thérèse, parce qu'il fut le sien; il fut l'aspiration de ses jours, le dernier soupir qui l'emporta au paradis pour la faire puissante là-haut. Qu'elle le garde donc, notre vœu; qu'elle le fasse retentir aux quatre vents du ciel, afin qu'il éveille l'ardeur des désirs évangéliques en tout pays, sur tout rivage!

Que de ce coin de terre, comme d'un nouveau ciel tombe la pluie de ses mystiques roses, embellissant et fécondant les aspirations des âmes apostoliques éparses dans le monde! Qu'elle conserve enfin et comble en nous-mêmes le souvenir indélébile que nous emportons de ce Congrès eucharistique : souvenir qui, lorsque nous serons dispersés en de lointains pays, ramènera notre pensée et notre amour, pleins de vénération et de gratitude, vers les voûtes, l'autel et la châsse virginale de cette basilique, insigne monument de la foi, de la grandeur religieuse et des suprêmes espérances de la patrie de saint Louis et de Jeanne d'Arc! Ainsi soit-il.

16 Péroraison du même discours (ibid., p. 603).

message précédent.


gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mar 1 Mai 2012 - 16:49

A Notre Dame de Paris 17

O Mère céleste, Notre Dame, vous qui avez donné à cette nation tant de gages insignes de votre prédilection, implorez pour elle votre divin Fils; ramenez-la au berceau spirituel de son antique grandeur, aidez-la à recouvrer, sous la lumineuse et douce étoile de la foi et de la vie chrétienne, sa félicité passée, aidez-la à s'abreuver aux sources où elle puisait jadis cette vigueur surnaturelle, faute de laquelle les plus généreux efforts demeurent fatalement stériles, ou tout au moins bien peu féconds : qu'elle s'unisse à tous les gens de bien des autres peuples, parvienne à s'établir ici-bas dans la justice et dans la paix, en sorte que, de l'harmonie entre la patrie de la terre et la patrie du ciel, naisse la véritable prospérité des individus et de la société tout entière.

« Mère du bon conseil », venez au secours des esprits en désarroi devant la gravité des problèmes qui se posent, des volontés déconcertées dans leur impuissance devant la grandeur des périls qui menacent !

« Miroir de justice », regardez le monde où des frères, trop souvent oublieux des grands principes et des grands intérêts communs qui les devraient unir, s'attachent jusqu'à l'intransigeance aux opinions secondaires qui les divisent; regardez les pauvres déshérités de la vie, dont les légitimes désirss'exaspèrent au feu de l'envie, et qui parfois poursuivent des revendications justes, mais par des voies que la justice réprouve; ramenez-les dans cette tranquillitas ordinis qui seule est la vraie paix!

Regina pacis! Oh, oui! en ces jours où l'horizon est tout chargé de nuages qui assombrissent les cœurs les plus trempés et les plus confiants, soyez vraiment au milieu de ce peuple qui est vôtre la Reine de la paix; écrasez de votre pied virginal le démon de la haine et de la discorde ; faites comprendre au monde, où tant d'âmes droites s'évertuent à édifier le temple de la paix, le secret qui seul assurera le succès de leurs efforts : établir au centre de ce temple le trône de votre divin Fils, et rendre hommage à sa loi sainte, en laquelle la justice et l'amour s'unissent en un chaste baiser, justitia et pax osculatœ sunt (Ps. LXXXIV, II).

Et que par vous, la France, fidèle à sa vocation, soutenue dans son action par la puissance de la prière, par la concorde dans la charité, par une ferme et indéfectible vigilance, exalte dans le monde le triomphe et le règne du Christ, Prince de la paix, Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Amen.

17 Péroraison du discours français prononcé le 13 juillet 1937, dans la basilique de Notre-Dame de Paris, sur la vocation chrétienne de la France (ibid., p. 621).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mar 8 Mai 2012 - 15:59

A Notre Dame de la bonne mort 18

O Vierge Marie, puisque vous nous êtes apparue comme la gardienne vigilante, chargée par Dieu même de protéger notre traversée en ce monde, de nous sauver des écueils invisibles et toujours menaçants, de nous conduire enfin jusqu'au port de la béatitude éternelle, c'est sous cette image encore que nous vous revoyons, que nous vous invoquons et que nous nous confions à votre amour maternel.

D'autres, comme votre dévot fils Bernard, vous appelleront leur étoile, et vous l'êtes en effet : Ave, maris Stella ! Mais l'étoile semble lointaine pour nous et sa lumière nous paraît froide auprès de celle de vos yeux. Venez donc avec nous, restez près de nous, sur le vaisseau fragile qui nous emporte, passagers d'un jour ou d'une heure, parmi tant de dangers connus et tant d'autres insoupçonnés !

Il en est qui voient en vous leur phare, et vous êtes bien la lumière qui nous indique l'entrée du port : Felix porta... Ex qua mundo lux est orta. Mais vous ne demeurez pas immobile, ô Marie, dans l'égoïste tranquillité des havres de grâce. Vous êtes avec nous dans la tourmente où, douloureusement (et pour combien de temps encore, nous l'ignorons), notre âme faible se débat. Dans le brouillard où nous cheminons à tâtons, comme des aveugles, toute proche de nous, vous serez notre lumière : Profer lumen cœcis! Découvrez-nous les écueils des délices empoisonnées et des sagesses illusoires; les récifs des présomptions altières et les abîmes des insondables désespoirs : Iter para tutuml

Veillez sur nous dans la tempête pour qu'elle ne nous engloutisse pas, et dans la bonace, parfois plus dangereuse encore, pour qu'elle ne nous engourdisse pas! Veillez sur nous dans cette traversée toujours brève, que nous appelons la vie, et dans ce que nous appelons le naufrage de la mort, et qui sera pour nous, en réalité, l'accostage à la seule vraie vie. O Mère vigilante, dirigez notre navire et notre âme vers le port de la béatitude, fallût-il arracher pour cela, de nos mains inhabiles ou coupables, le gouvernail de notre liberté. Tout est à vous, parce que nous pourrions tout perdre, et que vous pouvez tout sauver.

Veillez aussi, Vierge Marie, sur tous les hommes, nos frères ; car tous ils sont vos fils, enfantés dans la douleur et confiés à votre amour par votre premier-né, Jésus-Christ. Veillez sur eux, maintenant et surtout à l'heure de la mort. Mais, que dis-je? n'est-ce pas « maintenant » même l' « heure de la mort » pour des milliers d'entre eux? Regardez chacun d'eux, ô Marie : « Femme, voilà votre fils ! »

Il est votre fils, le nouveau-né qui ouvre les yeux à la lumière du monde, mais les referme aussitôt, après un imperceptible vagissement, sans autre écho désormais que les sanglots de sa mère. Et il est votre fils, le vieillard au front chenu qui, après une longue vie de travail, a enfin laissé tomber l'outil de sa main défaillante et s'endort, seul paisible, parmi les larmes des siens, dans la paix promise au bon serviteur. Mais n'a-t-il pas encore quelque dette auprès de la justice divine? Notre Dame de la Bonne Mort, priez pour lui !

Il est votre fils, le prêtre, le médecin, le directeur d'entreprise, le contremaître ou le simple ouvrier, qui tombe victime de son devoir professionnel, et le mécanicien qu'un engrenage sournois happe et déchire, et le marin qu'un faux pas fait disparaître sous les lames, et le sauveteur englouti dans la tempête ou écrasé sous un pan de mur embrasé... Mais dans la minute de lucidité qui leur reste, ne vont-ils pas revoir avec terreur toute une série peut-être d'infidélités, des heures d'égarement, des années d'indifférence religieuse? Notre Dame de la Bonne Mort, priez pour eux!

Priez pour les autres aussi : pour ceux qui n'ont pas vu votre lumière ou qui ne l'ont pas suivie; pour ceux qui, près de mourir, ne songent même pas, comme les combattants antiques devant César, à vous adresser un salut suprême, un suprême appel au secours! Pour eux, nous vous saluons, nous vous invoquons, ô Marie, car ces milliers d'êtres humains qui vont mourir aujourd'hui sont vos fils : Ecce filius tuus !

Combien de ceux-là peut-être ont été les ennemis de Dieu, donc les vôtres? Combien, sur la mer du monde, laissent leur pauvre âme en dérive, sans étoile et sans boussole, chantant et riant dans leur course à l'abîme, sans souci du péril prochain? Combien peut-être offensent Dieu en cet instant même, qui, dans le suivant, vont mourir? Vierge bénigne, ceux-là aussi, pourtant, sont vos fils; et nous avons appris dès notre enfance, à croire et à dire que, tout spécialement pour eux, vous étiez un recours et un refuge : Refugium peccatorum! C'est pourquoi, en leur faveur aussi et en leur nom, nous vous prions. Si loin qu'ils soient de vous, n'est-il pas vrai qu'à la minute suprême vous les appelez encore, ô Notre Dame de la Bonne Mort? N'est-il pas vrai que vous les invitez, avec une tendresse angoissée et pénétrante, à se tourner vers vous?

N'est-il pas vrai, ô Refuge des pécheurs, que vous aimez plus encore que les autres ces enfants-là, plus malheureux et plus à plaindre, parce que plus en danger de perdition et déjà à moitié enfoncés dans le gouffre d'où l'on ne remonte plus? O Vierge, ô Mère, oui! Nous le savons, nous le croyons et nous le proclamons : jusqu'en cette dernière minute de leur dernière heure, vous êtes prête encore à leur ouvrir vos bras, s'ils veulent s'y jeter, parce que votre cœur de mère aura toujours finalement plus d'amour que l'âme de vos fils ingrats ou dévoyés ne saurait avoir de haine. O notre Dame de la Bonne Mort, priez pour eux, pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

18 Péroraison du discours français prononcé à Rome le 28 novembre 1937, dans l'église de Saint-Louis des Français, pour le Jubilé de Notre-Dame de la Bonne Mort (ibid., p. 647).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Jeu 10 Mai 2012 - 14:13

A Jésus, Dieu d'amour19

O Jésus, parlez à nos cœurs : que votre voix résonne en ce triomphe de la charité. Seul vous avez les paroles de la vie éternelle. Qui donc, si ce n'est vous, a apporté du cœur du Père la flamme, et est venu pour l'allumer parmi les hommes? N'êtes-vous pas la voie, la vérité et la vie? N'est-ce pas de votre cœur que jaillissent les plus brûlantes flammes de l'amour qui donne sa vie pour ses amis? L'amour n'est-il pas le commandement nouveau que vous avez laissé à vos disciples aimés, comme marque de qui vous suit?

Parlez, de la montagne où fut promulguée votre Loi d'amour; parlez, de la croix du Golgotha, chaire de pardon et de charité. Oh ! oui, parlez à nos cœurs, de ce tabernacle qui témoigne que vous faites vos délices de demeurer avec les enfants des hommes. Dites une de ces paroles que vous avez dites au cœur de votre serviteur Jérôme, pour en apaiser les tempêtes. Que de tempêtes, ô Jésus, agitent et secouent la barque de votre Eglise ! Quels vents furieux et hostiles l'assaillent ! Que d'écueils cachés ou mal dissimulés la menacent! Levez-vous, ô Jésus. Toute notre confiance repose en vous, car vous avez vaincu le monde. Que triomphe votre amour pour nous; que devant la puissance de votre nom tombent en pièces les autels des dieux nouveaux, des dieux qui ne sauvent pas et que nos pères n'ont pas adorés Suscitez, ravivez, rallumez dans les âmes votre charité qui surpasse la science et les sèches idoles élevées par les rêves d'une vaine philosophie. Parlez, ô Jésus, et que les peuples et les nations écoutent votre parole, la vraie lumière éclairant tout homme qui vient en ce monde; dispersez les ténèbres des esprits, cause de ruine pour ceux qui vous haïssent et vous persécutent; et que tous les hommes communient dans la concorde de la paix, dans un échange d'aide et d'affection.

Et vous, Vierge bénie, guide miséricordieuse de salut pour le prisonnier de Castelnuovo et souriante maîtresse d'innocence pour l'enfant de Massabielle, soyez notre secours, notre refuge dans les dangers, notre rempart contre les assauts de l'ennemi, notre bouclier dans le combat, et, dans les vicissitudes joyeuses ou tristes de cette vie qui vole vers la mort, notre protectrice et notre avocate. O Vierge, Mère du divin Amour, soyez notre Mère douce et clémente, notre Reine sur la terre et dans le ciel. Ainsi soit-il
.

19 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 8 février 1938, dans l'église Sainte-Marie « in Aquiro », en l'honneur de saint Jérôme Emilien (ibid., p. 678).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Sam 12 Mai 2012 - 15:38

A Jésus Hostie20

0 salutaris Hostia, quæ cælis pandis ostium; bella prmunt hostilia, da robur, fer auxilium.

Da robur : donnez votre force à ceux qui habitent votre maison et qui mangent à votre table, afin que, forts et vaillants, ils poursuivent, au milieu d'un monde de discorde et de haine, leur carrière de dévouement et de charité fraternelle; et que, par la défaite des démons, qui s'appliquent à séparer ceux que Dieu avait unis, votre règne arrive, adveniat regnum tuuml Le règne de la vérité et de la vie, le règne de la grâce et de la sainteté, le règne de la justice, de l'amour et de la paix. Ainsi soit-il.

20 Péroraison du discours français prononcé le 25 mai 1938, au Congrès eucharistique international de Budapest (ibid., p. 731).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mer 16 Mai 2012 - 14:45

Rome couronne Marie 21

Daignez agréer, ô Marie, porte du ciel et rempart de cette nouvelle Sion, le diadème d'or dont nous avons ici la joie de vous voir aujourd'hui couronnée. Une fois encore, sur le Capitole, s'orne de gemmes votre front compatissant; tandis que vos mains suppliantes semblent se lever plus propices, jamais fatiguées d'intercéder pour nous devant Dieu. De plus riches présents d'or et de pierreries, de marbres et de campaniles, vous sont peut-être réservés par la dévotion d'autres nations et d'autres terres; mais dans cette couronne votre ville de Rome vous offre avec l'élan de son affection l'hommage d'un peuple, qui un temps ne fut pas votre peuple, mais est maintenant vôtre, race choisie, sacerdoce royal, nation sainte, peuple conquis (I Pierre, II, 9-10), peuple dont la foi est annoncée dans le monde entier (Rom., I, Cool, peuple dont c'est le privilège, que vous-même, en vous soumettant au recensement d'empire ordonné par son César, vous lui ayez montré le chemin qui conduit les hommes de bonne volonté à une paix qui surpasse toute intelligence, sous l'étendard du Christ.

Vous honorer, vous vénérer, vous louer, vous remercier, voilà notre gloire; car votre nom grandit le peuple et le Sénat de Rome, et lui procure plus de gloire que tous les lauriers dont le Capitole ceignit des fronts humains. Plus haut que le Capitole est votre royaume, ô Marie; votre couronne resplendit en ce monde, oui, mais elle n'est pas plus de ce monde que le royaume de votre divin Fils, au trône de qui votre trône emprunte sa splendeur et son éclat.

Votre règne est règne de l'esprit et de la grâce, non de la chair et du sang; règne de vertu, non de passions; règne non pas caduc et périssable, mais stable et immortel. Devant ce règne spirituel, devant cette couronne de piété et de dévotion, nos pères se sont inclinés et prosternés; devant lui nous nous inclinons aussi, et pour vivre et persévérer sous ce règne, nous vous invoquons, Vierge puissante, notre secours. Ici nous accourrons, aux heures tristes ou joyeuses de notre vie; à votre autel nous viendrons chercher les inspirations de toute entreprise et de toute victoire, de tout réconfort et de toute paix; à vos pieds nous attendrons que s'apaisent les tempêtes, que se dissipent les nuages, que se rassérène le ciel, que reviennent les rayons du soleil, et que vienne le crépuscule de notre vie, que l'ombre tranquille de ces tombeaux nous fait espérer plein de douceur, par l'invocation de votre nom et sous la protection de votre regard maternel.

O Marie, Reine de grâce et de miséricorde, par la couronne que nous avons posée sur votre front, en fils repentants et reconnaissants, couronnez votre œuvre en nous ; faites que tous, gravissant le mont de l'éternel Liban, nous nous unissions, un jour, aux troupes bienheureuses des anges et des saints, autour de votre trône, pour admirer l'incorruptible et incomparable diadème dont Dieu vous a couronnée, et pour exalter votre généreuse protection dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

21 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 22 juin 1938 dans la basilique de l'Ara Cæli à l'occasion du couronnement de l'image de la Sainte Vierge (ibid., p. 774).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mar 22 Mai 2012 - 15:43

A Saint Charles Borromée 22

O grand saint Charles, ayez pour agréable la pieuse et solennelle mémoire que nous célébrons de votre naissance en ce jardin de l'Europe, de même qu'il nous est doux d'exulter avec vous, de louer et d'exalter le cours laborieux et glorieux de votre admirable vie. Vous, champion invaincu de la sagesse et de la discipline chrétienne, vous fûtes l'astre brillant de la réforme et du renouveau en vous-même et dans les autres, apparu au sombre horizon du siècle qui fut le vôtre. Et vous avez livré cette bataille et cette guerre, que le divin Sauveur est venu introduire ici-bas entre lui et le prince infernal de ce monde, bataille et guerre annoncées dans la personne de Pierre à son Eglise et à ses héroïques défenseurs. Parmi ceux-ci, vous êtes un géant de sagesse et de force, vous avez fait de votre œuvre le boulevard de la foi en Italie : et le mur que vous avez élevé tient encore solide aux pieds des Alpes. Mais considérez combien la lutte continue implacable, contre le Christ et son Eglise, contre tout ce qui est vrai, tout ce qui est honnête, tout ce qui est aimable, tout ce qui est saint, tout ce qui fait bonne réputation et qui a renom de vertu et de discipline.

Protégez, ô grand Saint, l'Epouse du Christ que vous avez tant aimée et servie; protégez le Vicaire du Christ, jadis gardien de vos brebis et de votre Milan, qui, héritier de votre esprit sublime, et maintenant vigilant pasteur suprême, occupe le Siège de Pierre, qui guide, paît, encourage dans la défense et la diffusion de l'Evangile, tout le troupeau du Christ à travers les diverses régions de la terre. Protégez et éclairez les pasteurs des diocèses et des âmes, et le peuple fidèle; et que soient communes la coopération et la concorde dans la prudence, dans l'action et le sacrifice, pour la réforme sociale de la vie et de la famille chrétienne.

Les célestes lueurs de votre naissance illuminent nos berceaux; mille et mille mères vous invoquent comme le patron de leurs enfants et vous désignent à leur sourire. Vous, maître de sagesse et de doctrine, protégez la jeunesse, protégez les petits et faites que dès leurs premiers pas brille, au cours de leurs cheminement sur la route de la vie, la lumière du terme sublime du voyage terrestre.

Protégez-nous aussi, nous tous qui sommes réunis ici autour de votre autel, car nous sommes tous de petits enfants; et que le cours fugitif de notre vie, qu'il soit long ou bref, nous fasse tous devenir petits devant le Christ et dans le baiser du Christ. Oh! faites que, nous convertissant et nous renouvelant en nous-mêmes, nous renaissions à une plus sainte vie et reconquérions la candeur du berceau de notre enfance, afin que, guidés et protégés par vous, tels de petits enfants, — car aux petits enfants appartient le royaume des cieux, — nous puissions achever ici-bas notre route et parvenir un jour à vous contempler et à vous remercier dans les clartés immortelles du visage béatifiant de Dieu. Ainsi soit-il.

22 Péroraison du discours italien prononcé à Rome le 6 novembre 1938, dans la basilique de Saint Charles Borromée, pour la célébration du 4e centenaire de ce Saint (ibid., p. 808).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  gabrielle le Mer 30 Mai 2012 - 16:05

A Jésus, présent dans les pauvres 23

Ni la prévoyance ni l'habileté des hommes ne parviendront jamais à donner un démenti à votre parole, ô Jésus, Sauveur du monde, qui avez dit à vos disciples qu'ils auraient toujours des pauvres à secourir : «Semper enim pauperes habetis vobiscum, et cum volueritis potestis illis benefacere : me autem non semper habetis » (Marc, XIV, 7). Avant de monter à la droite de votre Père, vous qui serez au dernier jour le Juge suprême de l'humanité, vous avez voulu vous reconnaître vous-même en la personne des pauvres et considérer comme fait à vous-même le bien ou le mal qui leur aura été fait, parce que, étant riche, vous avez daigné devenir pauvre pour nous, sans avoir où reposer la tête, alors que les renards ont leurs tanières et les oiseaux leurs nids (Matth., VIII, 20). Mais dans le pauvre, sous les apparences de qui vous vous cachez, votre Eglise sait vous découvrir, la foi des saints sait vous contempler; et votre grand apôtre, Vincent de Paul, l'ami des pauvres, sut vous aimer, vous servir et vous faire servir.

O Jésus, Dieu présent et caché dans le tabernacle, apprenez-nous à vous voir et à vous secourir dans les pauvres, mettez dans nos cœurs une étincelle de ce feu que vous êtes venu apporter sur la terre, avec le désir qu'il brûle. Oh! Seigneur, que votre amour triomphe, que ne se refroidisse point la charité d'un grand nombre; que cessent les haines, les rancunes, les jalousies, les égoïsmes, les luttes. En vos mains sont nos cœurs : commandez aux puissances des ténèbres qui troublent le monde, apaisez les flots qui mugissent en tempête, accordez la paix et la véritable concorde aux peuples et à ceux qui les guident, la paix entre les puissants et les faibles, entre les riches et les pauvres, entre les nations et les peuples.

Que la charité céleste qui, sur cet autel, vous glorifie en votre serviteur Vincent et le donne en spectacle au monde, aux anges et aux hommes, resplendisse jusqu'aux extrémités de la terre et unisse tous ceux qu'a rachetés votre Sang divin sous un Pasteur, dans un seul bercail à la foi agissante; qu'en cette vallée, où la douleur est l'héritage de tous les fils d'Eve, elle apporte le remède et le réconfort à notre frère souffrant et malheureux, qu'elle donne du pain au pauvre; et le pauvre élèvera jusqu'au ciel, qui lui appartient, l'espérance de celui qui le secourt et trouve dans votre nom de salut le gage de la récompense divine impérissable, par vous promise à qui vous reconnaît dans les malheureux, et en eux vous aime de cet amour qui dure éternellement avec vous dans les splendeurs des saints. Ainsi soit-il.

23 Péroraison du discours italien prononcé le 4 décembre 1938 dans l'église de Saint Joachim, à Rome, en l'honneur de saint Vincent de Paul (ibid., p. 846).

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières de Sa Sainteté Pie XII

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum