anipassion.com

Sa Sainteté le Pape Honorius Ier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sa Sainteté le Pape Honorius Ier

Message  Eric le Lun 14 Nov 2011 - 1:15

Dans ce fil :
http://deojuvante.forumactif.org/t878p60-le-mot-catholique#12751
Dimitri Moscovite a écrit (entre autres grosses âneries), concernant notre Pape Honorius Ier :
Dimitri Moscovite a écrit :
.... dire que ce pape a commis seulement une négligence c'est s'opposer à la Sainteté du VIème Concile Oeucumenique et La Connaissance des Sts Pères de ce Grand Concile en faisant des enquetes modernes quand il est facile de tout tourner en sa faveur vu que les faits sont éloignés dans le temps. Horreur devant Dieu - cela voudrait dire - sacrifice de Cain.
Dimitri Moscovite a écrit :
Et Jesus Etait au Milieu des Saints Pères du VIème Concile de Toute Eglise Qui A ANATHÈMISÉ le pape indigne!
Dimitri Moscovite a écrit :
Alors en essayant de justifier le pape indigne et persecuteur des Saints, reconnu par Anathème de Toute Eglise comme participant du secret d'iniquité 666, on maquierait en personne du pape indigne la plaie de la bete de la lignée d'Iscariote en devenant precurseurs d'antichrist comme ça.
Dimitri Moscovite a écrit :
Vous dites Honorius formellement n'a pas failli dans la Foi (meme formellement c'est bien douteux).

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa Sainteté le Pape Honorius Ier

Message  Eric le Lun 14 Nov 2011 - 2:00


Or, voici l'extrait d'une Lettre pastorale (28 juillet 1870) de Monseigneur Plantier, évêque de Nîmes (présent au Concile du Vatican en qualité de membre de la Députation pour la discipline (24 représentants)) :

XIII. Erreur sur l'histoire de l'Église Romaine elle-même.

- La ligue, formée contre le succès de la définition, s'est jetée avec une ardeur triomphante sur la mémoire d'Honorius, persuadée que cette difficulté, mise en travers du torrent, le forcerait à reculer.

On a fait tout ce qu'on a pu pour rendre la digue infranchissable.
N'a-t-il pas été dit, sur un ton très-haut et très-insultant, que ce Pape avait formellement enseigné, comme Docteur universel, l'erreur du monothélisme ?
N'a-t-on pas ajouté, toujours avec le même accent, que le sixième Concile général l'avait condamné comme hérétique ?
N'a-t-on pas enfin prétendu, sans rien rabattre de la première arrogance, que la condamnation prononcée par le sixième Concile, avait été acceptée par de grandes autorités contemporaines de ces débats, et surtout par quelques-uns des successeurs d'Honorius ?

Thèses aussi fausses que surannées, et qui, en essayant de renaître, cette année, même sous des plumes d'Académiciens, n'ont pas trouvé le secret de devenir plus historiques et plus décentes.
À mesure qu'elles se sont produites, elles ont été réfutées avec un éclat de science et de raisonnement qui nous dispense de reprendre cette tâche (1).

Nous nous bornerons à vous faire observer que le démenti le plus décisif qui pût être opposé à ces révoltantes falsifications de l'histoire, à ces odieux outrages gratuitement infligés au Saint-Siège, c'est la définition même de l’infaillibilité.

Qui osera dire désormais que l'erreur s'est assise sur la chaire de Pierre, et qu'un de ceux qui l'ont occupée, s'appelât-il Honorius, a professé l'hérésie ?

Avant-de se rendre au Concile, les Pères avaient tous approfondi cette question ; pendant le Concile, ils l'ont une fois encore et longuement débattue ; ils ont éclairé tous les faits entourés de nuages ; ils ont examiné, sans en admettre aucune, les plus graves et les plus délicates objections.

Rien ne les a fait ni hésiter, ni reculer devant la rédaction de leur décret. Et maintenant qu'il est porté, ce décret lui-même n'abrite pas seulement l'avenir, il couvre encore le passé.
Il nous assure que les successeurs de Pie IX, comme Pie IX lui-même, ne failliront jamais dans la foi ; il nous est aussi garant que les prédécesseurs de Pie IX, quels qu'ils aient été, n’ont pas failli davantage.
Pas plus Honorius que Vigile, pas plus Vigile que Libère n'ont échappé au bénéfice de ce privilège.

Comme Vicaires de Jésus-Christ, ils n'ont eu dans leur enseignement aucune éclipse réelle, parce qu'il n'y en a point eu de possible. La promesse faite au prince des Apôtres les a tous maintenus inébranlables dans la profession de la vérité.
C'est la conclusion naturelle, nécessaire, inévitable, de la définition suggérée par l'Esprit-Saint aux Pères du Vatican, et maintenant que nous avons le bonheur de la connaître, nous devons répéter, non plus seulement avec l'accent de la certitude historique, mais encore dans le transport d'une conviction divine, cette belle acclamation du huitième Concile général : « Non, elle n'a pas été vaine cette admirable promesse du Maître : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église. Les effets ont prouvé la vérité des paroles, puisque le Siège Apostolique a toujours conservé sans tache la religion catholique et professé la sainte doctrine sans mélange d'erreur (Concil. Constantin. IV, act. 1. Concil. Tom. VIII, p. 988, 989) ».



(1) : Nous recommandons les publications suivantes : Le Concile œcuménique et l'Infaillibilité du Pontife romain ; lettre pastorale adressée à son clergé par Mgr Manning, archevêque de Westminster. - Lettres au R. P. Gratry par Mgr Dechamps, archevêque de Malines, Primat de Belgique. - Le Pape Honorius et le bréviaire romain ; lettres au R. P. Gratry par Amédée de Margerie, professeur de philosophie à la Faculté des lettres de Nancy. - Les articles sur Honorius et le P. Gratry, publiés par la Civiltà cattolica, 19 février, 5 mars, 19 mars 1870.
On ne lira pas non plus sans intérêt dans le même recueil, 21mai 1870, une étude sous ce titre : - La causa del Papa Onorio novamente giudicata con un opuscolo. - Études Religieuses ; Paris, articles du P. Colombier. - Le Pape Honorius et le gallicanisme moderne, par M. l'abbé Rivière, professeur d'histoire ecclésiastique au Grand-Séminaire de Nîmes.
Comment enfin ne pas signaler avec honneur les diverses publications de Dom Guéranger, l'illustre Abbé de Solesmes ?



Cité par Mgr Pelletier, in Décrets et canons du Concile Œcuménique et général du Vatican, A. Vromant et Victor Palmé éd., 1873

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa Sainteté le Pape Honorius Ier

Message  Eric le Lun 14 Nov 2011 - 2:41


Et voici la lettre que reçu, "en retour", Mgr Plantier du Pape Pie IX :

Lettre de Sa Sainteté Pie IX à Monseigneur l’Évêque de Nîmes

Vénérable Frère, salut et bénédiction apostolique.
La lettre pastorale par laquelle, Vénérable Frère, vous avez annoncé à votre peuple la définition par le Concile œcuménique du dogme de l'infaillibilité du Pontife romain enseignant ex cathedra, Nous l'avons reçue avec d'autant plus de satisfaction que par là votre dévouement absolu au Saint-Siège se manifeste dans tout son jour, et que l'histoire vraie de toute la discussion se trouve restituée.
Double résultat que Nous envisageons comme très-utile aux fidèles, qui pourront aisément reconnaître sur quels arguments théologiques puissants et sur quel solide fondement d'une tradition constante s'appuyait votre pieuse croyance et celle de la plupart de vos vénérables frères ; et d'un autre coté, combien les objections des dissidents étaient faibles, rebattues et cent fois écrasées, et par quels artifices ces objections avaient été rajeunies, soutenues et implantées dans les esprits.
Or, comme des brochures sans nombre et des écrits périodiques, répandus par les soins de ces dissidents, avaient trompé beaucoup de lecteurs, soit en ce qui touche les difficultés de la question et son opportunité, soit en ce qui touche la méthode suivie et la liberté apportée dans son examen, Nous ne doutons pas que votre publication n'ait très-opportunément remédié à ces erreurs, et que, en conséquence, elle n'ait ramené beaucoup d'esprits à une juste appréciation de la vérité des choses.
C'est d'un cœur reconnaissant que Nous avons accueilli ce témoignage de votre zèle épiscopal, et Nous souhaitons qu'il porte les fruits les plus abondants.
En outre, comme gage de la faveur céleste et de Notre bienveillance spéciale, Nous accordons avec amour à Vous, Vénérable Frère, et à tout votre diocèse la bénédiction apostolique.

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 6 octobre de l'an 1870, de notre Pontificat le vingt-cinquième.

PIE IX, PAPE.

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa Sainteté le Pape Honorius Ier

Message  Eric le Lun 14 Nov 2011 - 18:56


A la belle citation de Saint Maxime le confesseur que je remet ici :
Que n'a pas fait le divin Honorius ?
Que n'a pas fait le vieillard Séverin ? le vénérable Jean ? le bienheureux Théodore ?
Mais Dieu reconnaît entièrement la foi de ses Papes et il la conservera à travers les siècles malgré les vicissitudes.


Cité par le Chanoine Fournier, in La papauté devant l'histoire, Librairie Arthur Savaète Ed., 1900, T.I, p. 275
Je tiens à ajouter ce très beau témoignage historique qu'est l'épitaphe portée sur la sépulture du Pape Honorius Ier :
Nous décernons de pieux éloges au grand Pasteur, qui a rempli les fonctions de Pierre, et qui est monté au comble des honneurs.
Sous ce tombeau brille le Pontife Honorius dont l'auguste nom et la gloire sont stables.
Il a pris une place glorieuse parmi les saints Pontifes, par sa doctrine puissante aussi bien que par la sainte régularité de sa vie.
Les doctrines de ton maître (S. Grégoire), dont les paroles étaient si saintes et si fécondes, ont toujours brillé en toi ; en suivant avec amour les traces du grand et pieux Grégoire, tu as hérité de ses mérites.
La virginité a vécu avec toi depuis ton berceau, la vérité est demeurée avec toi jusqu'à la borne de ta vie.
Ceci se passe de commentaire ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa Sainteté le Pape Honorius Ier

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum