GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Jeu 12 Aoû 2010 - 19:04

Je reprends, ici, un extrait de fil publié sur Te Deum et agrémente mon ancien post par deux illustrations :


Un autre exemple du subjectivisme Guérardien ....

Je viens de re-feuilleter le Sous la bannière N° 7 d'octobre 1986, et, il est fait mention (en page 6) du sacre de McKenna ....

L'article est orné de 3 photographies prises le jour de cet acte.

Or, sur une de ces photos, on voit GDL au pied d'un autel privé crosse épiscopale à la main !

La crosse signifie la juridiction de l'évêque, autorité réelle quoique limitée, qui doit diriger, commander et reprendre pour conduire à Dieu (3).

L. Hébert, Leçons de liturgie a l'usage des séminaires, (Nihil Obstat: Amiot 1935; Imprimatur: Cortial 1935) T. II, Berche et Pagis Ed., 1936, p. 107

(3) Dom Cabrol, Dict., art. Crosse; De consecratione electi in episcopum, § 26, 27





Quelle juridiction possédait GDL ?
(ici, lors du sacre de McKenna)
Sur quel diocèse ?





Aussi, quelle juridiction possède aujourd'hui McKenna ? (voyez la belle crosse épiscopale que tient, ici, le servant à gauche)
Sur quel diocèse ?

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Jeu 12 Aoû 2010 - 19:46

Seconde chose, sur ce fil :

http://gestadei.bb-fr.com/intentions-de-prieres-f12/pour-les-victimes-de-la-these-t3461-15.htm

Gardian a écrit :

Voilà qui est fixé ! Les soeur adhéreront à la thèse! Une thèse qui n'a strictement aucune valeur, aucun poids et aucune autorité mais à laquelle il est "de soi" logique d'adhérer pour vivre sa vocation religieuse au sein de cette communauté.

JCMD a écrit :
J'aimerais savoir si, une ou plusieurs soeurs, refusai(en)t d'adhérer à cette "thèse", ce qui adviendrait d'elle(s).

Gardian a écrit :

JCMD67 a écrit:
J'aimerais savoir si, une ou plusieurs soeurs, refusai(en)t d'adhérer à cette "thèse", ce qui adviendrait d'elle(s)..


De même.


Gardian et JCMD se posent (et posent aux matos'y'a'liters Very Happy ) une simple question.
Ne recevant pas de réponse directe, Gardian finit par en conclure :

Gardian a écrit :
Sinon une communauté religieuse dont la spiritualité repose sur l'adhésion obligatoire à une thèse qui n'a aucun poids ni aucune autorité cela s'appelle bien une secte.

Notons que "la chose" n'est pas nouvelle !
Voici un petit argument historique pour Gardian et JCMD :


Déclaration de monseigneur Guérard des Lauriers

Je suppose que tous les fidèles ici présents souscrivent à la thèse selon laquelle Mqr K. Wojtyla, hypothéqué de "schisme capital" parce qu'il profère habituellement l'hérésie, nuit gravement et continûment au bien de l'Église militante qu'il devrait promouvoir, et ne peut donc être en acte le chef visible de la dite Église.

Autrement dit, Mgr K. W. n'est pas Pape formaliter, bien qu'il le soit apparemment materialiter.

Les fidèles qui ne souscriraient pas à cette thèse sont priés de se retirer ; car seule elle justifie, et la consécration épiscopale que j'ai reçue le 7 mai 1981 de Mgr Ngo Dinh Thuc, et celle que je vais maintenant conférer.

Sous la bannière N° 7, Sept. Oct. 1986, p. 7 (lors du sacre de McKenna)
Voilà, les gars ! .... Laughing


Gras et grands caractères ajoutés


Dernière édition par Eric le Jeu 12 Aoû 2010 - 19:55, édité 1 fois (Raison : + Gras et grands caractères ajoutés)

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  gabrielle le Jeu 12 Aoû 2010 - 20:58

Si la thèse est obligatoire, force est de constater que la doctrine de l'Église Catholique a changé.


gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Lun 16 Aoû 2010 - 15:47

Autre déclaration de Guérard des Lauriers au sacre de McKenna (22 août 1986) qui vaut son pesant de cacahuètes :

Le Consécrateur et le Consacré rappellent que, par Décret de Pie XII (Acta Apostolicae Sedis 21 mai 1945) un seul Consécrateur suffit pour assurer la validité. Les deux autres Evêques, prévus par le Canon 954, doivent, s'ils sont présents, dire toutes les prières. Ils sont alors "Co-Consécrateurs".

Sous la bannière N° 7, Sept. Oct. 1986, p. 8


Ici, Gdl "glisse" un peu trop vite et banalise le problème que soulève cette "consécration 1/1, à l'arrache".

Il évoque ici (rapidement) le canon 954, or, voici un extrait du TDC du Chanoine Naz :


Can. 954

(....)

Une Constitution de Pie XII du 30 novembre 1944 veut que les deux évêques assistants récitent à voix basse la plupart des prières prononcées par le ministre principal, en sorte qu'ils soient de véritables co-consécrateurs et que chacun des trois évêques assure à lui seul, pour ainsi dire, la validité du rite. 6


Traité de droit canonique
, T. II, Livre III. Titre VI : De l'ordre, p. 219, Letouzey et Ané Ed., 1947

6). Acta, t. XXXVII, p. 131


.... ce qui, comparé avec la citation de GDL, ne revient pas exactement à la même chose !!!! ....


Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  gabrielle le Mer 18 Aoû 2010 - 15:46

Dans le commentaire du Chanoine Naz, il dit que :

(...)chacun des trois évêques assure à lui seul, pour ainsi dire, la validité du rite.(...)

Dans Jombart, "Manuel de Droit Canon" Beauchesne et ses Fils, 1958., papes 283. n° 506 °2

Il dit que les deux évêques ( qui en certains cas peuvent être des prêtres) assurent la licéité

Ce n'est qu'une question de licéité. Mais les évêques assistants sont de vrais consécrateurs, comme l'a déclaré S. S. Pie XII(4)

A.A.S., XXXVII, 1945, pp. 131,132

Il me semble qu'il y a une différence de taille entre la validité et la licéité.

Je ne comprends pas cette différence majeure.


gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Ven 27 Aoû 2010 - 14:26

Je trouve une doc que j'ai et je reviendrai la mettre ici ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  gabrielle le Ven 27 Aoû 2010 - 17:17

Eric a écrit:Je trouve une doc que j'ai et je reviendrai la mettre ici ....

Merci

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Sam 26 Mar 2011 - 19:28

gabrielle a écrit:Dans le commentaire du Chanoine Naz, il dit que :

(...)chacun des trois évêques assure à lui seul, pour ainsi dire, la validité du rite.(...)

Dans Jombart, "Manuel de Droit Canon" Beauchesne et ses Fils, 1958., papes 283. n° 506 °2

Il dit que les deux évêques ( qui en certains cas peuvent être des prêtres) assurent la licéité

Ce n'est qu'une question de licéité. Mais les évêques assistants sont de vrais consécrateurs, comme l'a déclaré S. S. Pie XII(4)

A.A.S., XXXVII, 1945, pp. 131,132
Le truc, d'après ce que je comprends, c'est que les lois de l'Église rappelées ici par le Pape Pie XII imposent, à moins d'une dispense du Siège apostolique (cf Naz, Can. 954) en cas d'une impossibilité de les réunir, deux co-consécrateurs ....
Nous sommes d'accord !
Or,
Gabrielle a écrit:
Il dit (Jombart, "Manuel de Droit Canon") que les deux évêques ( qui en certains cas peuvent être des prêtres) assurent la licéité
Il me semble que le Père Jombart fait allusion, ici, à quelques exemples cités (à titre de cas particuliers) par le chanoine Naz au Can. 954 (mais à remettre dans leur contexte ....), type :
- Le 17 décembre 1642, la S. Congr. des Rites admet la validité .... etc ....
- .... Alexandre VII prononce l'absolution, .... le 27 février 1660.
- Le S. Office 2 et la S. Congr. de la propagande 3 déclarent à leur tour .... (2: 13 mars 1669; 3: 18 mai 1695)

Voici, déballée ici, la petite astuce du père Guérard (qui a dit, lors du "sacre" de Mc Kenna) :
Le Consécrateur et le Consacré rappellent que, par Décret de Pie XII (Acta Apostolicae Sedis 21 mai 1945) un seul Consécrateur suffit pour assurer la validité. Les deux autres Evêques, prévus par le Canon 954, doivent, s'ils sont présents, dire toutes les prières. Ils sont alors "Co-Consécrateurs".

Sous la bannière N° 7, Sept. Oct. 1986, p. 8

Gabrielle a écrit:
.... les deux évêques ( qui en certains cas peuvent être des prêtres) assurent la licéité

Tu as raison, Gabrielle, d'ailleurs le chanoine Naz rapporte (au Can. 954) cet exemple :
.... la S. Congr. des Rites précise, le 9 juin 1853, que les assistants éventuellement non-évêques devaient accomplir tous les rites prévus par le pontifical romain, y compris l'imposition des mains.
Mais alors .... !!!!
Pourquoi le "grand théologien" GDL s'est t-il volontairement privé de l'assistance de deux prêtres (présents) lors du "sacre" de Mc Kenna ????

Cette cérémonie est d'ailleurs par nature publique. Je remercie, Dieu remercie, tous ceux qui sont venus l'honorer de leur témoignage ecclésial : les prêtres par leur p(r)ésence, les fidèles par leur labeur.

Sous la bannière N° 7, Sept. Oct. 1986, p. 7

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Sam 26 Mar 2011 - 19:55

Je reprends cette photographie du Mec Kelà .... Very Happy



En effet, je n'avais pas porté une attention suffisante à ce cliché !
Regardez comme elle est belle la "bagouze" du poulain de GDL !!!!

20. Insignes de l'évêque.
(....)
L'anneau est une bague, ornée d'une pierre précieuse, d'assez forte dimension, qui représente l'union de l'évêque avec son diocèse.

Mgr Audollent et Mgr Charrat, Manuel d'instruction religieuse, Liturgie, éd. de l'école Paris, Imp. Taffin-Lefort Lille, 1951, p.217
MAIS QUEL EST DONC LE DIOCÈSE DE MC KENNA Question ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Dim 27 Mar 2011 - 16:48

Autre chose concernant toujours cette photographie ....
L'usage des gants dans les fonctions sacrées est exclusivement réservé aux évêques, aux abbés et aux prélats qui en ont obtenu le privilège; les simples prêtres, les clercs de tous ordres, les thuriféraires, les enfants de chœur, tous ceux qui sont employés à quelque cérémonie doivent avoir les mains nues.

L. Hébert, Leçons de liturgie a l'usage des séminaires, (Nihil Obstat: Amiot 1935; Imprimatur: Cortial 1935) T. II, Berche et Pagis Ed., 1936, p. 105
Excès de zèle .... ????
scratch

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  gabrielle le Lun 28 Mar 2011 - 16:26

Je te reviens.... Very Happy

Déjà tu as déblayé pas mal de terrain..

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  gabrielle le Ven 1 Avr 2011 - 18:01

En fait, GdL tord le Code et fait de cas d'exceptions sa règle, et ce, malgré qu'il soit entouré de prêtres.

Tout de même étrange qu'aucun prêtre présent n'est assisté GdL...à moins qu'ils n'aient été présents que de façon materialiter... Shocked

Dans ce que tu viens d'expliquer Éric, comment ne pas voir un penchant pour du grand n'importe quoi.. du tape- à l'oeil pour ébahir la galerie... c'est ti beau des servants de messe avec des gants blancs... du jamais vue.

Faut dire que GdL malgré le fait qu'il existait des chapelles, a reçu son sacre dans une chambre d'hôtel, faut croire que cela lui a fait une forte impression et que depuis ce temps, il aimait la marginalité

Ces hommes, sautent les lois de l'Église, en criant NÉCESSITÉ... mais ils montrent leur visage en passant outre des lois qu'ils seraient capables de respecter en criant EXCENTRICITÉ

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Eric le Sam 2 Avr 2011 - 0:27

Voilà qui résume parfaitement l'attitude des divers tradouilles même "sédévacs", ma chère Gabrielle ! ....
ON S'EN FOUT !!!!
Les Bontemps, Pluchon, NM and co. se moquent royalement de ce qu'exigent les lois de l'Église (en certaines matières Laughing) !

Mais Jésus-Christ qui, pour ainsi dire, est absent ici-bas quand à l'ordre, n'est point absent quand à la juridiction. Il est présent dans son Vicaire ; et dans l'ordination même, pour qu'elle soit légitime, apparaît ce Vicaire, qui, non plus comme simple évêque, mais comme Vicaire du Christ et Chef de l'épiscopat, donne en sa personne ou en celle de son représentant la légitimité à l'ordination et la mission authentique au consacré.
Les lois liturgiques ont exprimé ces mystères en appelant plusieurs évêques à célébrer les ordinations épiscopales ; et, encore qu'un seul évêque y suffise pleinement, parce que l'épiscopat est tout entier possédé par chacun des évêques, il convient que le Collège soit en quelque sorte montré dans cette action comme le ministre secondaire auquel il appartient de suppléer le seul ministre principal en qui est la source de l'épiscopat, le Chef de l'ordre épiscopale, Jésus-Christ absent (1) .


Dom Gréa, De l'Église et de sa divine constitution, L'épiscopat, Paris 1907, p. 242 et 243
Imprimatur : Parisiis, die 20è Junii 1907; H. Odelin, Vic. gen.

Lettres d'approbation :

- S. Em. le Cardinal Jacobini (au nom de S.S. Léon XIII) Romae, die 26 Augusti 1885
- S. Em. le Cardinal Langénieux (Archevêque de Reims) Reims, le 4 octobre 1885
- Mgr Dominique-Gaspard Lancia (Archevêque de Monréale, Sicile) Monréale, le 8 septembre 1885
- S. Em. le Cardinal Foulon (Archevêque de Besançon) Besançon, le 8 juillet 1885
- Mgr Joseph Marchal (Archevêque de Bourges) Bourges, le 1er juillet 1885
- S. Em. le Cardinal Adolphe-Louis Perraud (Évêque d'Autun) Autun, le 3 octobre 1885
- Mgr Louis Besson (Évêque de Nîmes) Nîmes, le 27 juin 1885
- S. Em. le Cardinal Caverot (Archevêque de Lyon) Lyon, le 22 avril 1885
- S.Em. le Cardinal Mermillod (Évêque de Lausanne et de Genève) Fribourg, le 11 avril 1885
- Mgr Gay (Évêque d'Anthédon) Arcachon, le 7 mai 1885


(1) Il semble établi que l'antiquité faisait une exception à cette règle par respect pour la personne du Souverain Pontife, qui, comme Vicaire de Jésus-Christ et le représentant à ce titre avec un privilège singulier, avait coutume de conférer seul et sans le concours d'autres évêques l'ordre épiscopal. « Ut unus episcopus episcopum non ordinet, excepta ecclesia Romana. »
( FULGENT.FERRAND. Breviat. canon. n. 6, P. L. t. LXVII, col. 949. Cf. MABILLON, in Ord. Rom. comment. proev. c. XVI, ibid. t. LXXVIII, col. 912 et seq. )

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  gabrielle le Lun 4 Avr 2011 - 17:17

Le je m'en foutisme conduit à l'indifférentisme qui conduit au syncrétisme conciliaire.

La tradouillerie est une des ramifications de la secte.

Les Bontempistes, Pluchistes et NéMistes les Écônistes et cie en sont la preuves.

Cela est normal, car les sectes ont comme particularité de se diviser entre elles.

Ces gens qui se fiche des lois de l'Église, sont la cause directe du fait que la résistance catholique a été muselé et discrédité, comment être crédible lorsqu'on défonce à grand coup de pied ce qu'on clame défendre.


gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GDL et McKenna .... deux petites choses ....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum