L'excommunication prévue par le canon 2314

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'excommunication prévue par le canon 2314

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 22 Juin 2010 - 19:34

Lucie a écrit:Pour ma part, je ne considère pas que Wulfrano soit hérétique, car il n'a pas été condamné directement par l'Eglise, ne s'opposant pas directement à la vérité ...


Bien chère Lucie,

Si je vous écris ici, veuillez bien ne pas croire que je veux engager une confrontation avec vous, mais seulement vous faire part de mes réflexions sur le sujet que vous évoquez dans la citation ci-dessus.

Personnellement, nous n'avons pas à juger si Wolfie est hérétique ou non. Quelle utilité en retirerions-nous !? Néanmoins, comme vous dites, nous pouvons juger ses propos.

Mais, je voudrais malgré tout revenir sur ce que vous dites dans votre citation ci-dessus.

Les Mormons (par exemple) ont-ils été chacun d'eux individuellement et directement condamnés par l'Eglise !?

Peut-on être hérétique ou schismatique sans être condamné comme tel par l'Eglise !?

Voyez à ce sujet les paroles de Pie IX :

Pie IX, Quartus Supra, §12, 6 janvier 1873 a écrit:La faction de l’Arménie étant ce qu’elle est, ses membres sont schismatiques, bien qu’ils n’aient pas été condamnés comme tels par l’autorité apostolique.



Je crains que les délires des Guérardiens (et co.) sur la pertinacité de l'hérésie et sur la pseudo nécessité de l'intervention de l'autorité pour tenir pour hérétique un individu qui profère l'hérésie soient totalement infondés, canoniquement parlant.

Le canon 2314 frappe d'excommunication ipso facto celui qui agit extérieurement en hérétique. Le canon 2200, § 2 présume la pertinacité de l'individu (veuillez noter que jusqu'ici aucune intervention d'un supérieur ou d'un juge n'est requise).

Père Augustine, A COMMENTARY ON THE NEW CODE OF CANON LAW, t.8, p.280-281 a écrit:

[L]es peines décrétées pour l'apostasie, l'hérésie, et le schisme, présupposent la malice (dolus) tel qu'il fut expliqué plus haut dans le can. 2200. Conséquemment, si quelqu'un retenait la foi Chrétienne intérieurement tout en agissant extérieurement comme un apostat ou un hérétique, - il n'encourrait pas les peines au for interne, mais au for externe la présomption serait contre lui, et la preuve de son insuffisance interne [note de CMI : ignorance, débilité, etc.] incomberait à celui qui l'affirme, conformément au can. 2200, §2.


Celui qui agit extérieurement en hérétique est tenu pour excommunié ipso facto au for externe. La monition ou l'avertissement ne sont que des remèdes pénaux et ne sont d'aucun rempart contre les peines latae sententiae.

R.P. Matthew Ramstein, MANUAL OF CANON LAW, p.684 a écrit:

Il devrait être noté que les remèdes pénaux (monition) ne peuvent être employés que là où la loi n'établit aucune peine pour une certaine inconduite ou si elle ne contient qu'une peine ferendae sententiae. Ils sont d'aucun rempart contre les peines latae sententiae.


La monition (qui suit l'excommunication) évoquée au canon 2314, § 1, °2, ne sert qu'à établir si l'individu, lequel est déjà excommunié, a une volonté de revenir à résipiscence. Advenant le cas échéant, le supérieur procède alors aux peines qui suivent.

Analysez un peu l'extrait suivant :

R.P. Eric F. Mackenzie, The delict of heresy in its commission, penalization, absolution, p.54 a écrit:

Un délinquent coupable d'un simple délit d'hérésie (et lequel n'a pas persisté d'une manière rebelle à ne pas tenir compte des avertissements et peines canoniques, et dont lequel non plus n'a pas adhéré à une secte non-catholique), encourt l'excommunication ecclésiastique dans sa forme la plus simple.




En d'autres mots, l'excommunication prévue au canon 2314 est latae sententiae, c'est-à-dire sur le simple fait. La monition canonique n'est d'aucun rempart. Le fait délictueux extérieurement commis établit une présomption de droit (de la mauvaise foi) au for externe en vertu du canon 2200, §2.

Conséquemment, il est erroné de croire qu'un individu ne peut être hérétique (dont l'excommunication est latae sententiae) sans être condamné par l'autorité (ce qui présuppose une peine ferendae sententiae)...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum