Pluchon sur Geista Dei per Francos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pluchon sur Geista Dei per Francos

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 15 Juin 2010 - 19:01

Pluchon sur GDF a écrit:Mais le diacre Hilaire n’était pas fou au point de penser qu’une “Église” ainsi privée de clergé puisse subsister très longtemps.

Notre Pluchon, maître théologien, s'oppose ainsi canon 100 et 102 du code de droit canonique.



Can. 100

§ 1 Église catholique et le Siège apostolique ont qualité de personnes morales par l’effet de l’ordonnance divine; les autres personnes morales inférieures ont cette qualité dans Église soit par l’effet d’une prescription du droit, soit par une concession donnée par décret formel du supérieur ecclésiastique compétent, dans un but de religion ou de charité.


Can. 102

§ 1 Une personne morale, par sa nature, est perpétuelle, elle s’éteint par l’acte de l’autorité légitime qui la supprime, ou si, pendant l’espace de cent ans, elle a cessé d’exister.


Notre maître théologien nie la qualité de personne morale de l'Eglise catholique (can. 100) et il nie également que cette même Eglise puisse survivre malgré la disparition physique de toute personne qui la compose conformément à ce que stipule le canon 102. Et à ceux qui se font un devoir de lui montrer son erreur, il les taxe d'hérésie ...

Qui plus est, notre humble maître théologien taxe conséquemment d'hérésie le code de droit canonique ainsi que Benoit XV l'ayant promulgué.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pluchon sur Geista Dei per Francos

Message  Eric le Lun 28 Juin 2010 - 1:08

A la suite de CMI, je tiens à rappeler, sur ce fil, les petites questions posées aux stars de GDF ici :

http://messe.forumactif.org/doctrine-et-actualite-f6/le-nm-sur-gdf-en-reponse-a-rosalmonte-t1536-285.htm

Éric a écrit:
Eric a écrit:
gabrielle a écrit:Sainte Jeanne d'Arc a agit sous la contrainte et la menace...

C'est vrai !
Merci Gabrielle, car cela me rappelle, concernant la contrainte et la menace, qu'il faut que je retrouve un texte mis de coté (pour les Guerardiens De Foire) au sujet du concile de Rimini !

Ceci remettra les pendules à l'heure .... Very Happy

Voyons ....

NM a écrit sur GDF:
Qu'on en juge : à Rimini il n'y avait pas même l'apparence d'un pape, contrairement à Vatican II qui s'est fait passer pour concile oecuménique.

Rosalmonte ne comprend manifestement pas l'argument de Pluchon (que ses amis sectaires appellent PLUCON). En effet les évêques de Rimini n'avaient même pas les excuses que pouvaient avoir les évêques de Vatican II : apparence de pape, concile prétendument oecuménique. Par conséquent les différences soulignées par Roslamonte, loin d'enfoncer les évêques de Vatican II sont au contraire à verser à leur crédit.

Ceux qui ne comprennent manifestement pas, ici, sont bien les sieurs NM et Pluchon !
Ces deux-là veulent, selon leur idée, continuer à comparer le concile de Rimini avec VII.

Pour eux (et pour leur cause), il faut que les évêques présents à Rimini aient défailli dans la foi de la même manière (C-A-D : aussi gravement voir, même, plus gravement, selon NM ....) que ceux du conciliabule V.2 !

C.M.I. a justement fait valoir (dans ce fil) les canons 169 et 103 dont les deux compères se moquent visiblement.

Et pourtant ....

NM et Pluchon (et leurs amis de GDF) sont-ils à même d'aller jusqu'au bout de leur cheminement et de nous expliquer clairement :

- En quoi (dans quelle mesure et en quelle matière) le concile de Rimini aurait défailli (ou failli) de la même façon (ou plus gravement, selon NM) que V.2 ?
- En quoi (et de quelle manière) ceux assemblés par Roncali et Montini à V.2 furent soumis à la ruse, à la violence (à la crainte de (et à) la torture) ainsi qu'à la pression notable d'un quelconque roi, empereur ou président, même, impie et tyrannique ?
- a) Quel est l'équivalent, suite à V.2, du concile de Paris (réunissant les évêques Gaulois de l'époque. 360-361) afin d'éclaircir et de dénoncer "la manip." (comme dirait l'autre !) dont ils furent victimes au concile de Rimini ?
b) Connaissez-vous, en substance, le contenu de la lettre synodale qui fut publiée suite au concile de Paris ?
- La majorité des évêques catholiques étaient-ils, entre 359 (Rimini) et 363, ariens, favorables à l'arianisme ou, tout au moins, "réfractaires" au symbole et à la foi de Nicée ?

Bref, pour conclure, quel rapport existe-t-il vraiment, selon vous, entre "les défaillants" de Rimini et ceux de V.2 ?

Merci d'avance, pour toutes les réponses tirées d'ouvrages fiables et sérieux, à MM NM, Pluchon et tous leurs nouveaux petits amis du forum GDF ! ....

J'ai comme l'impression qu'ils ont "zapés" ce poste !!!! .... ???? .... les Komorodes ! Rolling Eyes

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pluchon sur Geista Dei per Francos

Message  gabrielle le Lun 28 Juin 2010 - 2:29

Ça m'étonne pas qu'ils aient "zapé" ton poste... la devise des Gars d'en Face: Éloignez de moi cette doctrine que je ne saurais voir...

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pluchon sur Geista Dei per Francos

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum