L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Eric le Sam 12 Juin 2010 - 19:13

En ce fil :

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2373&start=30&postdays=&postorder=asc&highlight=&mforum=micael

Vendredi 03 Juillet, 2009 12:14
Revue SUB TUUM PRAESIDIUM - n° 23 Octobre 1990


D'où ce qu'écrivait en 1880 le Cardinal Pie, archevêque de Poitiers :


« Ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage.

(...)

La citation du Cardinal Pie se trouve censurée d'un iota ....
Pourquoi ?
Voici la citation non amputée :
(le mot supprimé par l'abbé Zins est en rouge ici)

Car je veux le dire à ces chrétiens pusillanimes, à ces chrétiens qui se font esclaves de la popularité, adorateurs du succès et que les moindres progrès du mal déconcertent. Ah! affectés comme ils sont, plaise à Dieu que les angoisses de l'épreuve dernière leur soient épargnées ! Cette épreuve est-elle prochaine, est-elle éloignée ? Nul ne le sait et je n'ose rien augurer à cet égard. Mais ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage. On ne trouvera quasi plus de foi sur la terre, c'est-à-dire elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres. Les croyants eux-mêmes oseront à peine faire une profession publique et sociale de leurs croyances.

Remarquons que le Mais (du texte du Cardinal Pie) renvoie naturellement à ce qui est dit juste avant ....

Qu'est ce qui dérange l'abbé Zins ici ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Anzigis le Dim 13 Juin 2010 - 21:23

Dis donc... Tu as l'œil fin, Éric!

Selon mon ressentis, toujours possiblement subjectif? Retirer ce "Mais" ne faisant donc plus référence aux phrases précédentes, retire une certaine saveur d'humilité que contient ce texte en cette lettre.

Surtout que le Cardinal Pie dit, lui-même, que nul ne le sait et n'ose rien augurer à cet égard, (l'épreuve dernière).

Donc, je ressens le Cardinal Pie comme humble devant les desseins de Dieu, mais néanmoins assuré que l'épreuve dernière aura lieu.

Je lisais, il y a peu de temps un texte datant de 1936, c'était une lecture assez eschatologique, une sorte de fin des temps, mêlant la politique, la Religion, etc.

Le journaliste était très assuré d'y être et qu'il vivrait lui-même un chaos final. En fait, tout n'était pas faux sur toute la ligne, il voyait se profiler le second conflit mondiale!

Là, il est assez aisé d'avoir le recul suffisant puisque nous sommes en 2010. A l'inverse, se projeter dans le temps et être assurés que nous allons le vivre nous-mêmes... ?

Quant à l'Abbé Zins, peut-être est-il simplement assuré à son tour que nous y sommes arrivé? En omettant, ce "Mais" et le texte le précédant?
avatar
Anzigis

Nombre de messages : 7
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2010

http://www.anzigis-sturma.co.cc

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  gabrielle le Lun 14 Juin 2010 - 18:37

Le texte est du Cardinal est très bon... même très, très bon..

Surout dans la possibilité qu'il voyait de son temps pour la fin...

Il a vue juste.

Pour le Mais je suis d'avis avec Anzigis... cela retire une certaine humilité ou crainte de se prononcer.

En le retirant, la possibilité devient une certitude, ( quoique cela soit bien la situation que nous ayons) ce qui n'était pas le propos du Cardinal Pie d'émettre une certitude dans ce cas.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Rosalmonte le Lun 14 Juin 2010 - 20:26

Mon cher Eric,

La citation du Cardinal Pie se trouve censurée d'un iota ....

Etes-vous sûr qu'il s'agit d'une censure?

Remarquons que le Mais (du texte du Cardinal Pie) renvoie naturellement à ce qui est dit juste avant ....

Qu'est ce qui dérange l'abbé Zins ici ?

Vous connaissant (virtuellement et téléphoniquement) quelque peu, j'ai du mal à croire que cette question n'a pas déjà un embryon (ou plus) de réponse dans votre esprit. Alors je vous demande: quelle est votre opinion concernant cette censure?

P.S. Pas besoin de présentation, si? Very Happy
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Sandrine le Lun 14 Juin 2010 - 21:22

Soyez le bienvenu sur Deo cher ami ! cheers
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  ROBERT. le Lun 14 Juin 2010 - 21:53

.

Également très heureux de vous voir sur Deo Juvante cher Rosalmonte. cheers

et au plaisir de vous relire...

Vos commentaires montrent qu'il est très important, pour ne pas faire dire n'importe quoi à l'auteur cité,

qu'il est vital, de bien choisir, si la chose est possible, où l'on va "couper" la citation.

Sinon, la citer in extenso, ou du moins le plus long extrait possible, de façon à ne pas perdre le contexte...
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  gabrielle le Lun 14 Juin 2010 - 21:58

Bienvenue Rosalmonte... cheers
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Diane le Lun 14 Juin 2010 - 21:59

Bienvenu sur Deo cher ami ! Very Happy
avatar
Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  gabrielle le Lun 14 Juin 2010 - 22:21

Rosalmonte a écrit:Mon cher Eric,

La citation du Cardinal Pie se trouve censurée d'un iota ....

Etes-vous sûr qu'il s'agit d'une censure?

Remarquons que le Mais (du texte du Cardinal Pie) renvoie naturellement à ce qui est dit juste avant ....

Qu'est ce qui dérange l'abbé Zins ici ?

Vous connaissant (virtuellement et téléphoniquement) quelque peu, j'ai du mal à croire que cette question n'a pas déjà un embryon (ou plus) de réponse dans votre esprit. Alors je vous demande: quelle est votre opinion concernant cette censure?

P.S. Pas besoin de présentation, si? Very Happy

Je crois que le MAIS, ne change que la réserve du Cardinal Pie... Quant à la réalité qu'il a décrit, nous l'avons sous les yeux.

Par contre, si on enlève le MAIS, les lecteurs auront l'impression que le Cardinal Pie affirmait de façon certaine le reste...

On dirait à première vue, que cela ne change pas grand chose... si ce n'est que l'on pourrait se servir du texte en se servant de l'autorité du Cardinal Pie pour faire valoir notre pensée.

Scénario possible:

Le Cardinal Billot arrivait à une autre conclusion alors le "iota mais" enlevé on donne une force au texte du Cardinal Pie, en le présentant comme une certitude du Cardinal..
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  ROBERT. le Lun 14 Juin 2010 - 23:19

.

Très bonne explication Gabrielle !

Qu’il vous sufffise de penser à homosios et homoiosios ! Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Eric le Mar 15 Juin 2010 - 0:09

Rosalmonte a écrit:
Mon cher Eric,

La citation du Cardinal Pie se trouve censurée d'un iota ....

Etes-vous sûr qu'il s'agit d'une censure?

Bonsoir et bienvenue sur Deo Juvante l'ami !

Vous avez raison, Rosalmonte, le mot censurée aurait du être lu (parce qu'écrit) comme ceci : "censurée" ....

Le texte de Mgr Pie n'a, donc, "que" souffert d'une omission (dans le meilleur des cas) ou subi une amputation (dans le pire ....).

Vous devez savoir que j'ai déjà été échaudé par certaines façons de faire de l'abbé Zins ....

Voyez, par exemple, Micael/Questions et demandes/ p.3; j'écris sous mon nom de baptême.

Rosalmonte a écrit:
Eric a écrit:
Remarquons que le Mais (du texte du Cardinal Pie) renvoie naturellement à ce qui est dit juste avant ....

Qu'est ce qui dérange l'abbé Zins ici ?

Vous connaissant (virtuellement et téléphoniquement) quelque peu, j'ai du mal à croire que cette question n'a pas déjà un embryon (ou plus) de réponse dans votre esprit. Alors je vous demande: quelle est votre opinion concernant cette censure?

Eh bien, désolé de vous décevoir cher Rosalmonte ....
Mon opinion concernant cette "censure" ne dépasse pas l'analyse qu'en ont très bien fait ici nos amis Ansigis et Gabrielle (que j'embrasse fraternellement, tout deux, au passage) !

En fait, mon :


Qu'est ce qui dérange l'abbé Zins ici ?

S'adressait bien plus à l'intéressé qui, je n'en doute pas, vient jeter de temps en temps "un coup d'œil" sur Deo Juvante ....

Sans cela, j'aurais posté dans "Questions et arguments divers" ....


Je souhaite cependant ajouter sur ce fil cette autre "version" du texte du Cardinal Pie (trouvée sur le ouaib) :


Car je veux le dire à ces chrétiens pusillanimes, à ces chrétiens qui se font esclaves de la popularité, adorateurs du succès, et que les moindres progrès du mal déconcertent : Ah ! affectés comme ils sont, plaise à Dieu que les angoisses de l'épreuve dernière leur soient épargnées ! Cette épreuve est-elle prochaine, est-elle éloignée : nul ne le sait, et je n'ose rien augurer à cet égard ; car je partage l'impression de Bossuet, qui disait : "Je tremble en mettant les mains sur l'avenir". Mais ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage : Mali autem et seductores proficient in pejus (II Timoth., III, 13). On ne trouvera quasi plus la foi sur la terre (Luc, XVIII, 8 ), c'est-à-dire, elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres. Les croyants eux-mêmes oseront à peine faire une profession publique et sociale de leurs croyances.


Remarquons que cette phrase :

; car je partage l'impression de Bossuet, qui disait : "Je tremble en mettant les mains sur l'avenir"

Ne figure pas dans la première citation donnée alors que le mais est bien là aussi ....

Rosalmonte a écrit:
P.S. Pas besoin de présentation, si? Very Happy

Bon, c'est bien parce que c'est vous, hein ! Very Happy


PS : Peut-être que l'abbé Zins va nous refaire le coup : "c'est pas moi .... j'ai juste recopié l'abbé de Nantes" !!!! ....

Mais, ce qui importe seulement c'est que "l'erreur" soit corrigée.
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Eric le Mar 15 Juin 2010 - 0:24

Gabrielle a écrit:

Je crois que le MAIS, ne change que la réserve du Cardinal Pie... Quant à la réalité qu'il a décrit, nous l'avons sous les yeux.

Par contre, si on enlève le MAIS, les lecteurs auront l'impression que le Cardinal Pie affirmait de façon certaine le reste...

On dirait à première vue, que cela ne change pas grand chose... si ce n'est que l'on pourrait se servir du texte en se servant de l'autorité du Cardinal Pie pour faire valoir notre pensée.

Scénario possible:

Le Cardinal Billot arrivait à une autre conclusion alors le "iota mais" enlevé on donne une force au texte du Cardinal Pie, en le présentant comme une certitude du Cardinal..

C'est exactement comme ça que je vois les choses !
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Eric le Mar 15 Juin 2010 - 0:33

Une possibilité de citation honnête aurait été (éventuellement) celle-ci :

[...] ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage
(...) etc ....

Avec un petit ce ....
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Rosalmonte le Mar 15 Juin 2010 - 1:12

Merci pour votre accueil, et vos réponses!
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  gabrielle le Mar 15 Juin 2010 - 20:22

Rosalmonte a écrit:
P.S. Pas besoin de présentation, si? Very Happy

Eric a écrit:Bon, c'est bien parce que c'est vous, hein ! Very Happy

Tu prends une gros risque... Razz Razz Very Happy
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'omission d'un iota dans la revue STP ....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum