Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Lun 24 Mai 2010 - 18:37

Je vais tenter de répondre en ce fil à une objection et une question qui m'ont été faites dernièrement au sujet des psaumes.

Voici, résumé ici (il s'agissait d'un "argument" exposé rapidement au téléphone) le sens de l'objection :

Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Objection sous-entendant nettement : Les psaumes (poèmes Juifs de l'ancien testament) ne sont pas dignes de foi ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Lun 24 Mai 2010 - 19:19

Voici ma réponse de catholique à cet "argument" d'une imbécilité sans nom :

VII. LE PSAUTIER LIVRE CHRÉTIEN.

Le Psautier est le fidèle miroir des croyances, des aspirations, de la vie concrète du peuple juif.
Livre profondément national, issu de son milieu et tout pénétré de l'influence de ce milieu, pourra-t-il jamais être adéquatement un livre chrétien ?
N'y a-t-il pas une opposition irréductible entre deux âmes, deux mentalités, deux civilisations ?

Les faits sont là pour répondre à ces questions.
Le Psautier est devenu tout naturellement, spontanément, le livre de la prière chrétienne, de la prière officielle, comme de l'oraison privée.

Toutes les Églises de tous les temps et de partout (à l'exception de quelques sectes, qui ont rejeté en bloc tout l'Ancien Testament), ont prié et prient au moyen de ces formules vénérables.

Elles forment la substance, le fond, de notre Office choral catholique, comme aussi des chants qui accompagnent le Sacrifice Eucharistique.


Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 46 et 47.

Gras et grands caractères ajoutés par moi

A suivre ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  gabrielle le Lun 24 Mai 2010 - 19:52

Coucou! Very Happy

Voilà te lectrice qui est complètement dans la brume...

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Lun 24 Mai 2010 - 20:19

gabrielle a écrit:Coucou! Very Happy

Voilà te lectrice qui est complètement dans la brume...

Mais non, ma chère Gabrielle !
Tu vas comprendre !!! ....
Very Happy

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  gabrielle le Lun 24 Mai 2010 - 20:28

Je pense que je vais prendre une pause... car je n'arrive pas à comprendre. Rolling Eyes ..je vais attendre la suite...

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Lun 24 Mai 2010 - 20:32

Suite de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

On se rappelle la description de saint Jérôme : l'artisan chrétien de Bethléem accomplissant son travail au chant des psaumes; le moissonneur chrétien des terres qui virent Booz maniant la faux en fredonnant les cantiques de David.
Des prêtres sans nombre, des laïques même, ont trouvé pendant les persécutions ou pendant les grandes guerres la consolation dans la récitation de ces vieux chants.

Ce sont là quelques faits entre mille, mais combien significatifs !

Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 47.

A suivre ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  gabrielle le Mer 26 Mai 2010 - 16:27

Eric a écrit:Suite de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !


Attention à ceux qui se méfient de l'Ancien Testament, car par ce fait, ils se méfient de Dieu Lui-même.

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Sam 29 Mai 2010 - 20:19

Suite de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Comment les expliquer ?

On pourrait dire sans doute qu’il y a là une question de tradition : l’Église est sortie doucement de la Synagogue ; elle n’a opéré son exode, qu’en emportant le bien spirituel du judaïsme, qui peu à peu passa dans l’usage chrétien.
C’est vrai, mais pourquoi cette acclimatation fut-elle si aisée ?
C’est que le Psautier, livre juif, est un livre profondément humain.
Les accents qu’il traduit, sont ceux de l’âme humaine, quelle que soit son époque ou sa civilisation.

A beaucoup de nos cantiques, nous n’avons qu’à ouvrir passivement les oreilles, prêter nos lèvres, dilater nos cœurs, et tout simplement ils deviennent nôtres ; ils chantent notre foi, nos espérances, nos craintes, nos regrets ; ils traduisent notre besoin d’amour et nos enthousiasmes.
Nous n’avons qu’à mettre en pratique la parole de saint Augustin, et l’adaptation est faite : « Si orat psalmus, orate ; si gemit, gemite ; si gratulatur, gaudete ; si sperat, sperate ; si timet, timete » ( Enarratio 4 in Ps. 30, I ) 1 .

1 . « Si le psaume prie, priez avec lui ; s’il gémit, gémissez vous aussi ; s’il exulte, soyez dans la joie ; s’il exprime une espérance, qu’elle soit vôtre ; s’il traduit une crainte, craignez à votre tour »


Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 47.

Gras ajoutés par moi

A suivre ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Dim 30 Mai 2010 - 19:47

Suite de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Mais il y a plus : le Psautier est peut-être le livre le plus chrétien de l'Ancienne Loi.
Quintessence de l'Ancien Testament, le Psautier est comme lui orienté vers le Christ et sa doctrine.
La figure de Jésus apparaît déjà lumineuse dans les psaumes messianiques; les psaumes du Règne de Dieu annoncent l'Église, la propagation universelle de la Bonne Nouvelle.
Tout l'idéal moral des psalmistes se soude à l'idéal moral de l'Evangile.
Le « Beati pauperes spiritu ... Beati mites ... Beati qui lugent, ... qui esuriunt et sitiunt justitiam » 2, avec tout le bonheur qu'il annonce : « ipsorum est Regnum caelorum, ... possidebunt terram, ... consolabuntur, ... saturabuntur »1, n'est-il pas un écho des formules qui visent « l'homme pieux », le « pauvre », « l'humble » ?
On en trouve de pareilles dans nombre de lamentations collectives ou individuelles.
Sans doute dans cette piété des psaumes il y a des lacunes, des ombres, des vérités en voie de révélation totale.
Mais cette défectuosité même appelle un complément, implore une révélation définitive, montre à l'âme ce qu'elle serait sans Jésus-Christ, et donc la rejette davantage encore vers l'adorable personne de son Sauveur.

2. « Bienheureux les pauvres en esprit, ... les doux, ... ceux qui pleurent, ... ceux qui ont faim et soif de la justice ».

1. « Le Royaume des cieux est à eux, ... ils posséderont la terre, ... ils seront consolés, ... rassasiés ».

Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 47 et 48.

A suivre ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Dim 6 Juin 2010 - 20:41

Suite de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !


Et alors, dans tous les sentiments décrits, exposés parfois avec redondance, toujours avec sincérité, l'âme chrétienne reconnaît les sentiments, la voix, le cœur de son Maître unique.
« Le Psautier, écrit M. Olier au sujet de Notre Seigneur, n'est qu'une expression de ses sentiments divins et de son adorable intérieur, qu'il veut faire connaître et dilater dans l'Église par le moyen des prêtres.
Le Saint-Esprit qui connaissait de toute éternité les louanges que Jésus-Christ rendrait à Dieu et qu'il lui ferait rendre quand il serait au monde, a commencé à les exprimer par avance dans l'intérieur de David, père de Jésus-Christ selon la chair et figure selon l'esprit.
Ce saint prophète était comme une étendue du cœur et de la dévotion de Jésus-Christ.
Car le Sauveur répandait en lui ses sentiments, dilatait déjà sa religion et multipliait les hommages qu'il voulait rendre à Dieu son Père
»(Traité des saints Ordres, 3ème Partie, Du Sacerdoce, chap. 3) 2 .

Si nous avons au cœur ces dispositions, instinctivement nous ferons les quelques transpositions ou adaptations requises par le changement des hommes et des choses.
Les psaumes nous parlent de Jérusalem, d'Israël : élevons nos regards vers la « véritable Jérusalem », celle « d'en haut », vers « l'Israël de Dieu » (Gal. 4, 26; 6, 16), vers le peuple chrétien et vers l'Église.
Sans aucune difficulté nous verrons dans les persécutions subies jadis par la Judée la fidèle image des luttes séculaire de l'Épouse immaculée de Jésus; avec les hymnes nous célébrerons la triomphe du Sauveur et de son corps mystique; pour l'Église et ses membres nous demanderons le salut et la paix.
Dans le souverain théocratique nous saurons reconnaître le présage du vicaire de Jésus-Christ, le Pontife Romain.

2. Cf. Mgr Gay, De la vie et des vertus chrétiennes, I, p. 533 et 534

Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 48 et 49.

Gras ajoutés par moi

A suivre ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Ven 11 Juin 2010 - 20:33

Les malédictions mêmes qui trahissent les passions religieuses des psalmistes les plus sublimes (cf. la finale du psaume 103 ou du psaume 138), nous les appliquerons aux ennemis de la Cause de Dieu : puissent-ils être mis dans l'impuissance de nuire aux âmes; puisse la miséricorde, et au besoin la justice de Dieu, les amener à se soumettre à la vérité : leur conversion ne serait-elle pas la plus belle récompense du Cœur du Christ, qui les a tant aimés ?

Représentants du peuple chrétien tout entier, en tant que prêtres ou religieux, représentants de toute l'humanité, de toute la création même, nous saurons par la voix de l'humanité, de toute la création même, nous saurons par la voix des psaumes prier pour les persécutés et les malades, les mourants et les désespérés, pour ceux qui sont tentés ou désolés : il y en a toujours dans l'Église, comme il y en eut dans le peuple d'Israël.

Ainsi, aucune des miettes de la Table divine ne sera perdue ou inassimilable : sorties de la Main de Dieu, elles seront au contraire cette nourriture des âmes à laquelle nous aspirons tous.


Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 49.

A suivre ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Dim 13 Juin 2010 - 1:25

Suite et fin de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Si nous avons compris ces choses, si nous sommes fidèles à cet esprit, si nous avons tâché une bonne fois « d'écouter la voix de Dieu » dans le Psautier, sans fermer nos oreilles ni « endurcir notre cœur » (Ps. 94, 7.8 ); si nous ne sacrifions pas la récitation de notre Office, le reléguant à des moments où fatalement il sera une chose pénible et insipide; si en un mot nous sommes décidés à traiter le Psautier, le Bréviaire, en ami qu'on écoute, qu'on aime : alors aussi ce livre aimable nous ouvrira ses trésors, se montrera à nous, nous parlera au cœur, nous révélera ses secrets.

Il sera notre ami de tous les jours en cette vie passagère qui n'est qu'un souffle (Ps. 38), mais qui est déjà le commencement de la louange éternelle pour ceux qui savent louer le Seigneur d'un cœur sincère et pur.


« Exsultabunt labia mea cum cantavero tibi,
et anima mea quam redemisti »
(Ps. 70, 23) 1.

1. « Quand je vous chanterai un psaume, Seigneur, mes lèvres exulteront, et elle sera dans la joie, mon âme que vous avez rachetée ».



Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 49.

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  ROBERT. le Dim 13 Juin 2010 - 3:29

Eric a écrit:Suite et fin de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Si nous avons compris ces choses, si nous sommes fidèles à cet esprit, si nous avons tâché une bonne fois « d'écouter la voix de Dieu » dans le Psautier, sans fermer nos oreilles ni « endurcir notre cœur » (Ps. 94, 7.8 ); si nous ne sacrifions pas la récitation de notre Office, le reléguant à des moments où fatalement il sera une chose pénible et insipide; si en un mot nous sommes décidés à traiter le Psautier, le Bréviaire, en ami qu'on écoute, qu'on aime : alors aussi ce livre aimable nous ouvrira ses trésors, se montrera à nous, nous parlera au cœur, nous révélera ses secrets.
Il sera notre ami de tous les jours en cette vie passagère qui n'est qu'un souffle (Ps. 38), mais qui est déjà le commencement de la louange éternelle pour ceux qui savent louer le Seigneur d'un cœur sincère et pur.


« Exsultabunt labia mea cum cantavero tibi,
et anima mea quam redemisti »
(Ps. 70, 23) 1.

1. « Quand je vous chanterai un psaume, Seigneur, mes lèvres exulteront, et elle sera dans la joie, mon âme que vous avez rachetée ».



Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 49.


Merci de votre excellente réponse cher ami... Wink
.

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Dim 13 Juin 2010 - 16:11

ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:Suite et fin de la réponse d'un catholique à quelqu'un qui affirme : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Si nous avons compris ces choses, si nous sommes fidèles à cet esprit, si nous avons tâché une bonne fois « d'écouter la voix de Dieu » dans le Psautier, sans fermer nos oreilles ni « endurcir notre cœur » (Ps. 94, 7.8 ); si nous ne sacrifions pas la récitation de notre Office, le reléguant à des moments où fatalement il sera une chose pénible et insipide; si en un mot nous sommes décidés à traiter le Psautier, le Bréviaire, en ami qu'on écoute, qu'on aime : alors aussi ce livre aimable nous ouvrira ses trésors, se montrera à nous, nous parlera au cœur, nous révélera ses secrets.
Il sera notre ami de tous les jours en cette vie passagère qui n'est qu'un souffle (Ps. 38), mais qui est déjà le commencement de la louange éternelle pour ceux qui savent louer le Seigneur d'un cœur sincère et pur.


« Exsultabunt labia mea cum cantavero tibi,
et anima mea quam redemisti »
(Ps. 70, 23) 1.

1. « Quand je vous chanterai un psaume, Seigneur, mes lèvres exulteront, et elle sera dans la joie, mon âme que vous avez rachetée ».



Mgr Weber, Le Psautier du Bréviaire Romain, 5 ième Ed., Desclée et Cie (Imprimeurs du Saint Siège et de la S. Congrégation des Rites) Paris, Tournai, Rome, 1951, p. 49.


Merci de votre excellente réponse cher ami... Wink
.

Very Happy

Je pense comme vous, cher Robert, que les bons arguments de Mgr Weber répondent parfaitement à celui qui prétendrait : Attention, les psaumes sont tirés de l'ancien testament !

Je souhaite, évidemment, et émet le vœu (pour ce Mr C., de son pseudo connu sur le ouaib) qu'à l'heure du trépas il se trouve quelques personnes autour de lui pour lui lire ou lui fredonner le magnifique et réconfortant psaume 129 !

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Eric le Dim 13 Juin 2010 - 16:26

Comme dit au début de ce fil:

Eric a écrit:Je vais tenter de répondre en ce fil à une objection et une question qui m'ont été faites dernièrement au sujet des psaumes.

Il me reste, donc, à répondre à une question (concernant tjs les psaumes) qui m'a été posée (au téléphone) par un ami très cher.

Je vais tacher d'y répondre le plus précisément possible et très prochainement ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  ROBERT. le Lun 14 Juin 2010 - 21:38

Eric a écrit:Comme dit au début de ce fil:

Eric a écrit:Je vais tenter de répondre en ce fil à une objection et une question qui m'ont été faites dernièrement au sujet des psaumes.

Il me reste, donc, à répondre à une question (concernant tjs les psaumes) qui m'a été posée (au téléphone) par un ami très cher.

Je vais tacher d'y répondre le plus précisément possible et très prochainement ....

Saint Thomas et/ou Saint Augustin n'ont-ils pas écrit des Commentaires à ce sujet ?

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma réponse à une objection et une question concernant les psaumes ....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum