Histoire de Job

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Job

Message  Sandrine le Mer 24 Fév 2010 - 15:27

J'ai fait un dossier illustré pour raconter l'histoire de Job à mes enfants en l'illustrant de diverses images.

Le texte est de Monseigneur Gaume tiré du catéchisme de persévérance, Tome I.

Je me propose de le mettre en ligne. C'est une des histoires de l'Ancien Testament qui m'a la plus marquée et encore aujourd'hui, dans les moments difficiles, l'histoire de Job me remet en place rapidement ....

Merveilles de la foi, de la simplicité, de l'humilité, de la patience ... angel



Litanies de la Sainte Providence


Seigneur, ayez pitié de nous
Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus, écoutez-nous
Jésus, exaucez-nous
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Providence de Dieu, digne objet de l’amour des anges et des hommes, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, conduite par le cœur de Jésus-Christ, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, qui gouvernez le monde, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, espérance de notre salut, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, consolation de nos âmes dans les peines de la vie, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, chemin du ciel, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, notre guide dans les dangers, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, dispensatrice des grâces, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, trésor inépuisable de biens, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, soutien des justes, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, espérance des pécheurs, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, refuge des malheureux, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, secours dans tous nos besoins, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, calme dans les tempêtes, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, repos du cœur, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, asile des affligés, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, remède à tous nos maux, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, qui nourrissez ceux qui ont faim, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, qui vêtissez ceux qui sont nus, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, qui ne délaissez jamais personne, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, source inépuisable pour ceux qui ont soif, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, appui des pauvres, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, soutien de la veuve et de l’orphelin, ayez pitié de nous
Providence de Dieu, qui méritez nos hommages, ayez pitié de nous


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous , Seigneur

Nous exaltons, Seigneur, votre Providence
Et nous nous soumettons à tous ses décrets.

Oraison


Ô Dieu, qui ne dédaignez pas d’abaisser vos regards sur nous pour nous conduire, tout indignes que nous sommes de cette faveur, accordez-nous, s’il vous plaît, la grâce que nous nous abandonnions tellement à tous les desseins de votre Providence sur nous pendant le cours de cette vie, que nous puissions arriver à la possession des biens célestes. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ.
Ainsi soit-il


Saint homme Job, fidèle serviteur de Dieu, priez pour nous

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Mer 24 Fév 2010 - 15:32

Le Livre de Job



Un homme habitait la terre de Hus; son nom était Job : simple et droit, il craignait le Seigneur et fuyait le mal. Il avait sept fils et trois filles. Outre cette belle et nombreuse famille, il possédait ce genre de biens qui faisaient alors le fonds et le patrimoine des maisons les plus distinguées. Sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, un nombre proportionné d'officiers et de domestiques, le rendaient un des princes les plus opulents de l'Orient.


Terre de Hus

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Mer 24 Fév 2010 - 15:36



Job et ses trois filles

Il élevait ses filles auprès de lui. Pour ses sept garçons, il leur avait donné des maisons et des terres. Abondamment pourvus de ce qui était nécessaire à leur entretien, ils vivaient séparément chacun chez soi. Un des plus grands soins du vertueux père était d'entretenir la paix et l'union parmi ses enfants. C'est pourquoi il consentait volontiers que ses fils invitassent leur famille, au moins une fois chaque année, le jour de leur naissance. Il voyait alors ses trois filles chez leurs frères, et leur permettait d'être de la fête.





A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  gabrielle le Mer 24 Fév 2010 - 15:48

Merci de nous faire partager ce travail que tu as fait. I love you

Les Litanies sont magnifiques et comme elles sont vraies.

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Jeu 25 Fév 2010 - 12:15

gabrielle a écrit:Merci de nous faire partager ce travail que tu as fait. I love you

Les Litanies sont magnifiques et comme elles sont vraies.

C'est vrai que ces litanies sont magnifiques ! angel

C'est tellement doux de se laisser porter par la Main de Dieu ... malheureusement le vieil homme ne se laisse pas toujours porter pale

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Jeu 25 Fév 2010 - 12:18

Dès que le jour du festin était passé, ce qui arrivait sept ou dix fois chaque année, il réunissait tous ses enfants, il les instruisait de leurs devoirs, et les disposait, par ses saintes leçons, au sacrifice qu'il voulait offrir au Seigneur pour chacun d'eux; car enfin, disait-il, ce sont des jeunes gens qui auront bien pu s'échapper à quelque parole indiscrète. Que sais-je s'ils n'auront pas offensé Dieu dans leur cœur ?


Dans cette crainte, il se levait de grand matin; et comme parmi les nations anciennes c'étaient les princes et les chefs de famille qui faisaient la fonction de prêtres pour leurs sujets et pour leurs enfants, il immolait lui-même les victimes au Seigneur, en holocauste d'expiation.


A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Jeu 25 Fév 2010 - 12:20

Admirable exemple, dans un prince gentil, d'une foi simple et d'une vigilance vraiment paternelle; mais exemple qui, commun autrefois dans tous les Etats du Christianisme, est presque oublié de nos jours. Ce sont cependant ces vertus domestiques et ces exercices soutenus de religion qui attirent les regards de Dieu, qui charment les Anges, et qui désespèrent les démons. C'est par cet accomplissement fidèle de tous les devoirs d'un bon père de famille, que Job, sans le savoir, préparait son cœur à triompher de tous les efforts de l'Enfer.


A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Ven 26 Fév 2010 - 12:03

En effet, un jour les Anges bienheureux, intéressés au salut des hommes, paraissaient en la présence du Seigneur pour recevoir ses ordres et les exécuter. Satan, jaloux et furieux contre les gens de bien, s'y trouva aussi, sollicitant la permission de tenter les hommes et de les persécuter. Satan, lui dit le Seigneur, d'où viens-tu ? J'ai fait le tour de la terre, répondit-il, et je l'ai parcourue tout entière. Le dessein de Dieu dans cette question était de se faire honneur devant son ennemi de la fidélité d'un homme vertueux.

Le Seigneur veut bien s'en glorifier; et ce doit être là, pour les âmes généreuses, la plus touchante partie de leur récompense.


A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Ven 26 Fév 2010 - 12:06

En parcourant le monde, continua le Seigneur, as-tu distingué mon serviteur Job ? Il n'a pas son pareil sur la terre : c'est un homme simple et droit, craignant Dieu et abhorrant le mal. Ce n'est pas merveille, répliqua Satan, si Job vit dans la crainte de Dieu. Est-ce gratuitement qu'il vous sert ? Vous l'avez rendu riche et puissant; vous protégez sa famille, ses biens, sa personne; vous bénissez ses entreprises : tous les jours on voit croître sa fortune. Changez de conduite à son égard; appesantissez tant soit peu la main sur lui; laissez-moi du moins la liberté : bientôt vous verrez si sa vertu se soutiendra et s'il ne vous maudira pas en face.


Va, dit le Seigneur à Satan, je t'abandonne les biens de Job; mais je te défends de toucher à sa personne. Satan sortit et usa dans toute son étendue de la liberté que Dieu venait de lui accorder. Job ne s'attendait pas au combat, mais les Saints sont toujours suffisamment armés de leur foi, et il n'est point pour eux d'attaques imprévues.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Sam 27 Fév 2010 - 13:13

Un jour que le fils aîné de Job, selon la coutume dont nous avons parlé, recevait chez lui ses frères et ses sœurs, un messager accourut auprès de Job et lui dit : Vos bœufs labouraient et vos ânesses paissaient auprès, et les Sabéens ( peuples voleurs et vagabonds poussés par Satan ) sont venus, et ils ont tout enlevé, et ils ont passé au fil de l'épée tous les domestiques; j'ai seul échappé et je viens vous annoncer cette nouvelle.


Il parlait encore, lorsqu'arriva un second courrier qui dit à Job : Le feu du Ciel est tombé sur vos troupeaux et sur vos bergers; la foudre les a consumés et réduits en cendres ; je me suis sauvé seul pour vous en apporter la nouvelle.


A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Sam 27 Fév 2010 - 13:17

Celui-ci n'avait pas achevé de parler qu'il en vint un troisième. Les Chaldéens, dit-il, sont venus en trois grandes troupes; ils se sont jetés sur vos chameaux, ils les ont emmenés; ils ont tué vos gens; je suis le seul qui n'ait pas péri dans le massacre.


Avant la fin de ce récit, un quatrième courrier arriva, qui dit à Job : Vos fils et vos filles étaient à table dans la maison de leur frère aîné, lorsque tout à coup il s'est élevé du désert un vent impétueux qui a ébranlé les quatre coins de la maison; elle s'est renversée sur vos enfants, tous ont été écrasés sous les ruines; ils sont morts; j'ai échappé seul et je suis venu vous apprendre ce funeste accident.



A ce dernier coup, Job se leva et déchira ses vêtements; puis, s'étant rasé la tête, il tomba le visage contre terre et adora le Seigneur en disant : Je suis sorti nu du sein de ma mère, et je rentrerai nu dans le sein de la terre. Le Seigneur m'avait tout donné, le Seigneur m'a tout ôté. Il n'est arrivé que ce qu'il a plu au Seigneur. Que son nom soit béni !


Jusqu'à cet effort héroïque de foi et de courage, Job était à plaindre. Il cesse de l'être dès que la Religion a pris le dessus dans son cœur. Si tous les affligés suivaient cet exemple, on pourrait bien voir encore de grandes calamités sur la terre, mais on n'y verrait plus de malheureux inconsolables.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Diane le Sam 27 Fév 2010 - 16:39

Vraiment joli les tableaux ma chère Sandrine flower

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 1 Mar 2010 - 13:02

Diane a écrit:Vraiment joli les tableaux ma chère Sandrine flower

Merci Diane I love you

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 1 Mar 2010 - 13:05

Job n'en était cependant pas à sa dernière épreuve. Un jour, continue l'historien sacré, les Anges se présentèrent devant le trône de Dieu, et Satan s'y trouva aussi. D'où viens-tu , Satan ? lui dit le Seigneur comme la première fois. J'ai fait le tour de la terre, répondit-il, et je l'ai parcourue tout entière. As-tu considéré mon serviteur Job ? Tu m'as excité contre lui. Je t'ai abandonné ses biens et ses enfants. M'en aime-t-il moins, et l'as-tu soulevé contre moi ?


Je n'en suis pas surpris, répliqua Satan, on se console de tout quand on conserve la santé et la vie. Mais étendez la main jusque sur sa personne; frappez sa chair et que la douleur pénètre ses os, et vous verrez s'il ne vous maudira pas en face.
Soit, répondit le Seigneur, je te l'abandonne; seulement je te défends d'attenter à sa vie. C'était étendre loin la liberté du tentateur. Il la mit en œuvre sans différer.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 1 Mar 2010 - 13:07


Étant sorti de devant la face du Seigneur, il frappe Job d'une plaie effroyable qui s'étend de la plante des pieds jusqu'à la tête. Déjà pauvre, et maintenant malade, dégoûtant, Job en est réduit à se coucher sur un fumier et à se servir des morceaux d'un vase de terre brisé pour ôter le pus qui découle de ses ulcères. Tant de souffrances ne mirent aucun trouble dans l'âme du juste, ni sur sa langue aucun murmure, aucune parole indiscrète. C'est alors que le démon employa le dernier moyen et à son gré le plus immanquable pour mettre à bout la patience du malheureux le plus résigné.


A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Mar 2 Mar 2010 - 12:29

Job avait une femme; elle aurait dû être sa consolation. En effet, les soins, les assiduités et les services d'une épouse pénétrée des sentiments de la Religion peuvent adoucir les peines d'un homme vertueux et souffrant.

Celle-ci s'était vue riche, puissante, honorée, mère de plusieurs enfants; elle avait tout perdu sur la terre. Le malheur fut qu'elle ne se contenta pas des espérances qui lui restaient dans le Ciel. Job, bien différent de sa femme, continuait de bénir Dieu. Piquée de la constance de son mari, peut-être plus que ses propres disgrâces, elle lui dit avec une amère ironie : Demeurez encore dans votre simplicité, continuez de louer Dieu, il vous traite de manière à mériter votre gratitude; encore quelques actions de grâces à ce maître bienfaisant. Allons, bénissez-le pour la dernière fois et mourez.

Vous venez de parler, lui répondit Job avec une tranquillité qui dut convertir ou désespérer son épouse, comme une de ces femmes insensées à qui la douleur ôte l'usage de la raison. Si nous avons reçu des biens de la main du Seigneur, pourquoi n'en recevrions-nous pas les maux qui nous affligent ?



A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Mer 3 Mar 2010 - 12:24

Parmi ces peines de tout genre, le saint homme ne laissa pas échapper la moindre plainte, le moindre de ces emportements injurieux qui attaquent la Providence de Dieu, et qui ôtent aux affections passagères du temps tout le mérite qu'elles ont pour l'éternité. Ce fut véritablement alors que la foi du vrai Dieu donna au monde un spectacle digne de l'admiration des hommes et des anges, c'est-à-dire un juste aux prises avec l'adversité et supérieur à tous ses traits.

Le bruit des malheurs et des disgrâces de Job se répandit bientôt dans les pays voisins de ses États. Trois seigneurs ou petits rois, ses amis particuliers, convinrent d'aller voir et consoler leur ami commun. Ces princes se nommaient Eliphaz de Théman, Baldad de Sucha, et de Naamath.


Du plus loin qu'ils l'aperçoivent ils arrêtent leurs regards sur leur ami, mais ils ne le reconnaissent pas. S'étant approchés, ils poussent un grand cri; les larmes coulent de leurs yeux; ils déchirent leurs vêtements et se couvrent la tête de poussière; ils s'asseyent par terre et durant sept jours et sept nuits ils gardent un morne silence. Ainsi, pour toute consolation, Job voit des hommes consternés, des visages abattus, des yeux baignés de pleurs.


Enfin Job rompt le silence. Tout soumis qu'il est aux ordres de Dieu, il commence par un discours éloquent, bien propre à nous faire connaître ce que Dieu permet ou ce qu'il pardonne à la douleur de ses amis, quand leurs plaintes, quoique vives et amères, sont humbles et respectueuses.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Jeu 4 Mar 2010 - 15:05

Périsse, s'écrie-t-il, le jour où je suis né ! que ce jour soit changé en ténèbres ! que Dieu lui-même ne le découvre plus ! que la lumière ne l'éclaire jamais !

Ses amis lui répondent que les maux dont il se plaint sont justement tombés sur lui; que, s'il n'était pas coupable de quelque crime secret, Dieu ne l'aurait pas affligé. Job reprend et soutient qu'il est innocent et que Dieu éprouve quelquefois le juste par l'adversité.

C'est dans une de ses réponses à ses amis, pour leur prouver qu'il est innocent, que le saint homme laisse échapper cette magnifique profession de foi au Dieu rédempteur qui saura bien dévoiler tous les secrets des cœurs et rendre à chacun suivant ses œuvres, après avoir ressuscité tous les hommes appelés à son tribunal.


Ayez pitié de moi, ayez pitié de moi, vous du moins, mes amis : car la main de Dieu m'a touché. Pourquoi, avides de mon supplice, me persécutez-vous aussi, en me reprochant des crimes dont je suis innocent ? Mais, puisque vous m'outragez par vos reproches et que vous semblez vous repaître de mes maux, je trouverai dans ma foi le soulagement que vous me refusez. Puissent mes paroles et les sentiments de mon cœur être écrits et conservés à la postérité ! puissent-ils être gravés sur le plomb avec un style d'acier, ou sculptés sur la pierre avec le ciseau ! Oui, je sais que mon Rédempteur est vivant, et que je ressusciterai de la terre au dernier jour. Je serai de nouveau revêtu de ma peau, et dans ma propre chair je verrai mon Dieu, témoin de mon innocence; je le verrai moi-même, de mes yeux, et mes yeux le contempleront, moi-même et non un autre : cette espérance repose en mon sein.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Ven 5 Mar 2010 - 12:34

Quelle magnifique prophétie ! il fallait que la croyance du Rédempteur futur fût bien vive dans ces temps reculés, pour qu'un Prophète de la Gentilité, confiné aux extrémités de l'Orient, l'ait proclamée avec tant de précision.



Malgré toutes ces protestations d'innocence, les amis de Job persistent à soutenir qu'il est coupable et que ses fautes sont la cause des maux qui l'accablent. Dieu, qui voyait ces combats, et qui préparait à Job la victoire, ne tarda pas plus longtemps à se déclarer pour lui et à confondre la calomnie. Mais il était échappé à Job quelques paroles indiscrètes. Patient dans ses douleurs, il avait porté trop loin la vivacité de son zèle contre l'aveuglement de ses amis et l'iniquité de leurs jugements. Le Seigneur lui en fit une charitable remontrance. Tout en l'adressant au saint homme, elle devenait aussi une leçon pour les princes ses amis.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Sam 6 Mar 2010 - 12:19


Le Seigneur commence par l'énumération des merveilles de la nature. Toutes ses interrogations qu'il adresse à Job, et qui, au premier coup d'œil, paraissent étrangères à la question dont il s'agit, s'y rattachent merveilleusement. Voici le raisonnement du Seigneur : Vous ne pouvez comprendre l'ordre de la nature, et vous voulez sonder celui de la grâce. Vous ne connaissez pas les lois par lesquelles ma providence dirige les créatures inférieures que vous voyez, et vous voulez expliquer et juger celles par lesquelles je conduis le monde supérieur. Raisonnement vraiment divin, qui, en humiliant la curiosité et l'orgueil de l'homme, ouvre son cœur aux vertus propres à sa faiblesse, l'humilité et la foi.


Le Seigneur, s'adressant donc à Job du milieu d'une nuée ténébreuse, lui dit : Ceignez vos reins comme un guerrier. Je vais vous interroger, répondez-moi. Où étiez-vous quand je jetais les fondements de la terre ? qui en a établi les mesures, le savez-vous ? qui a étendu le cordeau sur elle ? sur quoi ses bases sont-elles affermies ? qui a renfermé la mer dans son lit, quand elle rompait ses liens comme l'enfant qui sort du sein de sa mère, et que je l'enveloppais de nuées comme d'un vêtement, et que je l'entourais de ténèbres comme des langes de l'enfance ? Est-ce vous qui commandez à l'étoile du matin ? qui montre à l'aurore le lieu où elle doit se lever ? quel est le sentier de la lumière, et la demeure des ténèbres ? Saviez-vous si vous deviez naître ? connaissez-vous le nombre de vos jours ? Par quelle voie se répand le jour ? par quel chemin l'aquilon fond-il sur la terre ? qui a tracé les sillons de la foudre ? Est-ce vous qui l'enverrez, et elle ira, et, revenant, vous dira-t-elle : Me voici ? Est-ce vous qui fournissez la pâture à la lionne, et qui rassasiez les lionceaux ? Est-ce vous qui préparez au corbeau sa nourriture, quand ses petits errent çà et là, et que, pressés par la faim, ils crient vers le Seigneur ?


Les pluies, la neige, la grêle, le chaud et le froid, les tonnerres et les orages, les propriétés et les instincts des animaux; les ressorts, les ressources et les harmonies de la Providence dans le gouvernement du monde physique, sont autant de matières sur lesquelles le Seigneur prit plaisir à promener pour ainsi dire la curiosité de Job, et à mettre à bout ses connaissances. Job, humilié, confessa de bonne foi qu'il n'en savait pas assez pour répondre au Créateur.

A suivre ...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 8 Mar 2010 - 11:40

Tel est l'aveu auquel se réduiront, comme Job, tous les hommes droits et sensés, malgré les découvertes journalières de nos savants dans les secrets de la nature.


Dieu, content de son serviteur, reprocha aux trois princes la témérité de leur jugement et l'amertume de leurs paroles. Il exigea qu'ils lui offrissent un sacrifice d'expiation. Job, ajouta le Seigneur, priera pour vous; à sa considération, je vous pardonnerai. En effet, le sacrifice fut offert; Job l'accompagna de ses prières. Le Seigneur les exauça; et les trois rois, redevables à leur ami de leur réconciliation avec Dieu, retournèrent chez eux.



C'est à ce moment que les prodiges du rétablissement et de la guérison de Job s'opérèrent. Le Seigneur lui rendit la santé, lui donna le même nombre d'enfants, et doubla les grandes richesses que le démon lui avait enlevés. Comblé de biens, environné des respects de tout l'Orient, Job vécut encore cent quarante ans; il vit ses fils et les enfants de ses fils jusqu'à la quatrième génération, et il mourut fort avancé en âge, et plein de jours.


Ainsi se termina la vie du saint homme, pour l'édification de tous les justes éprouvés, et pour donner un puissant motif de consolation à tous les affligés soumis et patients.

FIN

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 8 Mar 2010 - 11:44

PRIERE

Ô mon Dieu ! qui êtes tout amour, je vous remercie d'avoir donné à tous les hommes la grâce nécessaire pour connaître leur Rédempteur; faites que tous en profitent, et qu'à l'exemple de Job nous supportions courageusement les peines de la vie, dans la pensée de notre résurrection et de notre récompense future.
Je prends la résolution d'aimer Dieu par-dessus toutes choses, et mon prochain comme moi-même pour l'amour de Dieu.



Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Catherine le Lun 8 Mar 2010 - 16:44

Chère Sandrine, ce dossier est superbe! J'ai pris un réel plaisir à le lire et à regarder les images! cheers

C'est sûr, je m'en servirai pour mes propres enfants quand ils seront un peu plus grands!

Merci encore pour ce beau et utile travail!

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 8 Mar 2010 - 18:23

Catherine a écrit:Chère Sandrine, ce dossier est superbe! J'ai pris un réel plaisir à le lire et à regarder les images! cheers

C'est sûr, je m'en servirai pour mes propres enfants quand ils seront un peu plus grands!

Merci encore pour ce beau et utile travail!

Merci Catherine I love you

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Sandrine le Lun 8 Mar 2010 - 18:30

Prochain dossier : NOE ...

... revu et corrigé avec les superbes tableaux de Roger et Anne-Marie ... cheers Wink

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Job

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum