Le sois-disant code de 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sois-disant code de 1983

Message  gabrielle le Mar 1 Déc 2009 - 1:45

J'aimerais savoir si dans le "code" 1983 il existe un équivalent du canon 188 art 4 (1917) si oui, est-ce que le Pontife y est inclus.


Merci

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 3 Déc 2009 - 0:19

gabrielle a écrit:J'aimerais savoir si dans le "code" 1983 il existe un équivalent du canon 188 art 4 (1917) si oui, est-ce que le Pontife y est inclus.


Merci

Bonjour Gabrielle,

Le canon 188.4 est effectivement "remplacé" dans le Code Wojtylien par le canon 194, § 1, 2° :

Code Wojtylien a écrit:

Can. 194
1 Est révoqué de plein droit de tout office ecclésiastique :
1° celui qui a perdu l’état clérical ;
la personne qui a publiquement abandonné la foi catholique ou la communion de l’Église ;
3° le clerc qui a attenté un mariage même civil.

2 La révocation dont il s’agit aux nn. 2 et 3 ne peut être urgée que si elle est établie par une déclaration de l’autorité compétente.
CIO 976

Le Code Wojtylien "défigure" littéralement le canon 188, puisque celui-là exige une déclaration pour que s'opère le renvoi ... (comme c'est étrange de voir que nos Guérardiens rejoignent sur ce point les conciliaires ...)

Ainsi, le Code Wojtylien exige une déclaration pour un cas public ... essayez de comprendre ! drunken

Pour ce qui est de savoir si ce "canon" lie le "Pontife Romain" (de la secte) ... voici un extrait :

J. Coriden, T. Green, D. Heintschel, THE CODE OF CANON LAW A TEXT AND COMMENTARY, p.272 a écrit:

De fameux canonistes ont discuté la question à savoir si un pape, en ses opinions privées ou personelles, pouvait tomber dans l'hérésie, l'apostasie ou le schisme. S'il le ferait d'une façon notoire ou largement publique, il briserait la communion et, conformément à une opinion commune, il perdrait son office ipso facto (c.194, §1, 2°).


Comme nous le voyons, les canonistes conciliaires n'hésitent pas à invoquer leur canon 194 pour "déboulonner" un Pape hérétique ... Twisted Evil


Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator. le Ven 4 Déc 2009 - 17:41, édité 1 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  gabrielle le Jeu 3 Déc 2009 - 18:35

Salut CMI

Donc, il faut une déclaration selon le texte, et selon les commentateurs il perd ipso-facto son office.

WOW, sont mêlés sur un vrai temps.

Je me demande si la Frate n'utilise pas ce "code" de Wojtyla, cela expliquerait leur reconnaissance de Ratzi le joueur de flûte et charmeur de d'imprudent. Twisted Evil

Merci geek

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 3 Déc 2009 - 19:29

gabrielle a écrit:Salut CMI

Donc, il faut une déclaration selon le texte, et selon les commentateurs il perd ipso-facto son office.

Le texte de leur loi n'est pas clair (probablement voulu), il affirme que ce canon ne peut pas être urgé si aucune déclaration n'a été faite. Que veut dire "urgé" exactement ?! Cela veut-il dire que la perte d'office n'est valide qu'après la déclaration du supérieur compétent !? Ce qui serait l'équivalent d'une Ferendae Sententiae ... et donc que l'hérétique se maintiendrait validement en poste indéfiniment pour autant que quelques hérétiques hi-jackeraient les plus hauts offices de l'Église (comme c'est le cas) ... et donc on aurait une Église catholique hérétique ! C'est un non sens ...
Le bon sens serait que le clerc soit considéré "renvoyé" avant même la déclaration comme c'est le cas pour le canon 646 (1917), lequel pourtant exige une déclaration du fait.


Gabrielle a écrit:Je me demande si la Frate n'utilise pas ce "code" de Wojtyla, cela expliquerait leur reconnaissance de Ratzi le joueur de flûte et charmeur de d'imprudent. Twisted Evil

La FSSPX et les Guérardiens s'accordent avec ce pseudo remaniement du canon 188 puisqu'ils refusent qu'une perte d'office puisse s'opérer sans déclaration (selon le canon 188) ...

En cela, les Guérardiens et les FSSPX sont des réformateurs du Code !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  gabrielle le Ven 4 Déc 2009 - 2:01

Merci pour toutes ces présicions.

Elles vont m'éviter de me placer les pieds dans les plats.

J'avais parlé avec des modernos du 188 et eux de me retorquer que c'était une sentence ferendæ.

Du coup... ton nom a sonné dans ma tête, je sais pas pourquoi quand on me parle de code de droit, je pense à toi... Very Happy

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Ven 4 Déc 2009 - 3:02

gabrielle a écrit:
J'avais parlé avec des modernos du 188 et eux de me retorquer que c'était une sentence ferendæ.

Ben non !

Une sentence ferendae ne comporte jamais les mots ipso facto ...

Dans le canon 194 (moderno), on stipule que le clerc est révoqué de plein droit, mais le canon en question évite de parler de la question de fait. C'est-à-dire que le clerc est révoqué de plein droit mais pas dans la réalité tant et aussi longtemps que le supérieur ne fait pas la déclaration. C'est une incohérence de l'anti-Droit Canonique Wojtylien puisque les anciens auteurs et le Code de 1917 soutiennent au contraire que le délit public rend superflu la déclaration (pour ce qui concerne la perte d'office).

Une autre preuve que le Droit Wojtylien est une joke ... jocolor

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  ROBERT. le Ven 4 Déc 2009 - 3:10

.

Salut CMI. Quand je vois les mots "droit Canon" apparaître, je me précipite sachant vous retrouver

immanquablement. Very Happy "Leur" droit est en fonction de leur mentalité sophistiquée, alambiquée et toute

pleine d'hypocrisie et de pharisaïsme... Merci de ces précisions toutes simples mais très vraies et pleines de

gros bon sens... Wink

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  ROBERT. le Ven 4 Déc 2009 - 3:15

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
gabrielle a écrit:
J'avais parlé avec des modernos du 188 et eux de me retorquer que c'était une sentence ferendæ.

Ben non !

Une sentence ferendae ne comporte jamais les mots ipso facto ...

(...)Une autre preuve que le Droit Wojtylien est une joke ... jocolor

Ici, vous le savez bien, un enfant de 2ième Année "B" sait çà depuis la maternelle !!! Wojty devrait avoir honte !!!

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sois-disant code de 1983

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum