LA JURIDICTION

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 19:28

Voici un document fort intéressant et instructif écrit par des catholiques des USA. Ce texte a été envoyé par un fidèle du Guatemala.
Il est écrit en espagnol, je vais faire de mon mieux pour le traduire le plus fidèlement possible.
Ceci dit, si vous trouvez des erreurs de traduction, ayez, s'il vous plait, la charité de m'en avertir afin que je corrige au plus vite.

Cher Javier, mi querido profesor, je me soumets à votre juste correction si besoin est Wink

Bonne lecture à tous !

PS : le document étant très long, je vous demande donc un peu de patience pour avoir l'intégralité du texte, je suis très lente Embarassed


Brian y Laura Kasbar, autores
Spokane, WA
Traducido del inglés por Eleonor Chávez




Spokane , July 18, 2001


Amigos,
Meses atrás, mi esposa Laura me confió las serias dudas que estaba experimentando sobre la validez de las confesiones con los sacerdotes de la iglesia en el monte de San Miguel. Se encontraba luchando con la decisión de dejar de asistir a la Misa diaria en dicha iglesia y recibir los sacramentos sólo de manos de sacerdotes consagrados antes del Concilio Vaticano II. La batalla era penosa pues Laura se sentía unida con lazos de admiración y amistad, a los feligreses, sacerdotes y religiosas de la Congregatione Mariae Regina Inmaculata,(CMRI) algunos de los cuales son incluso padrinos de nuestros hijos. Dejarlos era casi como separarse de la familia; pero, después de meses de lectura y estudio, en conciencia, lo consideraba ineludible. Para mí, la entera situación era absurda y por tanto, seguí asistiendo a la Misa con mis hijos mientras iniciaba mi propio estudio del asunto, seguro de que ella volvería a reunirse con nosotros en la iglesia, tan pronto yo fuera capaz de convencerla con la evidencia de su error.

Chers amis,
Il y a quelques mois, ma femme Laura me confia de sérieux doutes sur la validité des confessions des prêtres de l'église du mont San Miguel. Elle s'est trouvée luttant avec la décision de ne pas assister à la messe chaque jour dans l'église et de recevoir les sacrements seulement des mains des prêtres consacrés avant Vatican II. La bataille a été douloureuse parce que Laura était unie avec des liens d'amitié et d'admiration pour les paroissiens, les prêtres et les religieuses de la Congrégation Mariae Regina Inmaculata (CMRI), dont certains sont même des parrains pour nos enfants. Les laisser était presque comme se séparer de la famille, mais après des mois de lecture et d'étude, en toute conscience, elle a estimé cela inévitable. Pour moi, l'ensemble de la situation était absurde et j’ai donc continué à assister à la messe avec mes enfants pendant que je commençais ma propre étude du cas, assuré qu'elle reviendrait avec nous à l'église, le plus rapidement, dès que je serai capable de la convaincre de la preuve de son erreur.



Esto ocurrió hace más de un año.

Cela s'est passé il y a plus d’un an.

Desde entonces, he investigado los temas conectados con el principio de jurisdicción de la Iglesia Católica. Comencé con la lectura de los decretos de los concilios generales y las encíclicas de los Papas de los últimos 200 años. Busqué en los escritos de los Padres de la Iglesia, argumentos a mi favor. Hice lo mismo cuando leí numerosos comentarios y muchos libros de texto usados en los seminarios. Sin poderlo evitar, gradualmente empecé a sentirme inseguro de la solidez de mi propia posición. Enfrentado con la tremenda unanimidad entre los decretos de los concilios, los escritos de los Papas y las leyes canónicas de la iglesia, parecía que por donde mirase, la posición de mi esposa resultaba reforzada por dichas fuentes de autoridad. Los Papas y los concilios son terminantes: el gobierno de la Iglesia Católica fluye solamente a través de la jurisdicción que Jesucristo le ha dado mediante San Pedro y los demás Apóstoles.
Durante mis lecturas, tres temas principales se delinearon claramente.

Depuis lors, j'ai étudié les questions liées au principe de la juridiction de l'Eglise catholique. J'ai commencé avec la lecture des décrets de conciles généraux et les encycliques des papes des 200 dernières années. J'ai cherché dans les écrits des Pères de l'Eglise, des arguments en ma faveur. J'ai fait la même chose quand j'ai lu de nombreux commentaires et de nombreux manuels scolaires utilisés dans les séminaires. Sans pouvoir l’éviter, peu à peu j’ai commencé à me sentir incertain de la force de ma propre position. Face à la grande unanimité entre les décrets des conciles, les écrits des Papes et les lois canoniques de l'Église, il semblait que où que je regarde, la position de ma femme était renforcée par la position de ces sources d'autorité. Les papes et les conciles sont strictes: le gouvernement de l'Eglise catholique découle seulement à travers la juridiction, que Jésus-Christ lui a donné par Saint-Pierre et les autres Apôtres.
Au cours de mes lectures, trois thèmes principaux ont été définis clairement
.


Dernière édition par Sandrine le Dim 30 Aoû 2009 - 14:58, édité 2 fois (Raison : correction de traduction de l'avant-dernière phrase)

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 19:39

I .-La necesidad de la apostolicidad de la jurisdicción

Siempre supe que la marca de “apostólico”(una de las cuatro esenciales) en la Iglesia Católica significa que los ministros sagrados deben ser capaces de rastrear sus órdenes sacerdotales hasta el tiempo de los Apóstoles. Lo que no sabía, era que tienen que ser capaces también de trazar su jurisdicción hasta el tiempo de los Apóstoles. La Iglesia Católica exige la determinación de los dos casos. Sin la sucesión ininterrumpida de órdenes sagradas y jurisdicción, no hay apostolicidad. Como ninguno de los obispos consagrados por Arzobispos Lefebvre o Thuc ha recibido nunca jurisdicción ordinaria, no pueden demostrar “apostolicidad”. Esto crea un serio problema para ellos mismos, sus sacerdotes y nosotros los fieles.

I. –La nécessité de l’aspostolicité de la juridiction :

J'ai toujours su que la marque "apostolique" (l'une des quatre essentielles) dans l'Eglise catholique signifie que les ministres sacrés tiennent leurs ordres sacerdotaux depuis le temps des Apôtres. Ce que je ne savais pas, c'est qu'ils tiennent également leur juridiction depuis le temps des Apôtres. L'Eglise catholique exige l'identification de deux cas. Sans la succession ininterrompue des ordres sacrés et de juridiction, il n'y a pas d’apostolicité. Aucun des évêques consacrés par les archevêques Lefebvre et Thuc n'a jamais reçu aucune juridiction ordinaire, ils ne peuvent démontrer «l’apostolicité». Cela crée un problème grave pour eux-mêmes, leurs prêtres et nous les fidèles
.


Dernière édition par Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 20:03, édité 1 fois

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 19:55

II.-La prohibición de crear obispos y sacerdotes itinerantes por medio de “ordenaciones absolutas”.

El Concilio de Calcedonia decretó solemnemente que todos y cada uno de los obispos y sacerdotes tenían que ser “enviados”, es decir, específicamente designados para un lugar o personas determinados. El concilio de Trento enfáticamente ratificó el mismo decreto. Los sacerdotes de CMR y SSPX (Sociedad de San Pio X) admiten que nunca han sido “enviados” en el sentido anotado más arriba. Un sacerdote ha recibido “ordenación absoluta” si no ha sido enviado a un lugar específico por un superior legal con autoridad eclesiástica. De acuerdo a estos cánones de la Iglesia -los cuales nunca han sido abolidos- la ordenación absoluta es inoperante.

II.-L 'interdiction de la mise en place d'évêques et de prêtres itinérants via des "ordinations absolues."

Le Concile de Chalcédoine a décrété solennellement que tous et chacun des évêques et des prêtres devaient être "envoyés", c’est-à-dire, spécialement désignés pour un lieu ou des personnes déterminées. Le Concile de Trente a énergiquement approuvé le décret. Les prêtres de CMR et SSPX (Société de Saint-Pie X) admettent qu'ils n'ont jamais été "envoyés" dans le sens indiqué ci-dessus. Un prêtre a reçu "l’ordination absolue» s’il n'a pas été envoyé à un endroit précis par un supérieur légal avec autorité ecclésiastique. Selon les canons de l'Église qui n'ont jamais été abolis, l’ordination absolue est inopérante
.


Dernière édition par Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 20:19, édité 2 fois

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 20:02

III.-La necesidad del mandato papal para consagrar un obispo.

Todos los Papas unánimamente han exigido que los obispos sean escogidos y confirmados solamente por la Santa Sede o al menos con su permiso. Todo obispo consagrado sin la autorización del Papa, ha sido prohibido de oficiar como tal, y bajo la ley canónica sufre pena de excomunión. Pio IX afirmó en una de sus encíclicas, que esta prerrogativa del Papa de elegir los obispos era un “derecho divino”otorgado a la Santa Sede por “el mismo Jesucristo”.
Ambas líneas de obispos procedentes de Lefebvre y Thuc han transgredido la ley canónica y usurpado un derecho que sólo pertenece a los Papas.

III.-La nécessité du mandat pontifical pour consacrer un évêque.

Tous les papes ont unanimement demandé que les évêques ne soient choisis et confirmés uniquement que par le Saint-Siège, ou au moins avec leur permission. Chaque évêque consacré sans l'approbation du Pape, a été interdit d’officier en tant que tel, et en vertu de la loi canonique , il souffre d’une peine d'excommunication. Pie IX a affirmé dans une de ses encycliques, que cette prérogative du Pape de choisir les évêques était un "droit divin" accordé au Saint-Siège par "Jésus-Christ Lui-même."
Les deux lignes d'évêques de Thuc et de Lefebvre ont violé la loi canonique et usurpé un droit qui n'appartient qu'aux Papes.


Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Dim 23 Aoû 2009 - 20:17

He oído incontables discusiones justificando las consagraciones de obispos sin permiso papal. Los analizaré más adelante. Lo que nunca he oído es discusiones justificando el rechazo de un decreto del concilio de Calcedonia, para explicar cómo las “parroquias” de Thuc y Lefebvre reclaman ser “apostólicas” sin poseer apostolicidad material ni formal (se requieren ambas). El argumento de que “los tiempos han cambiado” y por tanto un decreto de un concilio general se puede soslayar, debe y puede ser inmediatamente refutado.
Las páginas que siguen son el resultado de mi investigación. He pedido la opinión de tantas personas como me ha sido posible, las que han sido incluídas en esta carta.

Empezaré con una introducción a los conceptos de ley divina y jurisdicción tal como son definidos en los escritos de los Papas. Seguiré con el análisis de los argumentos recibidos de los sacerdotes y finalmente se cubrirá todos los otros comentarios y razonamientos con los que he sido confrontado.

J'ai entendu de nombreuses discussions justifiant les consécrations d'évêques sans autorisation papale. Je les analyserai plus tard. Ce que je n'ai jamais entendu ce sont les discussions justifiant le rejet d'un décret du Concile de Chalcédoine, pour expliquer comment les "paroisses" Thuc et Lefebvre se disent "apostoliques" sans posséder l’apostolicité matérielle ni formelle (les deux sont nécessaires). L'argument selon lequel "les temps ont changé" et, par conséquent, un décret d’un concile général peut être contourné, doit et peut être immédiatement réfuté.
Les pages qui suivent sont le résultat de mes recherches. J'ai demandé l'avis de beaucoup de personnes comme il m’a été possible , celles qui ont été incluses dans cette lettre.

Je commencerai par une introduction aux concepts de la loi divine et de la juridiction, tels que définis dans les écrits des Papes. Je continuerai avec l'analyse des arguments avancés par les prêtres et, enfin, tous les autres commentaires et raisonnements auxquels j'ai été confrontés.

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Invité le Dim 23 Aoû 2009 - 20:39

Quel magnifique témoignage !

Complètement indépendant de notre démarche mais atteignant EXACTEMENT la même conclusion...indissociable de l'apostolicité donc indissociable du Catholicisme et de l'appartenance à l'Eglise

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Bruno le Dim 23 Aoû 2009 - 21:25

Gérard a écrit:Quel magnifique témoignage !

Bien d'accord avec vous, quelle belle démarche cheers
Voila une honnêteté qui fait plaisir à voir, cette personne cherche la vérité et elle n'hésite pas à laisser son jugement pour la vérité!

Merci à Sandrine de nous faire partager ce beau témoignage flower et félicitations pour ce splendide travail de traduction. cheers

Bruno

Nombre de messages : 68
Age : 36
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Diane le Dim 23 Aoû 2009 - 23:59

Merci chère Sandrine et bravo pour votre bon travail de traduction! flower

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 0:23

Puedo estar equivocado en ciertos puntos

Entre católicos tradicionales, hay un rasgo común y es que si se halla un solo error en un escrito, todos los demás argumentos del autor son desechados de inmediato. Tal vez esto es así porque uno de los motivos de volver a la tradición ha sido el encontrar errores en los documentos durante y después del concilio Vaticano II, que debieran ser infalibles. O porque el hallazgo de errores doctrinales nos permite distinguir una falsa aparición de una verdadera.

Je peux me tromper sur certains points

Parmi les catholiques traditionnels, il y a un trait commun , s’il y a une seule erreur dans un écrit, tous les autres arguments de l’auteur sont rejetés immédiatement. C'est peut-être parce que l'une des raisons pour le retour à la tradition a été de trouver des erreurs dans les documents pendant et après Vatican II, qui devraient être infaillibles. Ou parce que la constatation d'erreurs doctrinales nous permet de distinguer une fausse apparence de réel.


Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 0:26

Un decreto infalible por supuesto, no debe tener un solo error- pero yo no estoy reclamando infalibilidad.

Un décret infaillible, bien sûr, ne devrait pas avoir une seule erreur, mais je ne revendique pas l'infaillibilité.

Teniendo más de cien páginas y tratando varios temas casi estoy seguro de que hay errores en esta carta. Si Ud. encuentra alguno y posee una fuente escrita con imprimatur eclesiástico que me refute, le suplico que me llame al teléfono colocado al principio de esta carta. Sin embargo, deberá tenerse presente de que aún en el caso de que alguno de mis argumentos esté errado, varios de los puntos que pongo a consideración en esta carta, por sí solos son motivo suficiente para no frecuentar los sacramentos administrados por ciertas organizaciones “tradicionales.” Cada uno de estos puntos tiene que ser refutado individualmente, puesto que la fuerza de su validez respectiva no se apoya en ninguno de los otros puntos.

Hecha esta aclaración, procedamos con el primer tema.

Ayant plus d'une centaine de pages et traitant de plusieurs questions je suis presque sûr qu'il y a des erreurs dans cette lettre. Si vous en trouvez une et que vous possédez une source écrite avec imprimatur ecclésiastique qui me réfute, je vous prie de m’appeler au téléphone placé au début de cette lettre. Toutefois, il faut garder à l’esprit que même si l'un de mes arguments est faux, plusieurs des points que j'ai mis en considération dans cette lettre, seuls, sont des motifs suffisants pour ne pas fréquenter les sacrements administrés par certaines organisations «traditionnelles » . Chacun de ces points doit être réfuté individuellement, puisque la question de sa validité respective n'est fondée sur aucun des autres points.

Cela dit, procédons au première sujet.

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 0:30

Introducción al concepto de ley divina

Comencemos diferenciando leyes divinas de las leyes humanas. Leyes divinas nos han sido dadas directamente por Dios Padre en el Antiguo Testamento o por Jesús en el Nuevo Testamento. Leyes humanas son aquellas dictadas por el hombre. Veamos una definición más precisa:

Introduction à la notion de droit divin

Commençons par différencier les lois divines des lois humaines. Les lois divines nous ont été données directement par Dieu le Père dans l'Ancien Testament ou par Jésus dans le Nouveau Testament. Les lois humaines sont celles qui sont faites par l'homme. Voici une définition plus précise:



“Ley divina es aquella promulgada por Dios y comunicada a nosotros a través de la Revelación…Cristo es el autor de la Nueva Ley…Respecto al origen de la ley, se distingue leyes divinas y humanas de acuerdo a si son emanadas directamente de Dios o dictadas por hombres en virtud del poder que Dios les ha conferido” ( )


«La loi de Dieu est celle promulguée par Dieu et communiquée à nous par le biais de la révélation... Le Christ est l'auteur de la Nouvelle Loi ... En ce qui concerne l'origine de la loi, les lois divines et humaines diffèrent selon qu'elles sont tirées directement de Dieu ou dictées par les hommes en vertu de la puissance que Dieu leur a donné "(1)

(1)Enciclopedia Católica, “Ley”

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  gabrielle le Lun 24 Aoû 2009 - 0:53

Querida Sandrine..

Maravilloso.

Muchas gracias
Wink

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Louis le Lun 24 Aoû 2009 - 2:20

Chère soeur dans la Foi,

merci de votre traduction et de votre travail qui ne restera pas sans fruits : il est déjà rendu aux pieds de la Glorieuse et Très Sainte Trinité Père, Fils et Saint-Esprit.

Quand on lit ce témoignage de fidélité à la Vraie Foi on voit que le Saint-Esprit dit la même chose en toutes les langues catholiques de bonne volonté.

merci encore et que Dieu vous bénisse, chère Sandrine.

Louis

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Monique le Lun 24 Aoû 2009 - 4:53

Merci infiniment cher Sandrine pour ce merveilleux témoignage, continuez votre bon travail !!! Wink

Monique

Nombre de messages : 1598
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 14:02

Merci très chers amis, mais c'est la Sainte Providence qu'il faut remercier Wink Le Seigneur a permis que nos frères dans la Foi envoient cette lettre, ce témoignage magnifique de recherche de la Vérité.

Et croyez-moi, la suite vaut la peine d'être lue ! Very Happy

El derecho canónico contiene algunas leyes que son divinas y otras que son humanas. Es muy importante entender esto claramente. El padre Cekada ha publicado artículos que de hecho están equivocados en relación con este punto. En “Home alone” hace dos afirmaciones. Ellas son: "La ley de la iglesia, por tanto, cae bajo el título de ley humana” y “El derecho canónico cae bajo el título de ley humana” Partiendo de estas premisas, el padre Cekada llega a la conclusión de que puesto que cualquiera ley humana puede ser anulada por epikeia, por lo tanto cualquiera ley canónica puede también ser sobrepasada por epikeia. Su punto de partida es incorrecto y por ende su razonamiento no puede resistir una confrontación con las fuentes de autoridad eclesiástica. Bajo el tema “Derecho canónico” la Enciclopedia Católica dice:

Le droit canon contient certaines lois qui sont divines et d'autres qui sont humaines. Il est très important de comprendre cela clairement. Le Père Cekada a publié des articles qui en fait sont faux sur ce point. Dans "Home Alone" il fait deux affirmations. Ce sont: "La loi de l'Eglise, par conséquent, entre dans le cadre de la loi humaine" et "Le droit canonique entre dans le cadre de la loi humaine". Sur cette base, le père Cekada conclut que, depuis toute loi humaine peut être annulée par epikie donc toute loi canonique peut aussi être contournée par epikie. Son point de départ est erronée, et donc son raisonnement ne résiste pas à une confrontation avec les sources de l'autorité ecclésiastique. Sous le thème «Droit canonique » de la Catholic Encyclopedia dit:

“El derecho canónico puede dividirse en varias ramas, de acuerdo a los puntos de vista con que es mirado: si consideramos sus fuentes, comprende Ley Divina, que incluye la ley natural, basada en la naturaleza de las cosas, y la constitución que Jesucristo dió a su iglesia; y ley humana o positiva, promulgada por un legislador, en conformidad con la ley divina.” ( )

«Le droit canonique peut être divisé en plusieurs branches, selon les points de vue avec lequel il est regardé : si nous considérons ses sources, il comprend le Droit Divin,qui inclut la loi naturelle, fondée sur la nature des choses, et la constitution que Jésus-Christ a donné à son Eglise ; et la loi humaine ou positive, adoptée par un législateur, conformément à la loi divine ».
(2)

(2) Ibid. “Canon Law”

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 14:06

Sabemos entonces, que algunas leyes canónicas son divinas y por tanto no podrán ser derogadas por ningún motivo. Guerard des Lauriers mismo admite este principio cuando escribe:

Nous savons alors que certaines lois canoniques sont divines et, par conséquent, ne peuvent être révoquées pour aucune raison. Guerard des Lauriers le reconnaît lui-même quand il écrit:

“La observancia de las leyes divinas es incondicional, y no se sujeta al principio de epikeia, puesto que evidentemente, es imposible que el legislador divino sea ignorante de…circunstancias contingentes.” ( 3)

"Le respect des lois divines est inconditionnel et n’est pas soumis au principe d’ epikie car il est évidemment impossible que le législateur divin soit ignorant des … circonstances contingentes ...." (3)

Algunos ejemplos de ley divina:

 Los ministros de Cristo deben ser “enviados” del mismo modo como El fué “enviado” por Dios Padre.
 El Papa tiene el gobierno supremo de la iglesia universal.
 Trigo y vino son la materia necesaria para la Eucaristía.
 El matrimonio católico es indisoluble.

Quelques exemples de la loi divine:

Les ministres du Christ doivent être "envoyés" de la même manière qu’ Il a été "envoyé" par Dieu le Père.
Le pape a le gouvernement suprême de l'Eglise universelle.
Le blé et le vin sont la matière nécessaire pour l'Eucharistie.
Le mariage catholique est indissoluble.


(3) Des Lauriers,Guerard On the Consacration of Bishops


Dernière édition par Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 14:12, édité 2 fois (Raison : correction orthographique)

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 14:07

Las palabras de la consagración son también ley divina puesto que dichas palabras fueron pronunciadas por Jesucristo al instituír el sacramento de la Sagrada Eucaristía. Somos católicos tradicionales precisamente porque rehusamos reconocer como católica a la “iglesia novus ordo” que impíamente cambia el espíritu y la letra de las leyes divinas, que por definición son inmutables.
Les paroles de la consécration sont aussi de loi divine, puisque ces paroles ont été prononcées par le Christ, en instituant le sacrement de l'Eucharistie. Nous sommes des catholiques traditionnels précisément parce que nous refusons de reconnaître comme catholique "l’église du Novus ordo ", qui de façon impie a changé l'esprit et la lettre des lois divines, qui, par définition, sont immuables.


Ningún cristiano digno de ese nombre, se atreve a modificar los mandamientos directos de Dios, y esta es la razón por la cual nunca se permitirá nuevo matrimonio después del divorcio, ni el uso del maiz en la Eucaristía. Toda ley divina es eterna..
Aucun chrétien digne de ce nom, n’ose changer les commandements directs de Dieu, et c'est la raison pour laquelle nous n'accepterons jamais de remariage après divorce, ou l'utilisation du maïs dans l'Eucharistie. Toute loi divine est éternelle ..

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 14:11

El padre D.F. Miller escribió en 1955 que la prueba de la “inmutabilidad y permanencia de las leyes en la iglesia católica a lo largo de diecinueve siglos, estriba en el hecho de que ella nunca ha intentado modificar, alterar o derogar ninguno de los mandamientos establecidos por Cristo para la salvación de Su pueblo.” (4 )

Le Père D.F. Miller écrivit en 1955 que la preuve de “l’immutabilité et la permanence des lois dans l’Eglise Catholique durant 19 siècles, réside dans le fait qu’elle n’a jamais essayer de modifier, d’altérer ou de déroger aucun des commandements établis par le Christ pour le salut de Son peuple” (4)

Enfasis especial daremos en esta carta a aquellas leyes que vienen de Cristo mismo porque son divinas. Todos los sacerdotes entrevistados están de acuerdo- al menos en teoría- con el principio de que absolutamente no existe justificación para transgredir ley divina. El problema está en que no consideran como divinas algunas de las leyes que ellos mismos se encuentran faltando.

Nous accordons une importance particulière dans cette lettre à ces lois qui viennent du Christ, car elles sont divines. Tous les prêtres interrogés sont d'accord – au moins en théorie – avec le principe selon lequel il n'y a absolument aucune justification pour transgresser la loi divine. Le problème est qu’ils ne considèrent pas comme divines certaines des lois qu’eux-mêmes trouvent manquantes.

Durante mi estudio, he encontrado una abundancia de citas provenientes de autoridades católicas y aún papales, afirmando el origen divino de varias de las leyes que están siendo violadas en este momento por clero que se consideran a sí mismo como tradicional. Si este origen divino se puede probar sin la menor sombra de duda, no hay lugar a más discusión. Nadie está dispensado de observar la ley divina.


Au cours de mes études, j'ai trouvé une abondance de citations d’ autorités catholiques, et même des papes, affirmant l'origine divine d'un certain nombre de lois qui ont été violées à ce moment par le clergé qui se considérait comme lui-même traditionnel. Si cette origine divine peut être prouvée sans l'ombre d'un doute, il n'y a plus de place à la discussion. Nul n'est dispensé de respecter la loi divine.

(4) Miller D.F.,Rev. 1955, “What laws can the Catholic Church change?”


Dernière édition par Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 21:33, édité 1 fois

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  ROBERT. le Lun 24 Aoû 2009 - 20:15

.

Je ne viens que d'arriver dans ce fil sur la JURIDICTION qui est le point central qui manque à FSSPX,

Thuc et les autres... Suite à la lecture que j'en ai faite jusqu'ici, je ne peux que me faire l'écho de

tous les intervenants qui ont écrit... Merveilleux ! Et continuez à appliquer vos talents, donnés par

Dieu, de traductrice, pour continuer le travail de la Défense de la Foi et de notre Mère la Sainte Église... sunny


Dernière édition par ROBERT. le Mar 25 Aoû 2009 - 0:02, édité 1 fois

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Invité le Lun 24 Aoû 2009 - 21:31

Mi muy apreciada Sandrine,

Je viens de découvrir ce nouveau dossier que tu as commencé et je suis tout simplement étonné par votre excellente traduction... BRAVO !!! Very Happy bounce cheers

Je t'en prie de de continuer avec la traduction de ce document si intéressant, qui démasque vraiment l'hypocrisie et les mensonges des lefebvristes, thucistes & company, ainsi que celles de ses partisans...

Que Dieu et la Très Sainte Vierge bénissent ton travail, ma chère petite soeur dans la Foi ! sunny

Tu as tout mon soutien et mes prières. Si tu rencontre des difficultés avec la traduction, informez-moi immédiatement s'il te plaît Wink

VIVA NUESTRA QUERIDA SANDRINE Y TODA SU FAMILIA !!!

VIVA NUESTRA SANTA FE CATOLICA !!!

VIVA NUESTRO SENYOR JESUCRISTO Y SU SANTISIMA MADRE !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 21:51

Embarassed Je ne mérite pas tous ces compliments ...

Rendons grâce à Dieu pour tous ses bienfaits

Mi muy querido profesor, muchas gracias ! flower

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 22:34

Introducción al concepto de jurisdicción

Estoy seguro que con muy pocas excepciones, la lectura del siguiente dogma, causará estupefacción en los lectores:

Introduction à la notion de juridiction

Je suis sûr que, à quelques exceptions près, la lecture du dogme suivant, causera de l'étonnement aux lecteurs:

“Por tanto, puesto que la naturaleza y esencia del juzgar requiere que la sentencia sea impuesta solamente en los propios súbditos, ha sido siempre la convicción en la Iglesia de Dios, y este sínodo lo confirma como muy verdadero, que la absolución que un sacerdote pronuncia sobre alguno en quien no tiene jurisdicción ordinaria o delegada, es nula y sin valor.” ( 5)

"Par conséquent, puisque la nature et l'essence du jugement exige que la peine soit imposée seulement sur ces sujets, il a toujours été la croyance en l'Eglise de Dieu, et ce synode l’a confirmé comme très vrai, que l'absolution d'un prêtre prononcée de quelqu’un qui n’a pas juridiction ordinaire ou déléguée, est nulle et non avenue ". (5)

(5) Constitución Dogmática de la Iglesia

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 22:39

Si Ud no sabía las reglas que rigen el sacramento de la confesión, debe estar ahora tan conmocionado como yo me sentí, cuando leí lo anterior por la primera vez. Lo leí repetidas veces para convencerme de su significado. Todavía inseguro, sin terminar de creer que fuese verdad consulté un libro para seglares llamado “El buzón de preguntas para católicos” Allí se decía lo mismo y con más detalle:

Si vous ne connaissez pas les règles qui régissent le sacrement de la confession, vous devez être aussi choqué que moi, quand j'ai lu ce qui précède pour la première fois. Je l'ai lu plusieurs fois pour me convaincre de son sens. Toujours incertain, sans finir de croire que ce fut vrai, j'ai consulté un livre pour les profanes appelé "La boîte aux lettres pour les questions catholiques" .Il y est dit la même chose avec plus de détails:

“En su ordenación el sacerdote recibe el poder de perdonar los pecados, pero no la jurisdicción para ello. El debe ejercer dicho poder sobre otros, pero si estos otros no están subordinados a su gobierno, entonces no tiene autorización para juzgarlos; si procediera a pesar de ello, su absolución es inválida. Es por eso que el catecismo dice que la confesión es decir nuestros pecados a un sacerdote debidamente autorizado, para que podamos obtener el perdón de ellos.” (6 )

"Lors de son ordination, le prêtre reçoit le pouvoir de pardonner les péchés, mais pas la juridiction pour le faire. Il doit exercer ce pouvoir sur les autres, mais si ces autres ne sont pas subordonnés à son gouvernement, alors il n’a pas le droit de les juger ; en dépit de cela, son absolution est invalide. C'est pourquoi le Catéchisme dit que la confession de nos péchés doit être faite à un prêtre dûment autorisé, afin que nous puissions obtenir le pardon de ceux-ci. "(6)

(6) Fr. Winfrid Herbst, Catholic Question Box, The Society of the Divine Savior, Wisconsin, 1938 ,p. 122

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 22:43


Con esto, era imposible seguir dudando. El catecismo de Baltimore para el quinto grado, que mi hijo estudia, enseña también que solamente podemos ser absueltos por un
sacerdote debidamente autorizado pasando a definir como tal, aquel que ha recibido la jurisdicción ordinaria o delegada a través de un legítimo superior.

Avec cela, il était impossible d'en douter. Le Catéchisme de Baltimore de la cinquième année, que mon fils étudie, enseigne aussi que nous ne pouvons être acquittés que par un
prêtre dûment autorisé défini en tant que tel, qui a reçu la juridiction ordinaire ou déléguée par un supérieur légitime.


Siendo católico tradicional, esta información me perturbó sobremanera. Todo este tiempo había escuchado a los obispos y sacerdotes del CMRI decirnos rutinariamente que no tenían jurisdicción sobre nosotros. Siendo éstos hombres buenos e inteligentes que conocen las leyes de la iglesia, seguramente lo habrían mencionado, si había problema con sus absoluciones. Tenía que existir algún tecnicismo poco conocido, traté de razonar, alguna razón que permitiera a sacerdotes sin jurisdicción perdonar mis pecados.

En tant que catholique traditionnel, cette information m'a grandement troublé. Pendant tout ce temps, j'avais écouté les évêques et les prêtres de la CMRI nous dire régulièrement qu'ils n'avaient pas de juridiction sur nous. Voyant ces hommes bons et intelligents qui connaissent les lois de l'église, ils l’auraient sûrement mentionné s'il y avait des problèmes avec leurs absolutions. Il devait y avoir une certaine raison peu connue, j'ai essayé de raisonner, aucune raison qui permettrait aux prêtres sans juridiction de pardonner mes péchés.

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Sandrine le Lun 24 Aoû 2009 - 22:45

Pero, cuanto más leía, más me convencía que esta ley no está basada en sutilezas teológicas, o tecnicismos de ninguna clase, sino que se apoya en la constitución de la Iglesia Católica, en las palabras del mismo Jesucristo. Entendí mejor el concepto de jurisdicción y cuán vital es para la unidad de la Iglesia y para el cumplimiento de la misión encomendada a ella en este mundo. Tal parecía que cada encíclica papal o sermón de los Padres de la Iglesia que caía en mis manos, con la fuerza de un trueno proclamaba la necesidad e importancia de la jurisdicción para la existencia misma de nuestra fe.

Mais plus je lisais, plus je me suis convaincu que cette loi ne reposait pas sur les subtilités théologiques ou techniques de tout genre, mais s'appuyait sur la constitution de l'Eglise catholique, dans les paroles du Christ lui-même. J'ai mieux compris la notion de juridiction et combien elle est vitale pour l'unité de l'Eglise et pour remplir la mission qui lui est confiée dans ce monde. Il semblait que toute encyclique papale ou sermon des Pères de l'Eglise tombés entre mes mains, avec la force du tonnerre annonçait la nécessité et l'importance de la juridiction pour l'existence même de notre foi.


Resumiendo, “jurisdicción” es básicamente la autoridad de hablar y actuar en lugar de Cristo. El dió esta autoridad a los Papas para el mundo entero. A través de San Pedro, Jesús dió autoridad a los obispos sobre partes circunscritas del mundo ( sus diócesis ordinariamente, aunque algunos son instalados como cabeza de órdenes religiosas) A través de los obispos este poder desciende sobre los sacerdotes, desde los tiempos apostólicos hasta el presente. Es este poder el que da a la Iglesia Católica el derecho de gobernar, enseñar y atender a las necesidades espirituales de sus fieles.

En bref, «juridiction» est essentiellement le pouvoir de parler et d'agir à la place du Christ. Il a donné cette autorité aux papes pour le monde entier. Grâce à saint Pierre, Jésus a donné l'autorité aux évêques sur les parties du monde circonscrit (généralement leurs diocèses, même si certains sont installés en tant que chef d'ordres religieux) A travers les évêques ce pouvoir descend sur les prêtres, depuis les temps apostoliques jusqu'au temps présent. C'est cette puissance qui donne à l'Eglise catholique le droit de gouverner, d'enseigner et de servir les besoins spirituels de ses fidèles.

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA JURIDICTION

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum