Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Dim 19 Sep 2010 - 23:29

159. Élisabeth et l'Église anglicane.

- Le schisme de Henri VIII ouvrit l'Angleterre à l'hérésie, qui y pénétra sous Édouard VI (1547-53), son successeur. Marie Tudor (1553-58) rétablit le catholicisme pour quelques années, mais la protestante Élisabeth (1558-1603) replongea le royaume dans l'hérésie, et organisa définitivement l'Église anglicane ou nationale (1562).
Protestante quant au dogme, cette Église diffère des autres en ce qu'elle a conservé la hiérarchie de l'Église catholique et quelques débris du culte extérieur.
La constitution de l'Église anglicane comporte des évêques.
En Écosse, au contraire, l'Église protestante n'admet que de simples ministres (ou prêtres), d'où son nom d'Église presbytérienne.

Histoire de l'Église depuis sa fondation jusqu'à nos jours
, Le protestantisme en Angleterre,
Librairie générale, Tours A. Mame et fils 1930, Imprimatur 30 avril 1914 : + Albert, Arch. de Tours ( approbations de LL. EE. les cardinaux de Reims et de Lyon, LL. GG. les archevêques de Tours et de Chambéry et NN. SS. les évêques de Tarentaise, du Puy, d'Agen et de Bayonne), p.188



Rouge ajouté par moi

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Mer 22 Sep 2010 - 21:27

Petit rappel ...

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:

LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  gabrielle le Jeu 23 Sep 2010 - 15:48

Les réformateurs ont enseigné que le Christ avait fondé une Église invisible et que son organisation juridique était une institution humaine. L'église grecque-orthodoxe et l'église anglicane reconnaissent la fondation divine d'une Église visible, hiérarchique, mais nient l'institution divine de la primauté du Pape.

Précis de théologie dogmatique
Louis Ott
éd. Salvator-Mulhouse
imprimatur 1954
page 385

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  ROBERT. le Sam 25 Sep 2010 - 1:23

.

C'est le propre des hérétiques que de donner toujours une partie de La Vérité.

S'ils la professait et la pratiquerait entièrement, ils seraient catholiques....

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Sam 25 Sep 2010 - 17:33






( désolée pour les différences de taille des images Shocked )

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Sam 25 Sep 2010 - 19:51

Réponse de VMZ à Gabrielle : http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=3018&mforum=micael

Quelles seraient les affirmations gratuites ?

Que l'on m'attribue personnellement cet enseignement du Catéchisme du Concile de Trente ?

Qu'il s'y oppose de fait en tentant de le tourner en dérision et en faisant faire des gorges chaudes à son encontre ?

Merci de publier entièrement le fameux message d'Eric histoire de savoir exactement de quoi il s'agit ... je fais confiance au mystérieux "il parait que" pour faire la commission.

Quelles seraient les affirmations gratuites ?
scratch Voyons ....
D'affirmer qu'Eric tourne en dérision le Catéchisme du Concile de Trente par exemple ... rien de bien grave en soit, n'est-ce pas ?

Toujours les mêmes tactiques hein ?! No


Dernière édition par Sandrine le Dim 26 Sep 2010 - 19:26, édité 1 fois

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Sam 25 Sep 2010 - 22:50

Réponse de VMZ à Gabrielle :http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=3018&mforum=micael

Quelles seraient les affirmations gratuites ?

Que l'on m'attribue personnellement cet enseignement du Catéchisme du Concile de Trente ?

Qu'il s'y oppose de fait en tentant de le tourner en dérision et en faisant faire des gorges chaudes à son encontre ?

Réponse de Gabrielle :
Ave

L'affirmation gratuite se trouve dans le fait, que sans un lien vers le dossier de EV, le lecteur doit vous croire sur parole à propos des
gorges chaudes.

Il me semble, que c'est normal de placer un lien, lorsqu'on parle ou fait allusion à un dossier qui se trouve sur un autre forum.

Ce à quoi il répond :


Affirmation gratuite, dites-vous ? Et cela :

gabrielle a écrit:

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

gabrielle le Jeu 30 Juil - 16:36

Léon XIII versus abbé Zins et son coéquipier
http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=36612&mforum=lelibreforumcat#36612

abbé Zins sur le LFC a écrit:
Appliquer le nom d'Eglise à des communautés dissidentes en tant que telles est donc bien une usurpation de titre.


Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:


LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...


Assistons à une grande première, un Pontife Romain de la Sainte Église tombant sous le coup de l'excommunication de du siège diaconique de Mayenne

Comme c'est pas gentil de sa part....

Superbe idée Éric de remettre toutes les citations une par derrière l'autre, j'aime bien celle de Sub Tuum,...

Vous aimez bien cette citation ! Vous en aviez pourtant le contexte, recevant la revue depuis 25 ans !

Or, il s'agit là une grave tromperie !

Car, en tirant cela de son contexte, on fait croire que ce qui se trouve là exposé seulement pour être aussitôt après réfuté, y serait "approuvé" !

C'est une grave malhonnêteté qui a été déjà dénoncée en son temps, et jamais réparée.

De même, à part l'honnête tentative de sérieux exposé par "CMI" au début du dossier, on fait croire ensuite que l'explication citée du Catéchisme du Concile de Trente faite par moi me serait personnelle, ou que les autres citations de ce terme en un sens de soi aussi impropre que celui d' "évangélique" appliqué aux Protestants, comme bien souligné par Saint Ignace cité par "CMI", contredirait la sentence du Catéchisme du Concile de Trente.

Tout cela pour tenter de "justifier" l'emploi du mot Eglise pour la secte moderniste, malgré la sentence non moins formelle de Saint Ignace qu'on ne couvre pas d'une étiquette religieuse un poison mortel.


LETTRE DE SAINT IGNACE à saint Pierre Canisius, p.374, Desclée de Brouwer a écrit:

Celui qui qualifiera les hérétiques d'« évangéliques » devrait subir une amende. Ainsi le démon ne pourrait se réjouir de voir les ennemis de l'Évangile et de la Croix du Christ usurper un nom que les faits démentent. Les hérétiques doivent être, selon nous, appelés de leur nom pour qu'on éprouve de l'horreur simplement à nommer ces gens et qu'on ne couvre pas d'une étiquette religieuse un poison mortel.


Alors, "affirmations gratuites" ?

Tristement.



Dernière édition par Sandrine le Sam 25 Sep 2010 - 23:39, édité 1 fois (Raison : omission)

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Sam 25 Sep 2010 - 23:18

Au début c'était Eric le coupable et voilà que maintenant Gabrielle est montrée d'un doigt plus qu'accusateur ! Shocked

Et pour quelle raison ? Un dossier vieux du 30 juillet 2009 !!! Il faut le voir pour le croire.

Franchement j'aimerai en rire mais à ce niveau ça prête plus à pleurer ... No

C'est pathétique.

En manque de popularité ? On ne supporte pas l'indifférence des autres à son égard ?

Quand on s'ennuie dans la vie, il existe des activités très saines, si si,vraiment Twisted Evil

Pour ma part, je ne m'ennuie aucunement et je n'ai surtout pas de temps à perdre avec des âneries pareilles ...

Très mais alors très très très tristement ....

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 25 Sep 2010 - 23:40

La Drope Zone (Diacre Zins) de Mayenne ne paye rien pour attendre !

Dites, "Mr" le Directeur de conscienZe, que veut dire ce mot : Église ?

A bientôt "Mr" le DéguiZé, DégueulaZe !

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Dim 26 Sep 2010 - 0:10

Le GAZ a écrit:
A ce sujet, il paraît qu'un certain EV ....
Il n'a pas honte le diacounet ....

From: Hurinius
To: Abbé Zins
Posted: 31 Jul 2009 12:20 pm
Subject: Précision
Monsieur l'abbé,

merci de préciser quel Eric vous citez, en ajoutant par exemple l'initial de son nom, ou en donnant le lien de cette citation.

.... d'agir aujourd'hui, sur son forum, aussi mal qu' hier sur cette dobe qu'était le LFC !

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Dim 26 Sep 2010 - 19:35

gabrielle

Posté le: Samedi 25 Septembre, 2010 22:25 Sujet du message:

Je ne recommencerai pas cette polémique sur le mot "église".

Lorsqu'on cite un dossier on place un lien.

Vous placez des liens vers tout les forums, alors pourquoi faire des exceptions.

Quant à ma "grave tromperie" ou "malhonnêteté", je laisse à Dieu le soin de me juger.


Si vis pacem

gabrielle a écrit:

Vous placez des liens vers tout les forums, alors pourquoi faire des exceptions.

Peut-être parce que cela ne serait ni en leur faveur, ni en leur honneur.

Gabrielle

Bonsoir Si vis.

Je pense que vous n'avez pas à vous préoccuper de cela.

Un lien est en fait un référence , la source où nous avons pris le texte et si vous avez raison, cela le démontre clairement aux lecteurs.

En Jésus et Marie.

SVP

Mais .... Je ne m'en préoccupe vraiment pas !

Vous posez une question, je vous donne mon sentiment à la lecture du lien que vous avez laissé ainsi que, par ailleurs, vous le faites fort justement remarquer :
gabrielle a écrit:

si vous avez raison, cela le démontre clairement aux lecteurs.

Zins :

gabrielle a écrit:
Je ne recommencerai pas cette polémique sur le mot "église".

Lorsqu'on cite un dossier on place un lien.

Vous placez des liens vers tout les forums, alors pourquoi faire des exceptions.

Quant à ma "grave tromperie" ou "malhonnêteté", je laisse à Dieu le soin de me juger.

Vous voilà donc conduite à reconnaître, même si ce n'est qu'indirectement, qu'il n'y avait point en cela non plus d'affirmation gratuite mais malheureusement bien gorges chaudes déployées.

Au point que vous vous y étiez laissée entraîner.


Vous prenez sur vous l'accusation de grave tromperie ou malhonnêteté, alors que vous la savez adressée à celui qui a cité la revue en contresens, comme déjà indiqué :

Abbé Zins a écrit:

Vous aimez bien cette citation ! Vous en aviez pourtant le contexte, recevant la revue depuis 25 ans !

Or, il s'agit là d'une grave tromperie !

Car, en tirant cela de son contexte, on fait croire que ce qui se trouve là exposé seulement pour être aussitôt après réfuté, y serait "approuvé" !

C'est une grave malhonnêteté qui a été déjà dénoncée en son temps, et jamais réparée.


La citation trompeuse en contresens n'a point été faite par vous, mais par l'auteur de la grave tromperie et malhonnêteté.

Cela vous a trompé a priori, et au lieu de vérifier avant le contexte, vous avez donné à pleine tête dans le contresens habilement insinué.

Outre cette imprudence, vous avez alors suivi le faussaire, qui m'a aussi attribué personnellement une explication du Concile de Trente, dans la tournée en dérision de cette explication.

Enfin, peu semble vous importer que la tromperie d'une citation en contresens, faisant croire approuvé dans la revue ce qui s'y trouve précisément repoussé et réfuté, n'ait jamais été réparée.


Quant au fond de la polémique sur le mot "église", restons-en assurément au sens exact et au but précis de mes remarques en la matière, que vous aviez fort bien compris et résumés ainsi :

Gabrielle a écrit:

Abbé Zins a écrit:
C'est pourquoi l'expression : "l'Eglise conciliaire" est fausse en elle-même, et de soi (surtout sans la relativisation marquée par des guillemets) dangereuse et trompeuse.


Je pense qu'est soulevé ici un point très important. Refuser de donner à la secte un titre de noblesse, elle qui est née de l'accouplement bâtard de toutes hérésies, lui donner le titre d'Église, équivaut à lui concéder une légitimité, une reconnaissance, une beauté, elle qui est la pire des monstruosités.

Je crois que nous devons apporter une attention spéciale sur ce point, dans le souci de la Vérité, la Gloire de Dieu, l'amour de notre Sainte Mère l'Église et de ne pas concéder à ceux qui dans le milieu jettent pêle-mêle toutes les notions qui les conduisent à une acceptation d'une forme de légitimité de la secte de V2.



Acceptation d'une forme de légitimité de la secte moderniste, ou, à l'opposé, attribution de l'apostasie à l'Eglise, en la traitant horriblement de surcroit et de soi blasphématoirement de p... et de prostituée de l'Apocalypse, ou en se servant de cette appellation erronée comme base principale des multiples sophismes du "gérardisme" de nouveau résumés en ce fil, suite à une nouvelle question-objection lancée récemment par son auteur.

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?mforum=micael&t=3018&postdays=0&postorder=asc&start=15&mforum=micael

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Dim 5 Fév 2012 - 16:41

Trois sociétés religieuses se présentent à nous et se donnent chacune pour la véritable Église de Jésus-Christ : l’Église catholique romaine, l’Église dite grecque ou russe; (....), et enfin l’Église, ou plutôt les Églises protestantes.


R.P. Marin de Boylesve (de la compagnie de Jésus), L'Église et le Pape, librairie catholique de PERISSE FRÈRES, 1862, p.119

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 18 Fév 2012 - 17:05


Extraits de l'Encyclique ORIENTALES OMNES (23 décembre 1945) du Pape Pie XII :

(....)
Et, pour finir, malheureusement, en 1839, fut solennellement déclarée l'union de l’Église ruthène avec l’Église russe dissidente.

(....)
Bien plus, peu d'années après, l'éparchie de Chelmno, soumise au royaume de Pologne uni à l'Empire russe, endura, elle aussi, le même malheureux sort, et les fidèles qui, par devoir de conscience, ne voulurent pas se détacher de la vraie foi et résistèrent avec un courage invincible à l'union avec l’Église dissidente qui leur fut imposée en 1875, furent indignement condamnés à des amendes, à des peines corporelles, à l'exil.

(....)
Ces crimes furent malheureusement commis, non pas dans un seul endroit, mais dans plusieurs villes, localités et villages ; et après que toutes les églises catholiques furent entre les mains des schismatiques, après que tous les prêtres, chassés de leur résidence, se virent contraints d'abandonner leur propre troupeau, laissé sans berger, les fidèles furent inscrits sur les registres de l’Église schismatique, sans qu'on tînt nul compte de leur volonté.

(....)

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 18 Fév 2012 - 17:10


Les Églises hérétiques s'écartent de l’Église de Rome par des divergences doctrinales.
Les principales sont les Églises luthérienne, calviniste et anglicane.
(....)

Sous la direction du R.P. Delcuve, (IV) l'Église notre mère, Casterman (Paris), 1950, Chap. XVII, N. 170, p. 192

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 18 Fév 2012 - 23:50


Le schisme était consommé, un schisme de fait, qui ne fut d'ailleurs jamais signifié. Rome continuera même à parler de « frères séparés » plutôt que de « schismatiques ». Il s'agit plutôt, comme on l'a dit justement, d'une bifurcation. Les deux Églises se sont en somme oubliées, et l'on y voit une promesse qu'elles s'uniront de nouveau, comme elles se sont désunies, par un lent et insensible mouvement.
(p. 150)

(....) que Tertullien appelait déjà l’Évêque des évêques, et qu'au second siècle Irénée indiquait comme la souveraine Autorité, vers laquelle il est nécessaire que toutes les Églises convergent.
(p. 155)


Mgr Fontenelle (Chanoine de Saint-Pierre) Sa Sainteté Pie XI, Ed. Spes Paris, 1937

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 25 Fév 2012 - 1:54


S.S. le Pape Pie XI :
La divine vertu de l'Esprit-Saint, qui protège l’Église de toute contagion d'erreur, apparut évidement aux yeux de tous, lorsqu'il y a seize siècles se tint le Concile de Nicée, dont nous aurions l'ardent désir que la commémoration, en agissant sur les esprits et les cœurs, illuminés et mus par la grâce d'En Haut, hâtât le retour de cette union tant souhaitée entre les Églises dissidentes et le Siège apostolique.


Cité par Mgr Fontenelle (Chanoine de Saint-Pierre) in Sa Sainteté Pie XI, Ed. Spes Paris, 1937, p. 161

.... une homélie hautement inspirée ....

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 25 Fév 2012 - 1:57

Cependant la nouvelle Église anglicane, fortifiée par les soins des papes Boniface V et Honorius, se rendait illustre par toute la terre.

L’Église anglicane enfantait de nouvelles Églises ; (....)


Mgr Bossuet, Discours sur l'histoire universelle, Lib. Firmin Didot, Paris, 1862, p. 154, 155 et 156

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Sam 25 Fév 2012 - 2:03


Maxime de saint Augustin sans laquelle on ne peut conserver dans l’Église de Dieu, ni la paix, ni l'ordre, ni l'unité de la doctrine, ni l'humilité de l'esprit.
Maxime si nécessaire, que l’Église protestante elle-même en a reconnu la nécessité.


Œuvres complètes de Bourdaloue, sermon pour la fête de Saint Pierre, T. VI, Lyon lib.Eccl. et classique de Briday, 1869, p. 186

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  gabrielle le Jeu 19 Avr 2012 - 15:29

L'Eglise catholique, soumise à l'autorité d'un seul chef, le pape de Rome, comprend des fidèles de divers rites orientaux, des « Eglises unies » ; mais les Eglises orientales séparées, c'est-à-dire celles qui ont comme caractéristique commune de ne pas reconnaître la primauté romaine, ne forment pas un corps unique, groupé sous une direction, ou tout au moins une présidence commune.

Les Eglises séparées s'intitulent souvent « orthodoxes », se croyant être en possession de la vérité, cependant il n'y a pas une « orthodoxie », mais des « orthodoxies » : non seulement l'unité disciplinaire, mais aussi l'unité dogmatique est loin d'être réalisée.

(..)leurs erreurs et les antinomies que celles-ci contiennent. Ecclésiologie particulariste, mutilation des dogmes fondamentaux, conception incomplète de la vie de la grâce : telle est la triple grande déficience que nous trouverons dans la doctrine et la pratique des Eglises séparées d'Orient.



page 760

PS: Excusez le livres est très vieux... Embarassed

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  gabrielle le Lun 30 Avr 2012 - 15:21

Petites Eglises- On appelle ainsi les groupements de prêtres et de fidèles, plus tard de fidèles sans prêtres, qui ne reconnurent pas les évêques nommés en vertu du Concordat signé le 15 juill.1801....

Dictionnaire de Droit Canonique. publié sous la direction de R. Naz.
Imprimatur 6 mars 1957
Letouzey et Ané
1957
T. VI, col, 1438


C'est donc pour ces motfs et à des moments fort divers que des prêtres ne reconnurent plus les évêques concordataires et constituèrent des Petites Eglises ( on donna à leurs adhérents des noms variés): c'est aussi pour des motifs et à des moments différents que ceraintes Petites Églises disparurent...
op cit., col 1440

op cit., Col 1451
Les Petites Églises sans prêtres...

La Petite Église de Lyon

Petite Église de Vendée

(...) Nous pensons en particulier à la douloureuse situation dans laquelle se trouvent, à cause de leur isolement, les membres de ce groupe qu'on est convenu d'appeler la "Petite Eglise de Poitou"...
Du Vatican, le 20 déc. 1955 ( s) Pius PP. XII.

op cit.. col 1444

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum