Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 30 Juil 2009 - 1:07

Voici donc mes conclusions sur la polémique à propos de l'utilisation du nom "église" pour désigner les sectes acatholiques se revendiquant du nom de chrétienne.

Tout d'abord, je dois dire qu'à la lecture impartiale de cette polémique, on croirait entendre les frères Dimond réciter tout un tas de textes du Magistère affirmant la nécessité absolue du Baptême sacrementel face à un individu évoquant la question du baptême de désir.

Pour ma position, je l'avais exposé déjà sur Te Deum sans toutefois l'avoir approfondie au moyen d'une recherche documentée.

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Guillaume a écrit:
Léon XIII, encyclique Satis Cognitum a écrit:Oui, certes, la vraie Eglise de Jésus-Christ est une


Ce qui revient à dire: les autres sont des fausses églises, des sectes, et ce n'est qu'improprement qu'on leur accole le terme d'"Eglise".

Voilà!

C'est tout-à-fait ce que je pense également...

Peut-être aurions-nous une analogie avec ce texte de Saint Ignace de loyola:

LETTRE DE SAINT IGNACE à saint Pierre Canisius, p.374, Desclée de Brouwer a écrit:Celui qui qualifiera les hérétiques d'«évangéliques» devrait subir une amende. Ainsi le démon ne pourrait se réjouir de voir les ennemis de l'Évangile et de la Croix du Christ usurper un nom que les faits démentent. Les hérétiques doivent être, selon nous, appelés de leur nom pour qu'on éprouve de l'horreur simplement à nommer ces gens et qu'on ne couvre pas d,une étiquette religieuse un poison mortel.

Carolus.Magnus.imperator. sur Te Deum a écrit:Mais j'ai l'impression qu'il peut s'agir en quelque sorte d'un abus de langage auquel peut-être on peut avoir recours à quelques occasions (exemple Dom Guéranger)...

Du reste, cela importe-t-il au point de se taper dessus?

Cette position donc fut émise après avoir examiné brièvement la question sous l'angle du bon sens et de la logique en attendant bien évidemment une vérification plus poussée de la question tendant à l'infirmer ou la confirmer.

Je crois que cette recherche m'a donné la confirmation de ma position adoptée dès le début de la polémique. En ce sens que le terme "Eglise" est réservé en droit à la seule Eglise catholique, quoique le terme "église" puisse être utilisé, selon des circonstances données, pour désigner quelques sectes acatholiques se revendiquent faussement du nom de chrétienne.

Catéchisme du Concile de Trente, chapitre dixième, du neuvième article du Symbole a écrit:

§ I — CE QUE C’EST QUE L’EGLISE
Le mot Eglise vient du grec. les Latins l’ont emprunté à cette langue, et après la publication de l’Evangile, ils l’ont consacré exclusivement aux choses saintes. Voyons quel en est le sens. Il signifie proprement convocation. Mais avec le temps les auteurs l’ont emprunté souvent pour désigner une assemblée, une réunion d’hommes, sans examiner si ces hommes admiraient le vrai Dieu, ou les fausses divinités. nous lisons au livre des actes que le greffier de la ville d’Ephèse, après avoir apaisé le peuple, lui dit: Si vous avez quelque autre affaire à proposer, nous pourrons la traiter dans une assemblée légitime. Ainsi l’assemblée du peuple d’Ephèse est appelée légitime, bien que ce peuple fût adonné au culte de Diane. Et non seulement ce nom d’Eglise est donné aux nations qui ne connaissent pas Dieu, mais quelquefois même il est appliqué aux assemblées des méchants et des impies. Je hais l’Eglise des méchants, dit le prophète, et je ne m’assiérai point avec les impies. Mais dans la suite, l’usage ordinaire de la Sainte Ecriture fut de consacrer ce mot à désigner uniquement la société chrétienne et les assemblées des fidèles, c’est à dire de ceux qui ont été appelés par la foi, à la lumière de la vérité et à la connaissance de Dieu, qui ont dissipé les ténèbres de l’ignorance et de l’erreur, qui adorent avec piété et sainteté, le Dieu Vivant et Véritable, et qui le servent de tout leur cœur. Enfin, pour tout dire en un mot, l’Eglise, selon S Augustin , c’est le peuple fidèle répandu dans tout l’univers.

L'usage ordinaire donc fut d'utiliser le terme en question uniquement pour désigner la vraie Eglise du Christ.

Selon le Concile de Trente donc les sectes acatholiques ne jouissent pas du droit au du titre d'"église" (même avec une miniscule). Il est évident également que théologiquement parlant le terme Eglise ne s'applique qu'à l'Eglise catholique, car il n'y a qu'une seule Eglise. Les sectes schismatiques sont tout au plus de fausses églises, c'est-à-dire qu'elles ont l'apparence de la seule et unique Eglise. Une analogie pourrait d'ailleurs être fait avec l'expression faux pape désignant un être humain ayant seulement l'apparence d'un Pape et qui en réalité ne l'est pas du tout.

Néanmoins, cela n'a pas empêché plusieurs auteurs catholiques ainsi que Léon XIII et Pie XII d'utiliser d'une manière accidentelle le terme "église" pour désigner quelques sectes. Mais visiblement, ils n'utilisent pas le terme en son sens propre et n'attribuent aucunement à quelques sectes un quelconque droit au titre d'"Eglise" ou "église" tel qu'on le conçoit pour la sainte Eglise catholique.

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:

LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...


Pie XII, Documents pontificaux de Sa Sainteté Pie XII, t. 1952, p.27 a écrit:

L'Eglise catholique .... Personne ne peut donc prétendre qu'elle est au service d'une puissance particulière; de même qu'on ne peut exiger d'elle que, brisant l'unité dont son Divin Fondateur lui-même a voulu la marquer, elle laisse se constituer dans chaque nation des églises séparées, qui pour leur malheur, soient détachées du Siège Apostolique où Pierre, vicaire de Jésus-christ, vit dans ses successeurs jusqu'à la fin des siècles.

St. Francois de Sales, LETTRE OUVERTE AUX PROTESTANTS, ARTICLE XVI : NOTRE ÉGLISE EST PERPÉTUELLE, LA PRÉTENDUE NE L'EST PAS a écrit:

Or, quant à votre église, supposons ce gros mensonge pour vérité, qu'elle ait été du temps des Apôtres, elle ne sera pourtant pas l'Église catholique : car, la Catholique doit être universelle en temps, elle doit donc toujours durer; mais dites-moi où était votre église il y a cents, deux cents, trois cents ans, et vous ne le sauriez faire, car elle n'était point; elle n'est donc pas la vraie Église.

St. Francois de Sales, LETTRES OUVERTE AUX PROTESTANTS, ARTICLE XVIII : L'ÉGLISE CATHOLIQUE EST UNIVERSELLE EN LIEUX ET EN PERSONNES, LA PRÉTENDUE NE L'EST POINT a écrit:

Que si vous dites que votre église a déjà été catholique au temps des Apôtres, montrez donc qu'elle était en ce temps-là, car toutes les sectes en diront de même; comment enterrez-vous ce petit bourgeon de religion prétendue sur cette sainte et ancienne tige ? Faites que votre église touche par une continuation perpétuelle l'Église primitive, car si elles ne se touchent pas, comment tireront-elles le suc l'une de l'autre ? ce que vous ne ferez jamais.

St. Francois de Sales, LETTRES OUVERTE AUX PROTESTANTS, ARTICLE XIX : LA VRAIE ÉGLISE DOIT ÊTRE FÉCONDE a écrit:

Mais, je dis plus : votre église non seulement n'est pas catholique, mais encore ne le peut être, n'ayant la force ni vertu de produire des enfants, mais seulement de dérober les poussins d'autrui, comme fait la perdrix; et néanmoins c'est bien l'une des propriétés de l'Église d'être féconde, c'est pour cela entre autres qu'elle est appelée colombe (Cantiques, 6 : ; et si son Epoux, quand il veut bénir un homme, rend sa femme féconde, sicut vitis abundans in lateribus domus suae (Psaumes, 127 : 3), et fait habiter la stérile en une famille, mère joyeuse en plusieurs enfants (Psaumes, 112 : 9), ne devait-il pas avoir lui-même une Épouse qui fut féconde...

Ernest Savignac, MANUEL D'APOLOGÉTIQUE, p.172 a écrit:

Le protestantisme ... Ce n'est pas une Eglise, mais un groupement d'églises indépendantes les unes des autres. [...] L'Eglise anglicane, dont l'une des branches s'intitule catholique, est elle-même circonscrite aux régions d'ailleurs très vastes de domination, de langue ou d'influence britannique.

Abbé Arthur Robert, LEÇONS D'APOLOGÉTIQUE, p.276 a écrit:

L'ÉGLISE GRECQUE N'A PAS LES NOTES DE LA VÉRITABLE ÉGLISE.

Chanoine E. Duplessy, APOLOGÉTIQUE, livre III, p.7 a écrit:

Le protestantisme ... ce n'est pas une Eglise, mais un assemblage d'Eglises en désaccord sur une foule de points de croyance, de morale et de culte. Pourquoi donc toutes ces Eglises sont-elles groupées en une seule ?...

Il est évident maintenant que le fait d'utiliser le terme "église" de la même manière que tous ces auteurs (y compris Léon XIII et Pie XII) l'ont fait pour désigner quelques sectes acatholiques n'est pas une négation d'un article du Credo, voire une hérésie... car autrement, il faudra mettre une hérésie de plus sur le compte de Mgr Lefebvre et ce dès 1976 :

Interview de Mgr Lefebvre faite à Ecône, le 2 août 1976, Le Figaro, 4 août 1976 a écrit:

Mais, en ce qui nous concerne, c'est le Concile Vatican II et ses réformes, ses orientations officielles, qui nous préoccupent plus que l'attitude personnelle du pape, plus difficile à découvrir. Ce Concile représente, tant aux yeux des autorités romaines qu'aux nôtres, une nouvelle Eglise qu'ils appellent l'Eglise conciliaire.

Very Happy


Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 30 Juil 2009 - 1:14, édité 2 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 30 Juil 2009 - 1:08

Maintenant, que l'on ne vienne plus m'embêter avec ces sottises... Twisted Evil

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  ROBERT. le Jeu 30 Juil 2009 - 2:53

.

Bravo IMPERATOR !! Vous avez remis des voyous à leur place .. DEO GRATIAS ET ENCORE MERCI...

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Invité le Jeu 30 Juil 2009 - 9:39

L'Abbé Zins peut-il sincèrement appelé l'église conciliaire, la secte conciliaire puisqu'il estime que cette secte lui a conféré LEGITIMEMENT son diaconnat.

Il manque de gratitude et crache sur une église dont il honore les droits divins !

Alors il croit résoudre le problème en s'en prenant au titre du contenant mais il protège et garantit son contenu !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Jeu 30 Juil 2009 - 10:54

Merci beaucoup cher Carolus pour ce résumé qui mérite d'être clair ! cheers

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Jeu 30 Juil 2009 - 16:33

Pour la forme, quand même, et suite à la brillante et excellente démonstration (comme d'hab.) de C.M.I., je tiens à faire ici une recollection des textes postés (concernant ce sujet) sur Te Deum ...

Le GAZ* (Grand Ab Zins) Very Happy trouvera ainsi toutes (bien que cette liste est bien loin d'être exhaustive ...) nos "réclamations" en guise de réponse à ses "imperfectibles lumières" ...

* En tant que cofondateur de GDF, ce "titre" me semble lui convenir parfaitement ...
Pour nos amis Canadiens qui ne connaîtraient pas la traduction du sigle GDF ici : Gaz De France.


Peut-il y avoir sur la terre plusieurs Églises vraies ?

Non, Notre-Seigneur Jésus-Christ n'a établi qu'une seule Église [ ... ]
Cependant nous voyons plusieurs Églises chrétiennes, reconnaissant Jésus-Christ pour chef [... ]: 1. l'Église Catholique; 2. les Églises protestantes; 3. les Églises schismatiques
[...]

Les Églises protestantes ont commencé au XVIe siècle; elles forment trois sectes principales : les luthériens [...]; les calvinistes [...]; les anglicans [...]

Enfin, les Églises schismatiques datent du IXe siècle [...]

Le catéchisme expliqué, Mgr Cauly

[...] en sorte que l'Église de Fleury paraît exactement calquée sur l'Église anglicane de Henri VIII , pour servir de modèle à l'Église schismatique de la révolution française. [...]

Histoire Universelle de l'Église Catholique, 1867, Tome XIII, p 556


S. Cyr. D'après cette promesse du Seigneur, l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques, de tous les pasteurs, de tous les chefs des Églises et des fidèles, demeure pure de toutes les séductions et de tous les artifices des hérétiques dans ses pontifes, dans sa foi toujours entière et dans l'autorité de Pierre. Tandis que les autres Églises sont déshonorées par les erreurs de certains hérétiques, seule elle règne, appuyée sur des fondements inébranlables, imposant silence et fermant la bouche à tous les hérétiques ; et nous, si nous ne sommes ni égarés par une téméraire présomption de notre salut, ni enivrés du vin de l'orgueil, nous confessons et nous prêchons en union avec elle la règle de la vérité et de la sainte tradition apostolique.

Catena aurea
Compilation, réalisée par saint Thomas d'Aquin, de commentaires des Pères de l'église sur l'évangile
(Traduction édition Vivès, 1856, Paris).

Évangile selon Saint Mathieu chap XVI, 18



« Le bon catéchiste » 1899 :

[…] Les autres églises n’ont rien de tout cela. Ainsi le fondateur de l’église protestante …[…]
« Manuel populaire d’instruction religieuse », 1914 :
Même texte que dans le catéchisme expliqué de Mgr Cauly

« Manuel des catéchistes » 1912 :
[…] Ces marques sont de premières importance parce qu’elles servent à distinguer les fausses églises établies par les hommes de la véritable instituée par Jésus-Christ.


CHAPITRE XII, § I

D. Pourquoi les révolutionnaires attaquent-ils l'Église catholique et non les autres églises?

R. Parce que l'Église catholique est la seule et l'unique « envoyée » de Jésus-Christ, son unique épouse fidèle, portant avec elle Dieu, et que les autres églises, filles bâtardes, épouses adultères, sont les églises de Satan, mères et nourricières de la révolution.

CATÉCHISME DE LA RÉVOLUTION OU LA RÉVOLUTION EXPLIQUÉE DANS SES PRINCIPES, SON LANGAGE, SES ŒUVRES ET SA FIN, BLOUD et BARRAL, 1877, pages 69 et 70

Dans mon sermon sur l'unité de l'Église, prononcé à l'ouverture de l'assemblée de 1682, je fus indispensablement obligé de parler des libertés de l'Église gallicane et je me proposai deux choses: l'une, de le faire sans aucune diminution de la véritable grandeur du Saint-Siège; l'autre, de les expliquer de la manière que les entendent nos évêques, et non pas de la manière que les entendent nos magistrats.

Bossuet, lettre au Cardinal d'Estrées, Œuvres, 1778, T. X, p.275


La "morale indépendante" n'est qu'un mot, et l'action est toujours gouvernée par l'idée.
Comprendra-t-on aussi, sentira-t-on le prix de l'autorité ?
Si nous avons besoin d'une main qui nous gouverne, combien plus avons-nous besoin d'une tête qui décide !
Mais le jour où nous l'aurons compris, à qui nous adresserons-nous ?
Quelle Église trouverons-nous dont l'immutabilité nous garantisse les conditions hors desquelles il n'y a pas de société spirituelle possible, ni peut-être de société matérielle ?
Il n'y en a qu'une, et ce jour là qui verra le retour des Églises au centre de l'unité catholique, ce jour, s'il doit luire sur l'humanité, sera le jour aussi du triomphe de Bossuet.

Extrait d'une conférence sur Bossuet prononcée le 30 janvier 1900 à Rome, au palais de la chancellerie Pontificale.
Cité dans La doctrine catholique, abbé Sépiéter, Brunet ed., Arras, 1927, page 523


L'union, ou plutôt la réunion, des Églises a été pendant un demi-siècle (de 1653 à 1704) le grande préoccupation de Bossuet.

Cité dans La doctrine catholique, abbé Sépiéter, Brunet ed., Arras, 1927, page 519


Comme la doctrine de la grâce justifiante a été exposée d'une manière différente par les Grecs et les Latins, il convient que nous l'examinions successivement dans chacune des deux églises.

In Leçons de théologie dogmatique, L. Labauche, professeur au séminaire de Saint-Sulpice, T.II, onzième édition, Librairie Bloud et Gay, 1925, p.292 et 293.


[...] Cette autonomie s'est révélée d'abord sous deux aspects néfastes : à l'aurore de son histoire, l'Église grecque nous apparaît en guerre contre la tradition chrétienne ...[...]

Mgr Duchesne, Autonomies ecclésiastiques, chap. V, L' Église grecque et le schisme grec, p 223, Paris, Fontemoing, 1896.


Bossuet disait alors : " Il a été promis au Siége apostolique qu'il sera le fondement, le centre et le chef éternel de l'Église universelle; que, par conséquent, il ne sera jamais ni hérétique ni schismatique, comme tant d'églises d'Orient. (...)"

abbé Rohrbacher, Histoire universelle de l'Église catholique, Letouzet et Ané Ed., T.11, P.188


Je sais aussi que, dès qu'elle se met en opposition avec le Siège apostolique, l'Eglise gallicane n'est pas plus infaillible que l'Eglise grecque et l'Eglise anglicane, et qu'elle peut, comme l'Eglise anglicane et l'Eglise grecque, tomber tout entière dans le schisme et l'hérésie, et y persévérer opiniâtrement.

abbé Rohrbacher, Histoire universelle de l'Eglise catholique, Letouzet et Ané Ed., T.11, P.189

J' ajouterais juste celle-ci :

La proposition de Nuytz, (fausse, NDLR) dit le docteur Heiner, contenait cette affirmation, que ce sont les Papes, non les Grecs, qui doivent porter la responsabilité du schisme, qui a séparé les deux Églises.

Tiré de Heiner, Der Syllabus
In Valeur des décisions doctrinales et disciplinaires du Saint-Siège, Abbé Lucien Choupin, troisiéme Ed., Beauchesne, 1928, p. 306

Tout ceci est comique ...
N'est-ce pas l'abbé ? Laughing

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Jeu 30 Juil 2009 - 17:20

C.M.I. a écrit:
Il est évident maintenant que le fait d'utiliser le terme "église" de la même manière que tous ces auteurs (y compris Léon XIII et Pie XII) l'ont fait pour désigner quelques sectes acatholiques n'est pas une négation d'un article du Credo, voire une hérésie... car autrement, il faudra mettre une hérésie de plus sur le compte de Mgr Lefebvre et ce dès 1976 :

Interview de Mgr Lefebvre faite à Ecône, le 2 août 1976, Le Figaro, 4 août 1976 a écrit:

Mais, en ce qui nous concerne, c'est le Concile Vatican II et ses réformes, ses orientations officielles, qui nous préoccupent plus que l'attitude personnelle du pape, plus difficile à découvrir. Ce Concile représente, tant aux yeux des autorités romaines qu'aux nôtres, une nouvelle Eglise qu'ils appellent l'Eglise conciliaire.

Very Happy

Laughing Laughing Laughing

Liaison des lecteurs
(...)
Une remarque (pardon de reprendre ! Very Happy mais je pense qu'il faille lire ici REMARQUABLE, note d'Éric) analyse des contradictions avrillaises :

Voici la très pertinente analyse envoyée par un abonné :

(...)

a) Avrillé reconnaît Ratzinger comme étant le "Saint Père" :
Tenant donc le pape de l'église conciliaire, Ratzinger, pour pape de l'Eglise catholique

(...)

Note de l'Abbé Zins :

Voici un esprit d'une précieuse étoffe ! S'il continue à s'ouvrir ainsi à la Vérité et y reste fidèle, il devrait en devenir un heureux Champion ou Héraut, ou pour mieux dire, un ardent Chevalier ou Témoin de la Confession de la Foi !
Que l'Esprit-Saint daigne en susciter toute une Sainte Milice !


in Sub tuum praesidium, Juin 2006, pages 32, 33, 35 et 36

Rolling Eyes

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Jeu 30 Juil 2009 - 17:23

Eric a écrit:

Liaison des lecteurs
(...)
Une remarque (pardon de reprendre ! Very Happy mais je pense qu'il faille lire ici REMARQUABLE, note d'Éric) analyse des contradictions avrillaises :

Voici la très pertinente analyse envoyée par un abonné :

(...)

a) Avrillé reconnaît Ratzinger comme étant le "Saint Père" :
Tenant donc le pape de l'église conciliaire, Ratzinger, pour pape de l'Eglise catholique

(...)

Note de l'Abbé Zins :

Voici un esprit d'une précieuse étoffe ! S'il continue à s'ouvrir ainsi à la Vérité et y reste fidèle, il devrait en devenir un heureux Champion ou Héraut, ou pour mieux dire, un ardent Chevalier ou Témoin de la Confession de la Foi !
Que l'Esprit-Saint daigne en susciter toute une Sainte Milice !


in Sub tuum praesidium, Juin 2006, pages 32, 33, 35 et 36

Rolling Eyes

Et voilà l'instant inoubliable où Monsieur l'Abbé Zins anathématise VM Zins ! Cool

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Diane le Jeu 30 Juil 2009 - 17:27

Sandrine a écrit:

Et voilà l'instant inoubliable où Monsieur l'Abbé Zins anathématise VM Zins ! Cool


Laughing Laughing

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Diane le Jeu 30 Juil 2009 - 17:31

Excellent travail les gars Very Happy

CMI a fait tout simplement un travail magistral! I love you

Il vient d'enfoncer le dernier clou dans le cercueil de l'abbé Zins! Laughing

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  gabrielle le Jeu 30 Juil 2009 - 17:36

Léon XIII versus abbé Zins et son coéquipier
http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=36612&mforum=lelibreforumcat#36612

abbé Zins sur le LFC a écrit:Appliquer le nom d'Eglise à des communautés dissidentes en tant que telles est donc bien une usurpation de titre.

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:

LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...

Assistons à une grande première, un Pontife Romain de la Sainte Église tombant sous le coup de l'excommunication de du siège diaconique de Mayenne Twisted Evil Twisted Evil

Comme c'est pas gentil de sa part.... Evil or Very Mad

Superbe idée Éric de remettre toutes les citations une par derrière l'autre, j'aime bien celle de Sub Tuum,... Very Happy

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Eric le Jeu 30 Juil 2009 - 18:06

gabrielle a écrit:Léon XIII versus abbé Zins et son coéquipier
http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=36612&mforum=lelibreforumcat#36612

abbé Zins sur le LFC a écrit:Appliquer le nom d'Eglise à des communautés dissidentes en tant que telles est donc bien une usurpation de titre.

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:

LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...

Assistons à une grande première, un Pontife Romain de la Sainte Église tombant sous le coup de l'excommunication de du siège diaconique de Mayenne Twisted Evil Twisted Evil

Comme c'est pas gentil de sa part.... Evil or Very Mad

Superbe idée Éric de remettre toutes les citations une par derrière l'autre, j'aime bien celle de Sub Tuum,... Very Happy
Hehehe ! Laughing

Ah... si seulement le petit pape Léon XIII avait eu autant de lumières que le G.A.Z ...
... on en serait pas là aujourd'hui !!! drunken

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Jeu 30 Juil 2009 - 18:32

Après avoir subi 3 h ( en 2 x ) de soufflante au téléphone au sujet de l'emploi du mot "église", quand je vois ça ...

Liaison des lecteurs
(...)
Une remarque (pardon de reprendre ! Very Happy mais je pense qu'il faille lire ici REMARQUABLE, note d'Éric) analyse des contradictions avrillaises :

Voici la très pertinente analyse envoyée par un abonné :

(...)

a) Avrillé reconnaît Ratzinger comme étant le "Saint Père" :
Tenant donc le pape de l'église conciliaire, Ratzinger, pour pape de l'Eglise catholique

(...)

Note de l'Abbé Zins :

Voici un esprit d'une précieuse étoffe ! S'il continue à s'ouvrir ainsi à la Vérité et y reste fidèle, il devrait en devenir un heureux Champion ou Héraut, ou pour mieux dire, un ardent Chevalier ou Témoin de la Confession de la Foi !
Que l'Esprit-Saint daigne en susciter toute une Sainte Milice !


in Sub tuum praesidium, Juin 2006, pages 32, 33, 35 et 36

... là je me marre ! Twisted Evil

Sont pas fiers quand même ... clown

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Diane le Jeu 30 Juil 2009 - 18:49

Sandrine a écrit:

... là je me marre ! Twisted Evil

Sont pas fiers quand même ... clown

Le triomphe de la VÉRITÉ réjouit toujours les coeurs droits et désintéressés I love you

Alors, réjouissons-nous, chère amie Very Happy

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Louis le Jeu 30 Juil 2009 - 18:58

Diane a écrit:
Sandrine a écrit:

Et voilà l'instant inoubliable où Monsieur l'Abbé Zins anathématise VM Zins ! Cool


Laughing Laughing


Louis

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Sandrine le Jeu 30 Juil 2009 - 19:01

Diane a écrit:

Le triomphe de la VÉRITÉ réjouit toujours les coeurs droits et désintéressés I love you

Alors, réjouissons-nous, chère amie Very Happy

Oui vous avez raison ma chère amie, l'essentiel , c'est le triomphe de la Vérité.

Réjouissons-nous ! cheers

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Louis le Jeu 30 Juil 2009 - 19:04

Diane a écrit:
Sandrine a écrit:

... là je me marre ! Twisted Evil

Sont pas fiers quand même ... clown

Le triomphe de la VÉRITÉ réjouit toujours les coeurs droits et désintéressés I love you

Alors, réjouissons-nous, chère amie Very Happy

Réjouissons-nous mes frères, réjouissons-nous mes frères

Je pense à un cantique de Saint François d'Assise...

Louis

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Louis le Jeu 30 Juil 2009 - 19:10

Merci cher CMI de votre travail et de vos commentaires lumineux sur cette polémique.

Vous avez clos le débat admirablement bien, et comme on dit ici au Québec :

once and for all (une bonne fois pour toutes ) cheers sunny

Merci encore très cher Carolus et que le Bon Dieu vous bénisse ainsi que toutes vos entreprises. flower

Louis

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  ROBERT. le Jeu 30 Juil 2009 - 21:08

Sandrine a écrit:
Eric a écrit:

Liaison des lecteurs
(...)
Une remarque (pardon de reprendre ! Very Happy mais je pense qu'il faille lire ici REMARQUABLE, note d'Éric) analyse des contradictions avrillaises :

Voici la très pertinente analyse envoyée par un abonné :

(...)

a) Avrillé reconnaît Ratzinger comme étant le "Saint Père" :
Tenant donc le pape de l'église conciliaire, Ratzinger, pour pape de l'Eglise catholique

(...)

Note de l'Abbé Zins :

Voici un esprit d'une précieuse étoffe ! S'il continue à s'ouvrir ainsi à la Vérité et y reste fidèle, il devrait en devenir un heureux Champion ou Héraut, ou pour mieux dire, un ardent Chevalier ou Témoin de la Confession de la Foi !
Que l'Esprit-Saint daigne en susciter toute une Sainte Milice !


in Sub tuum praesidium, Juin 2006, pages 32, 33, 35 et 36

Rolling Eyes

Et voilà l'instant inoubliable où Monsieur l'Abbé Zins anathématise VM Zins ! Cool

Le mensonge, s'il n'a pas déjà commencé, se mentira à lui-même... ils se noieront, s'ils n'ont pas déjà commencé, dans leurs "menteries"... et réjouissons-nous mes frères que la Vérité éclate enfin... sunny

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Guillaume le Jeu 30 Juil 2009 - 22:06

Catéchisme du Concile de Trente, ch.10 a écrit: Et comme Elle est la seule qui soit gouvernée par le Saint-Esprit, Elle est aussi la seule qui soit infaillible dans la Foi et dans la règle des moeurs. Au contraire toutes les autres qui usurpent le nom d'Eglises sont sous la conduite de l'esprit du démon, et tombent nécessairement dans les plus funestes erreurs de doctrine et de morale.

Les communautés dissidentes usurpent le nom d'Eglises. C'est donc improprement que certains auteurs catholiques ont utilisé le mot d'"Eglises" pour les désigner.

Mais il y a un gouffre entre utiliser, accidentellement ou par méconnaissance de l'enseignement du Concile de Trente, un terme impropre, et nier un article de Foi voire défendre une hérésie! Ainsi, affirmer que Dom Guéranger utilise un terme impropre, ambigu, n'équivaut pas à lui intenter un procès en hérésie !!!

Il faut savoir poser les bonnes distinctions!

La négation d'un article du Credo, ce serait de nier qu'il n'y a qu'une seule Eglise.

L'hérésie, ce serait d'être pertinace dans cette négation, c'est-à-dire de persister à la soutenir "après que le contraire a été suffisamment proposé, ou quand on sait que le contraire est tenu par l'Eglise universelle", comme le dit Saint Alphonse de Liguori.


Dernière édition par Guillaume le Ven 31 Juil 2009 - 8:38, édité 3 fois

Guillaume

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 30 Juil 2009 - 22:55

Guillaume a écrit:
L'hérésie, ce serait d'être pertinace dans cette négation.

Évidemment, mon cher Gui-Gui, que je ne parle pas de l'hérétique pertinace mais de l'hérésie matériellement parlant !

Est-il possible de dire une hérésie sans être hérétique (c'est-à-dire pertinace) ?

Y répondre c'est comprendre le court extrait que vous citez de mon texte...

Saint Alphonse de Liguori a écrit:Nul n'est hérétique tant qu'il est prêt à soumettre son jugement à celui de l'Eglise, ou ne sait pas que la vraie Eglise du Christ tient le contraire, même s'il soutient sa sentence mordicus, en raison d'une ignorance coupable et crasse.
N'est pas hérétique non plus, celui qui serait disposé, au moins habituellement, à quitter son erreur s'il la savait contraire à la Foi, si toutefois il n'a jamais eu de pertinacité actuelle (...)

mais la retenir après que le contraire a été suffisamment proposé, ou quand on sait que le contraire est tenu par l'Eglise universelle.. c'est errer pertinacement...

canon 1325§2 a écrit:Toute personne qui après avoir reçu le baptême et tout en conservant le nom de chrétien, nie opiniâtrement quelqu'une des vérités de la foi divine et catholique qui doivent être crues, ou en doute, est hérétique

Et alors ?

Vous nous présentez maintenant quelques textes du Magistère et du droit canon où il est question de L'HÉRÉTIQUE !

Et puisque vous dites :

Guillaume sur Te Deum a écrit:La dispute sémantique autour du terme "Eglise", ce n'est pas du pharisianisme, c'est une question de foi!Or ce que la foi catholique nous enseigne (9ème article du Credo), c'est qu'il n'y a pas d'autre Eglise que celle de Jésus Christ.

Feriez-vous ce genre de réponse complètement à côté de la plaque digne des Frères Dimond à Léon XIII ?

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:

LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  gabrielle le Ven 31 Juil 2009 - 0:43

Guillaume,

Y a rien de pire que celui qui ne veut pas voir.

Oseriez-vous prétendre que des Pontifes ont commis un abus de langage, que Saint François de Sales, Docteur de la Sainte Église et Saint Alphonse de Liguori, tous les catéchismes cités,Saint Cyprien et tous les auteurs catholiques.? Si oui, il faut avoir du culot pour le faire.

Guillaume a écrit:La négation d'un article du Credo, ce serait de nier qu'il n'y a qu'une seule Eglise (par exemple parler de "deux Eglises", de "plusieurs Eglises").

L'hérésie, ce serait d'être pertinace dans cette négation.

Le Point cardinal et le Chef de toutes les Eglises. S. Marcellin, R. Epist. ad Episc Antioch.



Du pape.
Joseph de Maistre
Paris Charpentier - Éditeur
1860
page 68

LE CHEF DE TOUTES LES ÉGLISES, QUI N'EN FONT QU'UNE .

C'est clair non ! Ou est-ce que Saint Marcellin est hérétique et nie le Credo ? Une réponse serait la bienvenue.

Si vous ne voulez pas l'accepter, c'est votre affaire. Mais, il reste qu'en ce jour la preuve fut faite que l'abbé Zins s'est fourvoyé avec sa démarche.

CMI vous pose une question, j'aimerais bien lire la réponse... Diriez-vous cela à Léon XIII ?

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Diane le Ven 31 Juil 2009 - 1:42

Sandrine a écrit:Après avoir subi 3 h ( en 2 x ) de soufflante au téléphone au sujet de l'emploi du mot "église", quand je vois ça ...

... là je me marre ! Twisted Evil

Sont pas fiers quand même ... clown

En effet chère amie, cela est très marrant Very Happy

Non y sont pas fiers et non pas raison de l'être clown

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  ROBERT. le Ven 31 Juil 2009 - 5:37

.

A ce que je sache personne ici n'a dit qu'il existe deux Église Catholique .

Alors où est le problème...?

Quant à Saint Marcellin qui aurait commis un abus de langage... drunken

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Guillaume le Ven 31 Juil 2009 - 8:16

Pour lever toute ambiguïté, j'ai édité mon message.

Guillaume

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes conclusions sur la polémique à propos du mot "église"...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum