Obéissance au Pape et au Magistère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Catherine le Dim 28 Juin 2009 - 9:55


Gérard a écrit (dans "Questions sur le Syllabus"):
Cependant, Mgr Fessler dit que tout le Syllabus n'est pas infaillible, ce qui ne veut pas dire qu'il ne faille pas lui obéir en cela même où il n'est pas infaillible...Il semble que ce soit la difficulté que vous ne parvenez pas à surmonter.

Aucune difficulté à admettre que tout ce que le pape dit n'est pas décision dogmatique, n'est pas du domaine de l'infaillibilité ex cathedra.

Par contre vous admettez qu'on doit obéir au pape même quand il n'est pas infaillible.

Or pour vous, pas infaillible selon le magistère extraordinaire, selon l'infaillibilité positive= possibilité d'enseigner une erreur, d'ordonner un péché (puisque vous m'avez confirmé ne pas croire en l'infaillibilité négative)

Ce qui revient à dire qu'un catholique peut être obligé par l'autorité suprême à commettre un péché.

S'il n'obéit pas, il commet un péché de désobéissance.
Sil obéit il commet un péché puisque le pape peut ordonner un péché.

Voilà où ça nous mène!

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Invité le Dim 28 Juin 2009 - 10:29

Chère Catherine,

On se trouve exactement dans la même situation que nous avions avec nos parents.

On doit leur obéir en tout sauf s'ils nous commandent de commettre un péché.

Dans ce cas-là, et seulement dans ce cas là, ce qui est bien exceptionnel, la loi qui prévaut, c'est d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes sachant que les hommes ne peuvent pas nous imposer ce que Dieu réprouve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Catherine le Dim 28 Juin 2009 - 11:12

Gérard a écrit:Chère Catherine,

On se trouve exactement dans la même situation que nous avions avec nos parents.

On doit leur obéir en tout sauf s'ils nous commandent de commettre un péché.

Dans ce cas-là, et seulement dans ce cas là, ce qui est bien exceptionnel, la loi qui prévaut, c'est d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes sachant que les hommes ne peuvent pas nous imposer ce que Dieu réprouve.

Donc on peut selon vous dans certains cas refuser d'obéir au pape:

Que dites-vous de ceci:

C'est pourquoi dans l'encyclique Quantâ curâ du 8 décembre 1864 Pie IX a condamné comme souverainement contraire au dogme l'opinion qui prétend:

Qu'on peut, sans péché et sans préjudice de la profession de foi chrétienne, refuser son assentiment et son obéissance aux jugements et aux décrets du Siège Apostolique, dont l'objet avoué ne regarde que le bien général, les droits et la discipline de l'Eglise, pourvu qu'il n'atteigne ni la foi, ni les moeurs.

Source:Abrégé de Théologie dogmatique et morale par l'Abbé J. Berthier, M.S., 1896

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Invité le Dim 28 Juin 2009 - 12:44

Catherine a cité quanta cura:

je me permets de prendre le texte officiel:

"Et Nous ne pouvons passer sous silence l'audace de ceux qui, ne supportant pas la saine doctrine, prétendent que : " Quant à ces jugements et à ces décrets du Siège Apostolique dont l'objet regarde manifestement le bien général de l'Église, ses droits et sa discipline, on peut, du moment qu'ils ne touchent pas aux dogmes relatifs à la foi et aux moeurs, leur refuser l'assentiment et l'obéissance, sans péché et sans cesser en rien de professer le catholicisme. " À quel point cela est contraire au dogme catholique sur le plein pouvoir, divinement conféré par le Christ Notre Seigneur lui-même au Pontife Romain, de paître, de régir et de gouverner l'Église universelle, il n'est personne qui ne le voie et qui ne le comprenne clairement et distinctement."

il n'y a aucun doute et je ne pense pas que ce soit vous qui le contestiez que la condamnation du mariage civil fait partie des jugements et décrets du Saint Siège qui ne touchent pas aux dogmes relatifs à la foi et les moeurs.

Une fois n'est pas coutume, nous sommes PARFAITEMENT d'accord !

C'est en pleine communion que nous donnons l'assentiment et l'obéissance à cette condamnation, étant sur que nous ne pouvons pécher en cela et que nous ne cessons en rien de professer le catholicisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Diane le Dim 28 Juin 2009 - 17:12

Gérard a écrit:Chère Catherine,

On se trouve exactement dans la même situation que nous avions avec nos parents.

On doit leur obéir en tout sauf s'ils nous commandent de commettre un péché.

Dans ce cas-là, et seulement dans ce cas là, ce qui est bien exceptionnel, la loi qui prévaut, c'est d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes sachant que les hommes ne peuvent pas nous imposer ce que Dieu réprouve.

Voyons cher Gérard, vous vous enfoncez ici misérablement dans l'erreur, le chef légitime de l'Église de Jésus-Christ ne peut pas nous demander de commettre un péché, il est le premier représentant de Dieu sur la terre!

Arrêtez -vous un peu.... ça devient ridicule votre manière de pensée... Et soumettez-vous!

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  gabrielle le Dim 28 Juin 2009 - 20:27

Gérard a écrit:Chère Catherine,

On se trouve exactement dans la même situation que nous avions avec nos parents.

On doit leur obéir en tout sauf s'ils nous commandent de commettre un péché.

Dans ce cas-là, et seulement dans ce cas là, ce qui est bien exceptionnel, la loi qui prévaut, c'est d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes sachant que les hommes ne peuvent pas nous imposer ce que Dieu réprouve.

Faux, archi-faux.

Votre théorie relève directement de la manière schismatique de la Frat d'aborder la question du Magistère.

Un dérivé, édulcoré de la Petite Église.

Lorsqu'un pape dit oui aux formailités civiles, et que cela est consigné dans le CIC, ce pape ne parle pas en tant que docteur privé ou en tant que Joseph Sarto, mais comme le Législateur Suprême de la Sainte Église Catholique. Dire qu'en tant que Législateur Suprême il peut donner une loie immorale est contraire à tout l'enseignement de la Sainte Église.

Votre argument de parents, voilà l'argument des Frateux pour justifier leur position hérétique.

On me l'a servi sur le LFC ad nauseam , de grâce ne nous balancez pas les mêmes inpeties anti-catholiques sur un forum catholique.

"IL S'AGIT EN EFFET, VÉNÉRABLES FRERES ET BIEN-AIMÉS FILS, D'ACCORDER OU DE REFUSER OBÉISSANCE AU SIEGE APOSTOLIQUE; IL S'AGIT DE RECONNAITRE SA SUPREME AUTORITÉ MEME SUR VOS ÉGLISES, ET NON SEULEMENT QUANT A LA FOI, MAIS ENCORE QUANT A LA DISCIPLINE: CELUI QUI LA NIE EST HÉRÉTIQUE; CELUI QUI LA RECONNAIT ET QUI REFUSE OPINIATREMENT DE LUI OBÉIR EST DIGNE D'ANATHEME.".

Encyclique "Quae in patriarchatu", 1er septembre 1876. Pie IX

Adhérez-vous OUI ou NON à cet enseignement.?

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Catherine le Lun 29 Juin 2009 - 10:49

A la suite de Gabrielle, j'attends votre réponse à cette question:

Adhérez-vous OUI ou NON à cet enseignement:

"IL S'AGIT EN EFFET, VÉNÉRABLES FRERES ET BIEN-AIMÉS FILS, D'ACCORDER OU DE REFUSER OBÉISSANCE AU SIEGE APOSTOLIQUE; IL S'AGIT DE RECONNAITRE SA SUPREME AUTORITÉ MEME SUR VOS ÉGLISES, ET NON SEULEMENT QUANT A LA FOI, MAIS ENCORE QUANT A LA DISCIPLINE :CELUI QUI LA NIE EST HÉRÉTIQUE; CELUI QUI LA RECONNAIT ET QUI REFUSE OPINIATREMENT DE LUI OBÉIR EST DIGNE D'ANATHEME.".

Encyclique "Quae in patriarchatu", 1er septembre 1876. Pie IXd

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Sandrine le Mar 30 Juin 2009 - 15:49

Vous jouez à cache-cache cher Gérard ? Very Happy

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Diane le Mar 30 Juin 2009 - 18:32

Sandrine a écrit:Vous jouez à cache-cache cher Gérard ? Very Happy

Very Happy

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Catherine le Jeu 2 Juil 2009 - 14:37

Gérard a écrit:Chère Catherine,

On se trouve exactement dans la même situation que nous avions avec nos parents.

On doit leur obéir en tout sauf s'ils nous commandent de commettre un péché.

Dans ce cas-là, et seulement dans ce cas là, ce qui est bien exceptionnel, la loi qui prévaut, c'est d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes sachant que les hommes ne peuvent pas nous imposer ce que Dieu réprouve.

Cher Gérard,

Ce que vous avez dit là est "démonté" par Pastor Aeternus, comme j'ai essayé de l'expliquer sur ce post du 29 juin 10h48:

http://messe.forumactif.org/un-brin-de-causerie-f11/les-dangers-de-la-lecture-t508-120.htm

Pastor aeternus nous dit à propos de l'autorité du Pape:

Parce que le droit divin de la primauté apostolique place le Pontife romain au-dessus de toute l'Église, nous enseignons et déclarons encore qu'il est le juge suprême des fidèles et que, dans toutes les causes qui touchent à la juridiction ecclésiastique, on peut faire recours à son jugement.
Le jugement du Siège apostolique, auquel aucune autorité n'est supérieure, ne doit être remis en question par personne, et personne n'a le droit de juger ses décisions.
C'est pourquoi ceux qui affirment qu'il est permis d'en appeler des jugements du Pontife romain au concile oecuménique comme à une autorité supérieure à ce Pontife, s'écartent du chemin de la vérité.

Si donc quelqu'un dit que le Pontife romain n'a qu'une charge d'inspection ou de direction et non un pouvoir plénier et souverain de juridiction sur toute l'Église, non seulement en ce qui touche à la foi et aux moeurs, mais encore en ce qui touche à la discipline et au gouvernement de l'Église répandue dans le monde entier, ou qu'il n'a qu'une part plus importante et non la plénitude totale de ce pouvoir suprême ; ou que son pouvoir n'est pas ordinaire ni immédiat sur toutes et chacune des églises comme sur tous et chacun des pasteurs et des fidèles, qu'il soit anathème.

Alors que, pour les parents, on peut et on doit juger, puisqu'au cas où ils nous demanderaient un péché on devrait refuser notre obéissance.

1) Admettez-vous donc que vous avez dit quelque chose de faux,

2) et rétractez-vous ces paroles:
On se trouve exactement dans la même situation que nous avions avec nos parents.

On doit leur obéir en tout sauf s'ils nous commandent de commettre un péché.

Il est évident que je parle des cas où le pape s'adresse à toute l'Eglise dans son Magistère soit ordinaire soit extraordinaire, non pas s'il s'adresse à vous en privé...

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  ROBERT. le Jeu 9 Juil 2009 - 21:13

.

« S'il faut l'assentiment de toute l'Église pour gouverner l'Église, alors il n'y a plus d'Église.»

(saint Alphonse de Ligori, dans son Traité des Papes.)

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obéissance au Pape et au Magistère

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum