Cérémonie Una Cum

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cérémonie Una Cum

Message  Sandrine le Dim 14 Juin 2009 - 14:28

Je souhaite remonter ce fil à la surface pour démontrer l’incohérence des « tradis » face à ce qu’ils pensent, ce qu’ils disent et ce qu’ils font.

http://deojuvante.forumactif.org/doctrine-catholique-f10/mgr-gaume-catechisme-de-perseverance-t22.htm
Crux fidelis a écrit :
Il me semblait important d'aller au plus simple de la doctrine catholique, c'est-à-dire le catéchisme. En effet, si l'Eglise est infaillible et que, en la suivant nous sommes sûrs de ne pas nous tromper, comment expliquer et justifier la position des "traditionalistes" de tous poils ?

S'ils reconnaissent la secte conciliaire comme l'Eglise, ils doivent la suivre, c'est clair, c'est simple, le catéchisme le dit... Or ils ne la suivent pas parce qu'elle enseigne des erreurs... Ils disent donc que l'Eglise peut se tromper et nous tromper, ils contredisent le catéchisme.

La réponse la plus simple et la plus honnête est de dire que si cette "Eglise" conciliaire enseigne des erreurs, c'est qu'elle n'est pas l'Eglise.


Oui, mon cher Crux fidelis, je suis bien d’accord ! cheers

Tout les membres de DJ sont unanimes, la secte ne peut être l’Eglise puisqu’elle « enseigne » des erreurs et que l’Eglise ne peut se tromper ni nous tromper.

Je propose un autre cas de figure:

Imaginons des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Eglise, comme nous tous ici, imaginons donc ces catholiques se rendre à une « cérémonie » una cum la secte tout en étant certains que celle-ci n’est pas l’Eglise.

Dans quelle position ces catholiques se retrouvent-ils face à l’Eglise notre Sainte Mère , si :

1. ils ont des marques de dévotion : port de la mantille, agenouillement, chants, prières communes avec les autres assistants, écoute attentive du sermon ?
2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?


Je sollicite ici, mes amis, vos réponses simples et claires à cette question, qui pour nous, nous semble tout à fait évidente mais qui ne l’est pas forcément pour tout le monde.

Merci d'avance !

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  ROBERT. le Dim 14 Juin 2009 - 15:16

Sandrine a écrit:Je souhaite remonter ce fil à la surface pour démontrer l’incohérence des « tradis » face à ce qu’ils pensent, ce qu’ils disent et ce qu’ils font.

http://deojuvante.forumactif.org/doctrine-catholique-f10/mgr-gaume-catechisme-de-perseverance-t22.htm
Crux fidelis a écrit :
Il me semblait important d'aller au plus simple de la doctrine catholique, c'est-à-dire le catéchisme. En effet, si l'Eglise est infaillible et que, en la suivant nous sommes sûrs de ne pas nous tromper, comment expliquer et justifier la position des "traditionalistes" de tous poils ?

S'ils reconnaissent la secte conciliaire comme l'Eglise, ils doivent la suivre, c'est clair, c'est simple, le catéchisme le dit... Or ils ne la suivent pas parce qu'elle enseigne des erreurs... Ils disent donc que l'Eglise peut se tromper et nous tromper, ils contredisent le catéchisme.

La réponse la plus simple et la plus honnête est de dire que si cette "Eglise" conciliaire enseigne des erreurs, c'est qu'elle n'est pas l'Eglise.


Oui, mon cher Crux fidelis, je suis bien d’accord ! cheers

Tout les membres de DJ sont unanimes, la secte ne peut être l’Eglise puisqu’elle « enseigne » des erreurs et que l’Eglise ne peut se tromper ni nous tromper.

Je propose un autre cas de figure:

Imaginons des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Eglise, comme nous tous ici, imaginons donc ces catholiques se rendre à une « cérémonie » una cum la secte tout en étant certains que celle-ci n’est pas l’Eglise.

Dans quelle position ces catholiques se retrouvent-ils face à l’Eglise notre Sainte Mère , si :

1. ils ont des marques de dévotion : port de la mantille, agenouillement, chants, prières communes avec les autres assistants, écoute attentive du sermon ?
2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?


Je sollicite ici, mes amis, vos réponses simples et claires à cette question, qui pour nous, nous semble tout à fait évidente mais qui ne l’est pas forcément pour tout le monde.

Merci d'avance !

Question (qui est une réponse...): que font-ils dans cette galère luthérienne ?...

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Sandrine le Dim 14 Juin 2009 - 16:15

Robert a écrit :
Question (qui est une réponse...): que font-ils dans cette galère luthérienne ?...

Mon cher Robert, bonne question-réponse ! Smile

Mais imaginons que cette galère ait les apparences d'un beau navire de la Tradition avec cette bonne odeur de l'encens, ces prières ancestrales, cette liturgie superbe ...
Que ces catholiques n'y voient qu'un havre de spiritualité , un oasis où ils pourront se désaltérer malgré l'una cum.

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Dim 14 Juin 2009 - 16:21

Sandrine a écrit :
Imaginons des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Eglise, comme nous tous ici, imaginons donc ces catholiques se rendre à une « cérémonie » una cum la secte tout en étant certains que celle-ci n’est pas l’Eglise.

Je sollicite ici, mes amis, vos réponses simples et claires à cette question, qui pour nous, nous semble tout à fait évidente mais qui ne l’est pas forcément pour tout le monde.

Ben ici je dirais qu’ils ont un gros problème, vraiment incompréhensible cette position, savoir que la secte conciliaire n’est pas l’Église et se rendre à une cérémonie una cum , c’est comme un non-sens.

Par contre, j’ai connu des personnes qui reconnaissaient que la secte conciliaire n’était pas l’Église , mais assistait quand même à leurs cérémonies par civilité, sois un mariage, un baptême, ou des funérailles, mais de manière passive sans aucune participation à la cérémonie!

Seule l’assistance à des funérailles est permise par l’Église , assistance passive !

Mais il y a des cas où c’est vraiment plus terrible par exemple celui qui a été éclairé et qui retourne en arrière, il y a ici un rejet de la lumière, donc un péché contre l’Esprit Saint !

Dans quelle position ces catholiques se retrouvent-ils face à l’Eglise notre Sainte Mère , si :

1. ils ont des marques de dévotion : port de la mantille, agenouillement, chants, prières communes avec les autres assistants, écoute attentive du sermon ?

2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?

Étant donné qu’il on reçu la lumière, ils sont hérétiques face à l’Église de plus s’ils prient avec les assistants, ils sont coupable du péché très grave de la communion in sacris défendus par l’Église !

Pour ce retrouvé dans une tel position, ben je pense que les personnes ont fait des compromis avec l’erreur, ils ont descendu la pente tranquillement peut être sans s’en rendre compte, je ne pense pas qu’une personne peut se retrouvé dans cette position du jour au lendemain !

Il y a aussi l'intérêt qui aveugle les âmes!

Enfin tous ceux que j’ai connus au Québec et qui est descendu dans cet abîme avait tous faits des compromis!


Prions fort pour toutes ces âmes!


Dernière édition par Diane le Mar 16 Juin 2009 - 2:57, édité 1 fois

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Dim 14 Juin 2009 - 16:33

Voici le texte de la : COMMUNICATIO IN SACRIS



Émile Jombart a commenté in Manuel de Droit Canon1958. pp 371-372 a écrit:

672. 40 « COMMUNICATIO IN SACRIS » (C. 1258). — I. Notions et Principes. — L'expression in sacris a un sens très général : doctrine (prédication, catéchisme), prières, sacrements, actions liturgiques, sépulture...

Il y a communication : a) ou si les catholiques prennent part aux cérémonies des non catholiques (c'est l'objet du C. 1258) ; b) ou si les non catholiques prennent part aux rites des catholiques. Accomplir des cérémonies sacrées avec des non catholiques dans un rite non catholique est intrinsèquement illicite, parce que superstitieux. Accomplir des cérémonies avec des non catholiques, mais dans le rite catholique, ne paraît pas illicite en soi, mais le sera souvent à raison du danger de scandale, de superstition, de perte de la foi.

673. 2. Défense générale. — « Il est interdit aux fidèles de prendre aucune part active aux rites sacrés des non catholiques » (C. 1258, § 1). Exemples d'actions déclarées interdites par des réponses romaines : être parrain d'un baptême administré par un non catholique ; faire baptiser des enfants catholiques par un ministre non catholique ; se confesser (à moins d'être en danger de mort) à un prêtre hérétique ou schismatique ; se faire ordonner par un hérétique ; jouer de l'orgue dans un temple non catholique pendant les offices ; assister à une messe célébrée par un prêtre schismatique 5. Il ne serait pas permis non plus d'aller écouter un prêche dans un temple protestant d'y recevoir la cène, d'y prendre part aux chants ou aux prières publiques 1. — On pourrait prêter serment, même sur une bible protestante, devant un pasteur remplissant les fonctions d'officier d'état civil 2. — On ne pourrait appeler le ministre hérétique comme tel, même pour un malade qui le demanderait dans un hôpital (ce semblerait être une approbation de l'hérésie), mais on pourrait faire savoir à M. Durand que M. Dupont désire sa visite. — Il n'est jamais interdit de rendre à Notre-Seigneur les honneurs qui lui sont dus, donc de faire la génuflexion dans une église schismatique où se trouve la sainte réserve, etc. 3.

674. 3. Ce qui peut être toléré, c'est « la présence passive ou purement matérielle, par politesse ou à l'occasion d'un emploi civil, pour une cause grave (soumise dans les cas douteux à l'approbation de l'évêque), aux funérailles de non catholiques, à leurs mariages ou à des solennités analogues, pourvu qu'il n'y ait aucun danger de perversion ou de scandale » (C. 1258, § 2). La présence matérielle ou passive consiste à assister à une cérémonie parce qu'on ne peut s'en dispenser avec une correction qui n'implique aucune adhésion à l'erreur ou au schisme. Les catholiques ne peuvent s'unir aux prières ni aux rites des non catholiques ni porter des flambeaux dans leurs temples 4. Quelques réponses romaines précisent ce qui est toléré : la visite d'églises schismatiques, en dehors des offices, par des catholiques ; l'entrée dans un temple pour assister au couronnement d'un roi non catholique ; l'assistance de fonctionnaires (mais pas d'évêques ni de prêtres) à des prières récitées au temple pour un prince 5. A la mort d'un chef d'État non catholique, le clergé peut assister en corps à ses obsèques, mais in nigris. — Il n'est pas permis aux catholiques de faire le moindre don pour la construction de synagogues ou de temples hérétiques, ni à des enfants catholiques d'aller au temple baiser des croix présentées par des ministres non catholiques ou de recevoir d'eux du pain bénit, etc. 6.

1. A. A. S., 111, 1911, p. 243.
2. VIDAL, JUS canonicum, iv, n. 328.
3. Com, pro religiosis, 1936, p. 65 ; Hostia, 1937. P- 106 ; R. C. R., 1936, p. 119.
4. VIDAL, livre cité, n. 329.
5 M. a CORONATA, Institutiones, II, n. 835.
1. VIDAL, jus canonicum, iv, n. 347.
2. Saint-Office, 1er avril 1857 et 23 fév. 1820, Collectanea, nn. 1133 et 1342.
3. Epitome jur. can., II, n. 577.
4. Saint-Office, 8 sept. 1874 ; VIDAI., JUS canonicum, iv, n. 347, note 16.
5. VIDAL, n. 347, III.
6. M. a CORONATA, Inst., II, n. 836.

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Eric le Dim 14 Juin 2009 - 17:07

http://deojuvante.forumactif.org/doctrine-catholique-f10/mgr-gaume-catechisme-de-perseverance-t22.htm
Crux fidelis a écrit :
Il me semblait important d'aller au plus simple de la doctrine catholique, c'est-à-dire le catéchisme. En effet, si l'Eglise est infaillible et que, en la suivant nous sommes sûrs de ne pas nous tromper, comment expliquer et justifier la position des "traditionalistes" de tous poils ?

S'ils reconnaissent la secte conciliaire comme l'Eglise, ils doivent la suivre, c'est clair, c'est simple, le catéchisme le dit... Or ils ne la suivent pas parce qu'elle enseigne des erreurs... Ils disent donc que l'Eglise peut se tromper et nous tromper, ils contredisent le catéchisme.

La réponse la plus simple et la plus honnête est de dire que si cette "Eglise" conciliaire enseigne des erreurs, c'est qu'elle n'est pas l'Eglise.
OUI, CES TRADOUILLES CONTREDISENT LE CATÉCHISME (LA BASE) !
ET, OUI, LA REPONSE DE CRUX FIDELIS EST EFFECTIVEMENT LA SEULE RÉPONSE ENVISAGEABLE !


" Libellus fidei " du pape Hormisdas, envoyé à Constantinople le 11 août 515
Profession de foi contre les erreurs christologiques

La condition première du salut est de garder la règle de la foi juste et de ne s'écarter d'aucune façon des décrets des pères. Et parce qu'il n'est pas possible de négliger la parole de notre Seigneur Jésus Christ qui dit : " Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise " Mt 16,18 , ce qui a été dit est prouvé par les faits ; car la religion catholique a toujours été gardée sans tache auprès du Siège apostolique.
LES TRADOUILLES UNA CUM DE TOUT POIL CONFESSENT-ILS CETTE PROFESSION DE FOI ?
NON !!!
pale

Au Canon de la Messe, on ne prie pas pour ceux qui sont hors de l'Eglise.
Somme Théologique de Saint Thomas d'Aquin : III, q. 79, a. 7.
LES TRADOUILLES UNA CUM DE TOUT POIL SONT-ILS EN ACCORD AVEC LE DOCTEUR ANGÉLIQUE ?
NON !!!
pale

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Dim 14 Juin 2009 - 17:29

C'est évident que des personnes qui savent que la secte n’est pas l’Église et qui assistent quand même à leurs cérémonies suivent leurs propres pensées et leurs sentiments particuliers plus tôt que d'écouter l'Église or :

Bossuet a été amené à souligner le rôle primordial qui revient à l’Église dans l’institution chrétienne : « L’hérétique est celui qui a une opinion ; et c’est ce que le mot même signifie. Qu’est-ce à dire : avoir une opinion ? C’est suivre sa propre pensée et son sentiment particulier. Mais le catholique est catholique, c’est-à-dire qu’il est universel ; et sans avoir de sentiment particulier il suit sans hésiter celui de l’Église » [1].

[1].Première instruction pastorale sur les promesses de l’Église (1700), édit. Lachat, t. XVII, 1875, p. 112.

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Dim 14 Juin 2009 - 18:19

Le péché contre le Saint-Esprit., tiré de l'ouvrage Les Vertus et des dons dans la vie chrétienne., de M.-J. RIBET, chanoine honoraire, Paris, Lecoffre, 1901.

Extrait

VI. — Le blasphème contre le Saint-Esprit et l'aveuglement spirituel.

Le blasphème contre le Saint-Esprit peut prendre deux formes : celle de la lutte contre la lumière, et celle de l'aveuglement.

Après avoir longtemps résisté à la clarté qui montre le bien, il arrive fréquemment que l'impie perd comme la faculté de le percevoir, et devient d'autant plus endurci que son esprit ne distingue plus rien dans l'ordre de l'âme, et des choses éternelles. Aux uns, Dieu laisse la vision qui les accuse, les juge et les tourmente; il plonge les autres dans les ténèbres.

Le résultat est le même : on est réfractaire à la lumière et à la pénitence.

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  gabrielle le Dim 14 Juin 2009 - 21:41

Sandrine a écrit:Imaginons des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Eglise, comme nous tous ici, imaginons donc ces catholiques se rendre à une « cérémonie » una cum la secte tout en étant certains que celle-ci n’est pas l’Eglise.

Premièrement l'una cum, est la plus grande reconnaissance que l'on puisse faire de l'autorité de Ratzingeret de la secte.

Personne ne nommerait son "plombier" au Saint Canon de la Messe. Donc, cette reconnaissance comme le disait Crux fidelis implique nécessairement une attitude catholique, il est pape je m'incline et j'obéis, il n'est pas pape en raison de sa doctrine apostate, alors qu'est-ce qu'il fiche au Canon de la Messe.

Cette reconnaissance de l'una cum est de soi une hérésie terrible, elle détruit toute la doctrine de l'Église Catholique sur le Pontife Romain, sur l'Église et en final sur Notre-Seigneur Jésus qui serait un fieffé menteur, puisqu'il nous a formellement promis que jamais l'Église et son Pontife ne pourraient nous tromper, poussons encore le raisonnement, si Jésus-Christ nous a menti, alors il n'est pas Dieu, donc, la Rédemption n'est pas accomplie et vive la Torah…



Sandrine a écrit:Dans quelle position ces catholiques se retrouvent-ils face à l’Eglise notre Sainte Mère , si :


Les posts avant, très référenciés que je fais miens, ont démontrés la non-catholicité de cette participation et le fait que cela soi une offense grave envers sa Divine Majesté, car on place sur le même autel Dieu et Lucifer.

Permettez-moi d'aborder un autre point de vue, imageons l'una cum avec la Passion de Notre Seigneur.

Sandrine a écrit:1. ils ont des marques de dévotion : port de la mantille, agenouillement, chants, prières communes avec les autres assistants, écoute attentive du sermon ?

(…) et ile le ruèrent de coups (…)



L'assistance à la messe una cum est l'équivalent, on tient le fouet et on le frappe, encore et encore sans jamais arrêter….on le frappe comme si il était un scélérat jusqu'à ce qu'il devienne une loque…

Voilà l'assistance active à une messe una cum... voilà en image la réalité spirituelle terrible que le Diable veut nous faire escamoter pour tranquilliser notre conscience.

Sandrine a écrit:2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?

(…) Ecce Homo(..)

Sa réalité concrète est celle-ci:




Le prêtre una cum aux belles paroles, est un Pilate, qui après un long discours le livra pour être crucifié…

Après le beau sermon, le prêtre livre Jésus entre les sales mains des impies de Rome.

S'asseoir peinard dans une église una cum, équivaut dans la réalité , a être debout dans la cour du Prétoire et à rester indifférent à ce qu'on fait de Jésus-Christ, entendre les sanglots de sa Mère et la regarder en face avec indifférence. On trouve Pilate très éloquent : ah! il a bien parlé au peuple…

Devant l'Église nous serions des traites et comment ensuite soutenir ceci:



Et lui dire "Je vous aime" sans entendre sa voix remplie de sanglots nous dire:

Si j'ai mal parlé dis-moi ce que j'ai dit de mal et si j'ai bien parlé, alors, pourquoi me frappes-tu?

T'ai je déjà trompé?

Déçu?

Laisser tomber?

Ne t'avais-je pas dit que mon disciple devait se charger de sa croix et me suivre ?

Je t'ai promis une éternité de bonheur pour un instant de larme et de souffrance… viens mon enfant, viens te jeter dans mes bras, car la nuit vient et les ténèbres t'environne, je t'en prie ne me quitte pas….



gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 22:20

Gabrielle a dit:

"Personne ne nommerait son "plombier" au Saint Canon de la Messe"

Qu'est-ce que vous lui voulez à mon plombier ?
Vous osez le comparer à Ratzinger ou à Lefèbvre au cas où il serait catholique !


Mon plombier n'aurait pas le droit d'être catholique et en tant que tel professer le culte orthodoxe de l'Eglise catholique !
L'una cum catholique, c'est en union avec le pape, l'évêque ET TOUS CEUX qui professent la foi catholique et apostolique.

Una cum famulo Papa nostro et Antistité nostro N. ET OMNIBUS ORTHODOXIS, ATQUI CATOLICAE ET APOSTOLICAE FIDEI CULTORIBUS.

Attention ! La communion des saints, c'est a TOUS les membres de l'Eglise catholique...même le plombier...s'il est catholique
C'est en union avec toute la communion des saints que se réalise le Saint Sacrifice.

J'espère que vous comprendrez le ton volontairement badin que j'utilise et que vous ne le prendrez pas comme une offense. Je sais très bien que c'est simplement une inattention de votre part, chère Gabrielle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  ROBERT. le Dim 14 Juin 2009 - 23:10

Sandrine a écrit:
Robert a écrit :
Question (qui est une réponse...): que font-ils dans cette galère luthérienne ?...

Mon cher Robert, bonne question-réponse ! Smile

Mais imaginons que cette galère ait les apparences d'un beau navire de la Tradition avec cette bonne odeur de l'encens, ces prières ancestrales, cette liturgie superbe ...
Que ces catholiques n'y voient qu'un havre de spiritualité , un oasis où ils pourront se désaltérer malgré l'una cum.


Bonjour chère amie,

Belle imagination en effet...

je viens d'arriver; je vous écrit une réponse et je vous reviens... Very Happy

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Catherine le Dim 14 Juin 2009 - 23:34

J'ai eu peu de temps pour répondre tout de suite aux questions de Sandrine...

...entre temps j'ai lu tous vos posts que je trouve excellents...et surtout celui de Gabrielle, le parallèle avec la Passion de Notre-Seigneur est particulièrement parlant.

Alors je fais mien de tout mon coeur vos beaux témoignages! cheers

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  ROBERT. le Lun 15 Juin 2009 - 0:47

Catherine a écrit:J'ai eu peu de temps pour répondre tout de suite aux questions de Sandrine...

...entre temps j'ai lu tous vos posts que je trouve excellents...et surtout celui de Gabrielle, le parallèle avec la Passion de Notre-Seigneur est particulièrement parlant.

Alors je fais mien de tout mon coeur vos beaux témoignages! cheers

J'ai en tête une image d'une partie de la Passion de Notre-Seigneur qui résume tout pour moi...

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Louis le Lun 15 Juin 2009 - 1:17

Sandrine a écrit:Imaginons des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Eglise, comme nous tous ici, imaginons donc ces catholiques se rendre à une « cérémonie » una cum la secte tout en étant certains que celle-ci n’est pas l’Eglise.

Dans quelle position ces catholiques se retrouvent-ils face à l’Eglise notre Sainte Mère , si :

1. ils ont des marques de dévotion : port de la mantille, agenouillement, chants, prières communes avec les autres assistants, écoute attentive du sermon ?
2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?

Je sollicite ici, mes amis, vos réponses simples et claires à cette question, qui pour nous, nous semble tout à fait évidente mais qui ne l’est pas forcément pour tout le monde.

Merci d'avance !
Chère Sandrine,

Je partage entièrement les posts en haut de celui-ci.

Des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Église ne doivent pas avoir des prières communes avec ces gens. C’est la « communicatio in sacris » qui est défendue par l’Église.

En fin de compte, notre position ne doit se définir, tout simplement, que par ce que nous sommes : c-a-t-h-o-l-i-q-u-e. Notre position doit toujours l’être, et c’est possible avec la grâce de Dieu. Pour ce qui est de l’écoute attentive du sermon, vous comprendrez bien que ne me présentant même pas à la « cérémonie », le cas 2. ne se présente pas; il se règle par lui-même.

Si on prend le cas 2. par lui-même, mon « flair catholique » me dit que je n’irais même pas seulement écouter attentivement le sermon de ces gens, et pas même passivement non plus ! Oh ! Que non ! Les modernistes, tel que condamnés par Saint Pie X dans son Encyclique « Pascendi Gregis », sont passés maîtres dans l’art de nous citer un passage d’ Evangile, un Saint Jean Chrysostôme par ci, un Saint Jérôme par là, pour nous « rassurer » et puis… BANG !!!… l’antique Serpent crache son venin hérétique pour perdre notre âme ! Maudit ! Satan ! un exemple

Je dirais à ces catholiques qui savent que la secte n’est PAS notre Sainte Mère l’Église : Deo Gratias !; mais je leur dirais aussi : Persévérez dans la Vraie Foi, en restant privés, en apparence, de tout secours divin; rappelez-vous des Japonais qui ont gardé la Foi catholique, pendant presque 300 ans, en étant privés de tout sacrement.

« Car, à Dieu, rien n’est impossible. » (Luc II : 37)
« Or, sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu » (Héb. XI : 6)
« Je puis tout en celui qui me fortifie » (Philippiens IV : 13)

Allez, chers catholiques, restez chers aux yeux de Dieu; bon courage et qu'Il vous garde dans Son Amour, à n’importe quel prix.



Coeur Sacré de Jésus, préservez-les d'aller dans cette « cérémonie » una cum ! à n’importe quel prix !.

signé : Louis Mc Duff


Dernière édition par Louis le Lun 15 Juin 2009 - 1:31, édité 1 fois (Raison : Correction de balises.)

Louis

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  ROBERT. le Lun 15 Juin 2009 - 2:21

.
Chère amie, voici ma réponse:



Sandrine a écrit: Imaginons des catholiques qui savent que la secte n’est pas l’Église, comme nous tous ici, imaginons donc ces catholiques se rendre à une « cérémonie » una cum la secte tout en étant certains que celle-ci n’est pas l’Église.

Si vos amis savent que la secte n’est pas l’Église, c’est qu’ils ont reçu de votre part, je présume, des enseignements sur le Magistère, la Théologie et le droit Canon sur ce sujet; que voilà de belles lumières du Saint-Esprit ! En sachant tout cela, ils vont quand même dans la secte; ce faisant, ils méprisent l’action du Saint-Esprit en eux qui les a éclairés par vos enseignements. En méprisant le Saint-Esprit, ils tombent dans ce que Saint Thomas appelle "le péché envers l’Esprit-Saint " (IIa-IIæ, qu. 14, art. 1 et suiv.)


Sandrine a écrit:Dans quelle position ces catholiques se retrouvent-ils face à l’Église notre Sainte Mère, si :

1. ils ont des marques de dévotion : port de la mantille, agenouillement, chants, prières communes avec les autres assistants, écoute attentive du sermon ?

Sachant que la secte n’est pas l’Église et participant aux cérémonies hérétiques de celle-ci, ils sont en communicatio in sacris avec des non-catholiques, ce qui est formellement
défendu par le Canon 1258 :




§ 1 Il n’est pas permis aux fidèles d’assister activement ou de prendre part, sous quelque forme que ce soit, aux rites sacrés non-catholiques. Can. 1258

Il est intéressant de noter ce que Saint Thomas dit à ce propos :

Aussi, au canon de la messe, ne prie-t-on pas pour ceux qui sont hors de l'Église.
Somme Théologique de Saint Thomas d'Aquin : IIIa, q. 79, a. 7, ad. 2.



Sandrine a écrit:
2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?


Cette action tombe, elle aussi, sous le Canon 1258 §1…


Qu’en est-il de cette secte hérétique? Voilà ce qu’en dit Bossuet :


Bossuet a été amené à souligner le rôle primordial qui revient à l’Église dans l’institution chrétienne : « L’hérétique est celui qui a une opinion ; et c’est ce que le mot même signifie. Qu’est-ce à dire : avoir une opinion ? C’est suivre sa propre pensée et son sentiment particulier. Mais le catholique est catholique, c’est-à-dire qu’il est universel ; et sans avoir de sentiment particulier il suit sans hésiter celui de l’Église.» ¹

¹Première instruction pastorale sur les promesses de l’Église (1700), édit. Lachat, t. XVII, 1875, p. 112.


Et que nous dit Léon XIII à propos de toutes ces opinions ?


Au milieu de toute cette invasion d’ opinions insensées , dont Nous avons parlé, c’est assurément la mission de l’Église de protéger la vérité et d’arracher des âmes l’erreur; et cette mission, elle doit la remplir saintement et en tout temps, car à sa garde ont été confiés l’honneur de Dieu et le salut des hommes. Mais, quand les circonstances en font une nécessité, ce ne sont pas seulement les chefs qui doivent défendre l’intégrité de la foi, mais chacun est tenu de manifester à autrui sa foi, soit pour instruire et encourager les autres fidèles, soit pour repousser les attaques des incroyants. ( S. Thomas, IIa-IIæ, qu. 3, art. 2, ad.2 )

Encyclique Sapientiæ Christianæ, S.S. Léon XIII, 10 janvier 1890



Ce qui se confirme dans le Canon 1325 :
Can. 1325

§ 1 Les fidèles du Christ sont tenus de professer ouvertement leur foi dans toutes les circonstances où leur silence, leurs hésitations ou leur attitude signifierait une négation implicite de la foi, un mépris de la religion, une injure à Dieu ou un scandale pour le prochain.



N’est-il pas remarquable que la citation du Docteur Angélique, en même temps qu’elle sert de base au Canon 1325, est reprise par le Magistère infaillible ? Magistère, Théologie, et Droit Canon: tout se tient dans l’Église...

ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Sandrine le Lun 15 Juin 2009 - 11:06

MERCI beaucoup chers amis pour vos réponses très complètes et irréfutables ! cheers

Bien entendu , je les fais toutes miennes ! C'est une évidence ...

C'est une évidence aussi que toutes les âmes de bonne volonté avec un coeur droit et une intention honnête NE PEUVENT QU'APPROUVER *.

La "messe" Una cum est une abomination aux yeux du Seigneur, que ceux qui ont des oreilles entendent ( et en l'occurrence ici, que ceux qui ont des yeux pour lire, comprennent ! )

FOI ESPERANCE CHARITE





*même pour les GDF et les LFC c'est une évidence, c'est dire... Shocked

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Sandrine le Lun 15 Juin 2009 - 11:13

ILS NE POURRONT PAS DIRE QU'ILS NE SAVAIENT PAS !!!!

MÊME UN ENFANT PEUT COMPRENDRE, ILS NE POURRONT PAS DIRE NOUS AVOIR SUIVI AVEUGLEMENT


Ce serait trop facile ....

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Catherine le Lun 15 Juin 2009 - 11:40

Sandrine a écrit:
2. ils n’ont aucune marque de dévotion si ce n’est écoute attentive du sermon ?

Pour revenir à ce cas de figure....Je connais effectivement moi aussi des personnes (qui me sont très chères et que je recommande à vos prières) qui savent que l'église conciliaire n'est pas l'Eglise, qui savent que la FSSPX ça ne tient pas la route (mais ils ne vont pas jusqu'à dire qu'elle n'est pas catholique) mais qui donnent comme justification à l'assistance à ces messes:

Tout ça c'est vrai...mais...quand on écoute un beau sermon ça fait du bien, c'est un soutien, un enseignement...

Mais quelle sorte d'aide spirituelle peut-on recevoir de la part d'une SECTE qui a pour mission d'emmener les âmes en enfer???

Parce que la Frat, ou n'importe quelle autre secte, du moment que ce n'est pas l'EGLISE CATHOLIQUE, n'ont rien à nous apporter en ce domaine, au contraire on doit le rejeter comme une nourriture avariée...

Et même, plus ça sent le "vrai" ( parce qu'il y a à la Frat, ou autres messes de Saint Pie V una cum, des sermons qui ne disent aucune hérésie, et ou effectivement on peut retrouver l'enseignement des saints) plus c'est un piège, car plus ça ressemble à la vraie Eglise...

Mais pour moi, ça:


c'est encore plus ça:


que ça:


Et puis, si on veut des beaux sermons, on peut en trouver de magnifiques... à lire bien sûr, ce qui est plus fastidieux que de l'écouter, mais ces sacrifices ne resteront pas sans récompense..;

Par exemple, les sermons du Curé d'Ars, écrits dans un langage très simple, accessibles à tous et pleins d'exemples concrets....


Dernière édition par Catherine le Lun 15 Juin 2009 - 13:59, édité 1 fois (Raison : Faute d'orthografe et rajout de caractère gras)

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Catherine le Lun 15 Juin 2009 - 11:53

Autre chose:

Tout ce qui a été dit sur ce fil, je le fais mien de tout mon coeur, parce que c'est la Vérité, que c'est le seul moyen d'être fidèle à l'Eglise, hors de laquelle il n'y a pas de salut....

Mais on peut tous un jour ou l'autre faillir...demain ça peut-être moi, plus tard un autre....

Ce serait bien sûr une grande offense à Dieu dont on devrait demander pardon à Dieu et faire pénitence, mais ce qui compte c'est de toujours se relever dès qu'on se rend compte de sa chute...

Ayons confiance, si Dieu nous a placés dans cette époque spirituellement si difficile, c'est qu'Il nous veut là et qu'assurément il nous donnera toutes les grâces nécessaires à notre salut, même dans la douloureuse privation des sacrements et des belles cérémonies.

Nous avons aussi une Mère dans le Ciel qui nous tient par la main, comme une mère tient sont petit enfant qui fait ses premiers pas...


CONFIANCE, donc, et surtout prions les uns pour les autres, afin que nous soyons fidèles...

Extrait d'un cantique de Saint Louis-Marie de Montfort:

Courage, mes soeurs et mes frères ,
Sauvons-nous tous de concert:
Malheur à qui se perd!
Entr'aidons-nous par nos prières.

Catherine

Nombre de messages : 713
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Sandrine le Lun 15 Juin 2009 - 17:41

Comme l’exemple cité par Catherine, d’aucuns diraient que la solution la plus facile est de ne plus rien faire face à une situation désespérée telle que perdre la foi par exemple, et que se déplacer pour entendre un sermon, les Evangiles, c’est déjà mieux.

Le plus facile est de se jeter dans la gueule du loup, corps et âme . Le plus facile est d’écouter la voix de l’Ennemi susurrer aux oreilles « vous perdez la foi, allez là-bas écouter le sermon, les Evangiles. Que risquez-vous ? Vous n’y allez que pour écouter parler du bon Dieu. Votre spiritualité en sera meilleure … »
Voilà la solution la plus facile même dans un cas désespéré où la Foi faillit et je dirai même SURTOUT dans ce cas.

« Ce qui caractérise le soldat valeureux, ce n'est point de n'être jamais blessé, mais de ne se rendre jamais à l'ennemi. Le vaincu, ce n'est point celui qui revient du combat couvert de blessures, mais celui à qui les blessures ont fait perdre le coeur et déposer les armes.»
Louis de Grenade

« Non, votre stupidité et votre insensibilité ne sont nullement des punitions de quelque péché caché, comme le démon voudrait vous le persuader pour vous troubler; ce sont de pures grâces, amères à la vérité, mais qui auront de très bons effets.»
R.P de Caussade

«Vous êtes comme une abeille malade, qui n'a point d'autre remède que de s'exposer au soleil, étant dans l'impuissance d'aller à la cueillette sur les fleurs. Mais sachez bien que, dans la dévotion, tout réside dans la volonté. »
Saint François de Sales

« Je suis surpris que vous n'ayez pas encore appris que, quand Dieu permet l'obscurité et le trouble dans les moments d'épreuves, tout bon sentiment disparaît comme le soleil pendant la nuit. Ces peines sont les trésors de la vie spirituelle, puisque c'est le grand moyen d'acquérir l'humilité et la connaissance de notre misère.»
R.P de Caussade

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Lun 15 Juin 2009 - 17:57

La crise actuelle que nous vivons est le plus grand moyen de purification en ce moment c'est comme si nous faisions notre purgatoire sur la terre,tous les sens sont purifiés!

Il faut savoir profiter de cette grâce que Dieu à choisie pour nous!

Dire que Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus nous enviait!

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Sandrine le Lun 15 Juin 2009 - 18:11

Diane a écrit:La crise actuelle que nous vivons est le plus grand moyen de purification en ce moment c'est comme si nous faisions notre purgatoire sur la terre,tous les sens sont purifiés!

Il faut savoir profiter de cette grâce que Dieu à choisie pour nous!

Dire que Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus nous enviait!

Que voulez-vous ma chère amie, il y a des gens qui ne supportent pas les contrariétés, les épreuves, la souffrance, qui ont peur de tout, qui doutent de tout, qui n'ont pas confiance et j'en passe ...
C'est terrible, mais ça existe ! Crying or Very sad

Que Dieu nous préserve de cet état d'esprit qui vient tout droit du Malin No

Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Lun 15 Juin 2009 - 18:17

"Catherine"a écrit:
Mais on peut tous un jour ou l'autre faillir...demain ça peut-être moi, plus tard un autre....

Ce serait bien sûr une grande offense à Dieu dont on devrait demander pardon à Dieu et faire pénitence, mais ce qui compte c'est de toujours se relever dès qu'on se rend compte de sa chute...

Oui, en effet chère Catherine nous pouvons toujours faillir nous aussi, mais dans les moments difficiles voir même décourageant quelquefois, il faut toujours avoir bien présent à l'esprit cette petite pensée : Qui sait si Dieu m'accorderait une autre grâce pour me reprendre!

Voilà une réflexion qui nous aide grandement à réfléchir avant de poser un geste!

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Lun 15 Juin 2009 - 18:22

Sandrine a écrit:
Diane a écrit:La crise actuelle que nous vivons est le plus grand moyen de purification en ce moment c'est comme si nous faisions notre purgatoire sur la terre,tous les sens sont purifiés!

Il faut savoir profiter de cette grâce que Dieu à choisie pour nous!

Dire que Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus nous enviait!

Que voulez-vous ma chère amie, il y a des gens qui ne supportent pas les contrariétés, les épreuves, la souffrance, qui ont peur de tout, qui doutent de tout, qui n'ont pas confiance et j'en passe ...
C'est terrible, mais ça existe ! Crying or Very sad

Que Dieu nous préserve de cet état d'esprit qui vient tout droit du Malin No

Autrement dit, on rejette carrément la croix que le Seigneur nous a taillée à la mesure de nos épaules!


On se fait plus grand que le Maître!

Et pourtant dans l'Évangile Jésus nous dit : Le disciple n'est pas au- dessus du Maître!

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Diane le Lun 15 Juin 2009 - 18:38

Dieu pardonne un nombre limité de péché et que nous avons un nombre limité de grâces.

Ce mystère, pécheurs, a pour but de vous apprendre une bonne fois à craindre les secrets jugements de Dieu. Sa miséricorde pardonne facilement, c'est vrai; cependant elle n'est pas prodigue de ses faveurs ;

il a déterminé d'avance combien de fois il veut vous accorder et le pardon de vos péchés et la grâce d'un sincère retour ; et ce nombre une fois rempli, plus d'appel, ni de pardon….

Dieu a fixé dans sa pensée le nombre des péchés qu'il veut nous pardonner en cette vie, autant et pas davantage ; ce nombre atteint, il ne pardonne plus : voilà la première vérité.

— Il a pareillement mesuré les grâces, les bonnes inspirations et les avertissements salutaires qu'il veut nous accorder, autant et pas davantage; et cette mesure une fois comblée, il n'appelle plus, il n'avertit plus, mais il nous abandonne : voilà la seconde vérité.


Saint Léonard de Port-Maurice


Dernière édition par Diane le Mar 16 Juin 2009 - 2:55, édité 1 fois (Raison : Correction)

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie Una Cum

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum