Commedia dell'arte ...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 11 Juin 2009 - 14:06

... ou ELLE est rentrée !

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34299&mforum=lelibreforumcat#34299
http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34300&mforum=lelibreforumcat#34300




THE A TRAL !!!


Avec le ton pédant qui la caractérise, on a compris qu’elle a bien appris sa leçon et qu’elle est experte en la matière !
Il était inutile de se justifier mais c’était néanmoins très prévisible et révélateur !

Après avoir sorti ses griffes, elle joue la victime , pleureuse de surcroît. Classique ! Mais ça marche à tous les coups pour qui ne sait pas lire entre les lignes. Rolling Eyes

Il faut bien sauver les meubles !..

Le vent a tourné et a déclenché un peu de remous dans sa chevelure ébouriffée .D’où la nécessité pour elle de nous déclarer officiellement ennemis de l’Eglise, jusqu’à preuve du contraire ! Plus c’est gros ….
Mais là, il va falloir justifier une telle affirmation bien téméraire … nous considérer comme tels juste parce qu’on lui a donné l’estocade me laisse pensive ! S'assimilerait-elle à l'Eglise notre Sainte Mère ? Shocked
Serait-elle la Papesse Jeanne des temps modernes ? Wink

Enfin, l’experte aura au moins prouvé qu’elle manie avec brio malignité et médiocrité. C’est là tout le problème avec les experts, dès qu’ils abordent autre chose que leur spécialité, ils deviennent inévitablement des idiots ordinaires...


Bon, c’est pas le tout mais j’ai une dinde à farcir et quelques dindonneaux à mettre en boîte …
Ô Grand Moutardier, j’aurai besoin de vos services pour ma dinde, je la trouve un peu fade … cherry

A très très bientôt Twisted Evil
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 11 Juin 2009 - 14:38

Dhuoda a écrit, LFC, 10 Juin:
[...]

C’était donc une leçon en forme de canular.



Leçon = 1. enseignement ; ce qu’un enseignant donne à apprendre à un élève
2. enseignement, instruction que donne un maître à un auditoire

Enseignant = qui enseigne

Enseigner
= transmettre un savoir théorique ou pratique




Je vous rappellerai qu'il s'agit de déterminer de quelle autorité vous vous prévalez pour vous exprimer comme vous le faites, et exiger de nous que nous vous prêtons une oreille attentive.

Vous-même, de qui, ou de quoi diriez-vous que vous détenez votre autorité ?

"Si nous vous écoutons, nous avons le droit de savoir au nom de quoi nous le faisons."


... à suivre
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 11 Juin 2009 - 16:36

Voici l'excellent message de Diane :

petite lumière a écrit:
Dhuoda, le Jeu Mai 28, 2009 9:11 am (je ne pense pas que l’Eglise en ordre eût désavoué un tel aphorisme, car elle-même le mettait en pratique en écartant les brebis galeuses qui menaçaient de se révéler loups ravisseurs).

Mer Juin 10, 2009 5:37 pm En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.

Jeu Juin 11, 2009 6:46 am Martin, le valet de service de Dhuoda

Collectionneur de trolls a écrit:
Guillaume a écrit:Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
C'est assurément très bien de prier, jeune homme, mais j'espère que vous n'oubliez pas non plus de prier pour "vos" ennemis : "beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui prie ni se sacrifie pour elles" (Notre-Dame à Fatima).

Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?

Petit laquais, aller donc dire la même chose à Dhuoda, cela ne servira peut-être à rien, mais vous démontreriez votre impartialité.

Notons, l'application que fait Dhuoda sous les applaudissements de Martin, du Canon 2200
A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi....il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur
nous sommes considéré par l'Autorité de GDF comme des ennemis de Dieu et de l'Église...

Canon 2200 art 2. La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu'à preuve du contraire
(Naz)

Commedia dell'arte ...


Le pire c'est que notre Gourde (Dhududinde) rajoute :

Dhuoda a écrit:A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité.

Sleep Sleep Sleep

Et elle écrit un peu plus loin :

Dhuoda a écrit:Je ne suis pas une dinde.

Shocked Shocked Shocked

Pas sûr...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 11 Juin 2009 - 18:06

Clint Eastwood a écrit:

Dhuoda a écrit:Je ne suis pas une dinde.

Shocked Shocked Shocked

Pas sûr...

Et pourtant ...

Elle semble se contredire une fois de plus, puisqu'elle signe :
Meleagris Gallopavo
Nom scientifique de la dinde !

No

Lapsus révélateur ... queen
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 11 Juin 2009 - 18:31

Vous avez bien raison Sandrine !

Dhuoda a écrit:Je ne suis pas une dinde.

Quand pourtant :

Dhuoda a écrit:« Abbé Zins », pourriez-vous avoir la gentillesse d’apprendre ce qu’est l’épistémologie à votre « fille spirituelle ».

Pouvez-vous lui rappeler qu’avant de devenir une discipline scientifique, elle est une partie de la logique, elle-même discipline de la philosophie, qui consiste à vérifier qu’un raisonnement est bien mené, et ses conclusions, justes.

Comme la définit A-A Upinsky, c’est « la science de la preuve ».

Loin d’être étrangère à la théologie, voire antagoniste, comme semble le croire votre passionaria, c’est cette discipline classique qui l’a sous-tendue depuis que la théologie existe.

Rappelez-lui que les principes fondamentaux en sont le raisonnement par dichotomie, le principe de non contradiction, celui du tiers exclus, l'étude des probabilités et toutes choses qui ne devraient pas être inconnues à qui se pique de « théologie ».

Expliquez lui, que ce sont toutes les méthodes de la logique classique qui ont permis et permettent de vérifier si un énoncé complexe est cohérent.

De le ramener à son principe, en vérifiant si les différentes étapes de l’élaboration et sa mise forme aboutissent bien au projet initial, sans biais, hiatus, erreur ou manipulation.

Bref, si le texte, une fois passé au crible de cette méthode, présente bien toutes les garanties d’honnêteté et de rigueur.

Et qu’aucun biais, aucune faille aucune erreur, aucune faiblesse n’a pu se glisser, par inadvertance ou volontairement dans le raisonnement ou dans sa conclusion.

Aristote pratiquait l’épistémologie comme monsieur Jourdain, la prose, sans le savoir.

L’épistémologie est l’application au discours, de la logique aristotélicienne.

Saint Thomas d’Aquin était le plus grand des épistémologues.

La théologie est fille de l’épistémologie, puisque son objet est la vérité. Vérité qui d’après le Docteur Commun, s’impose même à Dieu.

C’est grâce à ce type de raisonnement serré que monsieur Upinsky a contraint les chercheurs qui avaient procédé à la datation du Saint Suaire au carbone 14, à reconnaitre qu’ils s’étaient trompés et que leur conclusions scientifiques devaient s’incliner devant toutes les preuves épistémologiques apportées par les différents travaux des nombreuses disciplines qui attestaient de l’authenticité du Suaire de Turin, par la seule logique.

A voir les sorties de votre « championne », j’en viens à me demander si vous ne commencer pas déjà à subir une forme de châtiment…

Comme disais Frederick Austerlitz :

« Protégez-moi de mes amis. Mes ennemis je m’en charge »

Meleagris Gallopavo

PS : A demain pour de nouvelles questionnettes simplettes. Enjoy
:cheers

Or :


Dindon sauvage - Meleagris gallopavo - Wild Turkey

http://www.oiseaux.net/oiseaux/dindon.sauvage.html


Basketball Enjoy...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 11 Juin 2009 - 20:29


Dhuoda a écrit:
Contre moi, tous les coups ne sont pas permis.

C’est donc la première raison pour laquelle, mon pseudo ne devrait pas être traîné dans la boue.

Dhuoda a écrit, GFD:
Je rappelle une évidence. Une identité, c'est un prénom, un patronyme, un genre, un âge, une adresse et tout ce qui fait qu'une personne peut être reconnue avec certitude. Là, éventuellement, il peut y avoir diffamation sous réserve expresse que le délit soit reconnu et la personne visée, authentifiée et que cela puisse lui porter un préjudice réel à elle, sa réputation, son travail, ses proches, sa vie privée.

Sur un forum la coutume est de prendre des pseudos qui protègent de ce type d'indélicatesse.
On ne diffame pas des masques de Comedia dell'Arte! Des personnages de convention! Des identités de fantaisie!...


Dhuoda a écrit :
...pourriez-vous avoir la gentillesse d’apprendre ce qu’est l’épistémologie à votre « fille spirituelle »….
Rappelez-lui que les principes fondamentaux en sont le raisonnement par dichotomie, le principe de non contradiction….
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  ROBERT. le Jeu 11 Juin 2009 - 21:19

Clint Eastwood a écrit:Voici l'excellent message de Diane :

Dhuoda a écrit:Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?[/b]

Clint, quelqu'un peut-il dire à cette D... que le seul droit et même le seul devoir que nous NOUS arrogeons c'est de donner, ET DE CRIER HAUT ET FORT, la doctrine catholique tout simplement...


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Juin 2009 - 22:45, édité 1 fois (Raison : AJOUT DES MOTS EN MAJUSCULES. ET SIZE=15)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 11 Juin 2009 - 23:46

Juste pour détendre l'atmosphère .... Very Happy

Dhuoda a écrit:
Merci les amis.Quelle cueillette. Je n’en espérais pas tant !


Dhuoda a écrit:
En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise

Rhoooo ... pour quelqu'un qui n'écrit jamais à la légère Shocked

A moins que ce soit un aveu involontaire drunken

Je résume : les amis des ennemis déclarés de l'Eglise ne peuvent qu'être les ennemis de l'Eglise ! Non ??? scratch
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Sam 13 Juin 2009 - 17:03

ROBERT. a écrit:

Clint, quelqu'un peut-il dire à cette D... que le seul droit et même le seul devoir que nous NOUS arrogeons c'est de donner, ET DE CRIER HAUT ET FORT, la doctrine catholique tout simplement...

Oui mon cher Robert, mais seulement ...

"Un jour viendra qu'ils ne pourront plus supporter la saine doctrine; dans leur curiosité effrénée ils rassembleront autour d'eux des maîtres dont les paroles sonnent agréablement aux oreilles, et ils fermeront leurs oreilles à la vérité, et ils se détourneront pour chercher le mensonge"
Saint Paul (Tm 4, 3-4 )
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Mer 17 Juin 2009 - 14:06

Revenons à nos moutons ...

Maintenant que nous avons dégrossi plus ou moins quelques points , il est grand temps de passer à l’essentiel.

Deux grandes questions se posent à nous :

1. Dhuoda est-elle menteuse et manipulatrice ( dans le meilleur des cas ) ? Dans quel but ? De son côté, elle affirme, tout naturellement, que c’est une fausse accusation. En notre âme et conscience, nous devons apporter des preuves probantes de cette accusation, preuves sérieuses et incontestables .

2. Sommes-nous des ennemis déclarés de l’Eglise ?
Nous savons que non bien sûr ! Dhuoda, en son âme et conscience doit apporter des preuves probantes de cette accusation, preuves sérieuses et incontestables.


Nous ne sommes pas devant un cas de figure anodin ou simplement d’ordre personnel mais bien face à une situation des plus graves puisqu’il s’agit de déterminer, de dénoncer et d’apporter les preuves, de part et d’autre, que nous sommes bel et bien face à un ENNEMI, non pas personnel, mais un ennemi avéré de l’Eglise .


Dhuoda a écrit :
Je ne parle jamais à la légère, mais en tremblant, étant toujours prête à rétracter mes propos s’ils s’avéraient erronés et porteurs d’erreurs.
Je la prends donc au mot et je fais miens ses propos.


Dhuoda a écrit :
vous ne me verrez pas hasarder un jugement s’il n’est étayé par un raisonnement droit, une argumentation serrée et des conclusions au moins hautement probables, que par ailleurs je soumets à la critique constructive de chacun.

Puis quelques lignes plus loin :


En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.


Elle doit donc être cohérente avec elle-même et étayer son jugement par un raisonnement droit, une argumentation serrée et des conclusions hautement probables, que par ailleurs elle soumet à la critique constructive de chacun .

Une fois de plus, je fais miens ses propos .


J’ajouterai que je prendrai en compte son argumentation : si tant est que son argumentation soit fondée et impartiale ; si tant est que Dhuoda soit suffisamment honnête et impartiale pour accepter, ce dont je doute jusqu’à preuve du contraire et qu’elle ne soit pas là juste pour apporter la confusion, le doute, la division, la discorde et le mensonge ...

Et ô grand jamais pour que le meilleur gagne mais pour la plus grande Gloire de Dieu, pour que la vérité éclate au grand jour au service de la Vérité !

Que tombent les masques …

Je rappelle pour mémoire que le machiavélisme est condamné par l’Eglise. Twisted Evil

PS: Machiavélique = dont l’habilité perfide est celle d’un machiavel
Machiavel = personne peu soucieuse de moralité quant aux moyens qu’elle utilise pour atteindre son but
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Diane le Mer 17 Juin 2009 - 17:08

Au plaisir de vous relire, chère amie, j'ai bien hâte ! rendeer
avatar
Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Invité le Mer 17 Juin 2009 - 21:07

Duhoda a dit en parlant de nous :

En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise

Définition du mot probable : « qui a beaucoup de chance de se produire »

Si donc on rajoute à « probable » l’adverbe « assez » alors qu’il y a « beaucoup » dans le sens du mot « probable », c’est que le probable n’est plus probable.

D’autre part Duhoda nous avertit que nous la prendrons jamais à hasarder un jugement :
« s’il n’est étayé par un raisonnement droit, une argumentation serrée et des conclusions au moins hautement probables, que par ailleurs je soumets à la critique constructive de chacun »



Or, elle déclare que nous sommes des « ennemis déclarés de l’Eglise »…ce qui est un jugement.

Elle nous dit que si elle juge, c’est que « étayer par raisonnement droit »

Où peut-on voir le raisonnement qu’elle a étayé ?…nous en serions très satisfaits même s’il n’était pas droit !


Elle nous dit que si elle juge, ce n’est qu’avec « une argumentation serrée »
Où peut-on voir son argumentation ? …nous en serions très satisfaits même si elle n’est pas serrée !


Elle nous dit que si elle juge, ces conclusion sont « au moins hautement probables »

Où peut-on voir ses conclusions ? Nous en serions également très satisfaits même si elles ne sont pas « hautement probables ».


Elle nous dit qu’elle se "soumet à la critique constructive de chacun".

Dans son accusation contre nous, où s’est-elle soumise à la critique de chacun et particulièrement à la critique de ceux qu’elle accuse ainsi ?

Nous devons attendre ce qu’elle nous a promis parce que pour l’instant, nous n’avons que l’accusation d’office et beaucoup de promesses et d'éloge sur la qualité de son jugement accusateur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  ROBERT. le Jeu 18 Juin 2009 - 3:56

Sandrine a écrit:
ROBERT. a écrit:

Clint, quelqu'un peut-il dire à cette D... que le seul droit et même le seul devoir que nous NOUS arrogeons c'est de donner, ET DE CRIER HAUT ET FORT, la doctrine catholique tout simplement...

Oui mon cher Robert, mais seulement ...

"Un jour viendra qu'ils ne pourront plus supporter la saine doctrine; dans leur curiosité effrénée ils rassembleront autour d'eux des maîtres dont les paroles sonnent agréablement aux oreilles, et ils fermeront leurs oreilles à la vérité, et ils se détourneront pour chercher le mensonge"
Saint Paul (Tm 4, 3-4 )

Ce jour-là, s'il vient, on pourra dire qu'on a tout fait pour les éclairer: à Dieu de faitre le reste...s'il Lui reste quelque chose à faire Sad ... (C'est drôle que vous donniez cette parole de Saint Paul: je suis présentement à travailler sur le blasphème contre le Saint-Esprit: c'est à faire dresser les cheveux sur la tête... affraid
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Eric le Sam 20 Juin 2009 - 21:20

Gérard a écrit:Duhoda a dit en parlant de nous :

En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise

Définition du mot probable : « qui a beaucoup de chance de se produire »

Si donc on rajoute à « probable » l’adverbe « assez » alors qu’il y a « beaucoup » dans le sens du mot « probable », c’est que le probable n’est plus probable.

D’autre part Duhoda nous avertit que nous la prendrons jamais à hasarder un jugement :
« s’il n’est étayé par un raisonnement droit, une argumentation serrée et des conclusions au moins hautement probables, que par ailleurs je soumets à la critique constructive de chacun »

Or, elle déclare que nous sommes des « ennemis déclarés de l’Eglise »…ce qui est un jugement.

Elle nous dit que si elle juge, c’est que « étayer par raisonnement droit »

Où peut-on voir le raisonnement qu’elle a étayé ?…nous en serions très satisfaits même s’il n’était pas droit !


Elle nous dit que si elle juge, ce n’est qu’avec « une argumentation serrée »
Où peut-on voir son argumentation ? …nous en serions très satisfaits même si elle n’est pas serrée !


Elle nous dit que si elle juge, ces conclusion sont « au moins hautement probables »

Où peut-on voir ses conclusions ? Nous en serions également très satisfaits même si elles ne sont pas « hautement probables ».


Elle nous dit qu’elle se "soumet à la critique constructive de chacun".

Dans son accusation contre nous, où s’est-elle soumise à la critique de chacun et particulièrement à la critique de ceux qu’elle accuse ainsi ?

Nous devons attendre ce qu’elle nous a promis parce que pour l’instant, nous n’avons que l’accusation d’office et beaucoup de promesses et d'éloge sur la qualité de son jugement accusateur.
Voyons Gérard...
N'avez-vous pas compris ce que Dhudhu et beaucoup d'autres nous reprochent Question

C'EST TOUT SIMPLEMENT DE N'ÊTRE PAS DU TOUT LEFEBVRISTES !!!

Dhuoda dit que nous sommes des ennemis déclarés de l’Église et que nous cherchons à la détruire uniquement parce que nous sommes et voulons rester OBÉISSANTS !

Cela ne vous rappelle rien???

"L'EGLISE SE DETRUIT PAR OBEISSANCE" Very Happy (Marcel le Grand, Lille 1976)

... DES ANARCHOS-LEFEBVRISTES, QUE JE VOUS DIS ! ...
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Mar 23 Juin 2009 - 20:53

Lettre ouverte à Dhuoda alias F.


Bien chère Dhuoda,

Je reprends une partie de votre très ancien post adressé à Eric, que je modifie quelque peu, car il se prête naturellement à ce fil. Rien ne peut mieux illustrer la méfiance que suscitent ceux que vous représentez.

Je viens néanmoins vers vous en toute amitié - et je pense que vous saurez reconnaître l’accent de la sincérité - pour clarifier certaines choses.

Ecrire sur un forum, c’est être responsable devant un nombre non quantifiable de personnes et d’âmes, de ses propos. Quand un débat public est lancé, il doit arriver à son terme. C’est la loi du genre. Si ce débat d’idées n’arrive pas à se résoudre dans la soumission à la vérité ou bien que l’établissement de cette vérité devient polémique au sens noble et journalistique, il faut bien recourir au ton polémique qui est avant tout un style, mais qui n’engage jamais les personnes et ne doit pas devenir passionnel.

C’est sur ce point qu’il y a semble-t-il une divergence entre nous. Vous attaquez vos adversaires de façon frontale avec la volonté de le terrasser. Vous engagez un combat à mort et sans pitié. Et si par malheur vous l’engagez de travers et qu’en face, comme il se doit, l’on vous répond de même, vous semblez ne pas comprendre ce qui arrive et vous fuyez lâchement.

En réalité, vous donnez le « la », et la discussion se poursuit comme vous l’avez lancée. Ni plus, ni moins. Fallait pas commencer …

Vous vous cachez derrière votre avatar. On blesse des hommes pas des avatars. Les attaques font partie des conventions quand le discours devient polémique. C’est un peu la loi du genre.

Quand on durcit le ton, ça fait partie des risques. Il faut assumer.

Si l’on ajoute à cela que la virtualité fait dialoguer des personnes d’âges et de vécus différents, sans que cela ne soit jamais pris en compte, car ce biais, on ne le garde pas à l’esprit, en attaquant violemment on prend le risque d’un retour de manivelle.

Il est évident que le pied-tendre qui débarque dans la vie avec des certitudes et l’assurance théorique de sa jeunesse sera défavorisé face au vieux baroudeur chevronné qui aura acquis ses galons à la faveur de l’expérience.

Et je fais partie de ces vieux croutons qui ont suffisamment ferraillés avec l’erreur pour avoir aujourd’hui le droit de s’exprimer, ce qui va de paire avec celui de le faire avec nuances mais détermination.

Vous dites que nous sommes ennemis de l’Eglise. Relisez ce que nous avons écrit et allez jusqu'au bout.

Maintenant, ma chère Dhuoda, je vous assure que toute cette affaire et celles qui ont précédées n’excèdent pas la nécessaire correction fraternelle.

Je n’ai vis-à-vis de vous aucune animosité personnelle d’autant que je devine sous votre sensibilité à fleur de peau, une personne qui doute et veut se convaincre. C’est pourquoi vous désirez tellement emporter la victoire. Le simple fait de croire que nous sommes ennemis de l’Eglise vous conforte, et vous êtes venue, dans vos deux derniers posts, vous persuader vous-même que vous avez fait la bonne démonstration. Seulement, il y a un hic. Tel est pris qui croyait prendre.

Je pense que vous devriez reconsidérer tout cela avec simplicité de coeur et esprit critique.

Surtout, surtout, ne choisissez pas la fuite en avant. Nul ne sait avant de l'avoir trouvé, où se trouve le point de non retour. Et il y a toujours un grand danger à flirter avec les limites.

Aucun membre ici ne vous est PERSONNELLEMENT hostile. Seule la Vérité compte.

Il est possible que mes propos vous aient blessé. Je vous prie de croire que cela m’attriste. Mais cela vient uniquement du fait que vous avez fait d’un débat d’idée comme tant d’autre sur le net, une affaire personnelle.

Vous-même avez à plusieurs reprises voulu être blessante. Vous avez dressé de nous un portrait public tellement éloigné de la réalité, que si vous nous connaissiez, le rouge vous monterait au front de confusion, car vous avez été grandement injuste.

De deux choses l’une, ou vous êtes comme les petits chiens, vous aboyez de loin et quand on approche avec le bâton, vous fuyez ( c’est ce que j’appelle être une « petite joueuse » ) ; ou vous vous cachez derrière votre rhétorique parce qu’en dessous, c’est creux, vide et une fois à découvert, vous êtes frileuse, très frileuse…

Cependant, je reconnais que ce n’est pas donné à tout le monde d’assumer ses opinions et d’avoir le courage de les défendre jusqu’au bout.. Comme quoi, ce n’est pas une question de QI … ni de race ! Evil or Very Mad
Soit dit en passant, je compatis et je vous comprends. Vous vous êtes ruinée en beauté et discréditée … c’est dur ! La politique de l’autruche était votre seule issue …
Allez courage !

Mais il ne doit rien y avoir qui fasse obstacle à la charité et à la vérité. De mon côté, je n’en ai pas fini. Libre à vous de capituler.

Je vous demande de bien soupeser ce que j’ai écrit avant de refuser la main tendue. Car c’en est une.

Quoiqu’il en soit, il y a longtemps que je prie pour vous et les vôtres. Et rien ne pourra m’empêcher de continuer.

Le Bon Dieu ne laisse pas les prières se perdre…

Je vous quitte en vous assurant de mes sentiments les plus fraternels en Jésus et Marie.

Sandrine.


PS :
PS : Exemple de mensonge grossier facile à vérifier :
Je ne suis pas une dinde.
CQFD

La dinde est un gallinacé mais au sens figuré, c’est une femme stupide ( qui manque d’intelligence, de jugement ). Vous n’êtes certes pas un gallinacé, en revanche, pour le sens figuré, je ne vois pas où est le mensonge, jusqu’à preuve du contraireCQFD
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 25 Juin 2009 - 14:17

Je rappelle :

1. Dhuoda est-elle menteuse et manipulatrice ( dans le meilleur des cas ) ? Dans quel but ? De son côté, elle affirme, tout naturellement, que c’est une fausse accusation. En notre âme et conscience, nous devons apporter des preuves probantes de cette accusation, preuves sérieuses et incontestables .
Jusqu’à preuve du contraire.

Elle tient des propos contraires à l’Eglise, elle jette l’opprobre sur des catholiques en les faisant passer pour ennemis de l’Eglise au risque de faire égarer des âmes. Qu’elle soit absente ou pas, il s’agit de dénoncer et prouver tout ceci pour que la vérité éclate au grand jour et pour la plus grande Gloire de Dieu.
Libre à elle de venir s’expliquer et se défendre. Libre à elle aussi de garder le silence. Silence qui n’est pas forcément signe de détachement ou de recul. Il peut être aussi signe de malhonnêteté dévoilée.

Ceci étant dit, si « on » m’apporte la preuve que je me trompe, je rétracterai et réparerai mes propos en toute justice en rétablissant la vérité.

2. Sommes-nous des ennemis déclarés de l’Eglise ? Nous savons que non bien sûr ! Dhuoda, en son âme et conscience doit apporter des preuves probantes de cette accusation, preuves sérieuses et incontestables.

Dhuoda a écrit :
Je ne parle jamais à la légère, mais en tremblant, étant toujours prête à rétracter mes propos s’ils s’avéraient erronés et porteurs d’erreurs.

CQFD

A ce propos, Gabrielle a parfaitement démontré que ceci :
La théologie est fille de l’épistémologie, puisque son objet est la vérité. Vérité qui d’après le Docteur Commun, s’impose même à Dieu.
...était faux.

Quand pensez-vous rétracter vos propos puisqu’ils s’avèrent erronés et porteurs d’erreurs ?
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Diane le Jeu 25 Juin 2009 - 16:13

Sandrine a écrit:

Ceci étant dit, si « on » m’apporte la preuve que je me trompe, je rétracterai et réparerai mes propos en toute justice en rétablissant la vérité.


Voilà l'empreinte et l'étiquette d'un vrai catholique !

Celui qui est prêt à se rétracter quand il se trompe! Shocked
avatar
Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 25 Juin 2009 - 17:47

Gérard a écrit:

Or, elle déclare que nous sommes des « ennemis déclarés de l’Eglise »…ce qui est un jugement.

Elle nous dit que si elle juge, c’est que « étayer par raisonnement droit »

Où peut-on voir le raisonnement qu’elle a étayé ?…nous en serions très satisfaits même s’il n’était pas droit !


Elle nous dit que si elle juge, ce n’est qu’avec « une argumentation serrée »
Où peut-on voir son argumentation ? …nous en serions très satisfaits même si elle n’est pas serrée !


Elle nous dit que si elle juge, ces conclusion sont « au moins hautement probables »

Où peut-on voir ses conclusions ? Nous en serions également très satisfaits même si elles ne sont pas « hautement probables ».


Elle nous dit qu’elle se "soumet à la critique constructive de chacun".

Dans son accusation contre nous, où s’est-elle soumise à la critique de chacun et particulièrement à la critique de ceux qu’elle accuse ainsi ?

Nous devons attendre ce qu’elle nous a promis parce que pour l’instant, nous n’avons que l’accusation d’office et beaucoup de promesses et d'éloge sur la qualité de son jugement accusateur.

Je crains qu'il ne faille attendre longtemps ...

Manipulation, mensonge, cinéma ?

Aujourd’hui, nous constatons un silence et une absence soudaine et totale du LFC et surtout de GDF ( ainsi que son mari « Melki » ) alors que pourtant :


Posté le: Jeu Mai 14, 2009 6:30 pm
Vous savez, j'ai de la suite dans les idées pour plusieurs. J'ai tout mon temps. J'ai les nerfs solides. Je ne suis pas susceptible et quelque soient les tentatives pour faire sortir de mes gonds, je n'aurais de cesse d'avoir démêlé le vrai du faux.

Ne vous y trompez pas. Ma démarche n'a rien de personnel. Pour moi, comme pour mes amis, vous êtes des insectes. C'est à dire un sujet d'étude et de curiosité. Sans plus. Je veux savoir d'où la reine des abeilles tient son autorité, et je le saurai. Et pour ne rien vous cacher, j'ai déjà pas mal d'éléments objectifs pour statuer.

Esbroufe ? Mythomanie ?

Posté le: Ven Mai 15, 2009 11:11 pm
D'ailleurs, dès le problème réglé, je retournerai sur Gesta, qui est un forum tout à fait civil et où vous seriez le bienvenu

Que nenni ! Point de retour sur GDF, silence et absence totale … Se cacherait-on derrière un autre forum inconnu de nous ?
Very Happy

Posté le: Mer Juin 10, 2009 6:42 pm
PS : A demain pour de nouvelles questionnettes simplettes. Enjoy
Point de questionnettes simplettes. No



Qu'est-ce qu'elle disait déjà ?
Posté le: Jeu Mai 14, 2009 9:30 am Sujet du message:
________________________________________
J+14

Toujours sec?

Au besoin, faites vous aider.

Vous rendez-vous compte que c'est incompréhensible comme attitude, pour des catholiques? Rappelez-vous :

"Oui-oui, non-non. Tout le reste vient du malin"

Le silence aussi...
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 25 Juin 2009 - 17:57

Premier message, LFC :

Posté le: Jeu Avr 30, 2009 9:33 am Sujet du message:

________________________________________
C'est pourquoi il se borne aux textes, à la lettre. Il se retranche derrière l'autorité des écrits pour se créer, par assimilation dans l'esprit du lecteur, une fausse légitimité (mais vraie manip') .

Ainsi paré des dépouilles de l'Eglise en ordre, il peut apparaitre revêtu d'infaillibilité.

Le tour de passe passe est assez élémentaire, mais il devait être mis en lumière.

"Vous n'êtes pas d'accord avec moi? Vous refusez donc d'adhérer à la Vérité connue à laquelle vous devez une totale soumission de l'esprit. Vous êtes rebelles et antichrists... Et bla bla bli et bla bla bla..."

Voilà toute la légitimité du diacre. Elle a sa source dans l'esprit du lecteur hypnotisé par l'autorité des écrits derrière lesquels notre gourou avance masqué.



-------------------------------

Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups: soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.
Tenez-vous en garde contre les hommes, car ils vous livreront aux sanhédrins et vous flagelleront dans leurs synagogues.
Matthieu X 16-17. Trad. Crampon.

Quelle entrée en matière ! Ça commence fort ...

Et 7 jours plus tard sur GDF :
Sujet: "Jehanne" et "Clément" Jeu 7 Mai - 10:09
________________________________________
"Jehanne" et "Clément" sont priés de se présenter à nous avant de se joindre à nos prières ou d'envoyer des MP.

Les présentations sont, comme indiqué, OBLIGATOIRES.

Quand on sollicite de se joindre à une assemblée, on se présente. Le catholique n'est pas au dessus du lot commun. Au contraire.

Merci de rectifier ou de gardez le silence.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ?

Le LFC n’est-il pas une assemblée au même titre que GDF ?

Par conséquent, serait-elle au-dessus du lot commun et par là-même pas catholique ?

Saine et droite logique, non ? Rolling Eyes
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Ven 26 Juin 2009 - 15:01

Dhuoda est-elle menteuse et manipulatrice ( dans le meilleur des cas ) ?


Elle « séduit » et capte l’attention des membres du LFC.


Ce sont les grandes qualités d’un orateur mais aussi celles d’un bon écrivain. C’est un talent qui peut être dangereux si son utilisation a des fins trompeuses.

- elle instaure un climat de connivence avec les membres du LFC
- prose élaborée, éloquence
- traits d’humour employés à bon escient et autres artifices

Tout ceci la plaçant sur un piédestal dès le premier message. Avec un peu de mystère, de decorum et le tour est joué !

Une fois ce climat de confiance instauré, il est facile de faire avaler n’importe quoi même des couleuvres !

Vous avez dit manip’ ?

Sa méthode de persuasion en appelant à la raison (argumentation structurée, logique, méthode et preuve ) cache en fait des techniques de manipulation mentale utilisées notamment par nos « gouvernants » pour endormir la masse. D’ailleurs, on remarque que la plupart du temps, elle n’applique pas ce qu’elle exige des autres.

En règle générale, l’Homme est prévisible dans ses réactions face à des stimuli ou des informations données. De là, il est facile de changer son comportement en transformant sa perception du réel, le but étant d’avoir une emprise conséquente en instaurant une sorte de dépendance psychologique.

Il existe plusieurs techniques pour arriver à cette fin :

1. la diversion : créer une illusion de débat en posant les mauvaises questions pour engendrer des prises de position binaires. Le but étant de faire une déviance sur un aspect secondaire du problème. Le problème étant de savoir si l’on peut encore aller chercher les sacrements ou non .
Elle détourne le problème essentiel ( les sacrements ) en focalisant le lecteur sur la légitimité ou non de l’abbé Zins.

C'est pourquoi il se borne aux textes, à la lettre. Il se retranche derrière l'autorité des écrits pour se créer, par assimilation dans l'esprit du lecteur, une fausse légitimité (mais vraie manip') .

Ainsi paré des dépouilles de l'Eglise en ordre, il peut apparaitre revêtu d'infaillibilité.

Le tour de passe passe est assez élémentaire, mais il devait être mis en lumière.

"Vous n'êtes pas d'accord avec moi? Vous refusez donc d'adhérer à la Vérité connue à laquelle vous devez une totale soumission de l'esprit. Vous êtes rebelles et antichrists... Et bla bla bli et bla bla bla..."

Voilà toute la légitimité du diacre. Elle a sa source dans l'esprit du lecteur hypnotisé par l'autorité des écrits derrière lesquels notre gourou avance masqué.


A suivre …
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Lun 29 Juin 2009 - 15:00

1. La diversion ( suite )

Elle va jouer systématiquement sur cette légitimité ou non-légitimité du « gourou Zins » et d’où tient-il son autorité. Elle va enfermer dans la petite boîte tous ceux qui "s’aventurent sur le même chemin" que lui. Elle fait d’une pierre deux coups.
Le débat est ainsi recentré sur ce point insignifiant pour mieux occulter le vrai problème qui dérange.
Encore une fois, elle n’applique pas ce qu’elle exige des autres :

« Un menteur ce n’est pas catholique n’est-ce pas. Et l’on ne doit pas le laisser s’exprimer ! Hein, mais absolument bien sûr, mon bon môssieur ! »

Raisonnement simpliste et qui n’annule en rien la pertinence des questions.

On peut lui retourner le compliment :
« L’abbé Zins n’a aucune autorité. Et l’on ne doit pas le laisser s’exprimer car il est dangereux ! Hein, mais absolument bien sûr, mon bon môssieur ! »

Raisonnement simpliste et qui n’annule en rien la pertinence de ses dires.


Mais comme toujours, deux poids deux mesures …

A suivre …
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Lun 29 Juin 2009 - 15:40

2. Une fois le problème ( ou faux problème ! ) suscité , cela engendre une réaction puis une conclusion. Le but étant ici de s’arranger pour que le lecteur soit demandeur des conclusions qu’ELLE aura décidé de prendre, à savoir : nous sommes ennemis de l’Eglise.
Provoquer le plus de méfiance possible et aucune crédibilité aux « zinsinistes » pour faire accepter sa propre opinion ( ou pour dévier les âmes de la Foi ? )
Une fois de plus, le problème de base est occulté pour tenter de nous faire taire.


3. Culpabilisation : rendre les « zinsinistes » responsables du manque de sacrements par leurs thèses.
Mais là, en l’occurrence, sa tactique a échoué en ce qui nous concerne. Par contre, dans l’esprit de ces coreligionnaires ? Cela devient de plus en plus évident !

GDF :
Il réalité, ces gens contribuent à liquider la Sainte Messe en asséchant le réservoir des fidèles, au bénéfice de leur pratiques sectaires mortifères, et de "rites" de substitution, sans aucun soucis du bien des âmes.

Comme s'ils ne savaient pas qu'en contribuant ainsi à l'abolition du Divin Sacrifice, ils hâtaient la venue de l'Anté-Christ?

LFC :
Il suffit de constater que dans les faits, le sachant ou ne le sachant pas, il contribue positivement et activement à mettre fin au divin sacrifice de la messe.

Sophisme flagrant !

A suivre …
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Lun 29 Juin 2009 - 19:53

4. Appel à l’émotion : vous rendez-vous compte ? Il ne répond pas à mes questions simples ? Le but étant de se focaliser sur les non-réponses de l’abbé Zins pour esquiver l’argumentation de celui-ci qui pourrait éventuellement « convaincre » les âmes de bonne volonté.

vous n'avez pas répondu à mes questions
J+6

Nous sommes le 6 mai 2009 et je n'ai toujours aucune réponse simple à mes questions simples.
Etc ….

5. Insistance sur le fait qu’il n’y a plus d’autorité pour justifier moult positions ( qui ne sont pas catholiques ) : il n’y a plus d’autorité donc nous ne pouvons être sûrs de rien. Chacun fait selon ce qu’il sent.

6. surinformation et filtrage des informations : questions inutiles, attaques ad hominem, etc afin de noyer le poisson sur les choses essentielles pour ne mettre en avant que ce qui pourrait servir à discréditer l’adversaire.


7. répétition des messages : de façon à ce que le subconscient des lecteurs en soit imprégné progressivement pour arriver à changer leur comportement et leur vision des choses.

Exemple :
Je laisse le lecteur juge..

Ici, cette phrase systématiquement répétée suggère au lecteur d’adhérer aux mêmes conclusions qu’elle.

Je laisse le lecteur juge = concluez comme moi !
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 2 Juil 2009 - 15:25

Eh non ! Je n'ai pas fini Very Happy



Posté le: Mer Juin 10, 2009 6:37 pm
Mais comme le principe de base des zinsinistes est, en cas de situation compromettante, (comme des questions propices, parce que simples, à mettre en lumière les failles de leur entreprise) de jeter le discrédit sur le contradicteur, il était tentant de profiter de mon absence annoncée pour me faire passer pour une disciple du fantaisiste Pierre Dac ou une groupie de Bardèche.

Ce qui par ailleurs n’a rien de déshonorant dans l’absolu…

C’est une main sur chaque valise que je prenai connaissance de cette manœuvre aussi mesquine que dérisoire.

Voyons ce qu’il en est vraiment ?

Posté le: Jeu Mai 28, 2009 10:11 am Sujet du message:
________________________________________
J+28


Toujours silencieux ?

Comme vous répondez à vos autres interlocuteurs, je vais finir par croire que vous me boudez…

Pierre Dac disait :

« Il vaut mieux la fermer et passer pour un imbécile, que l’ouvrir et le prouver. »

[…]

« La pensée est une arme dangereuse dont il faut réserver le maniement aux gens sérieux. » Maurice Bardèche

Gabrielle :
Posté le: Ven Mai 29, 2009 1:00 am Sujet du message:
[…]
Examinons en survol les maitres à penser de sa Majesté

Dhuoda
Posté le: Ven Mai 29, 2009 2:51 pm Sujet du message:
[…]
PS : Vacances!... A bientôt quand même avec de nouvelles petites questions...

Bien bien bien

L’absence annoncée a été faite APRES s’être « faite passée pour une disciple du fantaisiste Pierre Dac ou une groupie de Bardèche. »

Bien sûr, personne n’aura été vérifier les dates. Tout le monde ayant une confiance aveugle en cette femme ! Il était très aisé de faire passer Gabrielle en particulier et les « zinsinistes » en général pour des être vils et mesquins.

Alors, mensonge, manipulation ? Quoiqu’il en soit, malhonnêteté ! Ça c’est certain ! Ou machiavélisme ?


Je rappelle pour mémoire que le machiavelisme est condamné par l’Eglise.


Machiavélique = dont l’habilité perfide est celle d’un machiavel
Machiavel = personne peu soucieuse de moralité quant aux moyens qu’elle utilise pour atteindre son but


Voilà encore une de ses nombreuses manip' pour nous discréditer, et une de plus !

Parfaitement justifié et déclenché par la bassesse de la manœuvre qui consistait à tenter de discréditer ma parole en me prêtant des faux maîtres à penser.


Tiens ! Des faux maîtres à penser … soyons logiques, n’est-ce pas ? Une personne qui n’a pas de maître à penser aurait logiquement dit :
Parfaitement justifié et déclenché par la bassesse de la manœuvre qui consistait à tenter de discréditer ma parole en me prêtant des maîtres à penser.

Qui dit FAUX maîtres à penser, dit, VRAIS maîtres à penser ….

Qui sont-ils ?

Vu sa passion non dissimulée pour la philosophie et en particulier l’épistémologie, A.A Upinsky pourrait-il être un de ses maîtres à penser ?


C’est décidément d’une logique épistémologique ! drunken
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Sandrine le Jeu 2 Juil 2009 - 15:52


Dhuoda a écrit :
Quand on met en exergue une citation, c’est évidemment pour la valeur illustrative du propos. Si la sentence est bonne et bien appliquée, à la limite, peut importe qui en est l’auteur. Tous les écrivains sérieux l’entendent ainsi.

C’est une vision non catholique.

Ne pas se soucier de l’auteur fait encourir le risque de citer un auteur mis à l’Index.

De plus, une citation doit être accompagnée de sa référence complète, jusqu’à, si possible, la page d’où elle est tirée. Question d’honnêteté.
Le lecteur a ainsi tout loisir de consulter le contexte de cette citation. Contexte extrêmement important.
Dans le cas contraire, c’est porte ouverte à tout et n’importe quoi.

C’est une question de prudence, un catholique doit toujours savoir QUI il cite au risque de citer des impies, des hérétiques, des schismatiques voire même des sataniques.

A moins de ne pas avoir de conscience … ou des intentions malhonnêtes.

Tous les écrivains sérieux l’entendent ainsi.
Quels écrivains ? Des écrivains catholiques ? Baudelaire ? Razz

A suivre ... Wink
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 1746
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commedia dell'arte ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum