Compréhension de Vat. II par les tradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Invité le Ven 12 Sep 2008 - 9:12

Sur Gesta Dei chaussis a écrit (dans "L'Eglise est Dieu") :
Oui, en effet, Paul IV voulait que la Sainte Inquisition fasse son travail.. qui est de débusquer les hérétiques!
Et re Oui, Paul IV voulait que sa Bulle fut maintenue... PRECISEMENT POUR EMPECHER QUE SE PERPETUE CE QUE NOUS VOYONS SOUS NOS YEUX DEPUIS le 28 octobre 1958 !!!


Il y a me semble-t-il un problème à éclaircir d'après cette déclaration.
En effet, Avec Jean XXIII, on avait un franc-mac comme pape c'est à dire un faux pape. Ce n'était pas la première fois puisque l'Eglise catholique a eu à souffire la présence de 38 faux papes et pendant le schisme d'Occident il y avait 3 faux papes qui régnaient en même temps.
Je ne suis pas là pour dire que l'"élection" de Jean XXIII n'est pas grave ni qu'elle ne préparait pas la suite qui nous est arrivée. Ce que je veux dire, c'est que la présence d'un faux pape ne fait pas du corps apostolique une fausse église. Par exemple, nous ne pouvons pas dire qu'en 1958 Mgr Lefèbvre, Ottaviani, Bacci, Laraona...tous ceux qui ont essayé de résister aux nouveautés du Concile étaient hérétiques, qu'ils n'étaient pas ou plus évêques de l'Eglise catholique.
Par contre à l'issue du Concile Vatican II, il y avait bien la fondation d'une nouvelle religion acceptée par tous et d'une nouvelle Eglise dont chaque évêque catholique devait s'exclure pour être catholique. Nous pouvons accusé tous les évêques connus d'avoir apostasié à l'issu du Concile Vatican II. Nous ne pouvons pas commettre cette injustice à leur égard ni à la mort de Pie XII ni à l'élection de Jean XXIII. Il faut être fermes mais il ne faut pas moins être justes si nous ne voulons pas que nos coups d'épée soit dans l'eau.
En fait, Avec Jean XXIII en 1958, l'Eglise catolique était dotée pour la 39 ème fois d'un faux pape et d'un faux pape hérétique et franc-maçon. l'Eglise catholique souffrait d'un usurpateur.
Au terme du Concile Vatican II, ce n'est plus l'Eglise catholique dont il s'agit. le 7 décembre 1965, Rome a perdu la foi et est devenu le Siège de l'Antechrist. Réalisation mot pour mot de la prophétie de la Vierge Marie à La Salette. A cette occasion, L'Eglise catholique est seulement vidée, débarassé de tous ces mauvais pasteurs qui ont apostasié la foi catholique et se sont fait les membres d'une autre église hérétique et syncrétique.
Jean XXIII en 1958 est un faux pape de l'Eglise catholique.
Paul VI le 7 décembre 1965 est le vrai pape d'une fausse église.
Certes, nous pouvons mettre ces deux pendards dans le même sac. Certes, ils étaient les acteurs du même plan antechristique. Cependant, si nous ne faisons pas cette distinction, nous mettons la vraie et la fausse église dans le même sac.
De même, nous pouvons mettre Rampolla dans le même sac que les deux pendards cités plus haut. Cependant, nous sommes obligés de dire que Rampolla était cardinal de la Sainte Eglise catholique et secrétaire de sa Sainteté Léon XIII.
Marcel et ses sbires se proposent de chasser des Rampolla de l'Eglise catholique. Ils sont en retard d'un siècle. Il faut chasser l'église conciliaire pour l'envoyer au fond de l'enfer avec tous ceux qui lui sont una cum. Les ennemis ce ne sont pas des Rampolla ce sont TOUS les membres de l'Eglise conciliaire parce que cette église est l'église luciférienne.
Je pense que cette rectification est utile à la compréhension de ce qui nous est arrivé. Et j'attends vos commentaires. Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Invité le Sam 13 Sep 2008 - 10:24

Crux fidelis me demande d’expliquer mon post précédent, en indiquant sur quoi je m’appuie pour parvenir à mes affirmation…ce que je m’empresse de faire.
Dans l’étude de notre situation, nous ne pouvons pas malheureusement nous appuyer sur un fait similaire qui a eu lieu dans l’histoire de l’Eglise.
Alors, où pouvons-nous trouver des explications sur ce qui nous est arrivé. Il semble que ce soit le message de la Salette qui nous prédit le plus clairement que ce qui nous est arrivé devait arrivé un jour :
« Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l’Antechrist »…. « l’Eglise sera éclipsée »
D’après cela nous devons nous poser la question :
« Est-ce que Rome a perdu la foi ? »
et « Quand est-ce que Rome a perdu la foi »
et encore « Lorsque Rome a perdu la foi, est-ce que l’on peut refuser la conclusion de la Vierge qui dit expressément que Rome perdra la foi pour devenir le Siège de l’Antechrist »
Peut-on sérieusement comme le fait Marcel affirmer ABSOLUMENT que Rome a perdu la foi MAIS qu’elle reste le Siège du Bienheureux Pierre…. contre la prophétie de la Vierge et contre l’évidente unité de l’Eglise catholique…unité qu’elle trouve dans sa foi.

Dans mon dernier post je reprenais Chaussis parce qu’il situait la perte de la foi à Rome à la mort de Pie XII ou à l’élection de Jean XXIII en 1958.

Donc, ceci est une question très importante…CAPITALE

Où est l’Eglise ? C’est d’ailleurs le problème de tous autant ceux qui sont dans la vérité que ceux qui sont dans l’erreur



1 Le plus grave problème qui se pose à nous aujourd’hui, c’est sans aucun doute : L’Eglise. Si nous sommes dans l’Eglise, nous avons la Tradition, nous avons la foi, et même si nous n’avons pas les sacrements, nous sommes les seuls à pouvoir bénéficier de leurs effets parce que les effets des sacrements ne peuvent pas s’obtenir en dehors de l’Eglise.

2 Le plus grave problème des tradis, c’est de maintenir la Tradition sans s’inquiéter où est l’Eglise. Pour eux, la quantité de Tradition crée ou reforme automatiquement l’Eglise.

3 Le plus grave des société comme la Fraternité Saint Pierre, l’IMP (l’institut du mauvais pasteur) et de toutes ces ordures de la Fraternité Marcel, c’est l’Eglise. Pour eux, il est impensable de garder la Tradition sans l’Eglise…ce en quoi nous sommes entièrement d’accord. Où nous nous sauvons en courant, c’est que pour garder la Tradition, ils se collent à une église qui lui est fondamentalement opposée !

4 Et le plus grave problème des conciliaires, c’est de croire vrai toutes les erreurs de Vatican II parce que, pour eux, c’est l’Eglise catholique infaillible qui leur donne à croire ces choses-là.

Dans les quatre cas, nous voyons que le plus important c’est l’Eglise même pour les tradilefèbvristes qui dans leur folie donne la priorité à la Tradition.

Il est donc très important de déterminer QUAND Rome a perdu la foi et est devenue le Siège de l’Antechrist.
Chaussis et BEAUCOUP d’autres pensent que c’est à la mort de Pie XII et au plus tard à l’élection de Jean XXIII, parce que Jean XXIII était franc-maçon. Si Jean XXIII était peut-être franc-maçon il a été sûrement hérétique comme on peut le prouver par ces déclarations d’usurpateur du Siège de Pierre. L’hérésie de Jean XXIII prouve encore plus clairement que son appartenance à la Fm qu’il n’est pas pape.
Cependant, un pape franc-maçon, un pape qui est hérétique, ce n’est ni plus ni moins un pape illégitime comme il y en a eu déjà 38 dans l’Eglise. L’argument de dire que ces faux papes de l’Eglise catholique avaient la foi ne tient pas parce que la papauté ne tient qu’à l’infaillibilité qui n’existe pas dès lors que le pape n’est pas pape.
Si donc, nous affirmons hardiment que la situation actuelle nous vient qu’il y a eu un faux pape en 1958, nous affirmons que nous sommes dans la situation qu’a déjà vécu l’Eglise 38 fois avec un usurpateur comme pape. Et comme, dans ces 38 occasions, Rome n’a pas perdu la foi, nous sommes obligés de conclure que depuis 1958, se succèdent dans l’Eglise catholique plusieurs faux papes sans pour autant que Rome ait perdu la foi.
Nous devons alors courir rejoindre Marcel et ses fils !

Quand est-ce que Rome a perdu la foi ?
L’Abbé Zins dit « petit à petit », son Marcel avait une foi à déplacer les montagnes après le Concile Vatican II, et il y a eu des « déviations » que l’Abbé signale dans un GROS ouvrage. C’est au bout de ces « déviations » que Marcel a perdu la foi et surtout…ce qu’il lui a été fatal…lorsqu’il a mis l’Abbé à la porte d’Ecône.
Si Rome a perdu la foi petit à petit, c’est que peut-être elle en a encore surtout qu’elle ressort des vieux fagots des messes de Saint Pie V et toutes les frates una cum ont raison de patienter.
Mais si Rome a perdu la foi avant le Concile Vatican II du fait de la non-catholicité de Jean XXIII, elle a déjà perdu la foi auparavant…38 fois dans l’histoire. Il faut dire que lorsqu’un pape n’est pas pape, tout le corps apostolique en bloc et chaque évêque en particulier n’est plus catholique et ne représente plus l’Eglise et ne peut même plus remédier à la situation en élisant un vrai pape puisqu’ils ne sont plus l’Eglise.

En fait, la décision de Jean XXIII de convoquer un Concile pour définir la foi a été providentielle. Pourquoi ? Parce qu’à cette occasion lui et son successeur Paul VI ont établi à ce concile la foi qu’ils détenaient du démon et là et SEULEMENT là tous les évêques ont eu à engager leur foi, Mieux ils ont eu à s’engager ou à s’exclure de cette nouvelle Eglise, de cette nouvelle religion.

Or, TOUS les évêques connus ont adhéré à cette nouvelle Eglise…à cette Rome qui a perdu la foi…à ce SIEGE DE L’ANTECHRIST.
Qu’ils l’aient fait de gaité de cœur non …mais peu importe…ils l’ont fait !
Qu’ils ait adhéré à cette nouvelle église sans pour autant adhéré à ses hérésies…peu importe…ils ont pris l’encens pour la reconnaître divine.
Soyons sérieux quand Rome a perdu la foi et est devenue le Siège de l’Antechrist et que cet événement sans précédent s’est produit sous leurs yeux au cours d’un long concile, les évêques n’avaient qu’UNE solution pour rester évêque de l’Eglise catholique.

S’EXCLURE…et condamner comme satanique cette institution sortie de l’enfer.

Voilà où se trouve MANIFESTE, cette prophétie de la Vierge Marie :
« Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l’Antechrist »
Ceci aurait pu se passer autrement. Dieu dans sa bonté a permis que cet événement très grave soit MANIFESTE !
Alors n’allons pas contre l’histoire, contre les faits pour atténuer une vérité si claire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Eric le Sam 13 Sep 2008 - 20:35

A peu près d'accord avec cette analyse, sauf qu'il faudrait avoir des preuves sûres de l'appartenance de Roncalli à la maçonnerie...
Or, la FM étant une ligue de sociétés secrètes, très avare dans la divulgation des noms de ses affiliés, je ne suis pas sûr que l'on puisse démontrer avec certitude l'affiliation de Roncalli à une quelconque loge occulte.
A mon sens ce n'est qu'un bruit qui court...
Maintenant, que Roncalli, Montini, Wojtyla et Ratzi propagent ou aient propagé des théories et des pensées philosophiques nettement maçonniques, cela ne fait aucun doute!
C'est tout ce que nous pouvons dire, d'ailleurs, cela suffit largement!
Un exemple flagrant... Chaussis s'est emballé sur GDF (fil:"L'Eglise est Dieu") :
Chaussis a écrit:
Citation:
Sujet: Re: "L"Eglise est Dieu" le 13.09.08 à 12:29
"(...) et en l'occurence comme chacun sait que roncalli etait franc mac depuis les années 30, il est impossible qu'il ai été élu validement..."
EA a écrit:
Citation:
Sujet: Re: "L"Eglise est Dieu" le 13.09.08 à 15:29
chaussis a écrit:
chacun sait que roncalli etait franc mac depuis les années 30, il est impossible qu'il ai été élu validement..

Quelles sont les preuves ?
Et Chaussis, de revenir sur son affirmation première:
Citation:
MessageSujet: Re: "L"Eglise est Dieu" le 13.09.08 à 22:02
Oui, Roncalli a tout fait comme s'il était franc mac... ce qui suffit à le faire considérer comme tel!
Ce qui est encore faux! je connais des exemples de gens ayant des réflexions de FM, mais n'en étant pas!
Donc, que cela nous serve de leçon, on avance pas sans preuves!

...celui-là est mon frère a écrit:
Citation:
Sur Gesta Dei chaussis a écrit:
"Oui, en effet, Paul IV voulait que la Sainte Inquisition fasse son travail.. qui est de débusquer les hérétiques!
Et re Oui, Paul IV voulait que sa Bulle fut maintenue... PRECISEMENT POUR EMPECHER QUE SE PERPETUE CE QUE NOUS VOYONS SOUS NOS YEUX DEPUIS le 28 octobre 1958 !!!"
Effectivement, cette citation est tordue et incomplète!
Elle ne reflète pas clairement la vérité historique.
C'est dommage, surtout, venant de quelqu'un qui se vante d'avoir une licence en droit canonique... (obtenue où?)

Pour "compléter" les paroles de Notre-Dame à la Salette:
Citation:
"D'après l'enseignement des apôtres, un jour viendra où Satan, plein de rage contre Jésus-Christ et les chrétiens, regagnera le terrain qu'il a perdu, affermira son règne et l'étendra au loin. Alors il se jettera sur Rome, parce qu'elle est sa rivale et le séjour des Pontifes. Il s'en rendra maître, chassera le Vicaire de Jésus-Christ, persécutera les vrais fidèles et égorgera les religieux et les prêtres." ( Mgr Gaume, La Situation, 1860, page 28 )
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Invité le Lun 13 Oct 2008 - 14:51

L’Abbé Gorssin déclare que le "peuple tardi est mort depuis l’an 2000"…c’est à dire le jour où l’Abbé s’est déclaré contre Lefèbvre ! C’est invraisemblable le monde commence avec le petit luminaire de chaque curé !


Il dit sur gesta Dei :

« Ce peuple dénommé "tradi" est mort depuis l'an 2000, année du pseudo-jubilé où ils ont tous été en choeur se prosterner devant Lolek.

Comment voulez-vous qu'un mort ouvre les yeux ?

Seul Jésus-Christ peut le ressusciter. Prions pour cela, c'est la seule chose que nous puissions faire pour eux. »[/color
un intervenant lui dit alors
[color=red]« Vous voulez dire qu'un fidèle de la FSSPX n'est pas catholique?
Monsieur l'Abbé, donneriez-vous la communion à un fidèle de la FSSPX ou lui demanderiez-vous d'abjurer d'abord?
(le cas est peu probable mais supposons que vous vous retrouviez seul avec un fidèle de la FSSPX et un tabernacle sur une île déserte, alors...) »

Alors l’Abbé répond
« Non, tant qu'ils n'ont pas rallier officiellement la secte noachide, on ne peut pas dire qu'ils ne sont pas catholiques, mais beaucoup sont morts spirituellement, et donc sourds et aveugles. »

C’est à dire que le monde tradi est mort depuis l’an 2000 mais si ce monde tradi vient avec son cady pour les sacrements alors l’Abbé est prêt à faire le miracle de faire entendre les sourds et à faire voir les aveugles ! c’est plus commode que de leur demander d’abjurer !

D'après l'Abbé pour être catholique, il suffit de ne pas rallier la secte noachique et évidemment d’après les grosses lumières à Grossin à l'orée de l'an 2000! le lefèbvriste n’a rien à voir avec la secte noachique, elle n'est même pas son satellite.
Retenez bien l'important, ce n'est pas le Concile Vatican II, ce n'est même pas la nouvelle liturgie, ce n'est pas l'alliance du Lefèbvrisme à l'église conciliaire, l'important c'est lorsque Grossin se fait sedevacantiste et qu'ainsi il illumine le monde de ses lumières et où il déclare qui est mort spirituellement...jugement au for interne s'il en est !

Ils se disent catholiques "semper idem" mais les catholiques n'ont JAMAIS JAMAIS JAMAIS été comme eux !
Ce sont vraiment des guignols qui se permettend de dire n'importe quoi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Eric le Mer 15 Oct 2008 - 21:04

L’Abbé Grossin a écrit :
Non, tant qu'ils n'ont pas rallié officiellement la secte noachide, on ne peut pas dire qu'ils ne sont pas catholiques ..."
Le problème évident, c'est qu'ILS N'ONT JAMAIS QUITTE LA SECTE !!!
C'est la secte qui a fait mine, (comme si elle en avait le pouvoir !) grâce au "grand" acteur K.Wojtyla, de les virer ... NUANCE !
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Invité le Jeu 5 Fév 2009 - 0:07

Sur Gesta Dei, l’ami Martial Demolins cite le sermon de l’Abbé Guépin en réaction à la levée d’excommunication de Bèzeize

Dans ce sermon, l’Abbé Guépin cite Marcel « qui affirmait le 29 juin 1976 (jour de mon ordination au sous-diaconat) »
«Nous considérons cette excommunication comme un brevet de fidélité à l'Église Catholique Romaine» (plus de 10.000 personnes ont applaudi !)

Nous sommes d’accord avec l’Abbé pour dire que cette excommunication est nulle mais comment Marcel peut-il dire qu’il a obtenu « un brevet de fidélité à l'Église Catholique Romaine» puisque le Brevet de fidélité, c’est à l’Eglise conciliaire qu’il l’a donné en fondant cette église par ses hérésies et en donnant jusqu’à sa mort son una cum à cette église conciliaire ?

Ensuite l’Abbé Guépin attaque les supérieurs de la Fraternité qui dit-il :
« auront des comptes à rendre à Dieu en raison de leur complicité affichée avec les modernistes ; en raison de leur communion et de leur allégeance adressée au chef des modernistes pendant la célébration du Saint Sacrifice de la Messe, au moment le plus sacré, pendant le Canon de la Messe »

Cependant Marcel le fondateur est curieusement épargné des foudres du Juste Juge ! les accusations ci-dessus que l’Abbé Guépin porte sur les actuels supérieurs de la Frate ne retombent-elles pas au premier chef sur Marcel ?

L’Abbé Guépin doit prier ainsi :

« Saint Marcel priez pour nous,
priez pour sauver l’Eglise à laquelle vous étiez una cum,
priez pour que vos successeurs soient aussi catholiques que vous leur saint fondateur. (Ils sont un peu en retard n’ayant signé aucune hérésie de Vatican II)
Priez pour qu’à votre exemple, ils soient una cum avec les mêmes « papes » de la même église que vous !
Ainsi soit-il

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Eric le Jeu 5 Fév 2009 - 1:37

...celui-là est mon frère a écrit :
« Saint Marcel priez pour nous,
priez pour sauver l’Eglise à laquelle vous étiez una cum,
priez pour que vos successeurs soient aussi catholiques que vous leur saint fondateur. (Ils sont un peu en retard n’ayant signé aucune hérésie de Vatican II)
Priez pour qu’à votre exemple, ils soient una cum avec les mêmes « papes » de la même église que vous !
Ainsi soit-il
Very Happy Very Happy Very Happy

Oremus :
" ... Oui, priez pour nous, Saint unacumiste Marcelius, sauveur de l'Eglise fondée par Vous et bâtie sur la pierre que Vous êtes, étiez et resterez dans tous les siècles ...
Vraiment, il est juste et bon de Vous rendre gloire ...
Vous, sauveur du sacerdoce VALIDE ! Vous, Grand Pape de la secte saintpidiste ! Vous, Grand Pape de la secte Saintpierriste ! Vous, Grand Pape de la secte du "bon" pasteur et de l'IMBC !
Vous, précurseur et promoteur génial du Guérardisme !
Vous, "enfanteur" de tant de "bons prêtres", par vos mains Saintes et quasiment Divines, dont tous ces braves pasteurs NUC (et non envoyés par Vous) gardent, en perpétuelle mémoire, la Sainte reconnaissance de leur "grade" reçu de Vous!
Vous, pierre angulaire du NOM (Nouvel Ordre Mondial) spirituel ! "
Je dois reconnaître une excellente chose à Marcel et son œuvre ...
Elle tient en ceci :
Si demain nous devions subir le martyr pour avoir défendu la Sainte doctrine catholique envers et contre tout, CE SERA EN GRANDE PARTIE GRÂCE A LUI !!!
Comprenne qui voudra ...


Concernant le très républicain affraid abbé Guépin, merci à CLEMF de me rappeler que j'avais promis de lancer un fil sur le sujet !

Justement, pas plus tard que ce soir, il en était question ! Wink
Encore une fois, je ne crois pas au hasard ...
avatar
Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Invité le Sam 7 Fév 2009 - 22:07

Sous la plume d’un certain Robert posté le 7 fév 2007 sur Michael

Bonjour Monsieur l'Abbé,

Vos dernières lignes m'ont fait envisager une confusion encore plus grande..

SUPPOSONS que l’un des «quatre» d’Écone refuse le floripiège et tombe dans un autre, celui de dire publiquement la vacance du Siège Apostolique occupé par l’INTRUS en calotte blanche, chose que Mgr L aurait du mentionner quand il fit ses «sacres» en 1988. Et que les trois autres, qui se sont «ralliés» à B16 et consorts, voyant le «courage» de leur «confrère» se rallient à lui… Que se passe-t-il ensuite ? Les 4 se réunissent ensemble pour faire un conclave, élisent un «pape» pour condamner V2 et tout le reste… Imaginez la confusion encore plus grande… Confusion qui aurait pu être évitée si Mgr, avant de sacrer les 4 prêtres, avait invoqué le Canon 188, qui lui donnait la permission, si l’on peut dire, de procéder sans l’aval du Pape, le Siège étant vacant…Il est facile d'imaginer le reste.

J’espère que ma supposition se tient et j'espère surtout vos éclaircissements canoniques et théologiques.

Merci.
Pour moi, j’attends avec impatience la réponse de l’Abbé Zins ! Mais peut-être que quelqu’un a dèjà quelque chose à dire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compréhension de Vat. II par les tradis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum