Dévotion à la Très Sainte Trinité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dévotion à la Très Sainte Trinité

Message  Invité le Mer 10 Sep 2008 - 23:15

Voici le dogme de la Sainte Trinité défini au Concile de Tolède pour mettre fin à l'Arianisme qui a ravagé la Chrétienté dans le haut Moyen Age. Cette Vérité est si importante et sanctifiante que l'Eglise nous la propose à la fin de chaque messe dans le premier Evangile de Saint Jean " In principio erat Verbum..."

Après s'être imprégné de ce dogme impossible à nous qui que nous soyons...même si nous nous nommons Marcel de dire que "nous adorons avec les musulmans le Dieu unique, miséricordieux, futur Juge des hommes au Dernier Jour"
Il ne s'agirait pas d'un manque d'intelligence mais d'une APOSTASIE FORMELLE !

CREDO DU CONCILE DE TOLEDE
(6e concile de Tolède, l’an 638.)

Nous croyons et nous confessons

la Trinité très sainte et toute-puissante,le Père et le Fils et l’Esprit Saint,un seul Dieu, non solitaire,d’une seule essence, force, puissance, majesté,et d’une unique nature, inséparablement distincte dans les personnes,indistincte quant à l’essence, dans la substance de la divinité,créatrice de toutes les créatures.
Le Père, non engendré, incréé, est la source et l’origine de toute la divinité.
Le Fils a été engendré, non créé, par le Père, intemporellement avant toute créature sans commencement ;car le Père n’a jamais existé sans le Fils, ni le Fils sans le Père ; cependant le Fils est Dieu à partir de Dieu le Père, et le Père n’est pas Dieu à partir de Dieu le Fils ; mais celui-ci est le Fils du Père et Dieu à partir du Père, égal en tout au Père, vrai Dieu de vrai Dieu.
L’Esprit Saint cependant n’est ni engendré ni créé, mais l’Esprit des deux qui procède du Père et du Fils ; et par là ils sont un par la substance, parce qu’un seul procède des deux. Mais dans cette Trinité, il est une telle unité de substance qu’elle est dénuée de pluralité et qu’elle conserve l’égalité, et qu’elle n’est pas moindre en chacune des personnes qu’en toutes, ni plus grande en toutes qu’en chacune.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévotion à la Très Sainte Trinité

Message  Eric le Jeu 11 Sep 2008 - 0:35

...celui-là est mon frère a écrit:
Citation:
Après s'être imprégné de ce dogme impossible à nous qui que nous soyons...même si nous nous nommons Marcel de dire que "nous adorons avec les musulmans le Dieu unique, miséricordieux, futur Juge des hommes au Dernier Jour"
Il ne s'agirait pas d'un manque d'intelligence mais d'une APOSTASIE FORMELLE !
Le conciliabule (assemblée d'hérétiques) VII AVEC Marcel (Tradi. Ier) ont omis volontairement que,

Affirmation musulmane niant explicitement la Très Sainte Trinité:
Citation:
"IL N’Y A DE DIEU QUE DIEU ET MAHOMET EST SON APOTRE !"
La Deuxième et Troisième Personne de la Très Sainte Trinité ont certainement appréciés cette citation!
APOSTASIE FORMELLE?
OUI, SANS DOUTE!!!

Ajoutons,

Citation:
LEON III :
Concile de Frioul, An 796 ou 797, profession de foi.
La Trinité divine.

617
Car le Père, vrai Dieu, est vraiment et proprement Père, qui à partir de lui-même, c'est-à-dire de sa substance, a engendré en dehors du temps et sans commencement le vrai Fils, coéternel, consubstantiel et coégal à lui.
Et le Fils, vrai Dieu, est vraiment et proprement Fils, qui a été engendré du Père tous les siècles. ... Et jamais le Père n'a été sans le Fils, ni le Fils sans le Père. ...

618
Et l'Esprit Saint, vrai Dieu, est vraiment et proprement Esprit Saint : ni engendré, ni créé, MAIS PROCEDANT en dehors du temps et inséparablement du Père ET DU FILS. Il a été, est et sera toujours consubstantiel, coéternel et égal au Père et au Fils. Et jamais le Père ou le Fils n'a été sans l'Esprit Saint, ni l'Esprit Saint sans le Père et le Fils.

Denzinger, Symboles et définitions de la foi catholique.

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévotion à la Très Sainte Trinité

Message  Eric le Sam 13 Sep 2008 - 16:04

Dans le même style, tiré des actes de VII, approuvé par les "pères" et confirmé par Montini:
"Dans le bouddhisme, selon ses formes variées, l’insuffisance radicale de ce monde changeant est reconnue et on enseigne une voie par laquelle les hommes, avec un cœur dévot et confiant, soit pourront acquérir l’état de libération parfaite, soit atteindre l’illumination suprême par leurs propres efforts ou par un secours venu d’en haut" (Déclaration conciliaire Nostra aetate, 28 octobre 1965, § 2, Vatican II).

OR,
Citation:
"Le respect de toutes les religions, si fausses ou perverses soient-elles, n’est que l’orgueilleuse négation du respect dû à la vérité. Pour aimer sincèrement le vrai et le bien, il faut n’avoir aucune sympathie pour l’erreur et le mal." (R.P Garrigou-Lagrange, Dieu. Son existence et sa nature, 11eme éd., Beauchesne 1950, page 757).
RE Citation de ...celui-là est mon frère:
"Après s'être imprégné de ce dogme impossible à nous qui que nous soyons...même si nous nous nommons Marcel de dire que "nous adorons avec les musulmans le Dieu unique, miséricordieux, futur Juge des hommes au Dernier Jour"
Il ne s'agirait pas d'un manque d'intelligence mais d'une APOSTASIE FORMELLE !"
Je confirme!
Citation:
"Toute théorie ou doctrine philosophique, morale, théologique ou scientifique, qui est en contradiction avec la foi chrétienne, est pour nous nécessairement fausse et menteuse. Un catholique qui la professe et s’y rattache (…) est un non catholique, un apostat et un sectateur de l’Antéchrist." (Clément XII, Bulle In Eminenti, 4.5.1738)

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévotion à la Très Sainte Trinité

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum