Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance

Message  Crux fidelis le Sam 30 Aoû 2008 - 14:52

Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance
51ème leçon : De ce qui perpétue notre union avec le nouvel adam. De l'Eglise.

Q. Que fit Notre Seigneur avant de remonter au Ciel ?
R. Avant de remonter au Ciel, Notre Seigneur instruisit à fond ses Apôtres des vérités de la Religion. Ses entretiens étaient finis, il allait retourner à son Père, il ne lui restait plus qu'à assurer la conservation de la Religion sur la terre jusqu'à la fin du monde. Pour cela il établit l'Eglise. Il commença par se choisir un vicaire qui devait en être le chef.

Q. Quel est celui de ses Apôtres que Notre Seigneur choisit pour son vicaire ?
R. Celui que Notre Seigneur choisit pour vicaire fut Saint Pierre. Avant de lui faire cet honneur, il exigea de lui une caution.

Q. Laquelle ?
R. Celle de son amour. Il lui demanda trois fois s'il l'aimait plus que les autres, c'est-à-dire s'il était prêt à se sacrifier pour le salut de ses brebis. Saint Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, Vous savez que je Vous aime. Alors Notre Seigneur lui dit : Paissez mes agneaux ; paissez mes brebis.

Q. Quel est le sens de ces paroles ?
R. Par les agneaux,on entend les simples Fidèles, et par les brebis tous les Pasteurs de l'Eglise. Ainsi, Saint Pierre fut élevé au dessus des Apôtres. Ainsi, les souverains Pontifes, successeurs de St Pierre, sont au dessus des Evêques, et ont une pleine puissance pour enseigner et pour gouverner toute l'Eglise.

Q. Quele puissance Notre Seigneur donna t-il aux autres Apôtres ?
R. Notre Seigneur donna aux autres Apôtres le pouvoir d'enseigner, de baptiser, de remettre les péchés. Il leur avait déjà donné celui de consacrer son corps et son sang. Les Apôtres furent ainsi associés au gouvernement de l'Eglise.

Q. Qu'entendez vous par l'Eglise enseignante ?
R. On entend par l'Eglise enseignante les premiers Pasteurs, Saint Pierre et les Apôtres, le Pape et les Evêques leurs successeurs. Eux seuls sont juges et docteurs de la foi, car c'est à eux seuls que Notre Seigneur a dit : Allez, enseignez toutes les nations. Ils ont aussi le pouvoir de faire toutes les Lois nécessaires au bien des Fidèles. Ils ont toujours fait usage de ce pouvoir.

Q. Quelles sont les principales Lois de l'Eglise ?
R. Parmi les Lois de l'Eglise, il y en a six principales, qu'on appelle les Commandements de l'Eglise, les voici :
Les fêtes tu sanctifieras qui te sont de commandement.
Les dimanche la messe ouïras et les fêtes pareillement.
Tous tes péchés confesseras à tout le moins une fois l'an.
Ton Créateur tu recevras au moins à Pâques humblement.
Quatre-Temps, Vigiles jeûneras, et le Carême entièrement.
Vendredi chair ne mangeras, ni le samedi mêmement.


Q. Expliquez le troisième Commandement de l'Eglise ?
R. Le troisième Commandement de l'Eglise est ainsi conçu : Tous tes péchés, etc. En établissant le sacrement de Pénitence, Notre Seigneur nous a obligés de nous confesser ; et nos propres besoins nous font un devoir fréquent de sa confession.

Q. Pourquoi donc l'Eglise a-t-elle fixé un temps pour se confesser ?
R. Dans les beaux siècles du Christianisme, on se confessait souvent, surtout avant d'entreprendre quelque affaire importante. Le relachement s'introduisit. Pour y mettre une barrière, l'Eglise marqua un temps qu'on ne devait point passer sans se confesser.

Q. Suffit-il de se confesser une fois chaque année ?
R. Pour ne pas encourir l'excommunication, il suffit de se confesser une fois chaque année ; mais, pour bien profiter des Sacrements et mener une vievraiment chrétienne, cela ne suffit pas.

Q. Expliquez le quatrième.
R. Voici le quatrième Commandement de l'Eglise : Ton Créateur, etc. En instituant l'Eucharistie, Notre Seigneur nous a obligés à communier, car il dit : Si vous ne mangez la chair du Fils de l'Homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous. Les premiers Chrétiens étaient si fidèles à ce Commandement, ils aimaient tant Notre Seigneur, qu'ils communiaient tous les jours.

Q. Pourquoi l'Eglise a-t-elle fixé un temps pour la Communion ?
R. Avec le temps, la primitive ferveur diminua, et l'Eglise ordonna, sous peine de péché mortel, de communier au moins une fois chaque année, à Pâques. Elle dit au moins, pour marquer qu'elle désire que nous le fassions plus souvent. Ce n'est pas en le faisant aussi rarement que la Communion peut nous être véritablement utile.

Q. Pourquoi ne parlez vous pas des autres Commandements de l'Eglise ?
R. Nous n'en parlons pas ici parce qu'ils ont été suffisamment expliqués ailleurs.

Q. Que remarquez-vous sur les Commandements de l'Eglise ?
R. Je remarque sur les Commandements de l'Eglise :
1° qu'ils sont une preuve de sa tendre sollicitude pour ses enfants ;
2° qu'ils sont très avantageux à la société, parce qu'ils nous aident à accomplir les Commandements de Dieu, et nous obligent chaque année à recommencer une vie nouvelle ;
3° qu'ils sont très avantageux à chacun de nous, parce qu'ils nous obligent à mortifier nos passions et à sortir de l'état du péché.

Q. L'Eglise enseignante est-elle infaillible ?
R. L'Eglise enseignante est infaillible, c'est-à-dire qu'elle ne peut ni se tromper ni nous tromper quand elle nous enseigne les vérités de la Religion.

Q. Comment le prouvez-vous ?
R. On le prouve par les paroles de Notre Seigneur, qui a promis d'être avec l'Eglise tous les jours jusqu'à la fin du monde et de parler lui-même par sa bouche. Et ailleurs, Notre Seigneur a dit : que celui qui n'écoute pas l'Eglise mérite d'être regardé comme un païen ; il ne le mériterait pas, si l'Eglise pouvait nous enseigner l'erreur.

Q. Quels sentiments doit nous inspirer l'infaillibilité de l'Eglise ?
R. L'infaillibilité de l'Eglise doit nous inspirer :
1° une grande confiance : en écoutant l'Eglise, nous sommes sûrs de ne pas nous tromper ;
2° une grande reconnaissance, qui nous porte à remercier Notre Seigneur d'avoir donné l'infaillibilité à son Eglise ;
3° une grande docilité : nous devons obéir à l'Eglise comme à Notre Seigneur lui-même, car il a dit à son Eglise : Celui qui vous écoute, m'écoute.

Crux fidelis

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

La communion quotidienne des premiers chrétiens.

Message  Invité le Sam 30 Aoû 2008 - 16:01

Crux fidelis a écrit:

"Q. Comment le prouvez-vous ?
R. On le prouve par les paroles de Notre Seigneur, qui a promis d'être avec l'Eglise tous les jours jusqu'à la fin du monde et de parler lui-même par sa bouche. Et ailleurs, Notre Seigneur a dit : que celui qui n'écoute pas l'Eglise mérite d'être regardé comme un païen ; il ne le mériterait pas, si l'Eglise pouvait nous enseigner l'erreur.

Q. Quels sentiments doit nous inspirer l'infaillibilité de l'Eglise ?
R. L'infaillibilité de l'Eglise doit nous inspirer :
1° une grande confiance : en écoutant l'Eglise, nous sommes sûrs de ne pas nous tromper ;
2° une grande reconnaissance, qui nous porte à remercier Notre Seigneur d'avoir donné l'infaillibilité à son Eglise ;
3° une grande docilité : nous devons obéir à l'Eglise comme à Notre Seigneur lui-même, car il a dit à son Eglise : Celui qui vous écoute, m'écoute."

Merci d'avoir souligné le plus important pour notre temps.

Une proposition relative à une vérité du Catéchisme de Mgr Gaume :

Si les premiers chrétiens doivent être particulièrement estimés pour recevoir CHAQUE JOUR la Sainte Eucharistie, ne serait-il pas opportun pour nous de recourir à la communion spirituelle CHAQUE JOUR ?
Les plus graves auteurs spirituels n'hésitent pas à dire que le "donnez-nous notre pain de chaque jour" du Notre Père signifie la Sainte Communion.

Voici le commentaire des Pères sur ce sujet tiré du commentaire de St Luc 11,2 dans la chaine d'or de St Thomas:

[i]" Donnez-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour. " — S. Aug. (Serm. 28, sur les parol. du Seig.) Le texte grec porte ?????????, qui est au-dessus de toute substance. Ce qui ne peut s’appliquer au pain qui entre dans le corps et le nourrit, mais au pain de la vie éternelle qui fortifie la substance de notre âme. La version latine l’appelle pain de chaque jour, et les Grecs, pain qui arrive (chaque jour). Or, si ce pain est le pain de chaque jour, pourquoi ne le prenez-vous qu’une fois chaque année, comme les Grecs dans l’Orient ont coutume de le faire ? Recevez chaque jour ce qui doit vous être utile chaque jour, et vivez de manière à mériter de le recevoir chaque jour. Ce pain est le symbole de la mort du Seigneur, et de la rémission des péchés. Celui qui est blessé cherche un remède à ses blessures ; or, nous sommes blessés, puisque nous sommes esclaves du péché, et le véritable remède à nos blessures est ce sacrement descendu du ciel, et digne de toute notre vénération. Si vous le recevez tous les jours, chaque jour devient pour vous aujourd’hui, et chaque jour Jésus-Christ ressuscite pour vous ; car le jour où Jésus-Christ ressuscite, doit être appelé véritablement aujourd’hui. — Tite de Bostr. (sur S. Matth.) Ou bien encore, le pain des âmes, c’est la vertu de Dieu qui devient pour nous le principe de la vie future et éternelle, comme le pain qui provient de la terre, sert à la conservation de la vie temporelle. Ainsi le pain quotidien, dans l’intention du Sauveur, figure le pain divin qui approche et qui doit venir. Nous prions Dieu de nous l’accorder aujourd’hui, c’est-à-dire comme un commencement et un avant-goût de ce pain ; ce qui se fait lorsque l’Esprit saint qui habite en nous y produit ces vertus qui surpassent toutes les vertus humaines, comme la chasteté, l’humilité, etc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance

Message  Eric le Sam 30 Aoû 2008 - 16:32

...celui-là est mon frère a écrit:
Merci d'avoir souligné le plus important pour notre temps.
C'est exactement la réflexion que je me suis faite!
Citation:
"il ne le mériterait pas, si l'Eglise pouvait nous enseigner l'erreur."
1° "une grande confiance : en écoutant l'Eglise, nous sommes sûrs de ne pas nous tromper;"
D'où, il est plus qu'important, à notre époque, de discerner l'Eglise au milieu DES églises!

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance

Message  Crux fidelis le Sam 30 Aoû 2008 - 23:32

Il me semblait important d'aller au plus simple de la doctrine catholique, c'est-à-dire le catéchisme. En effet, si l'Eglise est infaillible et que, en la suivant nous sommes sûrs de ne pas nous tromper, comment expliquer et justifier la position des "traditionalistes" de tous poils ?

S'ils reconnaissent la secte conciliaire comme l'Eglise, ils doivent la suivre, c'est clair, c'est simple, le catéchisme le dit... Or ils ne la suivent pas parce qu'elle enseigne des erreurs... Ils disent donc que l'Eglise peut se tromper et nous tromper, ils contredisent le catéchisme.

La réponse la plus simple et la plus honnête est de dire que si cette "Eglise" conciliaire enseigne des erreurs, c'est qu'elle n'est pas l'Eglise.

Crux fidelis

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance

Message  Eric le Dim 31 Aoû 2008 - 12:38

Crux fidelis a écrit:
Citation:
"La réponse la plus simple et la plus honnête est de dire que si cette "Eglise" conciliaire enseigne des erreurs, c'est qu'elle n'est pas l'Eglise."
Effectivement, c'est la seule solution!
Mais certains, préfèrent joyeusement piétiner ceci:
Citation:
"Mon Dieu, Je crois fermement toutes les vérités que vous nous avez révélées et que vous nous enseignez par votre Eglise, parce que vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper" (Acte de foi).
C'est le cas des Lefèbvristes dès le principe, dès que Marcel cria à SON pape: NON SERVIAM!!!

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr Gaume - Catéchisme de persévérance

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum