Honneur à Dhuoda !!!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Honneur à Dhuoda !!!

Message  Eric le Mar 3 Mar 2009 - 1:36

Je remercie du fond du cœur le camarade Dhuoda d'avoir publiquement prouvé que les membres de Deo Juvante ne sont pas des Pharisiens des temps modernes !!!

En effet, Dhudhu à posté aujourd'hui, sur Grand Orient De France, un texte nous expliquant ce qu'est le Pharisaïsme ...

C'est assez génial de sa part car le camarade Dhudhu nous donne cet "argument" :
* Le pharisaïsme est un courant de la pensée Poldève dont les adeptes sont appelés pharisiens.

Le mot pharisien vient du terme hébreu péroushim (פרושים) qui signifie séparés. Le respect sourcilleux de la Loi Poldève forçait en effet les Poldèves pieux à se séparer de la majorité assimilée au monde gréco-latin pour des raisons rituelles.

On remarquera, au passage, le grand courage, toujours affiché, des éternels lamentés (et lamentables membres "persécutés" pour leur position sans compromis en faveur de la Vérité, bien sur ...) de GDF concernant la dénonciation de ceux qu'ils appellent, "avec pudeur", les Poldèves et qui ne sont, en fait, que ce qu'un catholique appel, avec FRANCHISE , les juifs talmudistes !!!

Mais l'intéressant n'est pas là !

Ce qui l'est vraiment c'est que Dhuoda ne cite qu'une partie de cet article (venant de wikipedia) ...
Celle qui lui plaît le plus !!!

Or, voici une autre partie que je trouve très intéressante aussi :
Voir ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pharisien

Christianisme

Dans l'évangile de Luc, la Parabole du pharisien et du publicain présente le pharisien comme un homme fat et superficiel attaché à la lettre et non à l'esprit de la Loi (les membres de DJ, par exemple ...). Par ailleurs, Paul de Tarse, l'apôtre Paul, est lui-même un pharisien à l'origine. Or, alors qu'à Alexandrie le christianisme primitif se développe en tant que secte juive, sens premier de ce que l'on nomme judéo-christianisme, Paul se soucie de développer le mouvement parmi les nations, et pour cela, il va concentrer sa doctrine sur le suivi de l'enseignement de Jésus en affranchissant le christianisme des lourdes obligations de la religion hébraïque.

Dans l'ensemble du Nouveau Testament, le pharisaïsme est condamné pour son culte rendu à une tradition orale humaine qui pervertit la Torah révélée de Dieu.
OUF !!!
MERCI BEAUCOUP DHUODA POUR CE "BRILLANT TRAVAIL DE RECHERCHE" !!!


Nous ne sommes donc pas du tout concernés !!!

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 3 Mar 2009 - 3:47

St. Thomas, 1.2. 96.6 et ad 1,2. a écrit:Car, s'il y a un doute, il faut soit agir selon la lettre de la loi, soit consulter le supérieur.

Pie XII, AD APOSTOLORUM PRINCIPIS, 29 juin 1958 a écrit:Il est évident, d'abord, qu'on ne pourvoit pas aux besoins spirituels des fidèles en violant les lois de l'Église.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Mar 3 Mar 2009 - 9:53

Si il en a un qui aurait pu s’affranchir de la loi et des Ecritures c’est bien le Christ. Or, avant même qu’Il naisse, il a envoyé son Esprit Saint pour que les Mages aillent demander au PHARISIENS d’Hérode où devait naître le Christ.
Il a enseigné son Evangile en le fondant sur l’Ancien Testament et il a prévenu l’erreur de ceux qui voudraient anéantir la loi, les prophètes et les Ecritures en leur disant :
Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.(Mathieu 5 :7)

Mais pour revenir à l’actualité. Qu’est-ce qui peut gêner la référence au Droit Canon dans le Grand Occident de France (je suis moins méchant qu’Ad Patres) ?
Ce sont les Maîtres Tradouilles qu’ils se sont donnés. Ce sont ces maîtres tradouilles qui sont les vrais pharisiens et qu’ils se sont donnés comme pharisiens. Et ils peuvent bien mépriser les pharisiens du temps de Notre Seigneur et nous-mêmes. Leurs pharisiens n’ont RIEN de sérieux, ni la lettre ni l’esprit, alors que les pharisiens du temps de notre Seigneur avaient au moins la lettre s’ils n’avaient pas l’Esprit de la lettre. Leur pharisiens tradouilles prétendent bien sûr avoir l’Esprit de Dieu qui plane au-dessus des eaux troubles de Vatican II, au dessus du Chaos. Mais pour qu’ils soient pris au sérieux, il faudrait au moins qu’Ils imitent le Christ qui étant Dieu n’a pas craint de fonder son enseignement sur la lettre.
Quel amour peuvent-ils prétendre de l’Eglise s’ils méprisent le Droit Canon (ou ceux qui s’y réfèrent) qui est le fruit du « qui vous écoutent m’écoutent »
C’est normal que leurs pharisiens ne veuillent pas du Droit Canon car avec leur droit Canon, ils abandonnent de suite toute attache et tout droit à l’église de Vatican II. Avec la soumission au Droit Canon, leurs pharisiens ne sont plus pharisiens mais catholiques…comme nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Eric le Mer 4 Mar 2009 - 0:35

Chers amis Pharisiens ... lol!
J'ajoute "une louche" à vos broutilles d'adorateurs de lettre face AU grand esprit !!! Laughing
Dans le doute, il faut s’en tenir à ce qui a été cru partout et par tous dans les temps anciens, car l’antiquité ne peut pas être séduite par la nouveauté.
(Commonitorium de St Vincent de Lérins, 434)
celui-là est mon frère a écrit :
Mais pour revenir à l’actualité. Qu’est-ce qui peut gêner la référence au Droit Canon * dans le Grand Occident de France (je suis moins méchant qu’Ad Patres) ?
"Moins méchant" : BOF ... pareil au même !!!

* En tout cas ... pas ça :
(...) ces hommes brutaux qui trouvent toutes LES LOIS IMPORTUNES, et qui voudraient les voir abolies, pour n'en recevoir QUE D'EUX-MÊMES et de leurs désirs déréglés ?

Qu'ils se souviennent du moins qu'ils sont hommes, et qu'ils n'affectent pas une liberté qui les range avec les bêtes.

(abbé Sepiéter, La doctrine catholique, 1927)

Eric

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 24/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Mer 4 Mar 2009 - 21:38

Car, s'il y a un doute, il faut soit agir selon la lettre de la loi, soit consulter le supérieur.
Est-ce à prendre dans le sens : aujourd'hui, il n'y a plus de supérieur, donc il faut prendre la lettre ?

edit -> pour info, j'approuve aussi totalement la citation suivante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 0:04

Ah, j'ai trouvé un début de réponse avec la phrase précédant la citation dans son contexte :
2. Celui qui se conforme à l'intention du législateur n'interprète pas la loi de façon absolue, mais seulement dans ce cas où il est manifeste, par l'évidence du préjudice causé, que le législateur avait une autre intention.

Ici aussi, question 120, solution 2 :
Juger de la loi, c’est dire qu’elle est mal faite. Dire que les termes de la loi n’obligent pas en telle ou telle circonstance, c’est juger non pas de la loi en elle-même, mais d’un cas déterminé qui se présente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 0:38

Effectivement, il nous est très utile, voire indispensable de savoir ce qu'il y a avant une phrase qui commence par "car..."
Une phrase qui commence par "Car.." ne peut être que l'explication de que qui a été établi auparavant !
Merci Mars

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 1:28

Mars a écrit:
Ici aussi, question 120, solution 2 :
Juger de la loi, c’est dire qu’elle est mal faite. Dire que les termes de la loi n’obligent pas en telle ou telle circonstance, c’est juger non pas de la loi en elle-même, mais d’un cas déterminé qui se présente.

Mars, Mars, Mars ... Mars !

Revoyons le canon 1322 § 2 :

Can. 1322

§ 1 Le Christ Seigneur a confié à Église le dépôt de la foi, afin qu’elle conserve religieusement la doctrine révélée et l’expose fidèlement avec l’assistance continuelle du Saint Esprit.

§ 2 Indépendamment de tout pouvoir civil, Église a le droit et le devoir d’enseigner à toutes les nations la doctrine évangélique: tous sont tenus par la loi divine de l’apprendre et d’embrasser la véritable Église de Dieu.

Puisqu'il n'y a plus d'Église en ordre, peut-on se prévaloir de votre citation pour se dégager de l'obligation qu'engendre cette loi divine ?

Dites-le moi toute de suite parce que si tel est le cas, on ferme le forum et on arrête de se casser la tête ... drunken

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 1:47

Du §2 du canon que vous citez me semble se dégager deux obligations :
- Une pour l'Église, l'obligation d'enseigner les nations indépendamment de tout pouvoir civil.
- Une pour tout un chacun, l'obligation d'apprendre la doctrine évangélique et d'embrasser la véritable Église de Dieu.

Pour la première obligation, l'Église enseignante n'étant plus là, je suppose qu'une réponse n'aurait aucun sens.
Pour la seconde, bien sûr que chacun doit apprendre la doctrine évangélique et embrasser la véritable Église de Dieu. Si je prétendais le contraire, je n'aurais plus qu'à rejoindre jp2 à Assise...

Mais je ne suis pas bien sûr d'avoir bien compris la question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 1:58

Mars a écrit:
Pour la seconde, bien sûr que chacun doit apprendre la doctrine évangélique et embrasser la véritable Église de Dieu.

Alors vous concédez que votre dernière citation ne peut s'appliquer à cette obligation ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 2:14

Bien sûr...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 4:31

Mars a écrit:Bien sûr...

En cela, mon cher Mars, qu'est-ce qui empêcherait les modernistes de vous reprocher de trop penser selon lettre ?

Qu'est-ce qui empêcherait les modernistes de vous balancer, à leur tour, la citation auquelle vous nous avez fait part ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 9:33

Il me semble que Karl semble opposé ceci
Question 120 sol 2
Juger de la loi, c’est dire qu’elle est mal faite. Dire que les termes de la loi n’obligent pas en telle ou telle circonstance, c’est juger non pas de la loi en elle-même, mais d’un cas déterminé qui se présente.

à cela :
[quote]Can. 1322

Le Christ Seigneur a confié à Église le dépôt de la foi, afin qu’elle conserve religieusement la doctrine révélée et l’expose fidèlement avec l’assistance continuelle du Saint Esprit.

§ 2 Indépendamment de tout pouvoir civil, Église a le droit et le devoir d’enseigner à toutes les nations la doctrine évangélique: tous sont tenus par la loi divine de l’apprendre et d’embrasser la véritable Église de Dieu.

Or, dans le premier cas on parle de la loi d’une manière générale, c’est à dire de toutes les lois que l’Eglise a faites qui se rapportent à notre discipline et à notre obéissance. De plus il est expliqué que pour obéir il faut comprendre ce à quoi se rapporte ce qui nous est commandé.


Et dans le second cas, on parle de la doctrine infaillible qui touche à notre foi. Et là, c’est un autre domaine, une autre perception, c’est la démarche même de la foi. Je ne veux pas dire qu’il faut prendre l’un et laisser l’autre, encore moins aimer l’un et mépriser l’autre, mais il me semble qu’on ne parle pas de la même chose ici et là.

N’y a-t-il pas mélange des genres de vouloir traiter l'un dans l'autre ces deux sujets distincts ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 9:46

Karl, je ne voyais pas où vous vouliez en venir, maintenant j'ai mieux compris.

D'une part, le fait d'interprêter la loi pour y dégotter l'esprit n'est pas un jeu qui consiste à se refixer pour chacun des nouvelles contraintes et permissions, mais qui consiste uniquement à agir selon la volonté de Dieu. On est loin du libéralisme moderniste et de la religion à la carte : la volonté de Dieu n'est pas un jouet. Donc qu'on me rebalance cette citation, pourquoi pas, mais il faudra montrer pourquoi dans tel cas précis, elle s'applique dans la pleine volonté du législateur quant au canon cité.

Mais... suiet à cet échange d'hier soir, je me suis posé une question à laquelle je n'ai pas la réponse. Elle provient de la première obligation du §2 du canon que vous citez. Après avoir évangélisé le Japon, pourquoi l'Église n'y est-elle pas revenue pendant 250 ans ? Les persécutions sûrement. Mais l'obligation d'enseigner les nations indépendamment de tout pouvoir civil, où est-elle passée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 16:15

Mars a écrit:... mais il faudra montrer pourquoi dans tel cas précis, elle s'applique dans la pleine volonté du législateur quant au canon cité.

Donc vous entrevoyez la possibilité d'appliquer la citation auquelle vous avez fait référence maintenant ? Vous avez dit le contraire hier ...

Montini avait-il raison dans Dignitatis Humanae puisque, selon votre manière de voir les choses à propos de la mission canonique, en telle ou telle circonstance l'obligation d'adhérer à l'Église cesse, et de surcroît, accrédite celui qui soutiendrait que désormais vous êtes libre de ne pas y adhérer ?

Et que CLEMF ne vienne pas nous faire la distinction à propos de la doctrine et discipline car ce dont il est question fondamentalement est la mission de prêcher = pouvoir de juridiction = ESSENCE DE L'APOSTOLICITÉ !!!!!!!!!!!!!!

Mais l'obligation d'enseigner les nations indépendamment de tout pouvoir civil, où est-elle passée ?


Premièrement, l'obligation ne cessait pas, seulement, l'Église y était empêché physiquement. L'Église n'a pas pu y prêcher non pas parce qu'elle n'y était plus obligé en de telles situations. C'est à peu près la même chose que si l'État interdit les cours de catéchisme ... l'obligation ne tombe pas pour autant et c'est d'ailleurs pourquoi les catholiques se doivent de résister en tel cas. Bref, la loi reste intacte devant ce cas particulier à moins que vous croyez que ces Japonais était libre en de tels circonstances d'adhérer au bouddhisme ? de fréquenter les bordels ? Ainsi, où est passé cette loi divine qui interdit de prêcher sans être envoyé ? Cette loi de devrait-elle pas rester intacte ? Commment pouvez-vous y appliquer ce qui resort de l'équité et qui ne s'applique pas au droit divin ? C'est-à-dire que, cette loi étant maintenant innapplicable, on créé un nouveau droit planétaire allant directement à l'encontre de la dite loi divine: "il est permis de prêcher sans être envoyé" ? Ce dont vos citations parlent, c'est de l'épikie pour des cas particuliers accidentels, et, ce dont vous croyez en soustraire, est une dérogation générale et planétaire de la loi devant le for externe qui relève plutôt de l'équité, lequel ne s'applique pas au droit divin pour les raisons évidentes susmentionnées.

Deuxièment, votre citation parle du droit positif, c'est-a-dire de la loi qui oblige à faire quelque chose (genre aller à la messe), or la loi divine auquelle St. Paul fait référence (Et comment seront-ils prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? Rom. X, 15) est une loi négative ... non seulement donc vous admettez la possibilité de ne pas satisfaire à la quelconque obligation que peut engendrer cette loi, mais en plus, vous admettez que l'on peut positivement aller d'une façon générale à l'encontre de cette loi. En d'autrs mots, si l'obligation d'assister à la messe qu'engendre la loi sur la sanctification du dimanche peut ne pas s'appliquer en telle ou telle circonstance, cela ne permet pas pour autant d'aller se divertir en faisant le tour des boutiques de Paris pour y magasiner ...

Bref, si le pouvoir de juridiction constitue l'essence de l'apostolicité, comment cette dernière peut-elle exister là où son essence n'est pas ???? Tiens, tiens on rejoint finalement St. Paul !!! Et comment seront-ils prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? (Rom. X, 15)


Dernière édition par Karl der Große le Jeu 5 Mar 2009 - 19:24, édité 3 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 17:45

Ce débat nous oblige à aller plus loin. En effet, s’il nous devons dire, d’après ce que dit Karl, que l’apostolicité de l’Eglise n’existe que par l’Eglise enseignante, par les évêques, nous sommes contraints d’avouer, d’après la position que nous avons adopté pour la plupart sur ce forum, que l’Eglise à laquelle nous appartenons n’a plus d’apostolicité !
C’est d’ailleurs ce que n’ont pas manqué de nous accuser nos contemporains fratricides qui ont le triste palmarès d’assurer leur apostolicité par la supposée apostolicité de l’église conciliaire.
Donc, c’est très bien de déterminer TOUT ce que nous devons pas faire mais nous devons aussi savoir comment et pourquoi l’Eglise à laquelle nous appartenons est apostolique…ou est inexistante.
Karl a dit
« que CLEMF ne vienne pas nous faire la distinction à propos de la doctrine et discipline car ce dont il est question fondamentalement est la mission de prêcher = pouvoir de juridiction = ESSENCE DE L'APOSTOLICITÉ !!!!!!!!!!!!!! »

L’essence de l’apostolicité c’est sans doute ce qui lui est essentiel. La Palice en aurait dit autant! Or, dans l’apostolicité, il y a trois choses essentielles et non une mais les trois réunies.
Il y a la doctrine, le pouvoir d’ordre et le pouvoir de juridiction.
Sans doute l’apostolicité se résume dans cet ordre de Jésus-Christ lui-même (et positif cette fois).

« Allez enseignez toutes les nations, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit »

Que ce soit au Japon entre le XVI et XXième siècle ou aujourd’hui, il est interdit aux fidèles de baptiser s’ils n’ont pas de juridiction …mais obligé de baptiser s’ il y a absence de juridiction pour baptiser. Doit-on appeler cela "suppléance"?
Suis-je en dehors de la doctrine de l’Eglise de dire que les fidèles qui baptisent aujourd’hui à cause de l’absence de juridiction participent par cette obligation à l’apostolicité.
En effet, dans la cérémonie du baptême, il est demandé au parrain :
« Que demandez-vous à l’Eglise de Dieu »
et celui-ci répond :
« la foi ».
Est-il a-catholique de dire que nous (ou les Japonais autrefois) sommes des instruments de l’apostolicité de l’Eglise en accomplissant un acte qui remplit parfaitement la finalité de l’apostolicité qui est la foi et non pas la juridiction qui n’est que le moyen de faire parvenir la foi dans l’âme des fidèles.
Et ce faisant, en quoi avons-nous dérogé aux lois les plus exigeantes de l’Eglise.

Je termine par une chose sur laquelle il y a parfaite unité et éclaircie entre nous, c'est cette obligation qui se trouve dans la citation de Karl:
"tous sont tenus ...d’embrasser la véritable Église de Dieu."

Or, jusqu'à présent il n'y avait que l'hérésie des traditionalistes qui résonnait partout :
Tous sont tenus d'adhérer à la Tradition de l'Eglise et peu importe d'embrasser la véritable Eglise de Dieu, la seule obligation étant que dans la confusion actuelle, il fallait considérer l'église conciliaire pour l'Eglise catholique.
Si habituellement nous ne sommes pas là où ne nous voulons pas être à plus forte raison nous ne pouvons pas être dans "La véritable Eglise de Dieu" si nous voulons maintenir la tradition en restant attachés à une autre église.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 18:03

...celui-là est mon frère a écrit:L’essence de l’apostolicité c’est sans doute ce qui lui est essentiel. La Palice en aurait dit autant! Or, dans l’apostolicité, il y a trois choses essentielles et non une mais les trois réunies.
Il y a la doctrine, le pouvoir d’ordre et le pouvoir de juridiction.
Sans doute l’apostolicité se résume dans cet ordre de Jésus-Christ lui-même (et positif cette fois).

http://deojuvante.forumactif.org/doctrine-catholique-f10/l-essence-de-l-apostolicite-vs-econe-et-co-p1570.htm

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 20:38

Oui ! Merci Karl de me rappeler ce que j’avais oublié :
Votre cerveau renferme le droit Canon et malheureusement pas le mien !

Citation de Karl (il croit que vous êtes tous comme lui et que vous savez la citation par cœur !)

L'Apostolicité.

D'une façon générale, elle est l'identité d'une Église avec l'Église des Apôtres, sous le triple rapport de la foi, du culte, du gouvernement ou de la juridiction. - Mais, en tant que note, l'Apostolicité est seulement : l'identité d'une Église avec l'Église des Apôtres sous le rapport de la JURIDICTION. - L'Apostolicité de foi ou de doctrine n'est pas "note"; car pour établir qu'une doctrine déterminée est d'origine apostolique, il faut au préalable connaître que la confession qui l'enseigne est la vraie Église.

En fait, par cette définition, nous arrivons au centre du vrai débat : il faut que nous saisissions la Vraie Eglise….que nous lui appartenions…que nous lui soyons en tout soumis….le reste va de soi. Si nous reconnaissons la vraie Eglise et si nous lui appartenons, nous sommes certains que sa juridiction est la bonne…que son culte est le bon…que son Droit Canon est le seul bon, de même pour sa doctrine, pour son gouvernement et pour tout le reste.


Ceci répond à ma question : Pourquoi l’Eglise dans laquelle nous sommes est apostolique ?
Le baptême que nous donnons est donné au nom de l’Eglise catholique et dans l’Eglise catholique qui nous oblige de baptiser en son nom. L’apostolicité de l’Eglise se transmets par le baptême des fidèles.
Pouvez-vous confirmer ou infirmer ?
D’autre part l’auteur dit :
« pour établir qu'une doctrine déterminée est d'origine apostolique, il faut au préalable connaître que la confession qui l'enseigne est la vraie Église. »
Dans ce que tu dis Karl, dans ce que nous disons sur ce forum, avons-nous un autre désir que de dire et de prouver que ce que nous devons confesser ne peut être que ce qu’enseigne la vraie Eglise et en quoi nous échappons en quoi nous contrevenons à l’apostolicité dans notre démarche ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 21:13

Je me pose la même question que CLEMF :
Pourquoi l’Eglise dans laquelle nous sommes est apostolique ?
Pour l'apostolicité de doctrine, ok. Où se situe chez un catholique aujourd'hui l'apostolicité de juridiction et l'apostolicité de succession ? Spécialement pour l'apostolicité de juridiction à cause de ce point :
L'Apostolicité.

D'une façon générale, elle est l'identité d'une Église avec l'Église des Apôtres, sous le triple rapport de la foi, du culte, du gouvernement ou de la juridiction. Mais, en tant que note, l'Apostolicité est seulement : l'identité d'une Église avec l'Église des Apôtres sous le rapport de la JURIDICTION.

Les quatre notes de l'Église sont pourtant forcément quelque part.


Dernière édition par Mars le Jeu 5 Mar 2009 - 21:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 21:19

Donc vous entrevoyez la possibilité d'appliquer la citation auquelle vous avez fait référence maintenant ? Vous avez dit le contraire hier ...
Tout à fait. J'ai répondu trop vite, c'est après que j'ai pensé aux cas des japonais et ça m'a mis un doute. L'obligation perdure, je suis entièrement d'accord avec vous. Pourtant, le devoir imposé par la loi divine ne fut pas rempli. Pourquoi la Sainte Église ne fit pas mal en ne remplissant pas cette obligation ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 21:27

Mars a écrit:Où se situe chez un catholique aujourd'hui l'apostolicité de juridiction et l'apostolicité de succession ?


Certainement pas chez les clercs issus de la FSSPX !

Mars a écrit:Les quatre notes de l'Église sont pourtant forcément quelque part

Peut-être, mais pas où elles ne sont pas à l'évidence ...

Le défaut de juridiction fait-il croitre de lui-même une pseudo juridiction chez ceux qui ne l'ont pas ?

Nous ne sommes pas apostoliques, c'est l'Église qui est apostolique en ce sens que son dernier chef succédait à une lignée légitime remontant jusqu'à St. Pierre.

Mon cher Mars, suis-je dans l'erreur d'affirmer que c'est une erreur que l'abbé Guépin puisse prêcher sans mission ?


Dernière édition par Karl der Große le Jeu 5 Mar 2009 - 21:31, édité 1 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 21:28

Mars a écrit: Pourquoi la Sainte Église ne fit pas mal en ne remplissant pas cette obligation ?

Déjà répondu !

Est-ce que cela annulait l'obligation qu'engendre la loi ?

Suis-je dans l'erreur d'affirmer que c'est une erreur que l'abbé Guépin puisse prêcher sans mission ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 21:34

Suis-je dans l'erreur d'affirmer que c'est une erreur que l'abbé Guépin puisse prêcher sans mission ?
Décidément, c'est une obsession chez vous. Vous avez un contrat sur mes idées ? Very Happy J'ai des questions préliminaires, dont celle à laquelle vous avez déjà répondu. Mais j'y répondrai, plus tard.

Je précise ma question. Nous sommes d'accord pour dire que la loi reste intacte devant ce cas particulier. Nous sommes d'accord que l'Église a bien agi quand, de fait, elle n'a pas évangélisé le Japon. L'Église ne pourrait mal agir, c'est une évidence. Pourquoi alors fût-ce bon, d'aller de fait à l'encontre de cette loi divine ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 5 Mar 2009 - 21:44

Mars a écrit:Nous sommes d'accord que l'Église a bien agi quand, de fait, elle n'a pas évangélisé le Japon. L'Église ne pourrait mal agir, c'est une évidence. Pourquoi alors fût-ce bon, d'aller de fait à l'encontre de cette loi divine ?

Comprennez-vous ce qu'on vous écrit ?

Premièrement, l'obligation ne cessait pas, seulement, l'Église y était empêché physiquement. L'Église n'a pas pu y prêcher non pas parce qu'elle n'y était plus obligé en de telles situations. C'est à peu près la même chose que si l'État interdit les cours de catéchisme ... l'obligation ne tombe pas pour autant et c'est d'ailleurs pourquoi les catholiques se doivent de résister en tel cas. Bref, la loi reste intacte devant ce cas particulier à moins que vous croyez que ces Japonais était libre en de tels circonstances d'adhérer au bouddhisme ? de fréquenter les bordels ? Ainsi, où est passé cette loi divine qui interdit de prêcher sans être envoyé ? Cette loi de devrait-elle pas rester intacte ? Commment pouvez-vous y appliquer ce qui resort de l'équité et qui ne s'applique pas au droit divin ? C'est-à-dire que, cette loi étant maintenant innapplicable, on créé un nouveau droit planétaire allant directement à l'encontre de la dite loi divine: "il est permis de prêcher sans être envoyé" ? Ce dont vos citations parlent, c'est de l'épikie pour des cas particuliers accidentels, et, ce dont vous croyez en soustraire, est une dérogation générale et planétaire de la loi devant le for externe qui relève plutôt de l'équité, lequel ne s'applique pas au droit divin pour les raisons évidentes susmentionnées.

1- Il s'agit d'une obligation à laquelle l'Église était physiquement empêchée. Vous tentez d'appliquer cela à la mission canonique affirmant qu'il est impossible d'avoir recours aux autorités ... mais cela ne change rien. Si vous décidez d'aller au supermarché mais qu'une tempête vous y empêche, il n'en restera pas moins que vous n'y êtes pas allé !

2- À la rigueur, votre raisonnement serait que puisqu'il n'y a plus de prêtres on pourrait aller à l'encontre de la loi et s'autoproclamer prêtres sans passer par l'ordination !

3- Pourquoi alors il nous est impossible de ne pas adhérer à la foi catholique ???


Suis-je dans l'erreur d'affirmer que c'est une erreur que l'abbé Guépin puisse prêcher sans mission ? oui ou non ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Admin le Jeu 5 Mar 2009 - 21:56

Mars a écrit :
Décidément, c'est une obsession chez vous. Vous avez un contrat sur mes idées ? Very Happy J'ai des questions préliminaires, dont celle à laquelle vous avez déjà répondu. Mais j'y répondrai, plus tard.
Vous ne cessez de poser des questions préliminaires; vous ne faites QUE ça !!!

Peut-être devrions dresser une liste des questions auxquelles vous n'avez jamais répondu (volontairement ou non, qu'importe...) avant de répondre à une seule des vôtres ...

Croyez-vous que nous soyons à votre botte? Very Happy

En ce qui concerne VOS idées il a déjà été dit plusieurs fois, à d'autres que vous, que nous nous en moquions!

Cependant, vous avez bien une doctrine et "défendez" bien une position en privé ...
Pourquoi donc ne nous en faites-vous JAMAIS part?

Admin
Admin

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 12/08/2008

http://deojuvante.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honneur à Dhuoda !!!

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum