Je suis Catholique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis Catholique !

Message  Diane le Mer 18 Fév 2009 - 17:30

Je suis catholique, donc il faut que vive en moi la conscience catholique.. Qu’est-ce que cela signifie ? De quels éléments se compose la véritable conscience catholique ?

Le premier élément est avant tout une sainte et humble fierté qui prend conscience d’elle-même.

Une humble fierté, car ce n’est pas la fierté de bien des gens. Il nous faut reconnaître la sublimité de l’idéal que nous présente le catholicisme et combien hélas ! --- nous en sommes éloignés. Nous combattons pour cet idéal, nous tâchons de l’atteindre, plus nous marchons vers lui, plus il demeure loin de nous---- c’est ce qui éveille en nous l’humilité.

Mais à côté de cette humilité vit aussi en nous une sainte fierté de ce que nous plongeons nos racines dans un sol aux traditions dix neuf fois centenaires.

Nous ne sommes pas assez fiers, nous n’aimons pas assez la vieille noblesse de notre catholicisme.

Ah! Si nous savions tous ce que c’est que d’être catholiques, comme notre cœur battrait , comme nos yeux brilleraient de joie ! Comme nous marcherions la tête haute au milieu des attaques, comme nous nous tiendrions avec fermeté et assurance dans la tempête !

Une autre caractéristique de la conscience catholique c’est la joie débordante qui pour ainsi dire éclate au dehors et cherche à montrer au monde entier le bonheur qu’il y a d’être catholique.

Chaque fois que nous récitons dans le Symbole « Je crois en la sainte Église catholique » , un courant électrique devrait passer dans nos veines et nous faire relever la tête : « Je vous remercie, Seigneur, d’être catholique » .


Mgr Tihamer Toth

( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Jeu 19 Fév 2009 - 2:57

Le 29 Avril c’est la fête de saint Pierre de Vérone.

Alors qu’il était encore un petit élève, son oncle lui demanda ce qu’il apprenait à l’école. « J’ai appris le Symbole des apôtres » --- répondit fièrement l’enfant. Cet enfant grandit et devint prêtre et lorsqu’il fut percé de coups de poignard à cause de sa foi, il s’écria : « Credo », « Je crois » Et lorsqu’il arriva à ses derniers instants et qu’il n’eut plus la force de parler, il trempa un doigt dans son sang et écrivit ce seul mot sur la terre : « Credo ». Saint Pierre de Vérone est pour nous tous un exemple immortel de la manière dont nous devons aimer notre foi et la confesser avec joie et fierté.

Mais pourquoi me réjouir et être heureux ?

Je dois me réjouir et être heureux, parce que ma mère est riche, parce que ,ma mère est belle, parce que ma mère est aimable : cette mère c’est l’Église.

Comme elle est belle l’Église ma mère ! Avec quel enthousiasme saint Paul a-t-il écrit : « Le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier, après l’avoir purifiée dans l’eau baptismale, avec la parole de vie, pour la faire paraître devant lui, cette Église, glorieuse, sans tache, sans ride, ni rien de semblable, mais sainte et immaculée » ( Éphésiens, V, 25- 27 )

Comment ne serait-elle pas belle, cette Église qui est le corps mystique du Christ ! le temple du Saint-Esprit, « l’Église du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité » ( 1 Timhotée, III, 15 )

( Comme il est facile avec cette admirable description, de comprendre que la secte de V2 n’est pas l’Église Catholique, mais la vulgaire prostituée Babylonienne. )

Et comme elle est aimable, l’Église, ma Mère ! Elle est aimable parce que mon Église est l’amour même. Elle reflète sans cesse l’amour divin. Avec cet amour généreux elle a conquis les peuples au joug suave du Christ. Avec amour plein de sollicitude elle surveille chacun de nos pas. Y a-t-il une mère pour s’attrister davantage des faux pas de ses enfants que l’Église qui pleure sur ceux qu’un écart de conduite ou de croyance a séparés d’elle ( Il y en a plusieurs aujourd’hui qui se sont séparés de leur tendre Mère, quelle grande tristesse ! )

Lorsque je réfléchis à tout cela, il est impossible que ma conscience catholique ne soit pas fortifiée et que ne jaillisse pas au fond de mon âme ce cri de joie : (Je vous remercie Seigneur, d’être catholique et de m’avoir préservée de l’erreur )

Mgr Tihamer Toth
( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Ven 20 Fév 2009 - 2:13

Si je suis catholique j’obéis à mon Église, en confessant sa doctrine et en observant ses commandements.

Je suis catholique, donc je mets le catholicisme à la base de ma vie.

Je suis catholique, donc je crois à la valeur du surnaturel. Je reconnais franchement que cette vie terrestre ne peut parvenir au bonheur que par les moyens surnaturels, la prière, communion spirituelle. (L’église de V2 n’est pas mon église , donc je ne reçois pas ses sacrements )

Je suis catholique donc je ne suis pas un homme ? Comment Si, je suis un homme composé d’un corps et d’une âme mais je suis encore davantage !

A ma naissance, j’étais seulement un homme : l’homme naturel . Mais après ma naissance, je suis né une seconde foi, comme le Christ l’a ordonné, je suis né de nouveau « de l’eau et de l’Esprit ( S. Jean., III, 5 ) , et depuis je suis un catholique.

Est-ce quelque chose de plus que l’homme naturel ?




Mgr Tihamer Toth
( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Ven 20 Fév 2009 - 17:43

Être catholique est-ce quelque chose de plus que l’homme naturel ?

L’homme naturel est celui dont le corps renferme une âme, le catholique est celui dont l’âme est la demeure de Dieu. Si l’âme quitte mon corps, je ne suis plus un homme, mais un cadavre qui s’en va en poussière, de même si Dieu quitte mon âme, cette âme n’a plus la vie.

Donc « je suis catholique » veut dire : je suis un homme bienfaisant, un homme bon ? Beaucoup plus, « Je suis Catholique » veut dire,« je prie, je jeûne » ? Beaucoup plus.

Qu’est-ce que cela signifie donc ?

Cela signifie l’étincelle de vie surnaturelle et divine qui en moi devient une flamme. « A tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom » ( S. Jean, 1, 12 )

Cette vie divine nouvelle implantée dans l’homme, cette « participation à la nature divine » ( II S. Pierre S. Pierre, 1, 4. ), saint Pierre nous dit que c’est l’essence du christianisme. Ce que le christianisme a donné à la science, à l’économie politique, aux arts, et à la civilisation est un mérite de second ordre à côté de ce fait qu’il a donné Dieu à l’âme.

Quel est donc le véritable catholique ?

L’homme qui s’applique l’inscription profondément significative du portail de l’église Saint Jacques d’Aix-la-Chapelle :

« je viens de Dieu et avec sa grâce je vais vers lui »

Qu’est-ce que le vrai catholique ? L’homme en qui vit Dieu.

L’homme qui vit de Dieu et pour Dieu. L’homme dont toute l’âme est remplie d’une vie surnaturelle.


Vous dites peut-être : « Mais ce sont les saints ?.


Mgr Tihamer Toth
( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Sam 21 Fév 2009 - 2:55

Vous dites peut-être en gémissant : « Mais ce sont les Saints ? »

Et je vous réponds : Oui, ce sont des saints. Et tout vrai catholique est en même temps un saint. Aussi la Sainte Écriture appelle-t-elle les premiers chrétiens simplement les « saints »

« Ah ! Comme j’en suis loin » --- dites-vous avec effroi. Pourtant vous n’avez pas le droit d’avoir peur. Si vous êtes loin de l’idéal, vous êtes à la meilleure école. Qu’est-ce que l’Église catholique ? L’école de la sainteté. A cette école, tout, tout ne sert qu’à faire des élèves des saints.

On devient saint en obéissant à l’Église, en ne clochant pas de droite à gauche, mais en observant les commandements de notre l’Église. (C’est pourquoi nous n’obéissons pas à l’église conciliaire, ce n’est pas notre église )

« Ne pas clocher ? » savez-vous ce que signifie ce mot de la Sainte Écriture ?

Dans le chapitre XVIII du I Livre des Rois on lit de tristes choses sur la corruption morale et religieuse du peuple juif à cette époque. La maison royale montrait l’exemple dans cette dépravation. L’idolâtrie était élevé au rang de religion officielle, les faux prophètes étaient reçus à la table royale, tandis que le culte du vrai Dieu était de plus en plus relégué à l’arrière- plan. Il y a avait encore des Israélites pieux et fidèles, mais ils se tenaient à l’écart, craintifs et découragés. ( Ne soyons pas craintifs ni découragés, quoique l’idolâtrie soit devenu religion officielle, restons forts et assurés que cela ne dure qu’un temps, éphémère ce temps, éternel la gloire de défendre la Sainte Religion Catholique.)

Et voici que dans ce monde dégénéré et découragé, dans ce monde sans caractère et sans morale, au milieu de ses gens à la recherche des flatteries et des avantages matériels retentit tout à coup une voix tonnante. La voix puissante du prophète Élie : « Jusques à quand clocherez-vous des deux côtés ? Si le Seigneur est Dieu, suivez-Le » ( I Rois , XVIII’ 21 ) .

Note :

( La voix du prophète Élie retentit plus fortement encore aujourd’hui, ne pourrait-on pas dire qu’elle s’adresse aux tenants de la position «una cum» ?Qu’est-ce que cette doctrine, sinon un clochements des deux côtés... Antéchrist d’un bord; votre sainteté de l’autre bord; messe bâtarde d’un bord; Alléluia BXVI nous donne le droit de dire la messe, ( selon JXXIII et PVI)..

Et bien ! Chaque commandement et chaque prescription morale de l’Église demandent que nous ne clochions pas.

Le vrai catholique ne cloche pas..... Oui, le véritable catholique, est celui qui va droit son chemin, sans choisir ce qui dans l’Église fait son affaire... Et surtout, ils reconnaissent la voix du Bon Pasteur




Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Dim 22 Fév 2009 - 2:43

Le vrai catholique ne cloche pas.

C’est un fait curieux que les gens raillent facilement la boiterie physique, et ne prennent pas en mauvaise part la boiterie morale, mais même la regardent comme un avantage. Celui qui ne boite pas moralement, celui qui est fidèle à ses principes et les suit, celui qui ne pratique pas la duplicité, celui qui ne tourne pas comme une girouette à tous les vents, celui qui confesse fièrement sa foi et vit sans compromission, en un mot, celui qui est un vrai catholique, les gens l’appellent facilement aujourd’hui : intolérant, être à part, entêté, bigot, esprit étroit, arriéré.

Quand quelqu’un veut avancer rapidement sur une route, certainement il ne faut pas qu’il boite. Mais si l’on veut avancer rapidement sur la route du succès, on avance davantage, en boitant, en faisant des courbettes de côté et d’autre qu’en suivant son chemin droit.

Les avantages de cette claudication morale sont si évidents pour une certaine opinion qu’on estime qu’actuellement un catholique sérieux qui ignore toute compromission et ne sait pas fermer les yeux à l’occasion ne peut ni diriger un commerce ou une industrie ni réussir en politique ou en littérature.

Ne voit-on pas combien il y a un besoin urgent de catholiques sérieux, marchant droit devant eux, lorsque peu à peu chacun se met à clocher et qu’on commence à s’étonner de voir quelqu’un marcher droit ?



Mgr Tihamer Toth
La sainte Église ( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Lun 23 Fév 2009 - 2:52

Aujourd’hui c’est devenu une mode de veiller à la pureté de la race. « Ne mêlons pas de sang étranger dans la race » . Très bien. Mais mettons pareillement à la frontière de nos convictions religieuses et de notre vie morale un poteau portant cette défense : Restez catholiques sans mélange et ne laissez pas vos convictions catholiques se délayer et se contaminer dans le moderniste et dans les maximes à la mode.

Ne soyez pas catholiques à demi comme ce chef barbare qui extérieurement se prosternait devant le Christ, mais offrait aussi des sacrifices à ses dieux païens. Ah ! Combien d’hommes que l’on appelle catholiques sacrifient aujourd’hui encore par leur vie mondaine et frivole aux idoles du paganisme ?

Archimède disait : « Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde » . Eh bien ! Il y a un dogme qui soulève le monde, c’est celui-ci : Le Christ était Dieu. En effet si je le crois, dès cet instant je m’attache à tout ce qu’il a enseigné ou proscrit.

Je suis catholique, donc je ne choisis pas parmi les articles de foi et les lois morales, car je ne puis pas choisir. Si je suis catholique conscient, alors je suis fier de toutes les manifestations de mon Église. Je suis fier de ses dogmes et je les confesse.



Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Mar 24 Fév 2009 - 2:39

Ou bien mon Église est infaillible ou bien elle ne vaut rien. Mais si elle est infaillible alors j’ai confiance en elle . Et j’obéis à toutes ses paroles et je ne la critique pas « Je suis catholique » c’est-à-dire j’ai une conscience catholique et j’obéis à mon Église.

"Le Pape est infaillible, mais c'est pour que nous soyons infaillibles; s'il a le pouvoir de ne pas tromper, c'est que nous avons le droit de n'être pas trompés; son infaillibilité, c'est notre fortune, c'est notre gloire."(1) –

Ô que notre sort est heureux! Nous, qui en raison de cette confession de l'infaillibilité du Pontife Romain, sommes mis au rang des malfaiteurs !


extrait du:(1) Du Pape et du Concile,
ou doctrine complète de S. Alphonse de Liguori
sur ce double sujet ; traités traduits, classés et annotés
par le P. Jules Jacques, de la Congrégation
du T.-S. Rédempteur.


Mgr Tihamer Toth

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Mer 25 Fév 2009 - 2:08

J’aime mon Église.

Mais cela veut encore dire autre chose. Non seulement j’obéis à mon Église, mais je l’aime.

Comment montrer mon amour ?

En me faisant son apôtre et s’il le faut ( ce qui est aujourd’hui ) en me faisant son défenseur.

Si je suis catholique et si j’aime mon Église, je me réjouis de pouvoir être son apôtre, de sentir en moi l’esprit d’apostolat.

Celui qui se réjouit de pouvoir être membre de la véritable Église du Christ, ne se contente pas de participer lui-même à cette vérité, mais il s’efforce de faire participer les autres à ce bonheur ( donner aujourd’hui la vérité, ne pas pactiser avec l’erreur ) Celui qui possède la lumière s’efforce d’éclairer aussi les autres ; celui qui possède la chaleur, s’efforce de réchauffer aussi les autres.






Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Mer 25 Fév 2009 - 17:34

Actuellement le travail du prêtre est assumé par les laïcs et M. l’abbé Zins, diacre de la Sainte Église Catholique ( pour ce qui nous est connue ) . Quel magnifique champ d’action s’offrent là à l’apostolat !

Mais n’oublions pas que le meilleur apostolat est l’exemple de notre vie. Noblesse oblige. On demandait un jour à un petit collégien : « Qu’est-ce que fait ton père ?» . « Il est menuisier, mais il ne travaille pas » ---- fut la réponse. Cela passe encore. Mais quand on demande de quelqu’un quelle est sa religion, quelle douleur d’entendre cette réponse : « Il est catholique, mais il ne pratique pas... » Si je suis catholique, il faut que je sente la responsabilité qui s’attache à ce nom.

Soyons-en bien persuadés, bien que la vérité du catholicisme soit plus claire que le jour, quand bien même les arguments par lesquels nous prouvons l’origine divine de notre foi seraient encore plus puissants que ceux d’aujourd‘ hui , la force de recrutement du catholicisme ne pourra pas se déployer si à coté des preuves théoriques ne se présente pas comme argument efficace la vie irréprochable, digne de respect, et admirable des fidèles ( ceux qui ont gardé la foi ).

Beaucoup ne se doutent pas de la force persuasive qu’exercent sur ceux du dehors, sur le nom catholique où ex catholique les observations qu’ils font constamment parmi nous. Cette femme a perdu son mari et cependant avec quelle force d’âme elle supporte le coup du sort, quand elle se relève après avoir prié l’image de Notre-Dame des Sept Douleurs ; cet homme est si gai en société, mais pendant la prière, quel recueillement, c’est comme s’il oubliait le monde entier ; celui-ci vit plutôt dans la gêne, et poutant il fait beaucoup de bien....... Ah ! Voilà le sentiment catholique de la responsabilité, magnifique instrument d’apostolat ; et c’est ma sainte conviction que la conversion du monde serait plus proche, si la vie de tous les catholiques était une recommandation de la vérité de la doctrine du Christ.






Mgr Tihamer Toth

La Sainte Église Catholique ( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Diane le Jeu 26 Fév 2009 - 2:49

Si je suis catholique et si j’aime mon Église, je serai naturellement aussi son défenseur et je n’écouterai pas lâchement, sans mot dire, quand on l’attaque et qu’on l’insulte. Y a-t-il une homme qui puisse entendre, sans mot dire, insulter sa mère ? Et cependant il y en a qui supportent qu’on injurie notre Mère l’Église.

Que d’attaques chaque jour ! Que de blasphème dans cette nouvelle messe ! par ceux là même qui était chargé de la défendre ! Que de scandale ! .... Quel pitié !

Certain ne tarissent pas , quand il s’agit de critiquer l’Église. Mais avons-nous le courage de la défendre notre Église ? En ces circonstances songeons-nous aux paroles du Christ : « Celui qui aura rougi de moi et de mes paroles au milieu de cette génération pécheresse, le Fils de l’homme aussi rougira de lui, lorsqu’il viendra dans la gloire de son Père» . ( S. Marc, VIII, 38 ). Savons-nous alors nous écrier avec saint Paul : « Je n’ai point honte de l’Évangile, c’est une force divine pour le salut de tout homme qui croit » ( Romains , 1, 16 ) .

Mais je crois « Je crois à ma mère l’Église, une, sainte, catholique et apostolique » .

En effet c’est seulement maintenant que je puis remercier Dieu en pleine connaissance de cause de la grâce qu’il m’a faite d’être catholique et de m’avoir préserver de l’erreur.

Ah ! Je suis fier de vous, ma Mère, la sainte Église catholique. Et je vous applique ces paroles des psaumes:

« Si je t’oublie, Jérusalem, que mon bras se dessèche Que ma langue s’attache à mon palais, si je ne me souviens pas de toi » ( Psaume, CXXXVI, 5-6 ).

Je sais que le monde pécheur ne hait personne autant que vous. Mais le monde sait aussi que plus il vous hait, plus je vous aime et plus s’échappe triomphalement de mes lèvres ce cri de foi : Je suis catholique. Je vous remercie, Seigneur, de ce que je suis catholique.




Fin...


Avec la permission d'Anne-Marie

Mgr Tihamer Toth

La Sainte Église catholique. ( 1949 )

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  gabrielle le Mer 18 Mar 2009 - 1:22

Rosa Mystica a écrit:b]Je suis catholique, donc je ne choisis pas parmi les articles de foi et les lois morales, car je ne puis pas choisir. Si je suis catholique conscient, alors je suis fier de toutes les manifestations de mon Église. Je suis fier de ses dogmes et je les confesse. [/b]

Je voudrais faire placarder cette profession de Foi sur tous les prieurés du monde entier...

gabrielle

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Catholique !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum