Qu’il ne faut point s’amuser aux paroles des enfants du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu’il ne faut point s’amuser aux paroles des enfants du monde

Message  Guillaume le Mer 11 Fév 2009 - 18:53

Introduction à la Vie Dévote, 4ème partie a écrit:
Nous ne saurions être bien avec le monde qu'en nous perdant avec lui. Il n'est pas possible que nous le contentions, car il est trop bizarre : "Jean est venu, dit le Sauveur, ne mangeant ni buvant, et vous dites qu'il est endiablé ; le Fils de l'homme est venu en mangeant, et vous dîtes qu'il est Samaritain." Il est vrai, Philothée ; si nous nous relâchons par condescendance a rire, jouer, danser avec le monde, il s'en scandalisera, si nous ne le faisons pas, il nous accusera d'hypocrisie ou mélancolie ; si nous nous parons, il l'interprétera a quelque dessein, si nous nous démettons, ce sera pour lui vileté de coeur ; nos gaietés seront par lui nommées dissolutions, et nos mortifications tristesses, et nous regardant ainsi de mauvais oeil, jamais nous ne pouvons lui être aggraver. Il agrandit nos imperfections et publie que ce sont des péchés, de nos péchés veniez il en fait des mortel, et nos péchés d'infirmité il les convertit en péchés de malice.

En lieu que, comme dit saint Paul, "la charité est bénigne", au contraire le monde est malin; au lieu que "la charité ne pense point de mal", au contraire le monde pense toujours mal, et quand il ne peut accuser nos actions il accuse nos intentions. Soit que les moutons ayant des cornes ou qu'ils n'en ayant point, qu'ils soient blanc ou qu'ils soient noirs, le loup ne laissera pas de les manger s'il peut. Quoi que nous fassions, le monde nous fera toujours la guerre.


Guillaume

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’il ne faut point s’amuser aux paroles des enfants du monde

Message  Diane le Sam 21 Fév 2009 - 19:38

Guillaume a écrit:

En lieu que, comme dit saint Paul, "la charité est bénigne", au contraire le monde est malin; au lieu que "la charité ne pense point de mal", au contraire le monde pense toujours mal, et quand il ne peut accuser nos actions il accuse nos intentions.

Comme il est vraie ce passage de la vie dévote.

Saint Augustin dit « Celui qui ne veut pas être le serviteur de la charité est nécessairement celui de l'iniquité. »

Il n'y a pas de milieu ou nous sommes les enfants de Dieu, ou les enfants du diable! !

Diane

Nombre de messages : 2463
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum